Notez des films
Mon AlloCiné
    Deux projets TV pour... Stanley Kubrick !
    29 août 2012 à 19:24
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Les deux scénarios, retrouvés en 2006 dans un coffre du défunt réalisateur Stanley Kubrick, vont donner le jour à un téléfilm, "Downslope", et une série, "God Fearing Man"...

    © Collection Christophe L.

     

    La société de production Philco Films, co-fondée par Steve Lanning et Philip Hobbs (le beau-fils du réalisateur Stanley Kubrick), a confirmé l'adaptation de deux des scénarios égarés du maître Kubrick. Ces fameux manuscrits avaient été oubliés dans un coffre en 1961, lors du déménagement du cinéaste des États-Unis à Londres, avant d'être retrouvés par sa famille en 2006. Près de quinze ans après sa mort en 1999 (et la sortie déjà post-morthem d'Eyes Wide Shut), plusieurs "projets Kubrick" devraient donc voir le jour en 2013 !

     

    La société Entertainment One réalise une bonne affaire en s'associant à ces deux projets. Le premier, Downslope, un téléfilm sur un épisode de la Guerre de Sécession, est décrit comme un "drame épique". Le scénario, signé par le célèbre cinéaste, d'après une nouvelle de l'historien Shelby Foote, sera centré sur le Colonel de l'Armée des États Confédérés J.S. Mosby et ses hommes. Connus pour former un bataillon d'élite, les hommes de Shelby prennent leur revanche sur le Général Custer en personne, après qu'il ait fait prisonniers une grande partie d'entre eux. Le budget pourrait s'élever jusqu'à 100 millions de dollars !

     

    Le deuxième projet, que le président de eOne, Michael Rosenberg, a qualifié de "véritable évènement de télévision", s'intitule God Fearing Man. Plus étonnant encore que le précédent, puisqu'il donnera jour à une série TV. Le scénario de Kubrick s'inspire de la vie d'Herbert Emerson Wilson, pasteur canadien reconverti dans le hold-up de banques. Il serait ainsi devenu le plus gros braqueur américain du début du XXème siècle, avec ses méthodes extrêmement précises et rigoureuses, qu'il qualifiait volontiers de "scientifiques". Arrêté en 1920, il aura passé une large partie de sa vie derrière les barreaux, avant d'écrire son best-seller : "J'ai volé 16 000 000$".

     

    Philco Films détient également les droits de Lunatic at Large, un troisième scénario égaré et signé Kubrick, qui marque ainsi sa troisième collaboration avec l'écrivain Jim Thompson, après L'Ultime razzia et Les Sentiers de la gloire. Celui-ci devrait être adapté au cinéma, les rumeurs plaçant Chris Palmer à la réalisation, ainsi que Sam Rockwell et Scarlett Johansson dans les rôles titres, respectivement un ancien forain et une barmaid. Les deux devraient se suspecter l’un l’autre d’être évadé de l’asile, dans un climat de paranoïa générale, alors qu'un tueur à la hâche s'est bien échappé et erre dans le New York des années 50.

    Le nom de Kubrick pourrait donc apparaître dans trois génériques en 2013 ! Cela s'était déjà produit en 2001, avec A.I. Intelligence artificielle, de Steven Spielberg, dont le scénario avait été adapté par son défunt confrère. Ne reste plus qu'à trouver une chaîne pour les deux projets télévisés !

     

    Mathias Faucheux avec Deadline

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • DanyNiksha16
      Trois projets intéressant, mais pensé qu'un téléfilm coûte 100 millions de dollars ?? C'est même pas le budget d'un FILM en France lol.
    • johnnylang
      cheidmann67 ; Je suis désolé, mais ton idée me fait peur. ça veut dire qu'on prend un scénar de Kubric, et qu'on le détruit complétement juste pour en prendre des petit bouts. Je préfère largement qu'on prennent le scénario original, même si le résultat finale s'avère moins bien que ce qu'aurait pu en faire kubrick.Pour AI, forcément que Spielberg a du un peu "détèriorer" le script d'origine pour l'accorder à son univers. Mais en même temps, ce serait apparement Kubrick lui-même qui aurait donné le scénario à Spielberg, se sentant lui incapable de rendre crédible l'aspect "familiale" du film et la relation entre le robot et sa "mère".
    • cheidmann67
      moi jpropose quon lui foute la paix et quon se serve pas de ses scenarios pour en faire des films quoi, ca risque de donner un truc totalment a l ouest de la vision de kubrick comme AI de Spielberg a du l etre aussi bon soit le film et le réalisateur.. en plus connaissant son perfectionnisme, il rique bien dse retourner 3 fois ds sa tombe avant d'en sortir.. ce serait pas lui rendre hommage en tout cas mais bon cest juste une histoire de fric comme d hab!Ou alors on pourrait prendre juste le pitch de base à la rigueur, on fait table rase du scénar et au boulotSinon l histoire du psycho échappé de l asile et qui tue avec sa hache ca mrappelle méchament une histoire de gosse quon sracontait pour sfaire peur au coin du feu ahahahaAHAHAHAhahahahaAHAHAHhahahahaHAHHAHAHHAHAHHAhahahaha ahahahahhahahaa
    • NoLeafClover
      Ces scénarios mériteraient d'être dans la main de vrais cinéastes. Je propose Steven Spielberg pour Downslope (film sur la guerre de sécession), Clint Eastwood pour God Fearing Man (film de gangster au début du XXeme) et Martin Scorsese pour Lunatic at Large.
    • Serval1984
      Même mort, Kubrick continue de nous faire rêver... Snif
    • Plankton
      Super nouvelle en tout cas! Les scénario de Kubrick on l'air vraiment prometeurs (pas très étonant vu la qualité de ses films). Wait and see!
    • chips493
      Epique et téléfilm ne sont pas synonymes. Mais avec un budget de 100 millions, j'ai envie de dire WTF?? Pourquoi pas un film de cinéma? Complexe d'infériorité?
    Voir les commentaires
    Back to Top