D'Isabelle Adjani à Scarlett Johansson : les héroïnes de Luc Besson
Par Laetitia Ratane, interview réalisée par Clément Cuyer ▪ vendredi 4 avril 2014 - 19h30

"Ce qui m'intéresse chez l'homme, c'est sa faiblesse. Ce qui m'intéresse chez la femme, c'est sa force." D'Hélèna à Lucy, focus sur les héroïnes, les vraies : celles du cinéma de Luc Besson.

Précédente Suivante
1 / 11

Isabelle Adjani © Gaumont

 

Qui est Hélèna

La première héroïne de Luc Besson ! En effet, si son premier film Le Dernier Combat, est centré sur la question féminine et notamment celle de la "dernière femme", il n'en met aucune en scène. Sans être le personnage principal de Subway, Hélèna impose déjà la marque des futures héroïnes du réalisateur : une certaine arrogance dissimulant mal sa fragilité, et un talent dans le maniement des armes à souligner.

 

Luc Besson à propos de sa première héroïne et d'Isabelle Adjani

"A 23-24 ans, je connaissais mal les femmes ou très peu. J'étais plus concentré sur les copains ou ce que je pouvais raconter de ce que je connaissais de ma vie. Cette envie de parler du mystère de la femme est venue après."

 

"A l'époque Isabelle était vraiment numéro 1 incontesté et incontestable du box office français. Je craignais beaucoup de lui donner le script car il s'agissait d'un rôle secondaire. Elle m'a répondu en à peine une journée en disant : 'le scénario est formidable, j'ai envie de faire partie de cette aventure'."

 

"J'ai trouvé cela très beau de sa part car elle n'a pas calculé son rôle. C'est le signe des grands acteurs et actrices : ils ne comptent pas leur nombre de lignes et ne cherchent pas à savoir si ça va être bon pour leur carrière... Ils réagissent avec leur coeur. Isabelle est comme ça."

 

 

La bande-annonce de "Subway"

Précédente Suivante

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • fastdrift

    Nikita et Léon inoubliable

  • ElQuebecois

    Multi passe !

  • Lady-blue-loup

    Leeloo et Mathilda sont de très loin mes préférées !

  • Kao-BB

    Leeloo <3

  • Florian Malnoe

    Il choisit bien ces actrices, y'a pas à dire.

  • Monica Vitti

    Natalie Portman forever. Dans ce qui est sûrement le meilleur film de Besson et assurément la meilleure prestation de la très jeune Natalie. Doublé ensuite par Black Swan ... ou pas d'ailleurs

  • Ninja Banane

    Et Le Grand Bleu alors?

  • drakhov

    Ce qui suis n'est que mon avis personnel, mais, Les trois premiers films de Besson sont ceux où la femme est le "moins" mis en valeur.
    - Le dernier combat, elle n'apparait qu'à la fin alors qu'elle est au centre de tout le scénario, pourtant les personnages principaux ne sont que masculins tout au long du film.

    - Pour subway, Adjani marquait le film surtout par sa scène dite du dîner (où elle envoie baldinguer tout le monde), mais une fois encore, c'était un homme qui tenait le film a lui tout seul.

    - Pour Le grand bleu, le duo Reno-Barr attire toute l'attention au détriment de Rosanna Arquette, qui semble scénaristiquement, placée là parce qu'il faut bien que la fin du film ait un sens.

    Ce n'est vraiment qu'à partir de "Nikita", je trouve, que Besson s'est employé à porter un peu plus la gente féminine (et on lui reprochera pas) sur le devant de la scène, où du moins, avec des rôles vraiment marquant. (Si l'on excepte Malavita, bien sur)

  • legion666

    Mathilda/Natalie Portman, si mignonne, si attachante, si talentueuse que ça devient malsain de l'apprécier autant a cette âge là! ^^

  • -VEGETA-

    meme si je regarde jamais les film de Natalie Portman dans leon elle été géniale :)

  • Quentin G.

    On peut remercier Besson de nous avoir fait découvrir Natalie Portman. Comme quoi, on peut être une enfant star sans tourner mal.

  • legion666

    En même temps, elle semble toujours avoir eu la tête sur les épaules et je la vois comme une personne très intelligente (comme Jodie Foster actrice très jeune). Avec un bon entourage en plus c'est donc possible! ;)

  • Dale_Cooper_FBI

    Je tenais juste à vous rappeler ici que son dernier film est complètement nul et qu'il a beau choisir une super actrice il la ridiculise.
    "Ce qui m'intéresse chez l'homme, c'est sa faiblesse. Ce qui m'intéresse chez la femme, c'est sa force."

    Il a oublié de dire : "Ce qui m'intéresse chez les moutons, c'est le fric qu'ils sont prêts à dépenser"

  • MAJORGRUBER

    Les moutons sont prêts à DEPENSER !!!!.................le prix d'une place de cinéma c'est tout. Léon, Mathilda, inspiration réjouissante et surtout décente de "Ranx" et "Lubna"....encore de la BD, Besson l'enfant de son temps.

  • Lucius M.

    Catwoman vous l'avez oublié ?

  • Vilou_31

    Mouep, comment dire, Gardez Subway, Le grand bleu et Léon (zieutez la Version Longue du bluray),Nikita;à la limite Jeanne d'Arc... le reste... (oui j'assume la non citation du 5eme élément que je considère comme une demi nanar, basculement de la carrière de l'ami Besson).

    Quand à parler de Mila "ma carrière, je la dois à mes maris" Nanarovich...

  • Debiruman

    Justement non... "le silence des agneaux" est un vrai bon film, un thriller quasi-révolutionnaire en son temps, "Hannibal" n'est qu'un film quasi-grand-public fait pour être "bankable", qui transforme Hannibal en une sorte de super-héros à deux balles (ça rime), ça n'a plus rien à voir... Jodie Foster a bien fait de ne pas être associée à ça... d'ailleurs, aujourd'hui, on parle encore du silence des agneaux... qui parle de "Hannibal" ?

  • Debiruman

    Perso, j'aime pas le style Besson, trop "clip", trop superficiellement visuel, mais trop creux dans le contenu... je ne retiens que "Subway", parce que c'est un film assez space, et qui me rappelle mon enfance dans les 80's, et, à la limite, le grand bleu pour les images, sans plus... il me donne un peu l'impression d'un réalisateur plein de bons sentiments, mais qui n'a pas le bagage intellectuel/culturel nécessaire pour porter les messages ou réflexions sous-jacentes de ses films, qui au final ne sont que de jolies (et encore) coquilles vides...

  • st?phane g.

    c'est parce qu'elle est absente que c'est raté...les acteurs(trices) n'amènent pas que leur talent, mais aussi leurs conditions et exigences de travail et des producteurs qui misent plus sur des acteurs de renom et qui fournissent de plus gros moyens ,donc une plus grosse équipe et des meilleurs scénaristes. ...sa remplaçante quel producteur avait envie de miser dessus? ...d'ailleurs son rôle est réduit alors qu'il devait y avoir une histoire différente de prévue comme dans le bouquin.

Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Dimanche soir à la télé : on mate "Le Verdict" et "Le Nouveau"
Dimanche soir à la télé : on mate "Le Verdict" et "Le Nouveau"
Tweet  
 
Berlin 2019 : Grâce à Dieu de François Ozon et Synonymes de Nadav Lapid récompensés
Berlin 2019 : Grâce à Dieu de François Ozon et Synonymes de Nadav Lapid récompensés
Tweet  
 
Alita : Battle Angel : dans les coulisses de la performance capture
Alita : Battle Angel : dans les coulisses de la performance capture Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Grâce à Dieu

    De François Ozon
    J-2

    Bande-annonce
  2. Black Snake, la légende du serpent noir J-2
  3. Le Chant du loup J-2
  4. La Reine des neiges 2 J-275
  5. After - Chapitre 1 J-58
  6. Jusqu'ici tout va bien J-9
  7. Paradise Beach J-2
  8. Let’s Dance J-37
  9. Destroyer J-2
  10. Le Mystère Henri Pick J-16
Les films à venir les plus consultés