Notez des films
Mon AlloCiné
    Histoires fantastiques sur Apple TV+ : à l'origine, une série culte signée Steven Spielberg
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 5 mars 2020 à 19:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Attendue à partir du 6 mars, la série anthologique "Histoires fantastiques" est la nouvelle production de la plateforme Apple TV+. Mais c'est aussi le reboot d'un show créé par Steven Spielberg au coeur des années 80.

    Apple TV+

    American Horror Story, Black Mirror, Fargo, Room 104, Modern Love, Creepshow, Calls, The Guest Book... Dire que les séries anthologiques se portent bien est un euphémisme. À l'heure où les canaux de diffusions et contenus se multiplient, cette stratégie consistant à développer des histoires indépendantes d'un épisode ou d'une saison à l'autre se révèle payante. Quelques semaines après Little America, Apple TV+ remet le couvert avec Histoires fantastiques, qui devrait faire vibrer la fibre nostalgique de certains téléspectateurs. À l'instar de The Twilight Zone, chapeautée par Jordan Peele pour CBS All Access l'an dernier, il s'agit en effet d'un reboot produit par la créateur de l'originale : un certain Steven Spielberg.

    IL ÉTAIT UNE FOIS...

    En 1985, le réalisateur des Dents de la mer est le roi d'Hollywood : E.T. est alors le plus gros succès de tous les temps avec 663,4 millions de dollars de recettes (auxquels sont depuis venus s'ajouter 130 millions de billets verts supplémentaires grâce aux diverses ressorties) et, même en ayant moins rapporté que son prédécesseur, Indiana Jones et le temple maudit s'impose comme le plus gros succès mondial de 1984. Entre les deux longs métrages, le cinéaste a participé au film à sketches adapté de La Quatrième dimension, projet qui lui a sans aucun doute donné des idées.

    Après une poignée de courts métrages, dont le fameux Amblin' qui donnera plus tard son nom à sa boîte de production, Steven Spielberg a fait ses armes sur petit écran, réalisant notamment le pilote de Columbo ou encore deux épisodes de Night Gallery, l'autre série anthologique (avec un aspect horrifique plus poussé) de Rod Serling, créateur de La Quatrième dimension. Un narrateur de génie en qui le cinéaste aura pu voir un modèle, au point de vouloir lancer sa propre anthologie en 1985 : Histoires fantastiques, collection de récits indépendants les uns des autres, dans lesquels le fantastique vient percuter le réel sous diverses formes.

    Lancée le 29 septembre 1985 sur NBC, la série s'arrête le 10 avril 1987 après deux saisons et 45 épisodes mis en scène, en plus de Steven Spielberg lui-même, par Joe Dante (Gremlins), Robert Zemeckis (Retour vers le futur), la future star de Pixar Brad BirdIrvin Kershner (L'Empire contre-attaque), Tobe Hooper (Massacre à la tronçonneuse), les acteurs Burt Reynolds et Danny DeVito, l'interprète de Starsky Paul Michael Glaser ou encore des pointures telles que Martin Scorsese et Clint Eastwood. Le tout avec un joli casting, où l'on croise, au fil des semaines, Patrick Swayze, Mark Hamill, Kiefer Sutherland, Tim Robbins, Harvey Keitel, Drew Barrymore, Kevin CostnerCharlie Sheen ou encore Christopher Lloyd.

    Le générique très amblinien de la série, composé par John Williams :

    Projet influencé par le magazine "Amazing Stories", à qui elle a pris son titre original, autant que par La Quatrième dimension, Histoires fantastiques est un vrai pari pour NBC : la chaîne se voit contrainte, par contrat, de commander deux saisons d'emblée, chose très rare à une époque où les anthologies n'ont plus vraiment le cote. Confronté à Arabesque, diffusée au même moment sur CBS, le show ne parvient pas à s'imposer et ses audiences, à défaut d'être catastrophiques, sont décevantes. Surtout avec un budget s'élevant à un million de dollars par épisode d'une trentaine de minutes environ. L'ensemble ne va donc pas au-delà de la commande initiale, mais parvient quand même à se frayer un chemin vers le grand écran en 1986, avec un long métrage composé à partir de trois épisodes préexistants, mis en scène par Steven Spielberg, Bob Gale et Robert Zemeckis.

    Parler d'échec serait pourtant exagéré, car la série ne manquait assurément pas de qualités, esthétiques et narratives, et a généré un petit culte autour d'elle au fil des années. Et on notera qu'Histoires fantastiques a participé au renouveau de la série anthologique observé au milieu des années 80, car deux monuments du genre ont fait leur retour sur petit écran au moment où elle faisait ses débuts : La Quatrième dimension a été relancée par CBS le 25 septembre 1985 (en devenant La Cinquième dimension lors de son arrivée en France), tandis qu'Alfred Hitchcock présente est revenue sur NBC deux jours plus tard, pour former un binôme avec le bébé de Steven Spielberg qui aura quand même duré moins longtemps (deux saisons contre quatre pour chacun des revivals), mais revient à la télévision trente-cinq ans plus tard.

    IL ÉTAIT UNE SECONDE FOIS...

    Cette fois-ci, Steven Spielberg n'est "que" producteur délégué et laisse le poste de showrunner au duo Edward Kitsis - Adam Horowitz, spécialiste des contes et autres histoires fantastiques qui ont travaillé sur Lost avant de créer Once Upon a Time pour ABC. Attendue à partir du 6 mars sur Apple TV+, cette nouvelle mouture conserve le concept de base, à savoir une histoire différente par épisode. Et si la première saison n'en compte que dix, ceux-ci sont un peu plus longs qu'en 1985, et les récits seront notamment emmenés par Josh Holloway, Dylan O'BrienSasha Lane (American Honey), Victoria Pedretti (The Haunting of Hill House) ou le regretté Robert Forster (Jackie Brown).

    Côté réalisation, il n'y a pas encore de gros noms, mais ce sera peut-être pour la saison 2, si ces Histoires fantastiques font aussi bien que celles qui les ont précédées. En attendant, le premier épisode sera mis en ligne le vendredi 6 mars sur Apple TV+, et la suite arrivera plus tard. Prêts à sauter à pieds joints dans une nouvelle anthologie surnaturelle ?

    Histoires Fantastiques - saison 1 Bande-annonce VO

    L'intégrale de "Histoires fantastiques" est disponible en DVD depuis 2017

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top