Mon compte
    Kevin Can F**k Himself
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    3,3
    28 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Kevin Can F**k Himself ?

    5 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    0 critique
    3
    3 critiques
    2
    1 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    gunbuster
    gunbuster

    368 abonnés 1 610 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 2
    3,5
    Publiée le 6 novembre 2022
    Voici la suite tant attendue par moi-même de ce show alternant humour débile et gravité, simplicité et réflexion sur la place de la femme, les comportements toxiques des hommes, et une vision souvent misogyne du rôle des femmes.

    Dans cette seconde saison, Allison commence à se rebeller, envoyer de plus en plus souvent bouler son mari insensible et vexant. Elle se pose toujours la question de savoir comment se défaire de cette situation, mais commence à murir, à admettre ses erreurs, et à tendre la main aux autres de manière désintéressée.

    L’entourage de Kevin commence lui aussi à ne plus supporter ses diatribes, à couper les ponts et s’éloigner petit à petit de lui.

    On voit énormément l’impact de l’alcool sur la société américaine de base, tous les problèmes disparaissent une fois que les protagonistes ont un coup dans le nez, pour mieux venir vous hanter plus tard.

    J’aime bien le traitement de la femme policière Tammy, qui essaye par tous moyens de comprendre sa petite-amie Patty, essaye de lui donner l’occasion de s’expliquer, de se confesser, sans la juger, ni l’infantiliser.

    Il y a aussi cette idée très humaine de vouloir fuir ses problèmes en quittant la ville de Worcester, avec l’idée que la fuite ne règle pas les problèmes les plus délicats et personnels.

    Le final est la grande confrontation entre Allison et Kevin, qui se termine sur un évènement à la fois inattendu, mais très cohérent avec l’ensemble, avec une note positive et optimiste, bien loin des morales puritanistes américaines.

    Mention à Annie Murphy qui tient la série sur ses épaules, et incarne cette femme tantôt passive, tantôt volontaire, pleine de doutes, de questionnements, qui a compris que le rêve américain n’était qu’une chimère pour cacher le caractère malsain et laid de la société.
    El Ise
    El Ise

    2 abonnés 34 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 22 octobre 2022
    Ahh quel bonheur enfin une série avec une idée originale! Une comédie noire avec des personnages forts et une dénonciation des normes patriarcales savamment dosée! Une vraie réussite! Et Annie Murphy pff excellente!
    gunbuster
    gunbuster

    368 abonnés 1 610 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 26 juillet 2021
    La chaîne AMC nous a déniché un OVNI télévisuel, avec cette série reprenant les clichés des sitcoms américaines, pour nourrir la réflexion sur la place de la femme dans cet univers machiste, simpliste et égoïste.

    On voit le point de vue du mari Kevin sous forme de sitcom, un technicien du câble, fainéant, stupide, qui passe son temps à boire de la bière, faire la fête, et ne semble jamais vouloir grandir.

    Tandis que le point de vue de la femme Allison, est un drame, sombre, remplit de désespoir et de situations glauques.

    Je trouve le concept assez intéressant, montrant une vision particulièrement régressive, où la vie ordinaire américaine masculine fait l’éloge de la bêtise, de la fainéantise et de la camaraderie infantilisante.

    Allison essaye par tous moyens de s’en extraire, sans jamais y arriver, dévorée par ses démons intérieurs, en proie au doute, à la frustration extrême, et cette idée qu’elle a elle-même accepté, de n’être qu’une femme au foyer, coincée dans cette vie misérable.

    Je trouve que le show est intéressant car il déconstruit le schéma classique de la famille « parfaite » américaine, en montrant son caractère misogyne et inégalitaire.

    À voir si la série est renouvelée, elle a en tout cas matière pour, une qualité d’écriture de qualité, un casting bien choisi et un bon jeux d’acteurs.
    Vince P.
    Vince P.

    10 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 20 décembre 2021
    Kevin, son père et son pote sont de pauvres types, incultes et naïfs. Allison, l'épouse de Kevin ne supporte plus sa vie avec ce beauf. Elle se met en tête de le supprimer. On a du mal à adhérer à son projet. D'une part Kevin a toujours été un beauf, du moins rien ne laisse rien ne laisse penser le contraire. D'autre part, rien n'oblige Allison à rester avec lui, il n'est pas violent, ils n'ont pas d'enfants, elle n'a aucune dette morale envers lui. Finalement le personnage d'Allison n'est pas très attachant et même plutôt agaçant. C'est à se demander si la série ne surfe pas sur la victimisation ambiante
    Vince P.
    Vince P.

    10 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 1
    2,5
    Publiée le 21 décembre 2021
    Kevin, son père et son pote sont de pauvres types, incultes et naïfs. Allison, l'épouse de Kevin ne supporte plus sa vie avec ce beauf. Elle se met en tête de le supprimer. On a du mal à adhérer à son projet. D'une part Kevin a toujours été un beauf, du moins rien ne laisse rien ne laisse penser le contraire. D'autre part, rien n'oblige Allison à rester avec lui, il n'est pas violent, ils n'ont pas d'enfants, elle n'a aucune dette morale envers lui. Finalement le personnage d'Allison n'est pas très attachant et même plutôt agaçant. C'est à se demander si la série ne surfe pas sur la victimisation ambiante
    Back to Top