Mon compte
    The Midnight Gospel
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    4,1
    166 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur The Midnight Gospel ?

    21 critiques spectateurs

    5
    10 critiques
    4
    7 critiques
    3
    2 critiques
    2
    1 critique
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 1 mai 2020
    Lorsque le podcast questionnant notre place dans l'univers nous amène à nous requestionner dans un fond de trip coloré et bien construit. Tout même il est important à savoir que cette série n'est pas pour enfant ! -16 tous a fait justifié. Bon visionnage et un conseil prenez votre temps pour vous imprégniez de l'univers et discutez-en entre amis.
    Housecoat
    Housecoat

    105 abonnés 392 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 2 juin 2020
    Il est impossible de deviner vers quoi la nouvelle série d'animation de Pendleton Ward compte se diriger en ne visionnant que sa bande-annonce ne laissant présager qu'un vague trip hallucinatoire vraisemblablement alimenté par une consommation excessive de substances à usage récréatif.

    Un titre cryptique semblant être choisi au hasard donnant son nom à l'émission du protagoniste, "spacecaster" de métier, aux voyages psychédéliques de ce dernier dans des univers aux formes abstraites pétaradantes de couleur, The Midnight Gospel parait n'avoir aucun sens logique dans sa démarche.
    Pourtant, la série n'attend pas pour nous faire savoir à quel point sa forme est non-seulement très structurée et que l'âme qui l'alimente n'en es pas moins très spéciale.

    La série nous met à la place de témoin dans les excursions de notre héros, Clancy Gilroy, irresponsable heureux voyageant dans des univers alternatifs simulés par ordinateur pour interviewer des invités trouvés au hasard. Le tout se faisant sur l'exploration étrangement sereine de ces mondes avant leur implosion apocalyptique.
    Par ces interviews surprenamment profondes au vu du caractère immature de notre héros, Pendelton Ward et Duncan Trussell (s'incarnant lui-même en Clancy) font explorer et questionner aux spectateurs des thèmes très variés tels que la drogue, le sens de la vie, la connexion entre êtres illuminés et la mort.

    Je fus surpris après les 8 épisodes. Je me demandais pourquoi les très longues entrevues entre Clancy et ses invités étaient aussi aussi détachées des situations qui les entourait tout en étant pourtant si authentiques dans leur franc parlé à la fois instructif et émotif. Je me suis rendu compte que, ignare que je suis, je ne m'étais pas renseigné sur l'origine de production de The Midnight Gospel. Ce qui fut néanmoins une bonne chose quand je vis le dernier épisode qui eu l'effet d'une baffe bien sentie tant le virage inattendu donne un tout nouveau point de vue sur l'état d'esprit qui a mené à sa création.

    Car The Midnight Gospel est en réalité une adaptation - voire une transposition - des véritables interviews de Duncan Trussell dans son podcast "Duncan Trussell Family Hour" directement utilisées dans la totalité des épisodes. Ce qui enduit la série d'une vérité impossible à reproduire, les échanges entre Clancy et ses intervenants ne sont pas joués, elles sont véritables.
    Le travail sur l'animation de Pendleton Ward devient ainsi une nouvelle ligne narrative pour mettre en scène les longues heures de dialogues d'un épisode, soulignant sa thématique, se comparant et parfois même en le contrastant, donnant de multiples formes visibles à ce que nous entendons. Une simple conversation sur le deuil devient un parallèle avec un cycle éternel de destruction et création dans la mécanique cosmique de l'univers.

    Le dernier épisode est une recontextualisation optimale de tout ce qui avait été exploré.

    spoiler: Entre continuité amère et virage de propos, nous montrant un Clancy ayant toujours détourné le regard de ses problèmes être cette fois obligé de faire face à l'événement traumatisant responsable de son immaturité. Mettant en scène son interview avec sa défunte mère alors aux portes de la mort dans une répétition poétique de décès et de naissance, de création et de destruction à une échelle à la fois intime et universelle.


    Un épisode dont la morbidité fait briller toute la beauté de cet échange qui fait passer The Midnight Gospel de série d'étalages philosophiques à récit de rédemption profondément meurtri tant pour Trussell que pour son alter-ego.

    Une série en apparence irrévérencieuse où le non-sens embrasse la perte de valeur et le nihilisme tant l'existence paraît vaine avant la fin du monde. Mais le contact de notre héros avec l'expérience de ses invités élève son âme. Lui rappelant de vivre l'instant présent et au spectateur que la sérénité est toujours ce qui suit après le fond du trou, après le quart d'heure sympa de l'Apocalypse.
    Pierrick Nonchalant
    Pierrick Nonchalant

    2 abonnés 1 critique Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 25 avril 2020
    Une série qui mérite réellement qu'on s'y attarde. Alors certes, pour apprécier pleinement les échanges il vaut mieux avoir un certain bagage autour de la spiritualité, mais il ne faut pas pour autant se laisser abattre si on perd le fil. Il y a de très beaux enseignements et, de part les temps qui courent, il est grandement recommandé d'élargir son esprit, de commencer à se regarder et regarder l'autre. En cela ce petit trésor d'animation nous y aide et donne de l'espoir.
    Max
    Max

    1 critique Suivre son activité

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 24 avril 2020
    La série aborde différents thèmes avec profondeur, au premier plan ça semble très intéressant et c'est le cas mais plusieurs choses me gênent personnellement.
    Le problème avec cette série c'est le débit de parole et parfois les explications qui ne sont pas toujours simples à comprendre, il suffit de penser à autre chose ne serait-ce que quelques secondes et on se retrouve totalement perdu au sein des dialogues, déjà que ça reste assez compliqué d'être concentré en permanence l'animation mouvementée et haute en couleur augmente la difficulté, surtout que parfois les dialogues partent vraiment très loin et que ça en devient d'autant plus dur de rester sur le fil conducteur, même si j'ai trouvé certains passages intéressant je n'ai pas su apprécier le protagoniste faisant perdre en grande partie l’intérêt du dernier épisode, de même pour les autres personnages de la série.
    Mafei
    Mafei

    8 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 10 juillet 2020
    J'écris cette critique pour aider à la compréhension de cette anime:
    Tout d'abord l'animation est très étroitement liée aux dialogues. Pour exemple, ce n'est pas un spoil, dans les 2 premiers épisode le dialogue et l'animation s'oppose, lorsque les personnages parlent d'un certain sujet, ce qui se passe dans l'animation est inversée. Par exemple si quelqu'un parle de l'importance de la vie il/elle va en parallèle dans l'animation tuer quelqu'un plus ou moins au même moment. 
    Pour la suite des épisodes c'est différent, je vous laisse trouver la clef pour les comprendre, c'est bien plus amusant. 
    Tous les épisodes sont très compliqués à comprendre et demande une certaine connaissance du monde et de la dure réalité qui nous entour. De plus la quantité d'information débité à la second et très importante. Préparez vous à rester coller à l'écran none stop pendant 20 min. Ca chauffe les neurones. 
    Pour un dernier conseille: cette anime est un énorme piège fait de biais de confirmation. Un esprit ouvert avec les pieds sur terre est indispensable. 
    Enjoy :) 
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 18 juin 2020
    the midnight gospel est une série vraiment cool ,lidée et vraiment bien et si en regardant la serie ton cerveaux chauffe cest que tu nest pas prés a regarder,car je pense que cette série est fait pour des gens qui ont vécu des chose, et je trouve que le fait qui a de laction fait qu'on s ennui pas ,et cest comme écouter un podcasts mais sous forme de dessin animé, alors si de base tu naime pas les podcaste tu aura du mal a aimer la série
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    634 abonnés 2 718 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 8 mai 2020
    Série psychologique et philosophique profonde qui aborde des thématiques universelles avec beaucoup de fluidité. C'est extrêmement généreux, autant dans l'animation que la narration. Le dernier épisode est un chef d'œuvre.
    Aulanius
    Aulanius

    185 abonnés 1 691 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 7 février 2024
    Une série vraiment très originale qui a le mérite d'exister. Animée et en format court donc assez efficace dans son ensemble, avec une esthétique un peu simple qui fait son effet. Les sujets abordés sont intéressants et tout est amené dans un univers complètement psychédélique. Les personnages sont plutôt attachants et on ne s'ennuie pas. Tout n'est pas parfait mais ça change vraiment de ce que l'on a l'habite de voir, surtout sur des plateformes de streaming. 12/20.
    Paulhart
    Paulhart

    1 critique Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 22 avril 2020
    On se pose les bonnes questions, et nous en avons tous besoin. On pourrait considérer cette série comme un apprentissage de la vie, de la conscience. Alors oui, il faut suivre, mais ça reste un petit miracle. Merci Pen.
    Leandre H
    Leandre H

    7 abonnés 37 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 29 septembre 2021
    Voilà du haut vol : on retrouve l’univers saturé de couleurs et d’inventions de Pendleton Ward, à l’aune de réflexions métaphysiques et philosophiques. En effet on suit Clancy dans ses pérégrinations, voyageant au moyen d’un simulateur d’univers pour les besoin de son « spacecast ». Il interview dans chaque épisode un être de l’univers dans lequel il tombe, plus ou moins intentionnellement. Il s’agit en fait de véritables personnes interviewées : c’est l’adaptation animée d’un podcast déjà existant. Ainsi un gourou, un medium, un drogué, voir même sa mère, etc se succèdent pour tenter de témoigner de leur manière de d’aborder l’existence et son sens. Quelle belle surprise que de voir ces sujets associés avec cet univers déjanté !
    Ainsi un des points forts de cette série est sa pluralité : chaque épisode a un univers propre, avec ses propres règles et habitants spécifiques. L’animation est maîtrisée, tout est en mouvement, ce qui, associé à un débit de parole rapide, peut être trop pour certains. Je le comprend. Mais cette mini série constitue un vrai défi intellectuel que j’ai pris énormément de plaisir à relever… Les épisodes 5 et 8 m’ont particulièrement touchés : la fin de la série, en apothéose, nous montre que la mort de l’ego est une transfiguration. C’est soulageant en effet de voir un héros de série entendre qu’il n’est pas spécial, et que l’accepter, c’est déjà commencer à vivre pleinement.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 22 avril 2020
    Fan invétéré de l'immensité de l'univers d'Adventure Time, ainsi que des scénar en roue libre de Rick & Morty, j'ai autant accroché aux couleurs et aux dessins de Midnight Gospel qu'a son humour loufoque. Son perso, Clancy, détonne avec surprise des mondes et des scènes qui l'entourent, et c'est dans son détachement, ainsi que dans la forme et le fond de ses longues interviews que se situe toute la subtilité de l'anime. Malheureusement, ces dernières peuvent devenir lassantes au bout de qq longues minutes, attention donc a rester concentré sur les paroles et non sur l'image, auquel cas le fil est perdu instantanément. Mis a part donc les podcasts de Duncan Trussel retranscrits dans la série; pas vraiment de fond ni de lien entre les épisodes (pas gênant pour certaines séries mais dans celle-çi ça aurait au moins valu le coup.
    Bon gros délire agréable a regarder, instructif tout de même en plus d'être bien barré
    Jct006
    Jct006

    1 abonné 13 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 1 mai 2020
    Je vois des gens qui au sujet de cette série parlent de spiritualité, de sens critique mais moi ce que j'en ai tiré c'est que c'est très difficile à comprendre vu que les dialogues sont échangés sur font d'action gore qui n'ont rien à voir avec le sens de la discussion, discussion qui est parfois longue et insipide. J'ai rien contre les film d'animations trash mais honnêtement celui là ne m'a ni amusé, ni fait réfléchir. Certain dirons qu'il faut avoir vu une série entière pour la noter, moi j'ai vu 2 épisode entier dans l'incompréhension totale, je pense que j'ai mérité ma critique. c'est nul ! 1 étoile pour les dessins.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la saison 1
    5,0
    Publiée le 1 mai 2020
    Lorsque le podcast questionnant notre place dans l'univers nous amène à nous requestionner dans un fond de trip coloré et bien construit. Tout même il est important à savoir que cette série n'est pas pour enfant ! -16 tous a fait justifié. Bon visionnage et un conseil prenez votre temps pour vous imprégniez de l'univers et discutez-en entre amis.
    Léo Peteytas
    Léo Peteytas

    3 abonnés 63 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 19 septembre 2020
    The Midnight Gospel est une série d'animation vraiment étonnante. Son Univers, complètement loufoque, est superbement mis en scène. Ca bouge, c'est truffé de petites subtilités en veux tu en voila, et c'est coloré. Très, coloré. J'ai vu que quelqu'un en a parlé sous le terme de "Série Psychédélique". C'est complètement ça. La série aborde, au travers d'épisodes au rythme infernal, des questions existentielles. La vie, la mort. Le sens des choses, leur non sens. Pourquoi ci, pourquoi cela. Le tout, permet aux spectateurs que nous sommes de se questionner. On se questionne, et on avance dans la série. Si il est difficile de saisir le propos de chaque épisode en une fois, faute notamment à la complexité des dialogues et de l'animation à l'écran, plusieurs visionnages les rendent intelligibles. Après ça, on reste avec un souvenir impérissable. Ce souvenir d'une fiction/Science fiction imaginée par des barjos, capable de transporter quiconque dans un rêve merveilleux. Il faut le voir pour le croire, The Midnight Gospel est un Chef d'œuvre.
    Excentrique_Package \__(🔘〰️🔘)__/
    Excentrique_Package \__(🔘〰️🔘)__/

    3 abonnés 125 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 24 juin 2020
    série vraiment apard cette série est entièrement basée sur comment trouver la paix intérieure et des questions philosophiques tout en parlant de sujets très trash cette série relax et nous fait voyager dans un monde étrange et un l univers de la série est tres développé j adore 4/5
    Back to Top