Mon AlloCiné
Le Pacha
note moyenne
3,8
520 notes dont 81 critiques
22% (18 critiques)
28% (23 critiques)
35% (28 critiques)
7% (6 critiques)
6% (5 critiques)
1% (1 critique)
Votre avis sur Le Pacha ?

81 critiques spectateurs

conrad7893

Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 1 553 critiques

5,0
Publiée le 22/08/2013
un policier d'anthologie , tourné de façon moderne pour l'époque tous les ingrédients d'un excellent film sont réunis : Des acteurs GABIN POUSSE DALBAN irréprochables Des scènes d'action, Des dialogues signés AUDIARD percutants Une BO signée GAINSBOURG Des beaux plans Une histoire d'amitié et de vengeance un très bon film
chrischambers86

Suivre son activité 1035 abonnés Lire ses 10 060 critiques

3,0
Publiée le 20/10/2007
Rèalisè par Georges Lautner en 1968, ce solide polar met en scène Jean Gabin (ici, avec Dany Carrel) dans la peau d'un commissaire qui, a la veille de la retraite, va tenter le coup de sa carrière: venger la mort de son ami et collègue Gouvion, tuè par le truand Quinquin...Une bonne interprètation de Gabin (vaguement nostalgique) et d'Andrè Pousse sans oublier les dialogues cultes d'Audiard ("Quand on mettra les cons sur orbite, t'auras pas fini de tourner"). Un polar français de bonne facture avec une obsèdante musique de fond de Serge Gainsbourg: "Ballade pour un con"...
Eric43

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 30 critiques

5,0
Publiée le 01/07/2013
Ce n'est pas un Lautner classique des années 60, mais c'est un bon film rythmé, dans la veine des films noirs des années 50. Lautner, s'est adapté à Gabin. Le style Lautner est reconnaissable dans les cadrages, le montage, l'utilisation de la musique de Gainsbourg. Mais le ton, est plus sérieux, y a monsieur Gabin, comme acteur et producteur, donc on déconne pas. Quant à Gabin, c'est du Gabin, c'est à dire sérieux et solide. Le commissaire Joss, c'est un Maigret, qui arrivé à l'âge de la retraite, en raz le fion du mitan! Tout est dans cette réplique: Oh, écoute, Paul, moi, le mitan, j'en ai jusque-là !... Ca fait quarante ans que le truand nous charrie! J'l'ai digéré à toutes les sauces et à toutes les modes... En costard bien taillé et en blouson noir... Ça tue, ça viole, mais ça fait rêver le bourgeois et reluire les bonnes femmes. Elles trouvent peut-être ça romantique, mais moi pas !... Moi, les Peaux-Rouges, j'vais pas les envoyer devant les jurés de la Seine, comme ça, y'aura plus de remise de peine et de non-lieu... J'vais organiser la Saint-Barthélémy du mitan. Les dialogues font partie des meilleurs signés par Audiard! Film à voir!
Samuel S.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 398 critiques

4,0
Publiée le 26/07/2013
Le Pacha" constitue pour moi l'un des meilleurs films de Georges Lautner : un scénario efficace, un Gabin au sommet de son art, les savoureux dialogues d'Audiard et la BO culte de Gainsbourg : Un très bon polar à la française.
landofshit0

Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 1 741 critiques

3,5
Publiée le 17/05/2013
Le film doit beaucoup à ses comédiens car l'histoire n'a rien d'exceptionnel elle est même très classique. Gabin impose non seulement sa stature mais il impose son ton au film. Et les bons dialogues signés Audiard ne font que vernir renforcer tout ça. Il faut signaler aussi l'excellent morceau de serge Gainsbourg requiem pour un con,Gainsbourg sera d’ailleurs présent dans le film pour interpréter son propre rôle.
Caine78

Suivre son activité 698 abonnés Lire ses 7 180 critiques

4,0
Publiée le 06/05/2010
L'efficacité faite film : une mise en scène carrée et maitrisée, des dialogues d'Audiard faisant mouche à chaque instant et des acteurs tous irréprochables, André Pousse et Jean Gabin en tête : c'est simple, rien n'est original ni révolutionnaire et pourtant tout fonctionne de bout en bout : bref, il y a parfois des films sur lesquels on n'a pas des centaines de choses à écrire et qui pourtant n'en demeurent pas moins incroyablement prenants et savoureux : ce "Pacha en fait assurément partie. Un régal.
Gonnard

Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 925 critiques

0,5
Publiée le 10/04/2009
"Le jour où on mettra les cons sur orbite...". Célèbre phrase du film que tout le monde connait, bien qu'elle ait un problème de concordance des temps avec le futur et le présent. Lautner et Audiard nous gratifient de quatre ou cinq autres répliques jouissives. Mais cela suffit-il à sauver un film si ennuyeux, si dénué d'intérêt, si kitsch ? Parce qu'on s'emmerde profondément. Parce que cette déferlante de haute technologie fait sourire. Parce que ces types qui prennent une balle, puis brassent de l'air pendant 30 secondes avant de s'écrouler par terre la gueule grande ouverte, auraient dû prendre des cours de comédie.
TTNOUGAT

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 2 413 critiques

4,0
Publiée le 03/12/2017
C’est un film difficile à défendre tant il a de défauts cinématographiques, d’invraisemblances, de fautes de goût et d’érotisme vulgaire, mais je l’aime beaucoup, peut-être justement à cause de toutes les libertés qu’il a prise en 1968. Interdit aux moins de 13 ans à sa sortie, ce qui parait incompréhensible aujourd’hui. C’est aussi un film sur Gainsbourg et sa chanson ‘’réquiem pour un con’’, sur Audiard dont les dialogues se remarquent en permanence et détonnent dans la bouche de Dany Carrel qui contrairement à Mireille d’Arc ne s’en sort pas. Le final est superbe avec une mise en scène très réussie en forme du bouquet des feux d’artifice. L’ayant vu à sa sortie, c’est un plaisir de le revoir avant tout pour tous ses acteurs et pour son deuxième degré extrêmement jouissif du à l’entente Lautner/ Audiard qui fût une heureuse rencontre.
MaCultureGeek

Suivre son activité 737 abonnés Lire ses 1 067 critiques

3,0
Publiée le 09/11/2017
Fut-il un temps, Gabin, Lautner et Audiard entrecroisaient le fer autour de productions soignées, généralement policières et fortes d'une maîtrise certaine. Le Pacha, s'il ne déroge pas véritablement à la règle, dévoile quelques petites faiblesses révélatrices de la fin d'une époque : on comprend rapidement qu'Audiard et Lautner auront trouvé les limites de leur collaboration. Empli d'une certaine lassitude, le film, de très courte durée, n'est autre qu'un thriller au ton banal animé par l'interprétation solide de Jean Gabin et les dialogues savoureux d'un Audiard inspiré. Le travail de Lautner ne marquera guère les esprits, sa réalisation de qualité de cherchant pas à sortir des sentiers battus. Elle se contente de toujours nous refourguer les mêmes plans qui manquent d'inspiration, confirmant l'impression première que l'on se trouve devant un thriller classique, film de vengeance français sans grande inspiration. Heureusement, le travail d'Audiard viendra rattraper le manque de recherche de la mise en scène tout de même talentueuse de Lautner, au travers de répliques cinglantes et d'une ironie jubilatoire. Audiard juge, Audiard sait, Audiard sait qu'il nous juge tous et en tire une joyeuse satisfaction. Il se moque du monde par l'intermédiaire de ses dialogues, tend vers le sarcasme au travers de répliques tournant au ridicule le machisme, les gens en général. Restera quelques passages courageux et des répliques de bons vieux bourrins, mais globalement, on critique la société, les moeurs dans une technique des mots irréprochable. Et pour déblatérer les mots géniaux d'un Audiard à l'apogée de sa carrière, il fallait forcément le monstre sacré du cinéma français, Jean Gabin. Dictant ses répliques avec un naturel inimitable, il fait rayonner le film par son charisme et son jeu tout en sobriété. Accompagné de seconds couteaux tous très connus à l'époque, Gabin se veut être le leader du film, celui qui mènera l'enquête à son terme. C'est ici qu'intervient le problème de la trop courte durée du film : l'enquête, pourtant rondement menée par un Gabin au charisme brut, pâtit de l'heure vingt que dure le film. On passe donc d'une première partie détaillée des plus intéressantes à une suite d'évènement surgissant subitement, comme pour remplacer, en deux minutes, la demi-heure de film qu'il manque au Pacha pour être un grand thriller du genre. Le Pacha manquait donc de temps pour être un film réellement abouti, pour qu'il marque autrement que par ses dialogues et le jeu d'acteur toujours impeccable de sa tête d'affiche légendaire. On pouvait espérer mieux d'une collaboration célèbre entre Lautner et Audiard, les deux ne montrant plus le même génie en duo qu'auparavant. Un film sympathique cependant, loin d'être mauvais. Si vous aimez le genre, je vous le conseille facilement.
Ywan C

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 180 critiques

3,5
Publiée le 09/05/2017
Faire la concession complète à l'ère post-68, c'était prématuré pour l'année même dans l'idée de Lautner, ce qui ne l'empêche pas de truffer son oeuvre de références au peace and love. Ce qui se ressent par contre, c'est que la richesse en tout est telle que le duo Gabin/Audiard est effacé, largement mis en retrait au profit d'une bande son de Gainsbourg omniprésente et d'une histoire policière bien ficelée à l'ancienne, quoiqu'agrémentée d'un on-ne-sait-quoi à l'arrière-goût d'une modernité menaçante.
Eselce

Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 3 984 critiques

2,5
Publiée le 04/09/2016
Disons que j'ai apprécié le début. Le casse est bien ficelé, mais le reste, hormis quelques bonnes répliques, est ennuyeux, trop long, manquant d'entrain. C'est moyen et on a fait mieux depuis. Pourtant, l'organisation criminelle et les répliques font mouches même si peu nombreuses. La BO de Serge Gainsbourg est parfaite ! Idem pour le décors final et les prises de vues.
willycopresto

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 389 critiques

4,5
Publiée le 22/08/2014
"Le Pacha" (1967) W9 le 19.12.2016 C’est du grand Lautner : on ne s’ennuie pas un instant du début à la fin, et qui bénéficie d’un casting éblouissant avec Gabin en tête. Et un bon rôle pour la superbe et sulfureuse Dany Carrel qui, aujourd’hui, est peut-être la seule survivante à 82 ans (2014) de la distribution de ce film policier.On reconnaît dans ce superbe scénario sur le grand banditisme comme on n’en fait plus guère « la patte » de Gérard Oury pas avare des phrases qu’on retient du genre « le jour où on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner » restées dans les mémoires.Cerise sur le gâteau, la bande musicale vient agréablement ponctuer ce film d’un solo de batterie constant qui donne de la dynamique au film et lui est tirée de la chanson « requiem pour un con » de Serge Gainsbourg, alors jeune…A déguster. willycopresto
Redzing

Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 3 269 critiques

3,0
Publiée le 15/08/2014
Dans ce polar assez conventionnel, un vieux de la vieille désire venger la mort d'un de ses collègues policiers, tombé après un violent braquage. Durant son enquête, il s'apercevra que son collègue était moins net qu'il n'y paraissait. La réalisation du film est correcte, et son scénario sans surprise (dommage car plusieurs pistes ne sont pas assez exploitées). On notera en revanche les dialogues mordants d'Audiard, et la présence de pas mal de gueules du cinéma français des 60's-70's, aussi bien dans les premiers rôles que parmi les seconds couteaux. En tête, Jean Gabin, très à l'aise en commissaire expéditif qui se place au-dessus des lois.
this is my movies

Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 924 critiques

3,5
Publiée le 01/11/2012
Classique du polar à la française des 60's, avec le grand J. Gabin dans le rôle principal, G. Lautner derrière la caméra et M. Audiard aux dialogues. L'intrigue est facile à suivre et on nous montre les nouvelles techniques (de l'époque) que la police utilisait afin de traquer les criminels. Violent et sombre, ce polar se distingue aussi par ses dialogues écrits par un M. Audiard très inspiré. Les répliques claquent, Gabin nous fait son numéro habituel, la mise en scène de Lautner est sans bavure et c'est un bon divertissement à l'ancienne. D'autres critiques sur
JeffPage

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 531 critiques

3,5
Publiée le 31/10/2012
Classique du cinéma policier français, le film se caractérise par les dialogues magnifiques de Michel Audiard, véritable valeur ajoutée du film. A cela, on rajoute un scénario bien écrit se concluant sur une scène finale fabuleuse, la musique de Gainsbourg rythmant tout le film, et la performance de Jean Gabin, caustiques jusqu'au bout. Malheureusement, le style visuel assez "classique" reste peu intéressant. Le film date de 1968, à l'époque où la nouvelle vague révolutionnait le cinéma, et de ce fait, le style manque d'originalité. Le Pacha reste malgré tout un immense classique du cinéma français.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top