Mon Allociné
2012
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
2,6 24846 notes dont 3234 critiques
11% 371 critiques 18% 597 critiques 14% 443 critiques 22% 703 critiques 15% 478 critiques 20% 642 critiques

3234 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Jean-baptisteGu1

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 10 critiques

3,5Bien • Publiée le 24/11/2013

Je me souviens encore en 2009, le film était vu comme l'événement de l'année (faisait même un peu d'ombre à Avatar avant sa sortie), je suis allé 1 heures à l'avance pour avoir une place assise, tellement il y avait du monde. Ce magnifique Teaser avait terriblement bien marché sur le public (près de 5 millions d'entrées en France, un véritable raz de marée). Le film en lui même est assez pathos, déjà vu 1000 fois. On est arrivé à un stade de film sur-genre de film catastrophe. Emmerich reprend les codes des films catastrophes des années 70 pour s'en moquer et créer sa version hommage, qui frôle parfois le ridicule. J'ai trouvé un certain charme dans son aspect mondial, ce n'est plus l'Amérique qui est montré mais le monde entier. J'ai été même assez content et surpris de la scène en français. Enfin bref je suis général plutôt partisan du bon gros divertissement (SAUF LES FILMS DE MICHAEL BAY, QUE JE DÉTESTE, à part transformers 2 qui m'a fait beaucoup rire) et la j'ai été servi, la mise en scène est plutôt bonne (ce travelling rapproché sur la bouche de Mona Lisa suivit d'un fondu au noir qui nous dévoile le titre, nous fou les jetons, et nous montre que Roland Emmerich a quand même du talent), le sujet que traite le film est plutôt pas mal, il y a une énorme critique du capitalisme qui est dites dedans. Alors pour un blockbuster américain a but lucratif avoir une féroce critique du capitalisme c'est plutôt un paradoxe, mais un paradoxe terriblement jouissif! À voir.

Snowblinds

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 13 critiques

2,5Moyen • Publiée le 15/11/2013

Mouai... un film catastrophe sans plus. Le film a de bon effets spéciaux et de bonne scènes d'action( même si parfois cela parait un peu surréaliste ). Sinon un John Cusack bon mais pas dans son meilleurs rôles et une fin Spoiler: un peu trop Happy End a mon gout .... Un film pour faire peur au petit enfants ^^

Jyfont

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 49 critiques

2,5Moyen • Publiée le 14/11/2013

Visuellement superbe mais personnages auxquels on ne s'attache pas une seconde.

R.J.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 37 critiques

3,5Bien • Publiée le 08/11/2013

Alors 2012 c'est simple : un scénario extrêmement classique, des personnages assez insupportables dans le genre. C'est ce qui empêche de faire de 2012 une oeuvre majeure. Maintenant pourquoi 3.5 étoiles ? Parce que les scènes de destructions sont parmi les plus imposantes et impressionnantes qu'on ait pu voir au cinéma. Du grand, mais alors du TRES GRAND spectacle. Je suis resté accroché à mon siège tout au long du film comme je l'ai rarement été. 2012 n'est peut-être pas le film du siècle, mais ridiculise tout les autres films catastrophes et s'impose comme LA référence du genre. Ce film n'est pas à voir donc pour son histoire où la complexité de ses personnages, mais bel et bien pour l'incroyable spectacle qui s'offre à nos yeux !

Mina S.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 41 critiques

2,5Moyen • Publiée le 05/11/2013

Des effets très réalistes et des scènes spectaculaires: visuellement il restera sûrement une référence en matière de catastrophe naturelle. Après bon, le fond est moisi, on retrouve le scénario à 2 balles typique du blockbuster au ras-des-pâquerettes, l'horripilante famille américaine qui échappe à tout, les stéréotypes racistes et sexistes, le manque de profondeur qui rend les personnages au mieux ridicules au pire agaçants, bref un tas de lourdeurs qui plombent les rares idées intéressantes Spoiler: (le paiement du ticket pour les arches qui se fait en euro car le dollar ne vaut plus rien - même si maintenant c'est plutôt risible ! - et les survivants qui finissent, ironie, par se réfugier sur un continent africain qu'ils n'ont cessé de piller, ce qui pourrait être une vraie bonne idée de départ pour faire une suite). Bref un divertissement à regarder en mode 1er degré.

Guimzy

Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 451 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 01/11/2013

Etant donné le talent indéniable de Roland Emmerich à filmer des catastrophes, sans doute son seul et unique bon point qu'on ne peut nier, on était en droit de s'attendre à quelque chose de vraiment lourd : la fin du monde au cinéma. Sauf qu’arrivé au terme des 2h40 de film, on n’a qu’une seule envie, crier au scandale. 2012 prouve que le réalisateur est le roi des blockbusters ennuyeux et sans âmes, stéréotypées dans tous les sens, et de plus, qu'il est l'un des plus gros tâcherons d'Hollywood. Pendant les premières 45 minutes, le réalisateur ne fait ni plus ni moins que répéter l’éternel schéma de ses films, à savoir de longues introductions qui multiplient les personnages à la manière d’un film choral. Aux USA, en France, en Inde, on sent déjà poindre l’ennui devant ces micro-récits auxquels on ne peut pas vraiment prêter d’attention tant ils sont inintéressants. On sait déjà ce qu’il va se passer entre eux avant même que le drame pour lequel on patiente arrive. On voit venir le pathos bas de gamme à des kilomètres avec l’écrivain raté, divorcé, qui voit ses gosses de temps en temps, le pauvre génie scientifique indien, le président afro-américain… Du déjà vu tellement souvent. Et ça ne s’arrange pas quand Emmerich nous sort la pire collection de clichés possibles qui en vient à provoquer un réel écœurement. Cela va de l’image des russes qui sont tous des milliardaires et se tapent des jeunes blondes sans cervelle au sauvetage du chien au péril de sa vie en passant au hasard par les suisses qui vont garder les oeuvres d’art, les chinois capables de tout construire en un temps record devenant le dernier espoir de la planète, les réconciliations père/fils à l’aube de la mort, le sacrifice du président qui va se recueillir dans sa chapelle privée ou encore l’illuminé écolo qui vit dans un camping-car et qui savait lui qu’il y avait un complot derrière tout ça. C’est l’indigestion totale, avec le vomi assuré. Mais malgré ça, on peut se dire qu'on trouvera tout de même de bons cotés dans le film, à savoir les scènes d'actions faramineuses promises par Emmerich. Mais au final, on a sans doute affaire à 45 minutes de catastrophe, soit très peu. Et si on ajoute que les plus impressionnantes ont été montrés dans la bande-annonce, on peut clairement parler d'arnaque. Et comme si cela ne suffisait pas, on a le droit à une brochette d'acteurs tous plus mauvais que les uns que les autres, qui semblent être là uniquement pour leurs chèques, à l'exception d'un Woody Harrelson qui en fait des tonnes, mais qui a le mérite de proposer quelque chose d'intéressant et de paradoxalement naturel. Emmerich s’essaie en vain au message social en taclant généreusement les riches et les élites sauf que finalement il n’y a qu’eux qui s’en sortent, il tombe dans le happy end le plus crade qui soit toujours dans les pires clichés. Sans même parler de ce message pro-catho permanent du plus mauvais goût. Alors 2012 qu’est-ce qu’on en retiendra ? Vraiment pas grand-chose, les scènes de catastrophes sont impressionnantes mais les CGI sont souvent hideux, le film est radin en action et généreux en bavardages sans intérêt. On s'ennuie ferme et c'est très paradoxal vu qu'on parle d'un film censé représenter la fin du monde.

tristan stelitano

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 520 critiques

3,5Bien • Publiée le 22/10/2013

Roland Emmerich n'est pas le maitre des films catastrophes pour rien . La preuve ! , il nous le montre avec ce film impressionnant qui met en scène la prophétie du 21 Décembre 2012 , qui nous a été transmise par l'une des plus fascinantes civilisations anciennes : les mayas . Cette prophétie annonce quoi ? La fin du monde !!! Enfin... , maintenant nous sommes en 2013. La prophétie n'est plus valable puisque nous sommes encore là . Tans mieux !!! . Bref , c'est un bon film dans l'ensemble , plus spectaculaire que " Le jour d'après " , qui réussit à développé une bonne intrigue même si on peut dire quelle est un peu fade. " 2012 " porte bien son nom , et nous entraines dans ce voyage désespéré ou tous , ne pourront pas être sauvés .

Seb Jo

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 16/10/2013

Le meilleur film catastrophe de tous les temps. Je ne comprend pas pourquoi tant de gens ont détesté. les scènes de catastrophes sont magnifiques. C'est du très beau spectacle. Si vous voulez du film philosophique, allez voir ailleurs !

Megatonne5

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 32 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 09/10/2013

Jackson Curtis est l’auteur sans succès d’un livre de science-fiction faisant le chauffeur pour un milliardaire russe. Vivant à Los Angeles, ce père divorcé alterne la garde de ses deux enfants. Cette fois, il les emmène camper dans le Parc Nationale de Yellowstone le temps d’un congé. Mais le parc est curieusement l’objet d’un forage sous étroite surveillance militaire. Renvoyé manu militari, Jackson rencontre le docteur Adrian Helmsley, géophysicien travaillant dans le secret pour le gouvernement américain, suite à une importante découverte, et amateur d’ailleurs de son livre. La rencontre est brève sans que Jackson ait pu tirer un quelconque renseignement. Il le trouvera plus tard en questionnant Charlie Frost, animateur d’une radio mobile locale et adepte du complot en tout genre qui pense que le forage a un lien avec une théorie géologique désuète aux conséquences pratiques néanmoins importantes et que le gouvernement tente d’en cacher les tenants et aboutissants. Jackson se fait une raison et décide de rentrer à Los Angeles. Jackson reprend ensuite son travail. Alors qu’il emmène les 2 fils de son patron à l’aéroport pour un vol vers Las Vegas, ces derniers, l’air supérieur, ne peuvent s’empêcher de lui révéler qu’un événement dévastateur aura lieu. Jackson fait le lien avec l’histoire de Yellowstone et les tremblements de terre des derniers jours. Il file jusque chez sa femme Kate pour lui avertir du danger. Tandis qu’il franchit la porte, une nouvelle secousse plus forte ébranle la maison, lui donnant crédit. La famille le rejoint dans la limousine et retourne à l’aéroport. Sur le chemin, Los Angeles s’effondre sous leurs yeux. Gordon Silberman, compagnon de kate, chirugien-plasticien et pilote amateur, prend par la force des événements les commandes d’un petit appareil. Le petit groupe s’envole pour Yellowstone dans l’espoir de récupérer une carte secrète en possession de l’animateur radio. Jackson retrouve Charlie jugé sur une colline, commentant en direct l’éruption imminente de la caldeira du Yellowstone. Sous les indications de Charlie, Jackson prend la carte. L’avion redécolle de peu alors que le Yellowstone explose…pour une destination sans retour. Inspiré d’une prédiction Maya douteuse, suggérant un changement d’ère dévastateur pour l’Humanité lors du solstice d’hiver 2012, Roland Emmerich, désormais docteur es catastrophe, signe ici son unième film catastrophe. Un film catastrophe sans commune mesure avec tout ce qui a pu être imaginé pour la planète bleue au cinéma - les continents sont émiettés, déplacés, noyés, surélevés, ni plus ni moins, à la mesure de l’imaginaire « Sans dessus-dessous » de Jules Vernes ! Les destructions terrestres atteignent leur paroxysme. Les effets visuels et l’atmosphère sont si bien réussis, qu’en en sort peu indemne psychologiquement. Toutefois, l’histoire familiale est d’un ennui profond, les personnages sans grande envergure (c’est le cas notamment de Gordon, ramené pratiquement au second plan). Toutes les ficelles du genre ayant été exploitées, le scénario se replie dans les stéréotypes et les poncifs habituels. A l’exception de quelques gags, de scènes, et d’un peu de poésie touchante de l’Himalaya, le film est relativement plat. Tout le suspens se résume à une porte de navire. Pire, il comporte des invraisemblances non seulement sur le plan scientifique que scénaristique : les neutrinos n’interagissent quasiment pas avec la matière ; les continents ne peuvent pas glisser ; des milliards sont engloutis dans la construction d’arches sans que cela éveille la moindre soupçon ; Jackson s’en sort indemne à chaque fois. Si Emmerich cherchait l’exploit visuel, il est réussi –surtout au cinéma. Sinon, le script est à revoir. Par conséquent, 2012 est un bon film catastrophe pour passer le temps et se faire de grosses frayeurs.

julien2222

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 660 critiques

3,5Bien • Publiée le 01/10/2013

Les effets spéciaux sont impressionnants, et le scénarios est bon. Je trouve que les personnages, malheureusement, aurait pus être meilleurs et mieux joués; mais ce n'est pas ce qu'on demande à un film de ce genre et la qualité des effets spéciaux rattrape largement la faiblesse des personnages.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse