Mon AlloCiné
Le Dernier pour la route
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Dernier pour la route" et de son tournage !

Une révélation

L'actrice Mélanie Thierry, qui joue le rôle de Magali, une jeune alcoolique anonyme écorchée vive, est récompensée par le César du Meilleur Espoir Féminin en 2010.

Adapté du roman autobiographique de Hervé Chabalier

Le Dernier pour la route est l'adaptation du roman homonyme de Hervé Chabalier, actuel directeur de l'agence Capa et ancien grand reporter au Nouvel Observateur. Cet ouvrage autobiographique est paru aux éditions Robert Laffont en octobre 2004. " C'est un livre que l'on ressent, qui m'a énormément touché, confie Philippe Godeau. Je l'ai lu comme un roman, très rapidement et, dès le lendemain matin, j'ai appelé pour avoir les droits. Ça m'était déjà arrivé quand j'avais lu " La Mort intime " de Marie de Hennezel. A priori ce ne sont pas des livres évidents à adapter mais pour moi c'était une révélation. "

Philippe Godeau passé réalisateur

Le Dernier pour la route est le premier long métrage en tant que réalisateur de Philippe Godeau, qui a eu l'occasion de briller jusqu'à maintenant comme producteur et distributeur via sa société Pan Européenne. " Je n'avais jamais pensé à réaliser un film, j'ai toujours été très heureux dans la distribution et la production, explique-t-il. Lorsque j'ai acheté les droits de ce livre, je n'avais pas du tout dans l'idée de le réaliser. J'ai rencontré plusieurs metteurs en scène pour leur proposer l'adaptation. Mais l'angle qu'ils voulaient prendre n'était pas, de mon point de vue, le bon. Pour la première fois, je me suis plus impliqué dans l'écriture, en me disant : " On proposera le scénario au metteur en scène après... ". J'ai travaillé avec Agnès De Sacy, puis, quand je l'ai de nouveau proposé à Jaco van Dormael ou à des gens de mon entourage, ils m'ont plutôt encouragé à le réaliser moi-même. Aujourd'hui, je n'ai qu'une envie, c'est de faire un autre film. "

François Cluzet se prépare au rôle...

François Cluzet a d'abord travaillé sur le texte pour s'imbiber de l'histoire. " Lorsque j'ai l'impression que je sais ce qui va se passer à la page suivante, j'essaie de voir quelle est l'émotion sur chaque scène, confie le comédien. Je fais tout très simplement, j'essaie de me faire confiance. Ensuite, je parle avec le metteur en scène, parce qu'encore une fois cela ne peut pas se faire tout seul. Je lui expose mes idées, bonnes ou mauvaises, très souvent mauvaises d'ailleurs, mais ça ne me gêne pas ! Dès lors qu'il m'a exposé sa vision du sujet, j'essaie de rejoindre son point de vue, de voir s'il n'y a rien qui me choque et après l'avoir vu une dernière fois on passe au tournage. Sur le plateau, je joue pour mon partenaire et j'aime qu'il joue pour moi. Tout se passe dans les regards, les mains, les pieds, dans la posture du ou des partenaires qui se trouvent en face de moi. "

Dates et lieux de tournage

Avec un budget de 8 900 000 euros, Le Dernier pour la route s'est tourné du 15 septembre au 8 novembre 2008 à Paris et Aix-les-Bains, avec une escale de trois jours en décembre sur le continent africain.

Daniel Auteuil, Dany Boon et Christian Clavier pressentis

Avant que François Cluzet ne décroche le rôle de Hervé Chabalier, plusieurs comédiens étaient pressentis pour incarner ce journaliste. Parmi eux, Daniel Auteuil, Dany Boon et Christian Clavier. " Tous les acteurs à qui l'on a proposé le rôle d'Hervé ont dit " oui " à peu près en 24 heures, confie Philippe Godeau. Puis, ça ne s'est finalement pas fait. Ce qui est drôle, c'est que la première personne à qui j'avais donné le livre il y a quelques années était François Cluzet. Il ne l'avait alors pas lu, il n'en avait pas envie à ce moment-là de sa vie. Je crois qu'il en avait une mauvaise perception : il pensait qu'Hervé racontait sa dérive. Aujourd'hui, c'est un bonheur d'avoir fait ce film avec François, et je pense que personne n'aurait pu tenir ce rôle aussi bien que lui. "

Une bande originale signée Jean-Louis Aubert

Cette bande originale est la deuxième que Jean-Louis Aubert a composée pour le cinéma, quelques mois après celle du film de Philippe Claudel Il y a longtemps que je t'aime. " Pour le film Il y a longtemps que je t'aime, je suis parti sur une musique acoustique et pour Le Dernier pour la route sur quelque chose de plus électrique, confie le musicien. Mais ces musiques ont en commun un petit quelque chose qui évolue dans le temps. La musique suit le cheminement du personnage. Elle s'ouvre, s'élève en passant par divers états : la colère, la patience, l'interrogation. L'auteur navigue dans ces mêmes états d'âme pour arriver à une chanson. Il n'y a pas de volonté de coller à une musique. La musique se fait en même temps qu'on avance dans le film. L'échange est important, je fais du sur-mesure, je suis au service du film, comme un acteur ou un cadreur. "

Lauréat 2008 de la Fondation Groupama-Gan

Le Dernier pour la route fait partie des septs longs métrages sélectionnés en 2008 par la Fondation Groupama-Gan pour le Cinéma, qui récompense chaque année des scénarios et accompagne leur production.

Hervé Chabalier au casting

Hervé Chabalier, l'auteur du best-seller dont Le Dernier pour la route est l'adaptation, fait une petite apparition au début du film, comme passager du train dans lequel voyage François Cluzet.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • La Nonne (2018)
  • Première année (2018)
  • Les Frères Sisters (2018)
  • BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan (2018)
  • En eaux troubles (2018)
  • Les Déguns (2018)
  • Mademoiselle de Joncquières (2017)
  • Peppermint (2018)
  • L'Amour est une fête (2018)
  • Photo De Famille (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Searching - Portée disparue (2018)
  • Le Poulain (2017)
  • Fou d'amour (2015)
  • Climax (2018)
  • Frères Ennemis (2018)
  • Un Peuple et son roi (2017)
  • Thunder Road (2018)
  • Shéhérazade (2018)
  • Harry Potter à l'école des sorciers (2001)
Back to Top