Whatever Works
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,8 pour 4 605 notes dont 631 critiques  | 
  • 175 critiques     28%
  • 224 critiques     35%
  • 73 critiques     12%
  • 89 critiques     14%
  • 52 critiques     8%
  • 18 critiques     3%

631 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
nanoomialon

12 abonnés | Lire ses 24 critiques |

   2 - Pas terrible

Petit Woody Allen. Moi qui avait vu un mois avant Match Point et Blue Jasmine, grand film dans leur genre, ça m'a fait un choc. Et ça parle, ça discute, mais ça rabâche sans cesse la même chose. C'est lent, ça tourne en rond, ça ne va nul part. Sur fond de morale un peu usée, Woody Allen place néanmoins des scènes drôles, intelligentes et subtiles.

Chuck Carrey

56 abonnés | Lire ses 325 critiques |

   4.5 - Excellent

Woody Allen a une carrière assez impressionnante, il a déjà réalisé un grand nombre de films mais il a encore des projets pour l'avenir, portant il ne se fait pas tout jeune. Par conséquent, à chacune de ses nouvelles sorties, on ne peut s'empêcher de comparer avec d'autres de ses films, tant il en a fait. Cependant, en ce qui concerne "Whatever Works", la question ne se pose pas. En effet, ce film est assez original et se distingue des autres œuvres de Woody Allen. Dans ce film, le personnage principal, Boris Yellnikoff interprété par Larry David, s'adresse directement à nous, public du film. Mais contrairement à d'autres films où le personnage principal parle à la caméra, ici les autres personnages réagissent au fait que Boris nous parle et ils le trouve bizarre car pour eux, Boris parle tout seul. Cette spécificité du film est plutôt bien trouvée et elle apporte une dose d'humour non négligeable. C'est une transition toute trouvée pour l'humour du film. "Whatever Works" est l'un des films les plus drôles de Woody Allen, l'humour passe essentiellement par les répliques de Boris qui sont magnifiques. Il faut savoir que Boris Yellnikoff est un génie misanthrope qui a passablement raté sa vie (il a manqué le prix Nobel de peu, sa femme l'a quitté et il n'est même pas parvenu à se suicider correctement). Sa vision de la vie, de la société et des Hommes est donc légèrement différente de la notre et cela en fait un personnage très drôle et attachant. Larry David est magistral dans ce rôle, il est accompagné de Evan Rachel Wood (également très bonne) qui va former avec lui un couple pour le moins surprenant. "Whatever Works" est donc une excellente comédie où il est clair que Woody Allen s'est beaucoup amusé à créer le personnage de Boris et il en a profité pour critiquer et dire en parti ce qu'il pensait du monde dans lequel on vit.


Ph-Dg.38

11 abonnés | Lire ses 82 critiques |

   4.5 - Excellent

Woody Allen en grande forme avec une com�die tr�s loufoque qui parle de la rencontre entre deux personnes avec une grande diff�rence d'�ge. Les dialogues sont excellents. Evan Rachel Wood est excellente et ne tombe pas dans la caricature. Du grand Woody Allen !

estcetony1

3 abonnés | Lire ses 312 critiques |

   3.5 - Bien

Des acteurs au top, un "héro" grincheux et insupportable au possible et des répliques savoureuses, un très bon Woody Allen!

Val_Cancun

11 abonnés | Lire ses 521 critiques |

   4 - Très bien

De mon point de vue, "Whatever works" est le meilleur film de Woody Allen, je veux dire celui qui m'a le plus parlé, le plus enthousiasmé (mais je suis loin d'avoir vu toute sa filmo). Comédie satirique, romance improbable, misanthropie optimiste, voici la tonalité du métrage, porté par un Larry David méchamment attachant, et une Evan Rachel Wood savamment ingénue. Le casting s'étoffe au fil du récit, démultipliant ainsi les situations drôles et improbables. Surtout, Woody Allen s'est surpassé dans l'écriture de dialogues à la fois retors et légers, lesquels s'égrènent avec une fluidité remarquable. Heureusement car "Whatever works" est un film très bavard, assez intello, qui déplaira aux amateurs d'action trépidante.

charly5766

7 abonnés | Lire ses 391 critiques |

   3 - Pas mal

Un Woody Allen dans la lignée de Blue Jasmine pour ma part, c'est à dire bien mais pas le meilleur. Les acteurs sont assez extraordinaire (mention spécial au génialissime Larry David), l'histoire est assez dingue et le scénario apporte une profondeur intéressante. Il manque juste pour moi ce coté poésie qui faisait la beauté le Vicky Cristina Barcelona.

Yogolate

10 abonnés | Lire ses 179 critiques |

   3 - Pas mal

Du Woody Allen habituel, les situations et les dialogues sont toujours aussi savoureux et drôle. Hélas comme ces précédents films, je passe un super moment mais je les oublie vite !!!

Incertitudes

7 abonnés | Lire ses 674 critiques |

   4 - Très bien

Woody Allen philosophe à nouveau sur le bonheur, les hasards, l'importance de la chance et le temps qui passe à travers un physicien raté, fringué comme l'as de pique, divorcé et suicidaire. En gros, il cumule toutes les tares. Un soir, en rentrant chez lui, il tombe sur une jeune SDF qui vient de quitter sa mère et qui lui demande de la nourrir et de l'héberger. De ce contraste, entre d'un côté l'intello et de l'autre, cette nana très cruche, va naître un mariage. Le cynisme chez ce scientifique (qui aurait très bien pu être incarné par Woody Allen), qui se manifeste à travers des répliques vachardes qui déclenchent plus d'une fois l'hilarité, semble être celui de Woody Allen derrière la caméra. Mais la fin heureuse nuance ce pessimisme. Et tord le cou à ses détracteurs qui l'accusent d'aller toujours vers les clichés puisque selon lui, "ils peuvent aider à mieux s'exprimer" (ou quelque chose comme ça). A son âge, afficher une telle fois en la vie, est rafraîchissant.

QuelquesFilms.com

25 abonnés | Lire ses 975 critiques |

   2.5 - Moyen

Woody Allen est allé exhumer un scénario de l'époque de Manhattan et de Annie Hall, qu'il avait laissé de côté après la mort de Zero Mostel auquel il destinait le rôle principal. D'où un petit côté daté, qui contraste avec des films plus récents et peut-être moins typiquement alleniens, comme Match Point ou Vicky Cristina Barcelona. On retrouve ainsi un canevas très proche de celui de Manhattan, qui réunissait déjà un intello d'âge mûr (Woody lui-même) et une petite jeunette (Mariel Hemingway). Sauf qu'ici, tout est exacerbé. L'intello est un ours hypermisanthrope, imbu de sa personne, cinglant. Et la jeunette est une "chenille" écervelée. Bref : le génie incompris et la nunuche, pour une version moderne de Pygmalion. Outre le côté "réchauffé", c'est l'aspect caricatural qui gêne le plus. Dans Manhattan, il y avait un heureux mélange de légèreté et de gravité, de drôlerie et d'émotion, une grâce très singulière. Et malgré l'aspect décalé de l'histoire, on y croyait. Là, on n'y croit jamais. La comédie paraît assez artificielle. D'autant que le film se conclut sur un happy end choral, où chacun trouve sa chacune, chacun trouve son chacun, chacune trouve ses chacuns... Pour peu, on se croirait dans un film d'Almodóvar ! Dernière réserve : cette volonté égocentrique du réalisateur de faire jouer son acteur principal avec ses tics à lui (langage et comportement). Mais Woody sera toujours Woody. Et malgré tous les défauts de Whatever Works, on apprécie tout de même quelques dialogues mitraillettes et cette causticité portée par une verve "névrotique" qui semble inépuisable. On peut également s'amuser de certains gadgets de mise en scène, notamment lorsque Larry David s'adresse directement aux spectateurs.

http://www.quelquesfilms.com/filmotech_detail.p...

Wonky

2 abonnés | Lire ses 8 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

L'un des meilleurs Woody Allen selon moi ( mon Top 5 étant composé de Vicky Christina Barcelona , Scoop , Minuit à Paris , Whatever Works et Manhattan) Il dégage du cinéma de Allen un je ne sais quoi qui me ravie. A travers le personnage de Boris (un peu loufoque il faut bien l'avouer ... Comme tout les autres personnages enfaite) Woody Allen nous transmet un message " Whatever Works" , pourvue que celà marche , on s'en fou comment , on s'en fou pourquoi le plus important c'est que sa marche. Et sa marche , Allen nous embarque littéralement dans les histoires toute plus saugrenue de ses personnagesSpoiler : ( mention à la mère qui arrive coincé et bigotte à New York et finit après quelques mois en peintre pornographique vivant en ménage à trois!). J'en suis sortie profondément ravis

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Whatever Works Bande-annonce VO
501 645 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné