Notez des films
Mon AlloCiné
    Warrior
    note moyenne
    4,3
    8536 notes dont 985 critiques
    répartition des 985 critiques par note
    312 critiques
    448 critiques
    147 critiques
    53 critiques
    13 critiques
    12 critiques
    Votre avis sur Warrior ?

    985 critiques spectateurs

    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 812 critiques

    4,5
    Publiée le 22 septembre 2012
    Remarquable. The Cinderella Man, Fighter, Ali, Million Dollar Baby... il est épatant de voir à quel point l'univers de la boxe, particulièrement quand celle-ci n'est pas une fin en soi, a été un terreau fertile pour les films de qualité. Warrior s'inscrit dans cette droite lignée. Il ne faut pas sous-estimer l'importance qu'à une oeuvre à vous emporter et ce même si on distingue un scénario très précisément calculé pour arriver à cet effet. Plus encore parce que le thème de la boxe est battu et rabattu les ficelles apparaissent énormes (le gosse malade du coeur, le père alcoolique, les deux frères ennemis, la belle blonde...), le ton un peu trop patriotique (la camaraderie des marines, la dramaturgie axée sur la rédemption, les commentateurs du matchs, l'opposition US-Russie...) et surtout le scénario sans audace (où sont les rebondissements ?) mais bizarrement j'ai marché. J'ai même été complètement happé. Je me suis enfoncé dans Warrior comme on plonge en apnée entre oppression, violence et jouissance. Au fil des années et des visionnages, l'accroissement de ma culture cinématographique s'accompagne d'une tendance de plus en plus marquée devant mon écran à rester spectateur d'un film, privilégiant sans le vouloir l'analytique au ressenti, l'observation à l'émotion. A croire que le cerveau développe une protection, une lassitude peut-être aussi, lentement construite par le spectacle de films trop quelconques agités par des sentiments émoussés, des ressorts éculés, lignes pré-machées et acteurs fades ou mono-rôle. On ne peux donc que remercier Gavin O'Connor et consorts de nous rapeller ce à quoi devrait ressembler le cinéma: un quelque chose qui vous choppe, vous embarque et vous fait vivre par la grâce d'une histoire et d'une caméra. Warrior tire aussi sa force d'un casting dont la justesse n'a d'égal que la constance. Tom Hardy en particulier arrive à donner à son rôle de bête blessée une profondeur bouleversante. La réalisation est excellente et appliquée, accordant autant d'attention à des combats très réalistes qu'aux moments les plus intimes. Un petit bémol sur la fin, forcément attendue mais inutilement ampoulée et abrégée. J'ai vécu Warrior intensément, avec le sentiment de regarder un film de qualité. Et c'est cette expérience poignante qui, malgré les bémols exprimés ci-dessus, justifie mon excellente note.
    Marc L
    Marc L

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,5
    Publiée le 12 septembre 2014
    Impressionnant ! Je n'avais jamais vu un drame aussi intense. Car non seulement l'histoire est incroyablement émouvante mais les acteurs sont également extrêmement touchants, ils sont tous admirables dans leur rôle. Mais tout ceci ne serait rien sans la formidable mise en scène de Gavin O'Connor. En effet, ce que l'on remarque avant tout, c'est le réalisme des combats. Ces derniers sont vraiment spectaculaires, d'une grande violence et très bien filmés. On ressent même une certaine tension lors de ces scènes tant les affrontements sont palpitants. De plus, le scénario est très bien construit, on prend progressivement connaissance des personnages et de leur passé, des personnages qui sont donc très bien développés, ce qui renforce le caractère dramatique du film. En résumé "Warrior" (qui n'est donc pas un film de guerre malgré son titre) mêle intelligemment drame et action et s'avère grandiose, bouleversant. Il est même difficile de ne pas verser une petite larme lors du combat final. Bref, un véritable chef d’œuvre. 20/20
    S M.
    S M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 555 critiques

    5,0
    Publiée le 7 mars 2013
    C'est beau, puissant, émouvant, touchant, renversant... Les qualificatifs me manquent. Le trio Tom Hardy-Joel Edgerton-Nick Nolte est exceptionnel. Je n'ai pas du tout vu passer les 2h20 du film. Je conseille à tous ce chef-d'oeuvre.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4388 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    3,5
    Publiée le 11 août 2013
    Quand deux frangins ennemis s'affrontent lors d'un tournoi d'arts martiaux mixtes, cela donne un drame familial fort et sans fioritures! Partant d'une trame narrative convenue (dans la même trempe que le très rèussi "Fighter"), "Warrior" doit son titre de gloire aux scènes de combat filmèes avec une belle efficacitè et à une interprètation qui force le respect! Le film de Gavin O'Connor n'a aucun mal à trouver son rythme même si nous sommes dans le dèjà vu et dans le patriotisme le plus absolu! La seconde partie devient plus palpitante et se ressent dans le public, dans les vestiaires et surtout sur le ring! Tom Hardy (cet acteur est une bête) est impressionnant, emplie de rage et de force brute, face au très convaincant Joel Edgerton, un mèlange de bon sens et de force tranquille, qu'excite l'appât du gain (5 millions de dollars, ce n'est pas rien). Les deux comèdiens se sont en tout cas totalement investis dans leurs personnages! Mais en dehors du ring, c'est « l’entraîneur » Nick Nolte qui se taille la part du lion en ex-alcoolique et prouve une fois de plus qu'il est un acteur au sens complet du mot, prêt à tous les dèfis, à tous les risques, pour aller jusqu'au bout de son art et le dècliner sur tous les tons même s'il faut chialer face camèra! C'est un grand! Son amour pathètique pour ses deux fils nous distille quelques instants d'èmotion pure, quelques moments de grâce même, surtout dans son final! Si on se laisse envoûter par ce combat d’une vie et agripper par ce cinoche là, "Warrior" risque de vous coller longtemps à la peau...
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 260 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2014
    Bordel de merde, si on m'avait dit qu'un film sur un sport de combat me ferait un jour pleurer et arriverait à m'émouvoir, j'y aurais pas cru une seule seconde, mais ça c'était avant de voir "Warrior". En générale, quand on me propose de voir un film sur le sport, je suis toujours très réticent parce que, j'ais beaucoup de mal à comprendre comment des émotions fortes peuvent naître ou se transmettre par le biais du sport, comme le football par exemple ou les sports de combats et quand on en fait un film j'ais toujours peur que ce soit un truc pour gros viril et sportif assumé, mais alors ici pas du tout, l'histoire est vraiment profonde et raconte en détail les rancoeurs entre deux frères qui vont se retrouver sur le ring d'une façon ou d'une autre. Premièrement, un grand bravo à Tom Hardy, même si j'arrivais pas du tout à apprécier son personnage de Tom Conlon durant le film vu son caractère, il était très réaliste de profondeur et de hargne en tant qu'ancien marine brisé à la recherche de son honneur perdu, mais aussi chapeau bas à Joel Edgerton, que j'ais trouvé beaucoup plus attachant en tant que père de famille décidant de redevenir une "bête" de combat afin de protéger sa famille et leur avenir, que ce soit durant les combats aussi bien filmé que joué ou en dehors du tournoi, ils ont tout les deux marqué le coup. En dehors d'Hardy et d'Edgerton, Nick Nolte aussi était très touchant en tant que Paddy Conlon, un père de famille essayant de se relever et de renouer les liens avec ses deux fils, et Jennifer Morrison avait aussi de bon argument dans le rôle de Tess Conlon, une épouse qui ne veut pas voir son mari finir à l'hôpital ou infirme pour avoir essayé de la protéger elle et ses enfants. Pour ce qui est de la trame, le film est séparé en deux parties, la première sur l'entraînement des deux frères et leur situation actuelle, bien tourné et mise en avant ce qui sera très important pour la seconde partie, et la seconde partie justement sur le tournoi qui prend une toute autre dimension et qui donne une intensité aussi puissante qu'un uppercut en pleine mâchoire. Et même si l'intrigue est assez classique avec quelques stéréotypes habituels, le passé des deux frères ainsi que celle de leur père qui est lié vient donner une étonnante dimension dramatique exploité de manière magistrale et qui se mêle de manière surprenante avec l'état d'esprit de Tom et Brendan pendant les combats, la musique du film renforce grandement l'intensité de ces scènes et le parcours pharaonique des deux combattants au cours du tournoi, jusqu'à ce que viennent la dernière demi-heure ou l'intensité est à son summum, l'émotion grimpe de plus en plus spoiler: lors de l'affrontement ultime entre un Tom à bout de nerf et qui relâche littéralement sa rancoeur envers son frère dans ses coups et cela même après avoir un bras paralysé, et Brendan qui continue à faire face à son propre frère malgré son état mental et physique, jusqu'à ce qu'ils se réconcilient à la fin du dernier round , c'est très beau, le combat est aussi réaliste qu'impressionnant, la chorégraphies des coups étaient millimétrés, quand on pense qu'avant de tourner ce film Tom Hardy ne connaissait rien aux combats à mains nues, on peut saluer son travail physique pour son rôle. Pour parler rapidement de la version française, on a droit à trois voix française de qualité : Emmanuel Garijo (Anakin Skywalker dans Star Wars) pour Tom Hardy, Adrien Antoine (Batman actuellement) pour Joel Edgerton, et Alain Dorval (Pat dans les films et court-métrages "Mickey" ainsi que Stallone) pour Nick Nolte, le reste des comédiens de doublage s'en sont bien tiré également. En somme : si "Fighter" était très beau et inspiré directement d'une histoire vraie, "Warrior" est une énorme claque dans le genre et certainement le meilleur film mêlant drame et combat que j'ais pu voir jusqu'à maintenant.
    Downtower
    Downtower

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 24 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juillet 2012
    Ceux qui pensent que c'est un film de bagarre complètement bourrin se trompent totalement ! Les combats sont réalistes et bien filmé mais le but du film n'est pas là. Les deux frères sont touchant et se battent surtout contre leur passé qui est difficile. Ce sont deux warriors mais pas seulement sur le ring mais dans la vie de tous les jours. Les acteurs sont énormes et Tom Hardy exceptionnel dans ce film. La fin est très émouvante. Beau film !
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 432 critiques

    3,5
    Publiée le 23 mai 2017
    J'aurais tant aimé que Warrior soit le chef d’œuvre annoncé ici, j'y croyais mais j'ai rapidement déchanté et ce pour plusieurs raisons : - Le manque de crédibilité et la prévisibilité du scénario. On sait comment l'histoire va se terminer et ce dès le début, mais en plus elle n'est pas construite en dépit du bon sens, tout arrive trop facilement, jusqu'au combat final, totalement incohérent. spoiler: Comment se fait il que Tom la brute ait autant de peine à mettre une raclée à son frère alors qu'il alignait tout le monde en moins de 10 secondes lors des combats précédents ? - La multiplication des clichés. - La longueur. Quelques coupes auraient pu être faites ci et là. - La scène finale un peu trop rose bonbon. Malgré ses défauts, Warrior reste tout de même un bon film, notamment grâce à la prestation ahurissante d'un Tom Hardy plein de hargne et de haine, et à un Nick Nolte meurtri et émouvant.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2679 abonnés Lire ses 1 412 critiques

    2,5
    Publiée le 18 septembre 2011
    "Warrior" laisse passer un bon moment mais a de quoi laisser le spectateur sur sa faim ! Comme dans de nombreux films américains, on se trouve confronté aux défauts classiques du genre... Trop de thèmes divers et variés qui sont empilés comme dans un bon millefeuille ! Le sport de combat s'y perd un peu pendant la première partie. De ce fait, le film perd en force et peine à se mettre en place car tous les pions nécessaires à la compréhension du scénario sont laborieusement posés avant un réel démarrage... Et pourtant, de temps à autre, l'intensité est bien au rendez-vous comme dans cette scène terrible entre le père et le fils au casino (Tom Hardy qui porte le film est ici excellent) ! Bien sûr, les ficelles sont grosses et l'issue fatale entre nos 2 frères boxeurs était donc attendue... Mais cette fin laisse tout de même songeur quant à l'ascension fulgurante de Brendan ! On a là, juste un peu de mal à y croire ! C'est alors qu'on se met à regretter le film Fighter autrement plus puissant, plus efficace, et surtout très réussi !!!
    Sasuke R.
    Sasuke R.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 296 critiques

    5,0
    Publiée le 8 mars 2013
    Encore une très belle surprise de cette fin d’année 2011. Que personne ne se trompe, Warrior est bien plus qu’un film de « combats ». Gavin O’connor nous livre ici, sous couvert de dépeindre le nouveau sport de combat à la mode (à savoir l’UFC) une œuvre d’une densité impressionnante, se servant de l’intrigue « d’un » combat destiné pour nous plonger tête en avant dans un monde de souffrance et de rédemption. Le scénario est très classique, la n’est pas la force du film. Cependant il est tout de même exploité de manière très efficace. La réalisation est sobre et furieusement efficace, aussi bien dans la manière de traiter les brutaux combat de l’UFC que dans sa manière de dépeindre avec tendresse une famille brisée qui lutte pour se réunir. L’alternance de ces 2 ambiances, ne parait pas évidente de premier abord mais le résultat est exemplaire, malgré les changements de rythme fréquents, jamais on ne sombre dans l’ennui. Un véritable travail de fond a par ailleurs été réalisé sur le choix de la bande musical, qui est pour moi une des plus réussie de l’année. Le silence lui-même étant exploité par moment pour souligner l’aspect solennel de certaines scènes. La grande force de ce film vient plutôt de la performance tout simplement magistrale des deux protagonistes incarnés par Tom Brady et Joel Edgerton qui parviennent à la fois à briller dans la violence et dans l’émotion. Ces deux acteurs parviennent à insuffler à leur personnage une profondeur, une densité qui dépasse amplement leur tel qu’il était établi à l’origine dans le scénario. Leur souffrance, bien que très « classique», et convenue d’une certaine manière, n’en reste pas moins profondément touchante et se marrie très bien avec l’autre aspect plus sanglants du film : le combat, qui bien que filmé de manière très théâtrale n’en est pas moins épique. Warrior tient au final bien son nom, ce ne sont pas justes des combattants dont on parle ici mais de vrai guerriers, avec des choses à protéger. Le combat se livre aussi bien sur le plan physique que de l’émotion. Et chaque dialogues et combat de ce film ne sont que des marches menant le spectateur à l’affrontement final entre les deux protagonistes. Un petit chef d’œuvre donc, minimaliste et sans prétentions certes mais avec un caractère indéniable et qui dépasse le cadre de simple film d’UFC que je craignais de voir à l’origine
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 18 novembre 2013
    Warrior... La raison pour laquelle je voulais voir ce film? Tom Hardy. Et je n'ai pas été déçue du résultat, une histoire magnifique, servi par des acteurs formidables (dont Tom Hardy of course!), les personnages sont tous attachants à leur manière, touchants, leur relations sont très bien traitées. Les combats sont superbes (surtout le dernier entre les deux frères bien entendu, stressant et émouvant en même temps, je ne m'en cache pas, j'ai versé ma petite larme!^^). Voilà, une excellente surprise, je n'attendais rien de spécial et j'ai adoré, je le conseille à tout le monde!
    CDRIX C.
    CDRIX C.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 236 critiques

    4,5
    Publiée le 15 juillet 2015
    De l'émotion brute. De la matière pure. 2 acteurs monstrueux et un très grand Nick Nolte ! Du cinéma qui se vit, qui se ressent et qui nous bouleverse.
    Djo D
    Djo D

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 690 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mars 2014
    La vie est un combat, voilà ce qu'a voulu nous prouver Gavin O'Connor. Avec brio, il remporte ce challenge et nous offre un film magnifique touchant et pourtant plein de testostérone. Warrior, spoiler: c'est l'histoire de deux frères que la vie a séparée et qui se retrouvent par le fruit du hasard dans un tournoi de free fight. Les deux personnages ont chacun une raison bien personnelle de gagner ce tournoi (5 millions de dollars à la clef...). Tommy et Brendan (respectivement Tom Hardy et Joel Edgerton) sont alors présentés d'une formidable manière afin que l'on puisse ressentir les motivations de chacun. O'Connor nous attire inévitablement vers des émotions fortes. On comprend l'environnement dans lequel chacun des frères vit et on arrive à se glisser dans la peau des deux personnages. La première réussite du réalisateur se situe à ce niveau là car les deux personnages ont des caractères bien différents et on se sent quand même immergé et rempli de compassion pour les deux hommes. Le déroulement du scénario nous emmène ensuite crescendo vers des émotions de plus en plus fortes jusqu'à l'apogée représentée par le début du tournoi de free fight. Tous les sentiments que l'on a réussi à garder pour soi sortent alors pendant toute la seconde moitié du film. Les combats s'enchaînent, les coups de poing, coups de genou et coups de pieds déferlent sur l'écran et toute la haine que les deux frères avaient emmagasinée se transforme en énergie positive au service du combat. La manière de filmer ces combats est la seconde grande réussite de Gavin O'Connor. Il nous plonge littéralement dans le coeur de la cage et chaque coup que Tommy et Brendan prennent ou donnent nous touche systématiquement. Je trouve même que l'on dépasse ici le niveau et l'intensité des combats du Fighter de David O'Russell. Toutefois, cette seconde moitié de métrage n'est pas seulement un enchaînement simple de beaux combats. On retrouve en arrière plan toute l'histoire et le passé des deux frères qui les rattrape pour embellir et densifier l'intensité des combats et les émotions perçues par le spectateur. Chaque scène donne alors des frissons pour toute personne normalement constituée. . Il est impossible de rester en dehors de cette histoire de famille même en étant le plus retissant aux sports de combats et à la violence . Car la violence ici, n'est pas que physique, elle est aussi et surtout morale
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 198 abonnés Lire ses 535 critiques

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2014
    Film qui trainait dans les cartons de Metropolitan, pour éviter de sortir face au déjà très bon Fighter, Warrior aurait pu pourtant se faire une place. Un duel entre les deux films aurait pu être des plus savoureux. Même si, avouons-le d'emblée, le film n'est pas ce qui se fait de mieux question originalité. Il n'empêche qu'on ne décroche pas un seul instant. Pourquoi ça? Parce que Gavin O Connor signe un film tragique d'une beauté incroyable et, qui plus est, servi par des acteurs en transe. Nick Nolte est vibrant d'émotions en père cherchant à racheter ses pêchés et se faire pardonner par ses deux fils. Deux fils brouillés depuis quinze ans qui, par la force des choses (un honneur à laver pour un, une famille à protéger pour l'autre), vont se retrouver à un tournoi de free fight. Réunis dans une compétition ultra-populaire et surtout ultra-violente, Brendan (Joël Edgerton) et Tommy (Tom Hardy) voient les chances de s'affronter grandir à mesure qu'ils gravissent les obstacles. Et c'est pourtant peut être dans cette cage qui leur sert d'arène qu'ils pourront se libérer de leurs rancœurs et de leurs démons. Là est toute la force de ce film: la simplicité. Là ou d'autres se sauraient mis K.O eux-mêmes en envoyant les violons, Connor filme au plus près des personnages, tous (plus ou moins) abimés par la vie. Joël Edgerton est génial en père prêt à tout encaisser pour le bonheur familial. Il injecte du neuf et une vraie subtilité à ce personnage qui aurait pu vite se révéler rasoir. Enfin, dans le rôle en or du petit frère cabossé et avare en parole, Tom Hardy est absolument magnifique. Il parvient par la force de son jeu à rendre chacune de ses scènes chargées d'une tension mêlée d'émotion. Il joue clairement ici dans la même catégorie qu'un Russell Crowe. Bestial, charismatique, fragile. Et malgré un manque de surprise évident, les 30 dernières minutes pourraient bien vous broyer le cœur par sa sensibilité brute. Vous vous attendiez à un film de gaillards bodybuildés, juste là pour s'esquinter? Grave erreur: vous aurez bien mieux.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    5,0
    Publiée le 31 décembre 2011
    excellent film relatant l'histoire d'une famille déchirée. Le père ancien vétéran et alcoolique repenti 2 frères qui se sont perdus de vue et qui vont se retrouvés malgré eux pour la même cause être l'unique gagnant du SPARTA , grand combat d'arts martiaux mixtes. Les raisons de gagner sont différentes chez chacun des deux frères Teddy ancien marines veut gagner pour la veuve d'un de ses amis, Brendan pour sauver sa maison et sa famille qu'il risque de perdent C'est plus qu'un combat entre deux guerriers, mais l'affrontement de 2 frères sur le ring pour régler leur différence, leurs souffrances, leurs rancoeurs. Au milieu d'eux le père démunis Nick Nolte des scènes de combats assez bien filmées tout en filigrane une histoire d'hommes blessés un bon film
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 528 critiques

    3,5
    Publiée le 22 janvier 2017
    Gavin O'Connor ne fait pas dans la dentelle, le nom de son film est très bien choisi. Le scénario post-it est de la partie, les facilités et autres clichés du genre sont belle et bien la ... Heureusement on comprend très vite que le film ne repose pas sur son intrigue mais sur la composition du casting et notamment l'une de ses têtes d'affiches, Tom Hardy. La présence de ce type est ahurissante ! Autre point d'encrage, ces scènes de combats. Ce long métrage à défauts d’être original repose sur ces forces et le fait bien, la testostérone et l'adrénaline se ressente dans chacune des phases.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top