Mon compte
    Les Fragments d'Antonin
    Les Fragments d'Antonin Bande-annonce VF
    75 097 vues
    6 sept. 2006
    Partager
    Partager sur WhatsApp Partager sur Facebook Partager sur Twitter
    Les Fragments d'Antonin
    Les Fragments d'Antonin
    Sortie : 8 novembre 2006 | 1h 30min
    De Gabriel Le Bomin
    Avec Johannes Oliver Hamm, Claude Giraud, Gregori Derangère, Anouk Grinberg, Aurélien Recoing
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    3,3
    1 Bande-annonce & Teasers
    Les Fragments d'Antonin Bande-annonce VF 1:51
    Vidéo en cours
    Les Fragments d'Antonin Bande-annonce VF
    75 097 vues - Il y a 17 ans
    1 Emission d'actu ou bonus
    Gregori Derangère Interview : Les Fragments d'Antonin 4:18
    Gregori Derangère Interview : Les Fragments d'Antonin
    2 547 vues - Il y a 17 ans

    Commentaires

    • Cathedrale
      il à l'air immense, ce film. je DOIS le voir!
    • dj_patpat
      Ce soir je parsCe soir c'est le grand départJ'aurais pu te dire au revoirQuand tu m'as porté mon dînerMais rien, j'ai tout gardé en moiEt ce soir dans la gare, je pars Prendre un avion prendre le trainPrendre un bateau ou bien ta mainMais partir Ce soir j'ai décidé d'partirDe quitter ma maison mes souvenirsPour ailleursEt je vois courir en toiLes petites maudites mincesMinces monères... c'est rien. Cet escargot qui court au loinMe dit sûrement que je vais bienJe parsEt je regarde dehorsLes vaches qui dansent avec le sableLes fleurs qui mangent des cartablesJe vais bien, je vais bien Cette fleur cette margueriteQue tu regardes avec tes yeuxTes yeux bleus bleusBleus comme le feu de dieu Ah! Et ces poupées laidesQui passent dans ma mémoireEn me bouffant la moelle De mes tartes aux pommes Un chien galope sur la montagne Et regarde avec attentionSon maître qui l'aimeJe vais manger par terre tiens!Manger tout, les vers de terreEt tes regrets Prendre un avion prendre le trainPrendre ta main ou bien un bainMais partir Ce cheval avec ses gros ongles mousC'est moi qui l'ai faitJe pars Sur ce chemin de rendez vousSur ces chemins des petits coupsOù je riais encore enfantAvec des billes dans la mainEt puis je regardais par terreCes limaces couvertes de terreQui me disaientJe suis à toi, mon roi Elle a dû en faire du cheminCette limace de mon enfanceElle a dû partir bien plus loin que moiSûrement je penseJe monte sur ce cheval de joie et je galope sur ton hernieAvec des poils d'oiseauxQui volent Prendre un avion prendre le trainPrendre ta main ou bien un painMais partir Je laisse là ce p'tit journal Où on me parle de n'importe quoiD'une chouette ou d'un chevalQui rient ensembleDe gogols ou de Marx brothers Je pars, je parsJe vais partirA la renverse !
    Back to Top