Mon AlloCiné
Les Cowboys, Marvin, Le Poulain... Portrait de Finnegan Oldfield, étoile montante du cinéma français
Par Laurent Schenck — 19 sept. 2018 à 17:00
facebook Tweet G+Google

A l'occasion de la sortie du "Poulain", dans lequel Finnegan Oldfield côtoie Alexandra Lamy, gros plan sur la carrière de ce jeune acteur qui a le vent en poupe.

Les Cowboys (2015)
2. Les Cowboys (2015) +
Un père (François Damiens), aidé par son fils (Finnegan Oldfield), à la recherche de sa fille disparue subitement dans Les Cowboys.
Lire la suite

1. DU COUP DE FOUDRE Á "MINEURS 27"

Finnegan Oldfield effectue son premier passage devant la caméra à ses dix ans dans le court métrage Pas de pitié (2002) réalisé par Blandine Lenoir. Mettant un terme à sa scolarité en quatrième, il obtient le rôle principal en 2003 du téléfilm L'Île Atlantique de Gérard Mordillat. Une "expérience incroyable" selon ses propres mots lui donnant envie de tout faire pour évoluer dans cette voie. Quelques années plus tard, le jeune Finnegan participe brièvement aux séries La Commune (2007) et Engrenages (2010) tout en décrochant parallèlement deux petits rôles au cinéma, dans Les Hauts Murs (2008) et Poupoupidou (2011). C'est en 2011 que les choses s'accélèrent, lorsqu'on lui propose d'incarner un personnage important dans le thriller Mineurs 27. Aux côtés d'un Jean Hugue Anglade méconnaissable en ignoble policier corrompu, il campe un adolescent rebelle qui fait des graffitis et se retrouve impliqué dans une sombre histoire de pédophilie...

Mineurs 27 Bande-annonce VF

 

2. LA CONSÉCRATION AVEC "LES COWBOYS"

Dès lors, les propositions qui lui sont faites se font plus nombreuses. On le retrouve ainsi dans des films aussi différents que La MarcheWeek-endsGeronimo ou encore Ni le ciel ni la terre, par le biais de seconds rôles. 2015 marque un autre grand tournant dans sa carrière avec l'original Les Cowboys où il se glisse dans la peau du personnage principal de ce premier film du scénariste de Jacques Audiard Thomas Bidegain : un jeune se lançant avec son père (François Damiens) sur les traces de sa sœur disparue brutalement. Sa prestation remarquable et son jeu tout en intériorité lui valent d'être nommé au César du Meilleur espoir masculin, récompense finalement remportée par Rod Paradot pour La Tête haute

 

3. DES RÔLES DRAMATIQUES, DONT "MARVIN"

Fort de cette réussite, Finnegan Oldfield privilégie les rôles dramatiques et prend des risques dans ses choix. Il joue ainsi devant la caméra d'Eva Husson (Bang Gang (une histoire d'amour moderne), Bertrand Bonello (Nocturama), Katell Quillévéré (Réparer les vivants) et Stéphane Brizé (Une vie). En 2017, il fait partie de la distribution de La Promesse de l'aube d'Eric Barbier mais surtout campe le rôle-titre de Marvin ou la Belle Education inspiré du livre autobiographique "En finir avec Eddy Bellegueule" d'Edouard Louis. Il s'agit d'un personnage issu d'un milieu populaire des Vosges cherchant par tous les moyens à échapper à la dureté de sa condition sociale par le biais du théâtre. Sa prestation lui permet d'être à nouveau sélectionné dans la catégorie "Meilleur Espoir Masculin" aux César.

 

4. AU SERVICE D'ALEXANDRA LAMY DANS "LE POULAIN"

En 2018, Finnegan Oldfield est aux côtés d'Alexandra Lamy dans Le Poulain, le premier long-métrage du dessinateur de bande-dessinée Mathieu Sapin. L'acteur y joue un jeune homme de 25 ans, novice en politique, qui devient par un concours de circonstances l’assistant d'Agnès Karadzic, une femme de pouvoir et d’expérience qui le fascine. L'acteur explique au sujet de sa préparation :

"Je me suis renseigné auprès d’un ami d’enfance qui coach les politiciens pour leurs passages dans les médias et qui me semblait être assez proche de mon personnage. Mais Mathieu Sapin m’a aussi fait rencontrer quelques personnes évoluant dans ce milieu et il m’a permis d’assister à une conférence de presse de Stéphane Le Foll. Ce qui est drôle c’est qu’en découvrant sur Twitter une photo de moi à cet endroit, j’ai compris à quel point j’avais l’air paumé et pas du tout à ma place. Je me suis donc intéressé de plus près à la politique en visionnant des reportages, des interviews et des débats. Comme je prenais en parallèle des cours de théâtre, j’en ai profité pour travailler des passages du débat Macron-Le Pen en me mettant dans la peau du futur président. J’ai pu m’inspirer de sa maîtrise pour répondre aux attaques, de sa fermeté, de son autorité et du ton glacial qu’il peut prendre parfois. Au fur et à mesure de mes recherches, j’ai pris mes marques et, lorsque nous sommes allés dîner avec François Hollande, heureusement, j’étais déjà un peu plus au courant."

 


 

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Box-office US : démarrage canon pour Halloween !
NEWS - Box Office
lundi 22 octobre 2018
Box-office US : démarrage canon pour Halloween !
James Bond : de Spectre à Dr. No, le classement de la saga selon vos notes
NEWS - Culture ciné
dimanche 21 octobre 2018
James Bond : de Spectre à Dr. No, le classement de la saga selon vos notes
The Predator : faites connaissance avec l'escouade qui prend en chasse la créature
NEWS - Sorties Ciné
samedi 20 octobre 2018
The Predator : faites connaissance avec l'escouade qui prend en chasse la créature
Ad Astra, Destroyer, Astérix - Le Secret de la Potion Magique... Les photos ciné de la semaine
NEWS - Vu sur le web
samedi 20 octobre 2018
Ad Astra, Destroyer, Astérix - Le Secret de la Potion Magique... Les photos ciné de la semaine
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Quién te cantará Bande-annonce VO
Le Grinch Bande-annonce VF
Sponsorisé
Cold War Bande-annonce VO
Invasion Bande-annonce VO
Jean-Christophe & Winnie Bande-annonce VF
Le Grand Bain Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top