Mon AlloCiné
    Scream
    note moyenne
    3,6
    17292 notes dont 824 critiques
    36% (294 critiques)
    35% (291 critiques)
    16% (135 critiques)
    7% (61 critiques)
    3% (23 critiques)
    2% (20 critiques)
    Votre avis sur Scream ?

    824 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1514 abonnés Lire ses 8 666 critiques

    3,5
    Publiée le 9 octobre 2013
    Premier volet d'une cèlèbre trilogie, "Scream" de Wes Craven n'est pas un film de psychokiller ordinaire! Les victimes y sont des amateurs de films d'horreur qui comptent sur leur connaissance des lois du genre pour s'en sortir! Sauf que l'assassin (qu'on ne dèvoilera pas ici) en sait encore plus qu'eux, comme le prouve la scène d'ouverture terrifiante où Drew Barrymore joue sa vie et celle de son copain dans une meurtrière partie de Monsieur Cinèma! De clins d'oeil cinèphiliques en dèchaînements gore, le papa de Freddy Krueger fait passer sans transition du rire à la panique! Le succès du film - dont le masque du sèrial killer est devenu mondialement cèlèbre et incontournable pour les soirèes déguisèes - a propulsè ses acteurs au rang de stars, en particulier Neve Campbell, David Arquette et Courteney Cox! Dèjà culte, auxquelles aucune des suites n'arrivent à la cheville du premier! Rèvisez vos règles de survie et tenez vous prêt...
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 50 critiques

    4,0
    Publiée le 25 avril 2016
    Une scène d'introduction excellente, un casting intéressant. Un film qui a su mélanger humour et horreur, l'histoire est très bonne et bien recherchée. Beaucoup de référence à d'autres films du genre, mises en abîme, etc. Le twist final n'est pas trop surprenant, mais il est pas mal non plus.4/5
    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 198 abonnés Lire ses 92 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mai 2014
    Un film ne devient pas culte par hasard, Scream de Wes Craven a littéralement révolutionné le genre horrifique avec ses séquences cultes, ses personnages tarés et ses vibrants hommage à de nombreux film d'horreur comme notamment Halloween, la Nuit des Masques de John Carpenter. Le film à également remporté le Grand Prix au Festival Geradmer 1997 et très bien reçue par la critique quand il a déboulé sur les écrans français le 16 Juillet 1997. Le film qui devait à l'origine s'intitulé Scary Movie (titre qui reviendra à sa parodie) est bien sure avant tout célèbre pour son introduction qui est une séquence désormais inscrite dans la mémoire collective. Une séquence tellement forte et imprévisible qu'on en fini par perdre le contrôle de sa vessie. Drew Barrymore désespérée n'inspire qu'à resté en vie devant cette situation filmé avec un incroyable réalisme avec notamment la première apparition du tueur au masque surnommé Ghostface à travers un jump scare qui ne laisse personne indifférent. Pour l'anecdote pour ce masque Wes Craven ne s'est pas inspiré du tableau Le Cri mais il s'agit bel et bien d'un masque que le réalisateur à déniché chez une vielle tension redescend mais reste palpable, Wes Craven garde un immense contrôle sur son oeuvre en nous présentant une ville aux habitants paranoïaques. Ce qui est particulièrement ingénieux de la part de Scream, s'est que le film mélange épouvante et plaisir avec beaucoup d'humour noir. Ce qui fait que Scream se regarde avec énormément de plaisirs, qu'il soit certains ou coupable. Mais Scream n'oublie jamais d’être flippant avec quelques scènes qui font également grimpé la tension, en particulier la dernière qui bien sure finit dans un gros bain de sang. Mais le film ne parvient pratiquement jamais à arrivé à une tension aussi forte que celle qui règne pendant la première scè personnage de Scream n'est innocent, ils attirent tous les soupçons du spectateur quant à leurs honnêteté, Wes Craven les fais tous passé pour des gens bizarre parfois à la limite de la folie comme la journaliste ou bien le petit amateur de films d'horreurs. A ce titre il faut citer des acteurs au top, on ne citera pas Drew Barrymore excellente dans sa scène culte mais on va plutôt s'intéressé à Neve Campbell qui est jusqu'à preuve du contraire l’héroïne du film, l'actrice sait quand nous faire peur et quand nous faire rire avec une prestation qui inquiète, parfois froide et parfois rassurante elle incarne le seul personnage auxquels on s'attache dans tout le film grâce à son innocence. Dommage que l'actrice n'ait pas eu d'autre grands rôles dans sa carrière qui n'a jamais décollée contrairement à celle de Drew Barrymore. Scream est un film maniaque et intelligent, on est dans la tête du tueur et Wes Craven arrive à nous immergé dans ce chef d'oeuvre d'épouvante qui n'a aucunement vieilli, bien au contraire ce film continuera certainement à traumatiser les générations.
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 21 critiques

    4,5
    Publiée le 2 juillet 2015
    Wes Craven nous offre un classique de l'Horreur avec "Scream", premier volet d'une Saga culte. Hommage à de nombreux slashers, "Scream" est un bijou de violence et d'humour noir. La mise en scène du réalisateur de "Freddy les Griffes de la Nuit" est d'une efficacité redoutable. Sa réalisation est bonne et instaure une atmosphère sombre et lourde, mettant ainsi en place une tension palpitante jusqu'au twist final durant lequel les comédiens font tous de saisissantes performances dans leurs rôles. Culte !
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 407 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juillet 2014
    Un film d’horreur de Wes Craven qui constitue un slasher culte des années 1990 et le début d’une longue saga. Le réalisateur porte un regard nouveau sur le genre et en fait sa propre analyse. Il s’amuse des codes et nous offre un récit dynamique et savoureux, à la fois drôle, intriguant et angoissant, dans une ambiance réussie. Quelque peu éventé aujourd'hui à cause de sa mise en scène et de ses dialogues peu inspirés et clichés, "Scream" n’en reste pas moins une réalisation marquante qui inspirera une multitude de films comme "Souviens Toi... l’Eté Dernier" ou encore la parodie "Scary Movie" !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1126 abonnés Lire ses 2 462 critiques

    4,0
    Publiée le 8 juillet 2014
    Ce film a tellement bien synthétisé le "slasher movie" qu'il est finalement devenu, à mes yeux, l'un de ses meilleurs représentants, voire même une très bonne porte d'entrée pour ce genre. Le film parvient à saisir tous les clichés, les rendre acceptables, tout en faisant prendre du recul dessus. Je trouve ça assez fort de disséquer un genre tout en le faisant fonctionner sous nos yeux. Or, ça fonctionne parce que Wes Craven a réussi (sûrement par un heureux accident) à rester dans quelque chose d'assez soft pour être pris au sérieux et même temps suffisamment débridé pour nous amener là où il l'entend. Et comme le tout est très propre, cela passe comme du petit lait me concernant. On aura beau en faire des suites, mais pour moi cela ne fait aucun doute que tout est déjà là et que ce film se suffit à lui seul...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 7 décembre 2015
    Un Classique Instantané. Le maître de l’Épouvante Wes Craven réinvente le Slasher Movie de manière stupéfiante et qui est devenue depuis une véritable référence en matière de film D'Horreur auprès de du Public et la Presse.Grace a une Mise en Scène d'une redoutable Efficacité en passant par une BO pesante de Marco Beltrami qui sied a merveille a l'ambiance Oppressante qui règne tout au long du film. Ensuite le Scénario se révèle quand a lui Captivante et Machiavélique en parvenant a brouiller totalement les pistes jusqu’à un Final ahurissante qui nous laisse pantois,ajouter a cela une multitude de Scènes devenues mémorables comme la brillante séquence d'ouverture qui a marquer les esprits en passant par un Humour Corrosif parsemé de Répliques devenues mythiques qui critique férocement le monde du cinéma et de ses films d'épouvante ainsi qu'un Suspense insoutenable qui nous prend littéralement jusqu'aux tripes avec des Scènes de Meurtres tres Effrayantes mais qui s’avère particulièrement gore et riche en hémoglobine pour un public néanmoins averti.Enfin les Personnages sont trés bien écrits et on s'attache trés rapidement pour la plupart d'entre eux malgré qu'on veuille savoir comme nos protagonistes qui se cache sous le masque terrifiant de l'emblématique Ghostface qui entre au rang des meilleurs méchants dans l'histoire du cinéma et qui est accompagné d'un Casting irréprochable tels que le duo former respectivement par la jolie victime persécuté Sydney Prescott qui est épaulé par le sympathique Shérif adjoint Dewey et la coriace journaliste Gale Weathers dont on peut saluer la performance épatante de Neve Campbell,David Arquette et Courteney Cox qui incarnent avec brio ces personnages emblématiques qui sont seconder par quelques Personnages Secondaires mémorables qui sont respectueusement incarner par Matthew Lillard,Skeet Ulrich,Jamie Kennedy,Rose McGowan et Drew Barrymore. En Conclusion, Scream est une incontestable réussite comme on en n'a jamais dans le domaine du Film D'Horreur en étant a la fois Terrifiant,Sanglant,Brillant et Drôle qui entre sans hésitation au panthéon des plus grands films d’Épouvante des années 90 et qui laisse une empreinte marquante dans l'histoire du Septième Art qui satisfera les amateurs du genre ainsi que les Cinéphiles en herbe dont ce Premier Volet Cultissime est suivi par trois autres volets qui mérite amplement le coup d’œil.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 253 abonnés Lire ses 553 critiques

    5,0
    Publiée le 2 février 2019
    " Scream " premier volet de la quadrilogie " Scream " . L'histoire se déroule dans une petite ville des États Unis ou un tueur masquer tue deux jeunes adolescents . Ce massacre intervient quasiment un an après le meurtre d'une mère de famille dans la même ville , la mère d'une jeune lycéenne nommer Sidney Prescott ( Neve Campbell). Le tueur de la mère de Sidney avait été arrêter et reconnu coupable alors qu'il criait son innocence . Mais si celui ci était reellement innocent ? et si le véritable meurtrier était toujour dans la nature ? Et si tout ses meurtres avaient un lien entre eux ? Quelle est le mobile du tueur ? Et qui se cache derrière le masque du tueur ? Le shérif de la ville et son adjoint Dewey ( David Arquette ) vont mener l'enquête . Ce qui est sur c'est que tout le monde est suspect ... " Scream " est un thriller horrifique culte qui a marquer les années 90 . Un film culte qui connu un très grand succès lors de sa sortie en salle en 1997 et qui a relancer la mode des slashers ( film d’horreur avec un tueur en série ) au cinéma . Le Slasher ce sous genre cinématographique du film d’horreur très à la mode dans les années 80 avec des sagas populaires comme Freddy , Halloween ou Vendredi 13 qui commençait sérieusement à s’essouffler au début des années 90 fut totalement relancer avec le succès de " Scream " qui a lancer une nouvelle mode de Slasher ( comme " souviens toi l’été dernier " ) a la fin des années 90 pour surfer sur le succès de Scream . Ce film est le premier opus d'une quadrilogie de 4 films ( " Scream " , " Scream 2 " , " Scream 3 " et " Scream 4 " ) sortit entre 1997 et 2011 . Ce premier opus de la célèbre quadrilogie de wes craven est EXCELLENT . Le scénario est super bien écrit par le scénariste Kevin Williamson . L’histoire est vraiment captivante et nous tient en haleine du début à la fin avec ce mystérieux tueur qui va terrorisé une petite ville des États Unis . Il va jouer à des quizz mortel avec ses victimes . Si elles répondent mal à des questions portant sur les films d'horreur il les tues , si elles répondent bien il leur laisse la vie sauve . On a vraiment envie de connaître l'identité du tueur et savoir pourquoi il tue tout ses gens et on va être tenu en haleine tout le long du film pour connaître son identité et le mobile de ses meurtres surtout que tout le monde est susceptible d'être le tueur et qu'on ne cesse de changer d'avis au cour du film . Le réalisateur ne cesse de jouer avec l'identité du tueur tout le long du film et c'est génial grâce à un très bon suspense et de bons rebondissements dont l’incroyable coup de théâtre final que personne avait vu venir . Le film contient aussi pas mal de séquences horrifiques avec le tueur qui va tenter de zigouiller ses victimes et ses dernières qui vont tenter de lui échapper ce qui va donné lieu à de bon moment de frayeur et de sursauts et on va être tenu en haleine pour voir si ils arriveront à lui échappé grâce à un bon suspense très bien maîtrisé . Le scénariste , qui est un gros fan de film d’horreur , joue habilement avec tout les codes et clichés du film d’horreur qu’on nous rabâche à chaque fois dans chaque films du même style s’en innover ( la bombasse à gros sein qui se fait poursuivre par le méchant tueur ... ) pour s’en moquer gentiment et les détourner grâce à un bonne dose d’autodérision et d’humour noir . Il a habilement détourner les codes et clichés du film d’horreur ce qui a permis de renouveler le genre du Slasher dont tout les films commençait à tous se ressembler faute d’innovation . Ce film est un savoureux mélange de thriller , d'horreur et d' humour noir . Le réalisateur Wes Craven a réussit a créer une ambiance effrayante et horrifique tout en installant un climat de psychose dans cette petite ville des États Unis ou se déroule l’intrigue du film où plane l’ombre de ce tueur en série . Sa donne une ambiance énorme au film . La musique est génial et colle super bien avec l'ambiance du film . Le film contient de nombreux clins d'oeuils aux films d'horreur des années 80 tel que Freddy , Vendredi 13 ou Haloween . Ce film met en scène un personnage culte du cinéma le célèbre tueur au masque de fantôme ( Ghostface) . Son look est d'enfer et mémorable et nous fait frémir des sa première apparition à l'écran . L'habit du tueur et en particulier le masque du tueur sont devenu cultissime et mondialement célèbre aprés le succès du film . Un masque devenu incontournable depuis dans tout les carnaval ou autres soirées déguisés . Le casting est splendide avec une belle brochette d’acteurs pour la plupart assez peu connu à l’époque qui ont été révélé avec ce film dont Neve Campbell , David Arquette , Courtney Cox , Matthew Lilard , Jamie kenedy , Rose McGowan , Skeet Ulrich ou encore Drew Barrymore tous excellent dans leurs rôles respectif . Ce premier volet contient de nombreuses répliques cultes ( quel est ton film d'horreur préférer ? ) et des scènes mémorables qui font frémir ( La scène d'ouverture culte avec Drew Barrymore ... ) . Bref un film CULTE .
    Will Carlier
    Will Carlier

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,0
    Publiée le 5 août 2016
    Un tres bon film d'horreur, avec de bons acteurs ainsi qu'une intrigue solide. Il y a du suspense, c'est tres efficace et ca vaut franchement le coup d'etre vu. "Scream" est une reussite.
    Black-Night
    Black-Night

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 52 critiques

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2016
    Scream est un très bon film. Premier d’une saga qui devait être à la base une trilogie qui se sera finalement transformé en une tétralogie. Film totalement culte qui aura été pris d’assaut pour être parodié dans le film Scary Movie premier d’une saga de parodies de films d’horreurs que j’adore. Je souligne l’avoir quand même découvert que récemment lors d’une ressortie spéciale pour les 20 ans du film au cinéma, et j’ai beaucoup apprécié, au point de le revoir un peu plus d’une semaine après. Ce métrage se situe entre la comédie et le whodunit, avec la violence et le genre du slasher dans le but de faire la satire des films d’horreur du genre, et ça fonctionne à fond avec cet alliage entre humour et frissons. Le film se base quand même sur une histoire vraie, celle de l’affaire du tueur de Gainesville aux Etats-Unis et que le titre du film aurait d’ailleurs dû être à la base Scary Movie. L’œuvre passe en un éclair car elle s’ouvre par une séquence d’introduction d’un peu plus d’une dizaine de minutes absolument extra, et s’enchaîne rapidement dans la quête de la recherche du tueur, ce qui fait que les 1h50 passent vraiment vite. La fin est absolument géniale en termes de rebondissements car tout le film nous met sur une fausse piste où l’on pense savoir qui est l’homme au masque et on ne peut pas vraiment à la première vision deviner qui sera le tueur et là je n’en dis pas plus. L’intrigue est passionnante en mêlant habilement l’ironie, l’auto-référence et une réfléxion sur la société avec du sang et des frissons. La bande son de Marco Beltrami est absolument exquise que ce soit les titres connus employés ou sa partition originale, car elle se fond parfaitement à l’ambiance de l’œuvre. Le réalisateur Wes Craven signe ici son 14ème long métrage avec réussite, j’ai adoré son travail de cadre et de réalisation d’ensemble. Le casting fonctionne bien avec Neve Campbell (bien joulie), Skeet Ulrich, Rose McGowan, David Arquette, Courteney Cox, Matthew Lillard (le gars qui joue Samy dans Scooby-Doo, excellent ^^), Jamie Kennedy, Drew Barrymore, Liev Schreiber, tous très bons. Ce fameux masque de Scream me rappellera toujours quelques bons souvenirs d’Halloween passés plus jeune. Le film même s’il est loin de nous faire crier reste un sommet du genre pour tout ce qu’il démontre et reste culte. Ma note : 8/10 !
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 782 abonnés Lire ses 581 critiques

    5,0
    Publiée le 18 janvier 2013
    Un intemporel film culte qui a marqué de son empreinte le monde des films d'horreur, partagé entre le thriller et la comédie.
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 330 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mai 2011
    Excellent film qui a remis le slasher au goût du jour. Un films culte que ses suites n'ont pas réussi à égaler. La réussite est d'autant plus grande car il arrive à mêler horreur et comédie avec une facilité déconcertante. En plus de cela, il parvient même à jouer avec nos nerfs, en jouant avec les codes des films d'horreurs habituels, et le fait que les personnages principaux sont tous fans de ce genre d'oeuvre. Ces originalités font qu'on se fait facilement mener en bateau, de l'introduction anthologique jusqu'au final dantesque. Les acteurs jouent parfaitement leurs rôles: Neve campbell, craquante à souhait, nous est attachante dès le début; Courtney Cox est parfaite en journaliste odieuse; et David Arquette excelle dans le rôle du jeune flic. N'oublions pas les seconds rôles: Skeet Ulrich, tout en subtilité dans le rôle du prince charmant; Jamie Kennedy, assez drôle en gros fana de slasher, et Matthew Lillard fait des étincelles avec son rôle d'hystérique lourdingue. En bref, Scream s'est aisément hissé au rang des meilleurs films d'épouvante, et il y a de quoi. Il résiste très bien à l'épreuve du temps.
    Davidhem
    Davidhem

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 322 critiques

    5,0
    Publiée le 6 mai 2014
    1997, les films d'horreur des années 1990 ont pratiquement tous été des bides inconnus du grand public. Wes Craven, un spécialiste de l'horreur depuis "La dernière maison sur la gauche" en 1972 décide de nous servir un cocktail original de comédie, de sexe et d'ultraviolence. Interdit aux moins de seize ans à sa sortie en salles, le film distille une intrigue noire à rebondissements multiples qui viennent enrichir un scénario riche, complexe et dense. Les personnages du film sont tous des amateurs des films d'horreur des années 1970 à la date du film. Autrement dit, le sujet du film relate le parcours d'un tueur qui porte un masque et qui s'amuse avec ses victimes en les questionnant sur les films d'horreur avant de les assassiner. Le scénario est fluide, en parfaite condition et de plus mettre des étudiants comme ligne de mire du tueur en série ajoute du piment et de la terreur. Ceci, rappelons-le est un pur divertissement, un jeu de rôle qui consiste à deviner qui parmi les personnes qui nous sont proposées porte le visage du tueur. La dernière demi-heure est la meilleure période, le rythme s'accélère, on suit avec intérêt les tourments de Sidney Prescott, une jeune et jolie étudiante, elle-même déjà atteinte avec la mort de sa mère sauvagement assassinée dans des circonstances plus que sadiques. Le film veut-il dire que tout amateur de films d'horreur est influencé par la psychologie des films et que les assassins d'aujourd'hui ont été conditionnés dès le plus jeune âge à visionner des images répugnantes qui au lieu de les dégoûter leur donne un plaisir sadique et malsain? Toujours est-il que suite après ce film, de nombreux meurtriers au costume de Scream ont fait la page des journaux créant une polémique aux USA indiquant que les films d'horreur ne devaient plus exister. C'est sans compter sur les années 2000 et 2010 qui au lieu de limiter les films d'horreur ont eu droit à une succession de films de torture sans aucun intérêt quelconque. Tout cela pour dire que ce film qui brille de par son scénario et de par sa réalisation nous pond une intrigue très intéressante et très branchée. On prend du plaisir à le voir car plus que de nous faire peur, il parvient à nous arracher des rires et des sourires par rapport à des situations cocasses et comiques. Au final, Wes Craven réalise un excellent divertissement à ne pas mettre entre toutes les mains.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 51 critiques

    3,5
    Publiée le 11 janvier 2017
    Scream est un film très particulier entre le film d'horreur et la parodie de film d'horreur, ce qui en fait un mélange assez spéciale. Cette originalité peut plaire comme déplaire. Personnellement, j'ai trouvé ça plutôt malin, ça permet de faire passer tous les clichés ridicules véhiculés par le film puisqu'ils sont eux-même tournés en dérision. Si le film n'est pas effrayant du tout (il reste tout de même déconseillé en-dessous d'un certain âge à cause des effusions de sang), il s'avère plutôt drôle et plaisant pour la raison évoquée précédemment. Le suspens quant à l'identité du tueur masqué est plutôt bien entretenu. Les acteurs sont pas mal du tout, on retrouve quelques futurs vedettes américaines : Rose McGowan, Drew Barrymore, Neve Campbell, Courtney Cox …. Un vrai divertissement, très sympathique à regarder.
    Nick La Main Chaude !
    Nick La Main Chaude !

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 281 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mai 2012
    Pour un premier scénario, Kevin Williamson ne réinvente pas la roue et pond un whodunnit efficace tournant autour de l’identité d’un tueur masqué perturbant la quiétude de Woodsboro. Après le meurtre d’une étudiante, le tueur s’en prend à Sydney, jeune vierge effarouchée dont la mère est décédée il y a pile poil un an et pour un motif encore brumeux. A grand renfort de détails intriguant mis en avant de façon ludique par Wes Craven, le casting entier finit par éveiller les soupçons, du gentil flic un peu niais au père de Sydney mystérieusement disparu en passant par le petit ami ténébreux. Cela pour une révélation finale d’un machiavélisme sanglant plutôt bien amené. Question slasher, on est donc une coudée au-dessus de toutes les séquelles inutiles et navets cheap qui avaient jusqu’alors contribué à la décadence puis à l’extinction du genre dans les salles sombres. Ce qui aura finalement assez mal vieilli dans " Scream ", c’est cette déconstruction permanente du slasher qui s’opère dans ses dialogues et certaines situations. Tous les protagonistes ont vu à plusieurs reprises les " Halloween ", " Vendredi 13 " ou " Freddy ", en connaissent les répliques par cœur et font immédiatement le rapprochement entre les événements frappant Woodsboro et ces standards du genre. L’occasion de dialogues savoureux apportant une touche comique dans un film globalement sombre. Wes Craven, jamais le dernier pour se rendre hommage à lui-même, en profite pour lâcher quelques clins d’œil bien appuyés, allant jusqu’à apparaître déguisé en Freddy Krugger dans une scène calquée sur l’un des rêves du premier " Nightmare On Elm Street ". Ce côté méta et réflexif sur le film d’horreur et ses énormes poncifs, original à l’époque dans le cadre d’un film de genre, pourra paraître un peu daté maintenant qu’une multitude de films et séries affichent leurs modèles et références cinématographiques, cela quand les personnages principaux ne sont pas des geeks remettant en permanence l’action en perspective de leurs films cultes. Niveau casting et pour le rôle principal, Wes Craven nous présente Neve Campbell, jeune actrice parfaite dans son rôle de jeune femme à l’ossature familiale et sentimentale fragilisée (une constante chez Craven) et rapidement obligée de sortir de son rôle de victime désignée, seule contre tous. A ce premier rôle beaucoup plus fort que la moyenne du genre (prenez en comparaison la Jennifer Love Hewitt de Souviens toi l’été dernier, encore sur un scénario de Williamson), Wes Craven brosse des seconds rôles attachant et dépassant le stade de cliché sur patte. Geek de service secrètement amoureux de Sidney, journaliste en quête de scoop et meilleure amie sexuellement très active (Rose McGowan et un pull qui décrochera les rétines de plus d’un teenager)… Évidemment, ces archétypes ont conscience du sort que leur réserverait un film d’horreur lambda et, de la direction d’acteur à la mise en scène, le film leur accorde le temps de s’épanouir un minimum pour développer l’attache émotionnel nécessaire pour rendre les scènes d’attaques encore plus stressante. Wes Craven trouve même avec Skeet Ulrich un proto-Johnny Depp en version bad boy pour incarner le petit ami de Sydney et boucler ainsi la boucle des références aux " Griffes de la Nuit ". Au niveau des effets sanglants, Wes Craven y va franco dans l’horreur et réveillera même à l’époque le vieux débat sur la violence au cinéma à coup de teenageuse pendue les tripes à l’air. C’est sanglant, les coups de couteau sont douloureux, les jump-scares sont nombreux et le réalisateur se permet même une séquence d’ouverture d’anthologie. Un vrai modèle de tension grimpant crescendo et bardé de détails angoissant- bruit de popcorn et sonnerie de téléphone incessante – avec en bonus le court retour de Drew Barrymore devant une caméra. Pour le reste, le film aligne les jeux de chat à la souris aussi jouissifs (le tueur s’en prend plein la gueule) que flippant entre un Ghostface charismatique et ses victimes. " Scream " reste donc un classique et modèle du genre slasher. Vu la qualité du film et le plaisir ressenti même une fois le twist éventé, difficile d’accorder du crédit à certaines critiques percevant le second degré du film uniquement comme la preuve du cynisme d’un Wes Craven crachant dans la soupe et, par extension, sur son public. Ce serait oublier que " Scream " est l’un des très rares films à avoir su gérer l’équilibre entre satire du genre et vrai film de flippe. Enfin, du côté du spectateur dégouté du genre après ses dernières séquelles ultra-prévisibles et mercantiles, il était difficile à l’époque de nier le plaisir à s’identifier aux personnages mis en scène et à ce cynisme mordant face aux conventions du slasher.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top