Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Norway of Life
note moyenne
3,2
552 notes dont 124 critiques
26% (32 critiques)
31% (38 critiques)
11% (14 critiques)
21% (26 critiques)
6% (7 critiques)
6% (7 critiques)
Votre avis sur Norway of Life ?

124 critiques spectateurs

Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 390 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,0
Publiée le 18/08/2012
Un film scandinave atypique qui nous embarque dans un monde aseptisé et absurde. Il y a beaucoup de finesse dans ce film fantastique qui dénonce avec subtilité cette société déshumanisée. Une mise en scène qui s'inscrit dans la veine de "Paris, Texas", "Brazil" ou encore de "The Truman Show". Intriguant, dérangeant, drôle !
cinenorvegien
cinenorvegien

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 35 critiques

5,0
Publiée le 19/12/2012
Chef d’œuvre du cinéma norvégien, Norway of Life nous fait tomber amoureux de l'écriture de Per Schreiner - scénariste du film. On aimerait écouter sa pièce radiophonique originale (et oui, Norway of Life est l'adaptation d'une pièce radiophonique) et surtout voir plus de films drôles et absurdes mettant en images ses mots. Puis, on feuillette sa biographique et on se rend compte que cela fait de trop nombreuses années qu'il n'a pas écrit pour le cinéma. Mais où êtes-vous Per Schreiner? Dans Norway of Life, il nous présente un condensé de perfection trop froide pour être agréable. Cela tombe bien pour Jens Lien, qui en fan de western, nous montre comment l'arrivée d'un individu dans une société codée va transformer notre regard. Un film culte que tout cinéphile voulant se familiariser avec le cinéma norvégien devrait voir.
vbuchalski
vbuchalski

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

5,0
Publiée le 08/01/2009
Un film d'une beauté aussi froide qu'un catalogue IKEA. Car c'est bien là la thématique de ce petit bijou: la standardisation du monde et des hommes; le bonheur vendu en kit; les relations amoureuses prédécoupées et jetables... Comme si Jacques Tati avait provoqué en duel Kafka, que Monsieur Hulot était mort dans la bataille, et que l'homme s'était résigné à accepter l' absurdité... Tout est sobre dans ce film: du jeu des acteurs aux cadrages, de la lumière aux décors... Seule la musique (magnifique par ailleurs) vient colorer d' élans lyriques à cette histoire plus que loufoque. Un OVNI impossible à décrire, au dénouement un peu trop étrange, mais qui mérite vraiment d'être vu...
Gérard Delteil
Gérard Delteil

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 409 critiques

2,5
Publiée le 29/02/2016
Un film qui a le mérite de l'originalité et des qualités esthétiques incontestables. Quelques séquences sont savoureuses, mais le propos est tout de même limité, avec la critique d'une société aseptisée, sans problèmes matériels mais sans saveur, qui est censé évoquer la Norvège. (Peut-être les classes moyennes, mais certainement pas l'ensemble de la société de ce pays, qui compte aussi des gens qui bossent dur, comme les marins ou les ouvriers des plateformes pétrolières.) De plus, le scénario est assez faible et un peu répétitif. L'absurde inexpliqué, sauf pour les amateurs, devient vite assez ennuyeux. Pour ma part, je préfère qu'un univers fantastique fonctionne selon sa propre logique et s'y tienne, sans partir dans toutes les directions. Notons aussi quelques scènes gores totalement inutiles. Peut mieux faire.
Hotinhere
Hotinhere

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 555 critiques

3,5
Publiée le 27/10/2013
Un film intrigant décalé et drôle, qui pose un regard juste sur notre société actuelle. Mais le scénario s’essouffle et en tient pas toutes ses promesses.
lorenzo fly
lorenzo fly

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 777 critiques

2,0
Publiée le 07/07/2013
Un film abstrait doté d'une magnifique photographie avec une bonne mise en scène qui se veut très intriquant et mystérieux mais malheureusement nous laisse sur notre fin!!
jafago
jafago

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 516 critiques

3,5
Publiée le 16/05/2012
Film que l'on peut qualifié d'original , c'est plutôt réussi à mon goût . En tout cas c'est une très intéréssante critique de la vie matérialiste et moderne sans sentiments qui nous entourent .
Lucille T.
Lucille T.

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 374 critiques

4,5
Publiée le 22/10/2010
Fente, n. f. : fissure à la surface d'un solide ; ouverture étroite et allongée, accidentelle ou fabriquée. À ne plus savoir où l'on est ni comment on s'appelle. Dans la fente.
wesleybodin
wesleybodin

Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 3 860 critiques

4,0
Publiée le 29/12/2009
Une critique de la société simple et délicate qui nous montre l'autre côté du miroir. Bienvenue dans le monde chaleureux et acceuillant de l'abstinence émotionnelle. Bienvenue dans le meilleur des mondes.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 873 abonnés Lire ses 3 695 critiques

4,0
Publiée le 04/07/2007
Un film interressant, de par ses personnages, ses questions, ses acteurs, son scénario, sa violence physique et psychologique… Une ambiance proche de Brazil et 1984
Ywan Cooper
Ywan Cooper

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 248 critiques

3,5
Publiée le 25/02/2019
Le titre nous annonce presque un témoignage sur la vie norvégienne, à tout le moins un extrait d’une représentativité quelconque. La parodie est une vraie surprise. On nous fait prendre le départ dans le Mad Max glacé d’une Islande ayant pour but de présenter, pour une fois, la Scandinavie unifiée, belle et vide. Bientôt, c’est l’impression de reconnaître Wrong (Quentin Dupieux, 2012) qui prend de court. Un humour à la fois noir et absurde transpire d’une Dark City lumineuse, d’une propreté surréaliste et aux principes étranges. On retrouve un peu la Norvège du fait que l’on doit se sentir bien dans cette cité hors du monde, comme s’il suffisait de nier le mal-être pour en sortir. Une responsabilité transmise au spectateur sans qu’il ait vraiment toutes les billes en main. Je suis personnellement grand adepte de l’absurde et de la déconstruction, mais la part d’incompréhension typique allait avec un mystère trop épais ; il semble qu’il manquait la soupape pour se soulager de la frustration. Ou bien la quantité de mystère révélé était-elle trop faible pour susciter les premiers délices de son addiction. Il manque le sentiment de besoin, vital à l’humour absurde, le besoin de savoir d’où l’on vient et où on ne peut pas aller, pour vraiment profiter masochistiquement du regret. C’est pour moi un gros défaut sur lequel je dois m’épancher longuement, mais Norway Of Life n’en démérite pas pour autant dans son genre. Il nous donne quelques scènes fabuleuses, des répliques joyeusement crispantes, une société qui nous fait craindre un futur ni loin ni familier, ainsi qu’un rythme au confort inégalable. Et puis, tant que l’écran n’est pas éteint et qu’on n’a pas commencé d’y réfléchir, le film nous met dans un état d’esprit assez magique, du genre dont l’archétype semble être les échos de bruits de pas. Il faut savoir reconnaître qu’un soufflé tombé, quoique raté, n’a pas moins de goût pour autant. septiemeartetdemi.com
coperhead
coperhead

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 360 critiques

3,0
Publiée le 13/10/2018
Le film décrit un monde aseptisé proche du roman d’Huxley, où tout le monde semble heureux dans un univers gris tendance Ikéa. Notre héros arrivé dans ce monde un peu par hasard n'arrive pas à trouver sa place dans un tel univers ou il manque des émotions et des saveurs. Il va donc tout faire pour en trouver sans succès parce qu'il en sera expulsé . Film loufoque à la lisière du fantastique parfois même gore comme les passages successifs de notre homme sous plusieurs trains à mon avis inutile. Dommage l'idée de départ était bien vu mais le scénario m'a semblé s’essouffler en cours de route ..
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 2 891 critiques

3,0
Publiée le 25/06/2017
Où il est question de monde parallèle où l'on ne meurt pas, d'acceptation de son destin. La lumière est une tentation d'aller voir ailleurs mais comme dans la mythologie dès qu'on l'approche on est détruit. Le style est étonnant. On dirait du Kafka dans l'absurde avec ces nuances de gris et le questionnement de l'homme qui cherche sa voie. L'homme est gênant parce qu'il a voulu autre chose alors on se débarrasse de lui. Très étrange.....
Vinz1
Vinz1

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 989 critiques

3,0
Publiée le 07/04/2017
Dans ce monde aseptisé proche des romans d’Orwell et d’Huxley, où tout le monde semble heureux en apparence, un homme n’y a pas sa place car il lui manque les saveurs. Il va donc tout faire pour saisir un goût, ne serait-ce qu’une odeur. Film à la lisière du fantastique primé à Gérardmer il y a quelques années, « Norway of life », sur fond de paradis ou de purgatoire -c’est selon- est une critique de la société norvégienne, jugée trop morne et des pays nordiques en général, contrées où le taux de suicides est assez élevé, thème également exploité ici. Si c’est assez bien fait et que cela se laisse suivre sans déplaisir, il manque tout de même quelques scènes-chocs et un côté plus « jusqu’au-boutiste » pour faire de ce film un petit bijou d’anticipation dans la même veine que « Brazil ».
Attila de Blois
Attila de Blois

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 864 critiques

5,0
Publiée le 28/02/2016
"Norway of Life" est une oeuvre hors norme; un chef d'oeuvre cinématographique ! Ce long métrage norvégien contient son lot d'énigmes, entretenu par de nombreux non-dits. Le ton est donné dès le début du long métrage. On se trouve en présence d'un personnage dont on ne connait ni le passé ni la façon dont il a échoué dans ce drôle d'endroit. spoiler: On peut penser qu'il est mort (suicide?) et que cette ville est une sorte d'au-delà. Cette nouvelle vie a d'ailleurs plusieurs similarités avec la précédente (boulot, vie familiale,...) mais cette écho est faiblard. Plus fade et insipide, le monde dans lequel le protagoniste principal évolue se constitue de couleurs ternes. Le comportement des autres personnages est également surprenant. Ils tiennent plus du robot que de l'humain, coquille vide d'émotions. On se croirait presque dans une dystopie à la "Equilibrium" (2002). Ces étrangetés sont renforcées par la tonalité absurde et surréaliste du film. Tout cela concourt à instaurer un climat mystèrieux qui nous captive d'un bout à l'autre de l'histoire. On a envie de voir où le réalisateur va nous amener. Ne vous attendez pas à recevoir toutes les clefs pour comprendre, le cinéaste laisse une forte marge d'interprétation. Je le conseille fortement.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top