Mon AlloCiné
Lumière 2017 : on a tourné dans le remake de La Sortie de l'usine Lumière de Wong Kar-wai !
Par Léa Bodin, à Lyon — 22 oct. 2017 à 16:00
facebook Tweet G+Google

Hier a eu lieu au Festival Lumière le traditionnel tournage du remake de "La Sortie de l'usine Lumière" devant l'Institut Lumière. Wong Kar-wai a proposé sa version de l'un des tout premiers films et on faisait partie des figurants. Reportage.

Wong Kar-wai discutant avec ses deux chefs opérateurs
Wong Kar-wai discutant avec ses deux chefs opérateurs +
Wong Kar-wai discutant avec ses deux chefs opérateurs, Christopher Doyle et Pierre-William Glenn, après avoir expliqué à sa floppée d'acteurs comment il comptait s'y prendre pour réaliser sa version de La sortie d'usine Lumière, qui été tourné juste là, à la sortie du hangar, en 1895, par Louis et Auguste Lumière.
Lire la suite
1/26

Wong Kar-wai discutant avec ses deux chefs opérateurs, Christopher Doyle et Pierre-William Glenn, après avoir expliqué à sa floppée d'acteurs comment il comptait s'y prendre pour réaliser sa version de La Sortie de l'usine Lumière, qui été tourné juste là, à la sortie du hangar, en 1895, par Louis et Auguste Lumière.

L'idée est simple : le cinéaste hongkongais veut reproduire la scène quasiment à l'identique, en ajoutant une variante à la dernière prise et, annonce-t-il, en jouant sur la fréquence des images. On rappelle qu'il existe trois versions de La sortie de l'usine Lumière à Lyon. C'est pourquoi Wong Kar-wai réalisera trois prises.

L'acteur Sami Bouajila est chargé par Wong Kar-wai de l'ouverture des grilles, quant à la comédienne Emmanuelle Devos, elle sera la première à sortir de l'usine.

Salomé Stévenin profite de l'attente - car on attend beaucoup sur un plateau - pour sortir son appareil photo et immortaliser le moment de quelques clichés.

Thierry Frémaux transmet les instruction de WKW à ses acteurs d'un jour. Clovis Cornillac et Anne Le Ny sont notamment de la partie. 

On apporte ensuite les accessoires : deux vélos, car deux hommes sortiront en effet du hangar à vélo, comme c'était le cas dans le film de 1895 (il y en avait quatre dans le film original le plus connu).

Thierry Frémaux transmet également les instruction de WKW à Emmanuelle Devos et Sami Bouajila. 

Depuis la tente, entouré de ses chefs opérateurs, WKW s'apprête à lancer la première répétition. Au total, il y en aura deux, puis trois prises seront tournées. 

Vient le moment des dernières vérifications en plateau auprès d'Emmanuelle Devos et Sami Boujila, qui lanceront le départ des opérations. Lors de la première répétition, la foule a été trop lente à sortir. Tout le monde se met en place pour la première véritable prise. 

Un plateau, c'est souvent beaucoup d'attente... Surtout avec Wong Kar-wai, qui est réputé pour prendre son temps. L'occasion pour Salomé Stévenin de prendre le soleil. 

Enfin, le moment est venu de passer aux choses sérieuses. Thierry Frémaux, armé de son mégaphone, s'apprête à lancer le fameux "Action !" 

Derrière les grilles, le public s'est approché en masse pour observer le tournage depuis le jardin de l'Institut Lumière et depuis la rue du premier film.

Un dernier mot du réalisateur à son acteur avant de lancer la prise, et... Action ! Charles Aznavour et Bertrand Tavernier s'élancent vers la sortie de l'ancienne usine Lumière.

Elle est bonne ! Laurent Gerra et Christopher Thompson peuvent être satisfaits, ainsi qu'Anna Karina et son mari Dennis Berry, qui avaient eux aussi rejoint l'équipe. 

Tout le monde retourne à présent en salle, pour découvrir le résultat. C'est finalement sur les deux dernières prises que Wong-Kar wai aura décidé d'ajouter une variante : un baiser. À la fin de la séquence, un couple s'embrasse à la sortie de l'usine avant de se séparer. Avec eux, ils ont un chien, clin d'oeil au film de 1895. 

Wong Kar-wai peut être satisfait. Accompagné de sa femme Esther, il se dirige lui aussi vers la salle de projection pour découvrir le résultat. Un résultat très proche, finalement, du film des frères Lumière, à cela près que le cinéaste a choisi de jouer avec la fréquence des images : il a choisi de tourner à 8 images par seconde, comme au début de l'image animée, ce qui fait que l'image "scope", elle saute légèrement.

Un résultat étonnant et beau, à la hauteur du maître !

Les trois version de La Sortie de l'usine Lumière à Lyon, par les frères Lumière (1895-1896) :

 

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Champs-Elysées Film Festival 2018 : le palmarès dévoilé
NEWS - Festivals
mardi 19 juin 2018
Champs-Elysées Film Festival 2018 : le palmarès dévoilé
A quoi ressembleraient les maisons fictives de grands réalisateurs ?
NEWS - Insolite
mardi 19 juin 2018
A quoi ressembleraient les maisons fictives de grands réalisateurs ?
Ils ont joué dans Star Wars et dans le Marvel Cinematic Universe
NEWS - Stars
mardi 19 juin 2018
Ils ont joué dans Star Wars et dans le Marvel Cinematic Universe
The Kissing Booth, Alex Strangelove, Petits coups montés : les 3 comédies romantiques du moment sur Netflix
NEWS - Films à la TV
mardi 19 juin 2018
The Kissing Booth, Alex Strangelove, Petits coups montés : les 3 comédies romantiques du moment sur Netflix
Sponsorisé
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Budapest Bande-annonce VF
Sponsorisé
Sans un bruit Bande-annonce VO
How To Talk To Girls At Parties Bande-annonce VO
Une prière avant l'aube Bande-annonce VO
Capitaine Morten et la reine des araignées Bande-annonce VF
L'Ecole est finie Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top