Mon AlloCiné
L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford
note moyenne
3,7
7534 notes dont 872 critiques
34% (295 critiques)
29% (256 critiques)
9% (76 critiques)
13% (117 critiques)
9% (76 critiques)
6% (52 critiques)
Votre avis sur L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ?

872 critiques spectateurs

soniadidierkmurgia

Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 3 094 critiques

4,5
Publiée le 01/05/2008
Pour un deuxième film, Andrew Dominik réussit à innover dans un genre qui demeure assez codifié, le western. Le choix des couleurs, la voix-off, les éclairages et le jeu des acteurs donnent au film l’apparence d’un rêve prenant la forme d’un compte à rebours. On sait dès le départ et c’est explicitement écrit dans le titre même du film qu’il s’agit d’assister à l’assassinat de Jesse James icône de l’Ouest américain comme le deviendront après lui Bonnie Parker et Clyde Barrow. Cette tonalité si particulière peut dérouter mais permet de donner un éclairage nouveau sur la fin du bandit qui revenu de tout et ne supportant plus de vivre dans la paranoïa qui le pousse à assassiner sans raison a peut-être choisi de se suicider en s’offrant la mort qui pourra perpétrer sa légende. Pour étayer son propos, Dominik a choisi de mettre dans la bouche de ses personnages des propos dignes des meilleurs intellectuels new-yorkais. C’est ainsi que régulièrement Jesse James, Robert Ford et son frère dissertent sur le sens de la vie et sur les raisons qui les poussent à agir.Or on sait que ces malfrats étaient sans aucun doute incultes. Mais sans cet artifice le film n’aurait pas pu avoir ce côté magique qui nous amène à comprendre pourquoi l’histoire de Robert Ford et de Jesse James était déjà écrite avant d’avoir commencé. Au final Jesse James semble avoir tout orchestré dès le début, jusqu’au choix de l’arme du crime qu’il offre lui-même à celui qu’il sait être son bourreau. C’est en réalité un sale tour qu’il joue à celui qui croit devenir à son tour un héros. En offrant son dos à Robert Ford il condamne ce dernier au rejet du peuple et par la même ravivera sa propre légende faisant oublier ainsi les crimes crapuleux qu’il aura commis tout au long de ses larcins. Robert Ford le comprendra douloureusement ne trouvant pas mieux pour clouer son cercueil que de rejouer à travers le pays la scène où il abat lâchement un Jesse James s’offrant en sacrifice. C’est ainsi que se bâtissent les légendes.
el-Kantero

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 29 critiques

4,5
Publiée le 01/12/2013
FIlm vue au cinéma, à sa sortie ( donc critique un peu à la bourre), rare sont les films qui arrivent vraiment à retransmettre une émotion ou un sentiment de certains protagonistes, à un point qu'ils te marquent juste grâce à cela. Brad Pitt est impeccable, comme à son habitude, mais ma vrai révélation est Casey Aflleck, qui arrive a lui seul à nous scotcher au déroulement du scénario. Ses mimiques et sa vois fébrile nous fait partager avec lui sa crainte, son angoisse sur le terrifiant Jasse James, car sa fascination pour lui, rend son idole de plus en plus invulnérable tel un mythe, à un point que quand il n'est plus a l'écran, on ressent toute la détresse et la peur des frères Ford. Un film trés humain, sur la peur et le fanatisme.
mr. edward

Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 495 critiques

4,5
Publiée le 23/11/2010
Un magnifique film sublimé par la photographie et par le jeu d'acteur de Brad Pitt (surement dans l'un de ses meilleurs rôles) et de Casey Affleck.
Le Loubar

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 147 critiques

4,5
Publiée le 20/07/2017
Un western crépusculaire qui raconte de manière très poétique les derniers jours de la légende de l'Ouest américain Jesse James.. Le titre du film n'est pas si long par hasard, car au lieu d'être un simple biopic racontant la vie du desperado, le film d'Andrew Dominik se concentre sur la relation ambigüe qu'il entretient avec Robert Ford. L'admiration que ce dernier lui vouait étant plus jeune va se transformer en pur fanatisme qui finira par l'obséder au point de vouloir absolument devenir un nouveau Jesse James. "L'assassinat de Jesse James.." tient plus du drame romantique que du western car ne vous attendez pas à voir pleuvoir de partout attaques de trains et duels au pistolet. Après l'indifférence que Robert maudissait tant, une sorte d'amitié va s'installer entre eux avant que celle-ci ne se transforme en véritable rivalité. Peur de l'autre, appât du gain et égoïsme, toutes ces thématiques sont brassées de manière magnifique dans ce petit chef-d’œuvre. Il n'y a pas de héros à proprement parler dans ce film, seulement des personnages plus ou moins pourris de l'intérieur qui finiront tôt ou tard par en payer le prix. En plus de son intrigue complexe et limpide (les voix off qui s'attardent sur les errances mentales des personnages), le film est impeccablement maîtrisé par son réalisateur (image splendide et sens du cadre travaillé), la BO composée par Nick Cave et Warren Ellis est magnifique et les 2 acteurs principaux divins ! "Just because you shot Jesse James doesn't mean you are Jesse James.."
LeCochon

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 25 critiques

5,0
Publiée le 22/08/2014
Dès les premières minutes, le film nous entraîne dans une étrange spirale envoutante ouatée. La beauté ocre de l'image, les paysages sublimes d'une Amérique du Far West en voie de disparition, les chevaux lents dirigés par des cavaliers fantomatiques, la musique calme et entêtante, tout dans Jesse James dépeint la fin d'une époque, un crépuscule triste et désabusé. Brad Pitt est parfait en héros charismatique désabusé. Il imprègne le film d'une énergie forte et glacée et parvient, avec ses sauts d'humeur, à terrifier d'un coup ses complices et le spectateur par la même occasion.Sa maladie et sa paranoïa grandissante le fragilisent et l'obligent à se rendre à l'évidence, à comprendre qu'il appartient au passé, qu'il est dépassé par cette Amérique en mutation. En futur tueur de légende, Casey Affleck remplit également parfaitement son rôle. Son physique fragile et sa voix tremblante parviennent à rendre toute la complexité de cet homme fasciné et jaloux de son idole qu'il tuera lâchement, dans une scène mémorable, minutieusement montée et terrible de tristesse et de rage contenue. Voici un film qui sait utiliser l'image pour dépeindre une histoire belle et sombre, comme un tableau magnifique et accessible, qui parle à nos sens et nous touche longtemps après la première vision. Un chef d'oeuvre.
NOcountry-0211

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 31 critiques

5,0
Publiée le 31/10/2011
Grandiose, un trés grand film magnifiquement photographié et réalisé. Brad Pitt au sommet de son art.
MC4815162342

Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 1 487 critiques

5,0
Publiée le 06/08/2012
Waow !!! Long mais excellent, Casting 5 étoiles, décors juste splendide ! Brad Pitt joue sont rôle à fond, il en ferait presque peur ! Casey Affleck méconnaissable ! Les autres acteurs sont incroyable ! Superbe mise en scène, tout est génial dans ce film génial !!!
Drunge_

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 23 critiques

4,5
Publiée le 16/08/2013
J'avoue que le film avait des raisons de me rebuter : le fait que le réalisateur était inconnu à ce jour, la longueur du film et le fait qu'il n'y ai pas la moindre gouttes d'action. Finalement il s'agit (à mon sens) d'un des meilleurs western de ces dernieres années notamment grâce au fait que le film vous transmet beaucoup d'émotions : la tristesse, la compassion, l'empathie ... Les acteurs sont tous parfaits (Brad Pitt, Sam Rockwell, Jeremy Renner...) en particulier Casey Affleck qui nous livre une des meilleurs performance de sa carriere. Les musiques sont magnifiques, les paysages sont sublimes et la réalisations magistrale. Le film est décomposé en deux parties distincts La premieres partie, qui pose les bases, vous permet de vous attacher aux personnages (on a le temps, elle dure plus d'1h30...) et demeure assez calme et posée. La seconde partie monte en intensité et nous expliques comment Robert Ford en est venu a assassiné le GRAND Jesse James, et est magistralement mise en scène. Le film a quand même quelques défauts comme le fait qu'il traîne un peu en longueur à certains moments (2h40 oblige..) ou que quelques scènes n'ont pas de réelle importance. Mais outre ces petits défauts le film ne contient que du bon, boulversant, magnifique, "L'assassinat de Jesse James ..." fait deja parties des grands noms du western du 21e siècle.
GuiBe

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 81 critiques

4,0
Publiée le 17/07/2013
critique 39 très bon film. Les acteurs sont bons (le meilleur est Casey Affleck). Si le film est un peu longuet par certains moments, c'est rattrapé par une bande son irréprochable (voir carrément excellente) et un final bien amené. J'ai tenté de lire le bouquin, mais j'avais du mal avec le style. Mais j'ai vraiment bien aimé le film.
Kloden

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 996 critiques

4,5
Publiée le 01/08/2011
Quand la balle pénétrait son crâne, Jesse était déjà mort. Bob ne le saurait jamais, mais même le privilège de le tuer, son héros le lui avait volé. Chronique d'un suicide maquillé, The assassination of Jesse James by the coward Robert Ford est autant un film sur les caprices de l'Histoire qu'un affrontement psychologique ou une fable sur la célébrité. Riche de cette complexité, il est pourtant tissé d'une mélancolie homogène qui lui rend toute sa cohérence. Andrew Dominik la saisit avec tout son génie, iconisant Jesse James en un clin d’œil, captant l'écoulement du temps de façon presque perturbante, se faisant tout à tour organique et stellaire. Si on lui a parfois reproché d'être un peu toc, pas tout à fait sincère, c'est sans doute en oubliant qu'il filmait un mensonge, une illusion. Son image très travaillée par des jeux de lentille permanents admet d'elle-même la falsification qui s'opère quand on raconte une histoire, sans annuler pour autant la force d'un récit qui se sait imprécis mais s'en sert pour en tirer des recoins d'ombre, de doute, de mystère et d'humanité brimée. La musique de Nick Cave et Warren Ellis est purement fascinante, se fondant dans l'image comme jamais, suspendant la course du temps comme si le monde était touché dans sa matrice. De cette partition variée mais très cohérente dépend le rythme du récit, presque autant que de la narration et des cadres contemplatifs sur une nature qui poursuit inlassablement son cycle. Et au milieu de tout ça, Dominik dirige un casting exceptionnel. On parle souvent de Casey Affleck, confondant de fragilité et de désirs retenus. Dans tout ça, attention à ne pas oublier Sam Rockwell, tout aussi subtil dans la composition d'un personnage veule et obtus mais immédiatement attachant. Brad Pitt est pour sa part hypnotisant d'intensité, de violence et de mélancolie, donnant ses couleurs à un long-métrage contaminé par un mal-être et une amertume de tous les plans. Fort, beau, émouvant, le cinéma comme je l'aime, tout simplement.
lucyinthesky4

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 104 critiques

5,0
Publiée le 10/11/2007
Difficile de parler de ce film tant sa substance semble inssaisissable : il a quelque qui respire le sublime et le génie. On avait beau être prévenu que c'était un western pas comme les autres, rien ne laissait présager un objet aussi singulier. Le film n'est en aucun cas un hommage ni à John Ford, ni à Sergio Leone ni à tout autre grand faiseur de western. Il porte la marque unique d'un réalisateur que l'on attendait pas, et qui fera sans aucun doute de grandes choses. La photographie est ahurissante, somptueuse, dans l'obscurité menaçante comme dans la lumière aveuglante des grands espaces de l'Ouest. La mise en scène de Dominik est d'une précision, d'une finesse incroyable. Celui-ci ne fige jamais son chef-d'oeuvre dans une banale contemplation et une lenteur estampillées film d'auteur, il trouve un souffle qui est le sien. Le nombre des fusillades est ici réduit au strict minimum, l'énergie et l'intérêt de l'action reposent sur une tension inhérente aux personnages eux-mêmes, à leur complexité, à leur humanité. Le rythme du film d'Andrew Dominik est méditatif, contemplatif mais lent, jamais, car l'ennui est totalement absent, tant chaque scène respire la puissance, la beauté et fait sentir son caractère essentiel. Le suspense n'a pas ici lieu d'être, c'est une véritable tragédie en ce sens qu'il mène les personnages vers une fin connue de tous, vers un destin inéluctable. Le film atteint une sorte d'abstraction au moment indéfinissable où les personnages, si passionnants qu'ils soient, semblent dépassés par une résonance supérieure, par des ouvertures métaphysiques universelles. Une véritable méditation sur la mort et l'immortalité se fait jour sous nos yeux. Brad Pitt a évacué ses quelques tics agaçants pour incarner Jesse James avec subtilité. Casey Affleck est absolument exceptionnel. Entre eux, un face-à-face psychologique informulé mais vertigineux, dans lequel les blessures spirituelles prennent plus de valeur que toute violence physique. Exceptionnel.
Feddy

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 45 critiques

5,0
Publiée le 11/09/2012
"The Assasination Of Jesse James By The Coward Robert Fort" (en anglais parce qu'il doit être vu en VO pour être apprécié, et en entier par simple respect) est à mes yeux un chef d’œuvre. C'est le genre de film dont on ne reste pas indemne, auquel on pense encore deux heures plus tard. Un Casey Affleck tout simplement poignant et Brad Pitt carrément intimidant et angoissant. Tout est fait pour nous motiver à finir le film une fois commencé, que ce soit via les acteurs, l'histoire, les décors ou la musique. Orchestré d'une main de maître, il nous transporte à une époque où le moindre faux pas peut vous coûter la vie, surtout si vous êtes un gamin marchant sur les traces du bandit que vous admiriez le plus étant petit. Si vous avez aimé "The Assasination Of Jesse James By The Coward Robert Fort", je vous conseille vivement de vous procurer la bande originale pour que la magie continue à opérer. Car cette dernière à elle seule est un trésor.
Shephard69

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 838 critiques

5,0
Publiée le 31/01/2013
Un western étrange, lent, méditatif. Une photographie exceptionnelle, un casting impérial. Casey Affleck, incroyablement talentueux, tient largement la corde face à un Brad Pitt toujours aussi génial et impressionnant dans ses rôles schizophrènes (comme dans "L'armée des douze singes" ou "Fight club"). La BO de Nick Cave est sublime. Un OVNI philosophique fort séduisant.
lhomme-grenouille

Suivre son activité 916 abonnés Lire ses 3 043 critiques

2,0
Publiée le 12/11/2007
Etrangement, ce film laissait augurer une bonne surprise. Pourtant, à part de très belles images, on n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent et il y a au final beaucoup à jeter. Les scènes qui se voulaient contemplatives ne contemplent pas grand-chose, et le numéro d’acteurs tourne à vide. On retiendra quelques rares grands moments au milieu de longues heures de lassitude. Il est au fond bien ordinaire ce "Jesse James", et le fait de s’être habillé d’un manteau trop grand pour lui ne fait que le desservir d’avantage. Un film raté, incontestablement.
Hunter Arrow

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 409 critiques

4,5
Publiée le 30/07/2012
L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford est de ces films envoutant dont on ne peut se défaire et ce même une fois le générique passé. Une œuvre précipitant inéluctablement ses personnages vers un funeste destin tels une tragédie grecque. Certains traverseront les âges à titre posthume, leur mémoire étant glorifiée tandis que d'autres sombreront dans l'oubli ou verront leur noms conspués par la vindicte populaire. Ici Andrew Dominic cherche pourtant à immortaliser ses personnages dans chaque plan et on ressent chez ce dernier une inspiration lorgnant aisément du côté de Terrence Malick. De cette histoire de fascination virant à la haine et du besoin de tuer son modèle pour exister, Dominic en tire les meilleurs enjeux rappelant que c'est avant tout l'histoire d'hommes face à leur destin. On regrettera qu'il s'attarde sur des passages dispensables mettant en avant des protagonistes peut utiles à l'intrigue, ces moment alourdissant l'ensemble et handicapant le rythme. Toutefois devant l'interprétation excellente de Brad Pitt et le jeu fascinant et tout en nuance du prodige Casey Affleck, on ne peut que s'incliner. La musique de Nick Cave achève de conférer à ce film une ambiance délicieusement mélancolique. Un grand film tout simplement.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top