Mon AlloCiné
    Disney arrête l'édition de jeux sur consoles
    Par Olivier Pallaruelo — 11 mai 2016 à 19:00
    facebook Tweet

    Géant de l'industrie de l'Entertainment et heureux propriétaire des licences Star Wars et Marvel, Disney stoppe l'édition de jeux vidéo, avec en tête son "Disney Infinity". La fin d'une aventure soldant un échec complet dans ce secteur. Explications.

    L'empire Disney a beau nager dans des rivières de dollars côté cinéma, notamment grâce à l'exploitation des licences Marvel et Star Wars, l'échec de la firme aux grandes oreilles au rayon jeux vidéo est cinglant. Avec une perte s'élevant à 147 millions de dollars pour sa division jeux vidéo, la firme vient en effet d'annoncer qu'elle mettait fin à l'édition de jeux sur consoles, enterrant de facto son Disney Infinity, le jeu - jouet avec ses figurines, censé représenter une véritable martingale avec dans son catalogue des licences aussi fortes que l'écurie Marvel ou Star Wars, mais aussi Pixar et les productions maisons.

    Sorti deux ans après la franchise des jeux - jouets Skylanders côté Activision, Disney Infinity n'aura finalement pas survécu. Le jeu verra néanmoins deux dernières mises à jours, qui accompagneront la sortie d'Alice, de l'autre côté du miroir, et une mise à jour prévue pour Le monde de Dory.

    ====> Lire notre article sur l'emprise de plus en plus forte des jouets sur Hollywood

    La conséquence direct de cet arrêt, c'est la fermeture du studio de développement Avalanche qui s'occupait de Disney Infinity, avec un wagon de 300 salariés. "Ca été une décision difficile que nous n'avons pas prise à la légère" a déclaré Jimmy Pitaro, responsable du département Disney Consumer Products and Interactive Media. Pour justifier son arrêt, la société évoque aussi un vrai manque de perspective de croissance pour les figurines jouets - jeux vidéo.

    ====> Nos impressions sur "Disney Infinity 3.0" et ses packs Star Wars

    Si ce marché a grossi de 7% en 2015, les analystes estiment qu'il pourrait nettement rétrécir cette année; et donc que les éditeurs se retrouvent avec un paquet de figurines sous les bras à écouler... Et vendus à des tarifs très (trop) élevés. A ce titre, on imagine que les collectionneurs vont se ruer dans les magasins pour rafler toutes les figurines Disney Infinity qu'ils peuvent, vu qu'on est pas près d'en avoir de nouvelles... Elles devraient incontestablement prendre de la valeur avec le temps.

    Plus aucune édition en interne, mais un développement de gestion des licences en externe

    S'il n'est plus question d'éditer de jeux sur console, la firme entend désormais confier à 100% l'exploitation de ses licences en les vendant à des éditeurs tiers, comme elle le fit avec l'éditeur Electronic Arts en mai 2013 en lui confiant l'exclusivité de la licence Star Wars. A ce titre, le timing dans la communication de E.A. est tout sauf anodin. Il vient en effet d'annoncer pour 2017 une sortie de Star Wars : Battlefront 2, qui englobera logiquement des éléments issus du Réveil de la Force. "Nous aurons un jeu Star Wars par an pour les trois ou quatre prochaines années" a même précisé Blake Jorgensen, le directeur financier d'Electronic Arts. L'éditeur évoque également l'horizon 2018 pour la sortie du jeu d'aventure Star Wars sur lequel travaille le studio Visceral Games depuis un bon moment.

    Ci-dessous, la bande-annonce de Star Wars Battlefront, pour le plaisir...

    Star Wars Battlefront : la bande-annonce finale

     

    A ce sujet, on sait que c'est Amy Hennig qui est en charge de l'écriture du scénario du titre; une vétérante de l'industrie des jeux vidéo puisqu'elle y travaille depuis 1989. c'est à elle que l'on doit les scénarios de la saga des Uncharted. Il se murmure d'ailleurs avec insistance que le jeu en question soit en fait dérivé de Star Wars 1313. Un titre développé en son temps par LucasArts avant d'être stoppé par Disney lors de la fermeture de LucasArts en avril 2013.

    Disney, le colosse aux pieds d'argiles dans les jeux vidéo

    Durant des années, la société a cherché à rencontrer le même succès que sa rivale Warner Interactive; l'une des rares Majors survivantes à avoir une division interne consacrée aux développement de jeux vidéo et à avoir racheté plusieurs studios de développement pour parvenir à ses fins. Elle est notamment éditrice des récents jeux Mortal Kombat X, cité d'ailleurs comme un des meilleurs jeux de la saga; le jeu Mad Max, sorti l'an dernier, des jeux LEGO, un solide Lord of the Ring : Shadow of Mordor... Sans oublier bien entendu la fantastique licence des Batman Arkham.

    Au milieu des années 2000, Disney s'est ainsi mis à racheter à tours de bras des studios de développement : Junction Point, Avalanche Software (à ne pas confondre avec Avalanche Studios), Black Rock Studio, Propaganda Games... Les ventes des titres développés furent jugées décevantes, sauf pour le formidable Epic Mickey qui fut un Best Seller sur la console Wii. Epic Mickey 2, bien que multi plateformesne se vendra pas autant. La sanction fut immédiate : en janvier 2013, Disney fermait le studio Junction Point, fondé par le grand Warren Spector. Trois mois plus tard, la firme aux grandes oreilles sabrait LucasArts, mythique studio de développement créé par George Lucas, qui a donné quelques unes des plus belles et riches heures de l'Histoire des jeux vidéo.

    Finalement, Disney n'a jamais cessé de donner l'impression de ne pas savoir sur quel pied danser en matière de stratégie de développement concernant les jeux vidéo. Avec une perte cumulée sur la division jeux vidéo et web de 1,3 milliards $ depuis 2008, la firme a préféré arrêter les frais. On comprend effectivement encore mieux l'annonce en mars dernier de son absence au prochain salon de l'E3. Reste que c''est quand même une triste page qui se tourne.

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • EA met la main sur la (juteuse) licence "Star Wars"
    • Disney sabre "LucasArts", mythique studio de développement
    • Disney Interactive ferme le studio "Junction Point"
    • Disney Interactive ferme Black Rock Studios
    • Disney ferme son studio "Propaganda games"
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Tommaso Bande-annonce VO
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Un été à Changsha Bande-annonce VO
    Joyeuse retraite ! Bande-annonce VF
    Le Lac aux oies sauvages Bande-annonce VO
    Bad Boys For Life Bande-annonce (2) VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    News jeux vidéo
    Dernières news jeux vidéo
    Films Prochainement au Cinéma
    • La Reine des neiges 2
      La Reine des neiges 2

      de Jennifer Lee, Chris Buck

      Film - Animation

      Bande-annonce
    • Joyeuse retraite !
    • Jumanji: next level
    • Les Misérables
    • Les Éblouis
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker
    • Le Meilleur reste à venir
    • Le Lac aux oies sauvages
    • Bad Boys For Life
    • Chanson Douce
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top