Mon compte
    Hollywood
    Hollywood
    Terminée
    2020 / 60 min / Drame, Historique
    Créée par Ryan Murphy, Ian Brennan
    Avec David Corenswet, Darren Criss, Laura Harrier
    Nationalité U.S.A.
    Voir sur Netflix
    Presse
    3,2 10 critiques
    Spectateurs
    4,1 931 notes dont 78 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis & Info

    Dans le Hollywood de l'après-Deuxième Guerre mondiale, un groupe de jeunes acteurs et cinéastes pleins d'ambition ne recule devant rien pour percer dans le showbiz.
    1
    Saison
    7
    Episodes
    4
    Nominations
    Voir la Saison 1

    Comment regarder cette série

    En SVOD / Streaming par abonnement
      NetflixAbonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    David Corenswet
    Rôle : Jack
    Darren Criss
    Rôle : Raymond
    Laura Harrier
    Rôle : Camille
    Joe Mantello
    Rôle : Dick
    Voir le casting complet
    28 Photos

    La dernière vidéo

    Hollywood - saison 1 Bande-annonce VOST 2:57
    Hollywood - saison 1 Bande-annonce VOST
    25 126 vues
    Ratched, 9-1-1, American Horror Story : Ryan Murphy fait-il trop de séries ? [PODCAST]
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 9 octobre 2020

    Ratched, 9-1-1, American Horror Story : Ryan Murphy fait-il trop de séries ? [PODCAST]

    Alors que "Ratched" & "American Horror Story 1984" cartonnent actuellement sur Netflix, on fait le point sur l'œuvre du…
    16 séries de 2020 à rattraper cet été [PODCAST]
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 3 juillet 2020

    16 séries de 2020 à rattraper cet été [PODCAST]

    De "Defending Jacob" à "Unorthodox" en passant par "Hollywood" et "Normal People", découvrez nos 16 coups de cœurs séries…
    Netflix : 5 mini-séries remarquables inspirées d'incroyables histoires vraies
    NEWS - Séries à la TV
    jeudi 4 juin 2020

    Netflix : 5 mini-séries remarquables inspirées d'incroyables histoires vraies

    Vous avez peu de temps devant vous mais envie de l'utiliser pour des séries qui valent vraiment le détour ? Voici 5 mini-séries…
    Hollywood sur Netflix : qu'est-ce qui est faux dans la série de Ryan Murphy ?
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 13 mai 2020

    Hollywood sur Netflix : qu'est-ce qui est faux dans la série de Ryan Murphy ?

    Avec "Hollywood", sa série disponible sur Netflix, Ryan Murphy s'intéresse à l'âge d'or du cinéma américain et fait le choix…
    18 news sur cette série

    Critiques Spectateurs

    GIJoe
    GIJoe

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 417 critiques

    1,5
    Publiée le 28 juin 2020
    Les premiers épisodes étaient prometteurs, dépeignant la jungle d'Hollywood et la dure réalité sans fard des naïfs venant du Midwest pour devenir acteurs. Puis après quelques épisodes, on part dans l'antiracisme, qui s'invite de manière trop prévisible dans absolument toutes les productions. Les scènes avec Queen Latifah et les histoires sur les méchants colons blancs qui ont été esclavagistes sont martelées jusqu'à saturation du ...
    Lire plus
    Antoine H
    Antoine H

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 13 critiques

    5,0
    Publiée le 25 octobre 2020
    Une petite bombe cette mini série, de petits adjectifs pour une grande et importante partie de l'histoire de la ségrégation raciale aux Etats Unis, et pas que l'épanouissement sexuel à son sujet. Un monde parallèle où l'on aurait daigné être humain dans le Hollywood exclusif de l'époque. Décors, costumes dans la trempe de Mad Men, revisite de la moral à la façon de Tarantino dans Once upon a time in Hollywood, des acteurs à la ...
    Lire plus
    Joyeux
    Joyeux

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 83 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2020
    Une série qui rend à la fois hommage au cinéma hollywoodien tout en critiquant ses nombreuses contradictions et sa censure vis-à-vis des femmes et des minorités. Les mises en abime et les références aux films, aux personnages-clés et aux évènements des années 30 et 40 en font une réelle source de connaissances cinématographiques. Si le début semble relativement ordinaire, la série révèle une réelle montée en puissance !
    1741O
    1741O

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    3,0
    Publiée le 3 mai 2020
    Une série plutôt sympa à regarder et brillamment interprétée qui dans les premiers épisodes dévoile le côté puant, cruel et hypocrite des studios. On assiste avec émotion au péril de ceux qui cherchent désespérément à percer dans cette industrie jusqu'à y perdre leur intégrité. La série n'hésite pas à mettre en lumière les pratiques sexistes, machistes, racistes et homophobes, toujours d'actualités. Tragique et drôle, je ...
    Lire plus
    Raphaël L
    Raphaël L

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 69 critiques

    2,0
    Publiée le 22 mai 2020
    Dans ses premiers épisodes cette histoire de jeunes talents qui essayent de réussir à Hollywood était vraiment prenante avec des personnages plutôt attachants mais le tout se banalise au fur à mesure des épisode et c'est très dommage. Il n'y a aucune sortie de route ni même de dérapages, l'histoire est sur des rails scenaristiques trop parfait ce qui met énormément à distance. Les nœuds dramatiques ne sont pas serrés assez forts ce ...
    Lire plus
    78 Critiques Spectateurs

    Secret de tournage

    Genèse de la série

    Influencé par sa grand-mère cinéphile, spécialisée dans l’âge d’or hollywoodien, Ryan Murphy a longtemps réfléchi à ce projet. "Je voulais mettre en évidence trois artistes avec lesquels j’avais grandi et qui me passionnaient parce qu’Hollywood ne leur permettait pas d’être authentiques : Rock Hudson, Anna May Wong et Hattie McDaniel. Et puis, après Versace, j’avais envie de retravailler avec Darren Criss sur quelque chose de plus Lire plus

    Des auditions pour un projet secret

    Un certain mystère planait autour de la série durant le processus de casting. En effet, Samara Weaving a reçu une audition pour un projet secret sans aucune information sur l’histoire ou sur son personnage. Seulement une scène à lire extraite du film Certains l'aiment chaud de 1959. La comédienne s’est présentée en Marilyn Monroe et a découvert quelques mois plus tard qu’elle avait été choisie par Ryan Murphy pour incarner Cla Lire plus

    Des costumes authentiques

    La conception des costumes, dont la majorité ont été faits main, a été fortement influencée par les créations du costumier Adrian Adolph. Pour le maquillage, l’équipe s’est appuyée sur la vaste collection de photographies prises par le célèbre portraitiste de l’âge d’or hollywoodien George Hurrell. Ainsi, les comédiens se sont littéralement glissés dans la peau de leur personnage, comme le souligne Laura Harrier : "Nous portions de véritable Lire plus
    5 Secrets de tournage

    La réaction des fans

    • Salsa P.
      celui qui tire sont épingle du jeu c'est clairement dylan mcdermott ! super prestation ! après la série est un bonbon comme Bridgerton ! on s'en fiche noir ou pas noir, moi je dis que c'est parfait d'avoir du sexy dans les séries qui étaient trop pâlichonne à mon gout !
    • Pat N.
      Ce qui prouve que ton propos est faux. Non seulement les noirs jouaient dans les films d'hollywood de cette époque, en plus on voyait leur tête et même était récompensé par un oscar.
    • Rene K
      ce qui prouve que autant en emporte le vent n est pas raciste puisque ils ont donné un oscar à la seule noire du film pourtant c est pas la beauté qui l étouffait celle là aussi
    • Ozelian
      J'ai adoré, tout : les couleurs vives, les beaux garçons, les jolies filles, la vieille marrante jouée par la formidable Patti Lupone. Un vrai bonheur même si parfois ça en fait trop, mais c'est le propos et dés le départ c'est exubérant. En résumé, c'est un anxiolytique télévisuel :-)
    • Pat N.
      Ce qui est gênant, c'est de ne pas accepter cette revisite moderne d'une série, qui ne se veut en aucun cas être un documentaire.Et en 1939, une actrice noire avait reçu un oscar et on voyait très bien sa tête. Juste à titre d'exemple
    • yapi75
      La série feel good par excellence qui par son parti pris de proposer une réalité alternative improbable peut soit irriter soit enchanter. Pour ma part, je suis tombé sous le charme et les 7 épisodes m'ont laissé la tête dans les étoiles. Un casting en or (avec un Joe Mantello épatant et une révélation en ce qui me concerne : Jake Pickering dans le rôle de Rock Hudson) et une superbe reconstitution de l'âge d'or d'Hollywood servie par mise en scène flamboyante. Je retrouverais avec plaisir tous ces personnages pour une deuxième saison, si jamais il devait y en avoir une.
    • elriad
      Ce qui est bien dans les uchronies , c'est qu'en partant d'un moment réel, de personnages réels, on peut lui faire prendre le chemin que l'on veut, le remodeler, le distordre,pour le pire ou le meilleur. Après l'excellent mais pessimiste Plot against America, Hollywood offre une version du fameux studio de cinéma, l'usine à rêve qui pourtant stigmatise les races comme l'orientation sexuelle. Mais le choix de l'uchronie ici est tout autre. Et c'est tant mieux, cela fait tellement de bien, à l'heure pourtant où chaque année encore la polémique fait rage sur le manque de visibilité des acteurs et actrices noires. Outre la reconstitution impeccable, les couleurs chatoyantes d'une photo léchée, Ryan Murphy offre sept épisodes flamboyants d'un studio qui va finir par se lever contre tous ces préjugés . On en ressort ému, léger et heureux. Une bulle de champagne pour faire oublier qu'en ce moment même, le nationalisme et le suprématisme cristallise des tensions effrayantes à travers tous les Etats-Unis. Un coup de cœur dont il serait dommage de se priver...
    • James Ford
      Très bonne surprise.J'était un peux dubitatif au début (certains perssonage sont froid ou énervant). Mais le tout a réussi a me captivé et même a m'émouvoir (oui je me suis vu dans un perso).C'est vraiment a prendre comme un rêve idéaliser d'Hollywood, tout est tellement merveilleux, beau (malgré quelque nuage noir), mais le tout est vite balayer pour revenir dans ce cocon du cinéma, qui nous protège, nous vend du rêve...Et ça fait un bien fous.Le fait aussi de raconté cette partie d'Hollywood (notamment sur cet age d'or), est plus que bienvenu. On a tendance a se souvenir que des chose merveilleuse, et des star parfaite sur toute les coutures, alors qu'il n'en était rien. Beaucoup de noirceur et de secret côtoyer ce monde la (plus qu'aujourd'hui, BIEN pire).Un peux trop de bon sentiment a la fin, qui peut rappeler le dernier Tarantino (pas pour le massacre hein ^^). C'était pas forcément nécessaire, mais au moins ça a le mérite de coller avec la vision idéaliser de la série, et de c'est créateur !ps: Joe Mantello y'est formidable, gros coup de coeur pour cet acteur.
    • Gwen R
      de bons voire très bon rôles, j'ai aimé la peinture réaliste de l'époque moins le coté fiction niais qui mène les derniers épisodes.
    • Last Action Zero
      En tuant Hitler et sauvant Sharon Tate, Tarantino a inventé un révisionnisme fantaisiste, poétique, vengeur et cathartique. Mais ce n'était qu'un simple outil ponctuel, de point d'orgue narratif et artistique, finalement assez anecdotique. En revanche, cette production Ryan Murphy s'en saisi, pour faire entièrement reposer dessus, un discours social émouvant, pertinent et contemporain, qui n'a d'autre but que de faire gentiment du bien. Même si par moment, ça dénonce quand même pas mal( Par exemple, coucou Disney ^^ )...Une critique claire et joyeuse, de l'hypocrisie d'un monde cruel et injuste, qui réécrit entièrement une certaine page de l'histoire américaine, pour soulager et apaiser, réconcilier différentes tribus sociales, à la fois complice et victime d'un cercle vicieux culturel, tellement malsain et destructeur. Un grand délire excentrique, uchronique et romanesque, qui ressemble à une vieille comédie musicale de Broadway. Mais sans le tour de chant et les ballets de claquette. Une pure fiction qui joue avec la réalité historique des années 40, mettant dans la tête de personnage réel ou imaginaire, une mentalité et une conscience sociale de 2020. Une fantaisie à la fois dure et joyeuse, digne d'une fanfiction d'excellence, totalement fantasmé avec la partie tendre et romantique du cœur. Plein de bon et beaux sentiments fleur bleue. D’ambiguïté morale douteuse, et de rédemption. Et plein de jeu d'acteur théâtral tout en retenu( Enfin, pas pour Jim Parsons, que se lâche de manière jouissive... TBBT en position fœtale, aprèsla danse des 7 voiles ^^), aussi délicieusement noble, que rétro et candide. Une écriture certes pas très subtile ou innovante. Mais tellement audacieuse, intelligente et bien structuré. Déjouant tous les vieux stéréotypes, de caractérisation discriminatoire de personnage. Ainsi que tous les clichés de jugement moral et manichéen, souvent prononcé avec hâte et passion aveugle. Ici, plutôt qu'une catégorie d'individus spécifique, c'est véritablement tout un système de pensée globale, qui est mis sur la sellette de la réflexion artistique. Car cette série n'oublie jamais, qu'en chaque individus quel qu'il soit, il existe toujours de la bonté, prête à jaillir au contact contagieux de celle des autres...Les abus de pouvoir et d'autorité. La prostitution. La discrimination raciale ou sexuelle. Ou encore, l'auto censure induite par l'ordre moral et sociétal. Prendre de tels sujets aussi difficile, aujourd'hui plus qu'hier, devenu extrêmement clivant et sensible, pour en faire une comédie rose bonbon, glamour et légère, poétique et profondément optimiste, qui gommerait le passé avec charme, paillette et bonne humeur, en mettant le doigt là où le présent est si douloureux, était vraiment un pari de funambulisme hautement risqué. Surtout en couplant cela, avec une auto critique d'un média vieillissant, ce cinéma en perte de vitesse, qui trouve maintenant grâce et liberté sous d'autre forme, sur différentes plateformes numériques. Et en remâchant un vieux discours naïf et éculé, quitte a se voiler volontairement la face, proclamant dans un happy end 99% pur feel good, que seul l'amour nous sauvera de nous même. Mais il faut bien admettre que c'est très agréable. Plutôt joliment fait. Et que le casting, véhicule pas mal de charisme, et beaucoup de charme. A tel point que je pense malgré tout, qu'Hollywood est une grande réussite. Et une des meilleures productions originales, que Netflix n'est jamais signé.
    • Naughty Dog
      fini, et c'était pas mal !Ryan Murphy livre une nouvelle série qui est quand même moins subtile que ses précédentes, comme un réquisitoire parfois naïf, mais souvent humble, honnête et touchant !Cet Hollywood fantasmagorique et alternatif offre par ailleurs un regard plein de nostalgie mais aussi de rêverieEn mettant en avant ce couple mixte, ce scénariste gay ou cet acteur tentant de percer mais confronté aux coulisses proches du proxénétisme...le parallèle avec l'industrie Hollywoodienne des 40 dernières années jusqu'à l'affaire Weinstein est forcément là.On regrettera donc un récit qui reste sagement balisé, mais toujours narré avec soin, et surtout la série bénéficie d'un superbe casting (David Corensweth qui en est la révélation,et la confirmation du talent de Darren Criss, Laura Harrier ou encore Samara Weaving !)Bref une belle dragée qui laisse le cynisme de côté, et c'est sympa :)!
    • Last Action Zero
      Et en quoi est ce un problème ?...
    • jeremy M.
      Cette série est éblouissante j'adore le côté hollywoodienne des années 50 le côté des hommes des femmes de couleurs délaissé de l'homosexualité proscrit dans un monde infernal de détestation une morale à faire ouvrir les yeux sur ce qu'était cette époque pour des gens n'étant pas dans le cadre de la société être blanc un mur bonheur à voir absolument
    • fred g.
      J'ai enchaîné tous les épisodes cette nuit et franchement c'est pas mal du tout! Scénario original et casting au top. Je recommande vivement pour les amoureux du rétro américain 4.5/5
    • SantaKlaüs
      Oh putain, ça sent la série ultra woke.
    • yapi75
      La (mini) série de Ryan Murphy que j'attends le plus ! Autant j'ai été déçu par la dernière saison d'AHS, autant j'ai aimé American Crime Story, Feud, The Politician et surtout Pose. Je trouve que Murphy a gagné en maturité et en finesse d'écriture avec les années. Et toujours un cast de rêve. Rien que pour Darren Criss, qui était phénoménal dans The Assassination of Gianni Versace, je signe de suite :-)
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Bande-annonce sympa malgré le slogan de fin tout pourri déjà vu 10000 fois : et si vous pouviez réécrire l'histoire. Pour moi vendre une série comme ça c'est carton rouge, toutes ces petites questions type et si vous pouviez + [insérer expression inspirante pour se donner un style] c'est ringard au possible...Rendez-vous en Mai pour voir le résultat :)
    • Proxima Midnight
      J'ai très hâte vu le trailer et le cast !
    • Last Action Zero
      C'est marrant, hier je me disais que j’allais enfin, me lancer dans The Politician ^^
    • James Ford
      Je viens de voir ca, effectivement, trés beau Trailer.J'ai abandonner les AHS depuis quelque temps (malgré quelque tentatives). J'ai l'impression que ça lui a fait grand bien de s'éloigné de cet univers.On sent qu'il se fait plaisir (la réa, photo, cast, ambiance), ça a piquer ma curiosité !Ps: Samara Weaving au cast❤️😍, n'en dites pas plus !
    Voir les commentaires
    Back to Top