Mon AlloCiné
    Coup de gueule d'Abdel Raouf Dafri : Julien Leclercq répond !
    15 janv. 2014 à 18:00
    facebook Tweet

    Il y a quelques jours, le scénariste Abdel Raouf Dafri évoquait, au détour d'une interview pour AlloCiné, une collaboration houleuse avec le réalisateur Julien Leclercq. Ce dernier a accepté de nous livrer sa version des faits...

    Il y a quelques jours, Abdel Raouf Dafri (le scénariste de Un prophète et Braquo) évoquait le tournage de Gibraltar et notamment son amertume concernant les nombreux changements apportés au scénario. Directement mis en cause, le réalisateur Julien Leclercq a accepté notre invitation pour défendre son point de vue.

    Propos recueillis par Clément Cusseau / Cadrage : Laura Pothier


    A NE PAS MANQUER EN CE MOMENT

    "Avatar" : Sam Worthington et Zoe Saldana de retour pour les suites !


    Suivez-nous sur Twitter pour connaître l'actu ciné & séries d’AlloCiné

    facebook Tweet
    Commentaires
    • Ikki du Phoenix
      Julien leclercq va falloir raser les murs maintenant ,Marc Fiévet l'auteur du livre dans son interview dit que ces Abdel Raouf Dafri qui dit vrais et que tu est un sacré menteur ,de toute façon en regardant l'interview sa se voyais direct que tu mentais !
    • Echooche
      Je n'aime pas les conflits quels qu'ils soient mais ceux qui éclatent dans le cinéma français ces derniers temps (la tribune de V. Maraval, le "clash" Abdellatif Kechiche/Lea Seydoux pour citer les plus médiatisés) ont le mérite de nous éclairer sur ce qui s'y passe, nous qui au final en tant que spectateurs ne connaissons pas grand chose des coulisses du cinéma (à moins d'y travailler ou d'y avoir des relations, ce qui n'est pas mon cas). Par contre il serait bon que pour ces 'conflits' restent des débats et fassent avancer les choses, donc que leurs acteurs essayent de dialoguer avec des arguments plutôt qu'avec des attaques ad hominem ou des attaques de cour de récré. Je trouve qu'Abdel Raouf Dafri a l'air sincère dans cette affaire. mais certaines de ses attaques sont assez basses (en quoi le fait que Julien Leclercq ne soit pas un réalisateur qui fait des millions d'entrées lui donne-t-il tort? est ce réellement nécessaire de se moquer de ses films?). En outre, avec cette réponse, on peut remettre en cause la sincérité de la première interview qu'il avait donnée à allociné. Autrement dit sa dénonciation des dérives du cinéma français (qui m'a beaucoup plu) n'était elle pas :- la conséquence de sa mésaventure avec Julien Leclercq? (pour être honnête, il a beaucoup d'arguments dans la première vidéo, mais cet épisode avec J. Leclercq n'a t'il pas été le catalyseur qui l'a définitivement remonté contre le cinéma français?)- un prétexte pour attaquer Julien Leclercq au détour d'une vidéo? (sincèrement je ne pense pas mais on est en droit de se poser la question) En résumé Abdel Raouf Dafri a sans doute raison sur 2 points:1 le cinéma français connait des dérives2 Julien Leclercq lui a joué un mauvais tourMais en voulant faire d'une pierre deux coups (dénoncer les dérives du cinéma français et en profiter pour régler une affaire personnelle qui sert à illustrer ces dérives) je trouve qu'il n'en sort pas grandit. Pour être juste je termine en disant que ça n'empêchera pas d'apprécier Braquo qui est dans ma watchlist depuis quelque temps, tout comme j'ai adoré la vie d'Adèle malgré les attitudes décevantes d'A. Kechiche et L.Seydoux (et oui, le talent n'a jamais rendu vertueux).PS: conflit AK/LS : quelques semaines environ avant la sortie de la vie d'Adèleconflit ARD/JL: quelques semaines avant la diffusion de la S3 de Braquo...
    • L?na C.
      Pourquoi dès que quelqu'un dit la vérité cette personne se fait lyncher ?! Les cinéastes français se cachent derrière leur petit doigt .
    • YoKoTsuno77
      Bonsoir à tous,Je pense qu'il est facile et simple de clore le débat entre les2 personnages : en regardant tout simplement la filmo de l'un et de l'autre. DingDing à ma droite, Julien Leclercq 100kg, shooté detranquillisant, certainement très cool à vivre au quotidien ce garçon,tellement cool qu'il doit en être super chiant (tu r’veux un ouinj ?...) mais regardons ses films... houllalalalala j'ai mal au cul rienqu'en y pensant, tellement j'avais eu le sentiment de m'être bien fait mettrequand j'ai vu chacun d'eux; pour rappel donc, parce qu'évidemment on les aoubliés : Transit (ben oui justement, le titre parle pour lui), Chrysalis(comme a dit un autre commentaire plus haut, l'envie de gerber en sortant),L'Assaut (de la bonne volonté, mais quel raté!) et Gibraltar correct mais sansplus... Ce type ne vaut absolument rien (pour le moment). "Le Dormeurdoit se réveiller" disait l'Autre... Julien ! Wake Up!!! Tu fais tropcinéma français qui se la joue calme, en prenant un air sérieux et posé, alorsqu'en fait tu n'as rien à dire. Va bosser plutôt que de dire des conneries ! DingDingà ma gauche, Abdel Raouf Dafri, 60kg, shooté à l'écriture (c'est un bourreau detravail, TOUT LE MONDE le sait), certainement très pénible à vivre au quotidiencelui là, parce sans doute son égo rempli toutes les pièces de chez lui(chiottes comprises) mais on s'en fout, on vit pas avec... à son palmarès donc : la série La Commune (un peu amateur, mais tellement originale et qui nous a révélé de bons acteurs), Le Prophète (no comment, un chefd'oeuvre, véritable coup de poing - Audiard lui même doit beaucoup à Dafri sansdoute), Mesrine (là aussi, superbe – Merci Richet) et Gibraltar donc, toutjuste correct. D’après la rumeur, Braquo III est prometteuse. On verra. Résultats :Leclercq = 0 / Dafri = 3
    • tartre
      Il est différent depuis la Nouvelle Vague mais on ne va pas surfer dessus éternellement et n est pas Godard qui veut ....
    • tartre
      Abdel Raouf Drifi a raison , il quand même fait ses preuves , avec un emmy award et le Prophète D ailleurs autre coup de gueule , Jean Pierre Jeunet qui dit exactement la meme chose en rajoutant en plus que le cinéma français est moche Comme par hasard , ceux qui ont fait leurs preuves et ont été reconnus internationalement sont des " mégalos jaloux etc ;".. Dites plutôt que vous voulez continuer à vous partager le bifteck périmé et médiocre du cinéma français
    • bluelight o.
      c'est exactement ça, c'est l'histoire d'un passionné impulsif qui rencontre la complexité d'un cinéma avec c'est défaut et ses qualités. Je rajoute que le je cite "connard" et cette attitude vindicative de Abdel Raouf Dafri lui fait perdre beaucoup de son raisonnement qui parait à la base pas si mauvais.
    • fedor85
      ok merci
    • drakhov
      Difficile de se faire un avis sur le clash. Je dirais que chacun des deux ramène sa part de vérité et chacun des deux à ses raisons et ses torts. En même temps, vu l'ampleur que ça risque de prendre, je préfère m'en désintéresser. Je trouve que ce genre de règlement de compte n'est certainement, ni le premier, ni le dernier. Ils ont eu leur mot a dire, on les a écouté, on a pris en compte ce qu'on pouvait (on est pas leur intime non plus) A eux donc, de le gérer en continuant, chacun de son coté à tenter de nous faire rêver. Laissez nous vous juger sur la qualité de votre travail, et non pas sur vos rixes personnelles qui ne regardent que vous, messieurs. je trouve que le net est bien assez sulfureux en ce moment pour se permettre d'en rajouter encore une couche.
    • tomato
      Votre point de vue est intéressant (même si votre stigmatisation de l'ensemble des films et des scénaristes français est selon moi contestable) et c'est votre droit de donner votre version de l'histoire, mais c'est bien dommage que vous soyez aussi arrogant et agressif car cela affaiblit votre propos. Bien à vous
    • tomato
      Stigmatiser le cinéma français comme il le fait, c'est faire l'impasse sur une partie de la production que personnellement je vais voir et qui me plaît. Nous avons des auteurs et réalisateurs avec de l'ambition qui rencontrent leur public. Après on produit plus de 200 films par an (ce qui devrait d'avantage réjouir les gens que les énerver), tous ces films ne peuvent pas plaire à tout le monde et il y a forcément des ratés dans le lot. Quant à ce qui s'est vraiment passé, je pense que nous ne le saurons jamais vraiment mais dans tous les cas rien n'explique selon moi tant d'arrogance et d'agressivité (cf dans sa réponse son "Et si je croise Leclercq, qu'il soit prévenu, je lui ferais un GROS CALIN SAUCE TIÉQUAR").
    • BiggerThanLife
      Tu te trompes, c'est pas un coup marketing, c'est juste que la tension monte dans le cinéma français actuel.
    • Paulinalaplage
      Un peu de modestie, Monsieur Dafri ! Pour info : sur l'affiche de Gilbraltar était écrit en gros et gras : par le scénariste du Prophète. Il n'a surement pas digéré le bide et tente de s'en démarquer. Quant au Prophète, il est a l'origine, mais Audiard a réécrit le film pendant deux ans avec un autre scénariste , de plus les scénarios de braquo2 sont de l’avis général mauvais. Bref "l'un des grands noms du scénario en France", surtout pour les médias, que ce personnage squatte régulièrement, laissant croire qu’il est le «boss». De plus ces débats me font chier, dire qu'il n'y a pas d'auteurs en France est stupide et faux ! Le talent est rare, en France comme aux USA et partout ailleurs. Le facteur principal qui différencie la qualité des productions d'un pays à l'autre, c'est l'oseille... Les pays qui dominent artistiquement sont les pays qui dominent économiquement, c'est une évidence, pour exemple la production coréenne est brillante depuis que le pays est devenu une puissance économique. Au regard de son poids économique et politique décroissant, les films français s’en sortent très bien.
    • Tom Damage
      Calmez-vous, c'est de la promo : Gibraltar sort en ce moment en DVD, la prod' a demandé un petit clash pour faire monter les ventes et l'intérêt autour du film. Honnêtement dans le milieu du cinéma les gens se tapent rarement sur la gueule en public, on a eu droit à la même chose pour la vie d'adèle avec Kechiche et Léa Seydoux. Tout ça c'est du buzz.
    • this is my movies
      La saison 1 est très bien, la saison 2 est une vaste blague qui saccage dès le 1er épisode le cliffhanger du dernier épisode de la saison 1. La saison 2 est toutefois plutôt bonne durant les 3-4 premiers épisodes avant de virer au portnawak.Je ne pense pas qu'il ait du mal à travailler en équipe, Dafri est un autodidacte si je ne m'abuse, un self-made-man, et il a pris le melon suite au succès de "La commune" et de "Mesrine". Et la déclaration de Julien Leclerq confirme ce que beaucoup pensent : il a une grande gueule, ce qu'il dit n'est pas totalement faux certes mais il a du mal à finir ce qu'il commence, ce qui est problématique.
    • SparckOne
      Salut,La France est elle aussi largement connue/reconnue pour son cinéma, n'en déplaise à ses détracteurs mais, il est tout simplement différent et ne sera jamais celui d'Hollywood.Car, non, la France ne peut pas devenir un Hollywwod bis, heureusement d'ailleurs, il y en a déjà un, mais aussi pour la simple et bonne raison d'une question de ratio d'habitants/spectateurs. Rien qu'au USA plus de 300 millions et à cela il faut ajouter les anglophones de tous les autres pays. Auquel viennent s'ajouter d'autres réalités financières non négligeable comme le PIB le plus important du monde etc. Je vais pas rentrer plus avant la "dedans", c'est pas mon domaine mais, il est facile de comprendre que c'est pas jouable et qu'il faut surtout continuer de cultiver la différence. (ce qui ne veut absolument pas dire "faire des mauvais films" soyons clair !) ... Et que la France fasse des films à l'atmosphère française, et qu'ils en soit ainsi également pour les autres pays.
    • SparckOne
      Salut,Oui, c'est très juste, ils sont d'ailleurs 3/4ième en production ciné, derrière 1er l'Inde, 2ième Chine ensuite à voir avec le Japon. Après, avec les séries cumulées, je ne sais pas... j'ai surtout pris Hollywood en exemple, (même si je l'ai traduit par une remarque fausse) avec en tête le fait qu'ils ont surtout le monopole "attractif" dans le monde.Merci de la rectification.:)
    • fedor85
      Hollywood est la mecque du cinema, parce qu'elle est devenu. grace au (en majeur partie des européens) fondateur de grand studio. Entre autre.rien n'empêche la France de faire de même
    • ghyom
      Ce n'est pas une question de culture d'aller chercher les talents partout. C'est déjà un problème de langue : aujourd'hui tout le monde parle anglais (suffisamment en tout cas pour se débrouiller), alors que le français en dehors des pays francophone... Ensuite Hollywood c'est la Mecque du cinéma, le lieu de tout les fantasmes des acteurs/réalisateurs/scénaristes, etc. Explique moi comment la France peut attirer des acteurs/réalisateurs/scénaristes qui ne parlent pas, à de rares exceptions, le français, qui les rémunèrera moins et dont les films seront moins vus dans le Monde ? Et puis pour ce qui est de produire des talents étrangers, la France aide beaucoup de films européens et du moyen-orient, ce qui est déjà pas mal. Mais forcément un film hongrois, afghan ou libanais c'est rarement de l'entertainment à l'américaine donc ça fait moins fantasmer le péquin qui veut voir des grosses explosions.
    • FerrisBueller
      Bonne ambiance dans le cinéma français en ce moment!
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Little Monsters Bande-annonce (2) VO
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Queens Bande-annonce VO
    Vitis Prohibita Bande-annonce VF
    Angry Birds : Copains comme cochons Bande-annonce VF
    Matthias & Maxime Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Netflix : Kery James nous parle de Banlieusards
    NEWS - Interviews
    dimanche 13 octobre 2019
    La Fameuse invasion de la Sicile par les ours : rencontre avec le réalisateur du bijou animé de Cannes 2019
    NEWS - Interviews
    mercredi 9 octobre 2019
    La Fameuse invasion de la Sicile par les ours : rencontre avec le réalisateur du bijou animé de Cannes 2019
    Donne moi des ailes : "420 millions d'oiseaux ont disparu en moins de 30 ans"
    NEWS - Interviews
    mercredi 9 octobre 2019
    Donne moi des ailes : "420 millions d'oiseaux ont disparu en moins de 30 ans"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 9 oct. 2019
    Donne-moi des ailes
    Donne-moi des ailes
    De Nicolas Vanier
    Avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez
    Bande-annonce
    Joker
    Joker
    De Todd Phillips
    Avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz
    Bande-annonce
    La Fameuse invasion des ours en Sicile
    La Fameuse invasion des ours en Sicile
    De Lorenzo Mattotti
    Bande-annonce
    Chambre 212
    Chambre 212
    De Christophe Honoré
    Avec Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin
    Bande-annonce
    La Grande cavale
    La Grande cavale
    De Christoph Lauenstein, Wolfgang Lauenstein
    Bande-annonce
    Metallica & San Francisco Symphony : S&M 2
    Metallica & San Francisco Symphony : S&M 2
    De Wayne Isham
    Avec Metallica
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal
      Maléfique : Le Pouvoir du Mal

      de Joachim Rønning

      avec Angelina Jolie, Elle Fanning

      Film - Fantastique

      Bande-annonce
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    • Queens
    • La Vérité si je mens ! Les débuts
    • Angry Birds : Copains comme cochons
    • Hors Normes
    • Fahim
    • La Reine des neiges 2
    • J'accuse
    • Retour à Zombieland
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top