Mon AlloCiné
Tournée
note moyenne
3,0
2219 notes dont 466 critiques
14% (67 critiques)
23% (105 critiques)
14% (66 critiques)
18% (84 critiques)
13% (62 critiques)
18% (82 critiques)
Votre avis sur Tournée ?

466 critiques spectateurs

lhomme-grenouille

Suivre son activité 893 abonnés Lire ses 3 020 critiques

0,5Nul
Publiée le 01/07/2010

Oui... Bon... Au moins j’aurais essayé ; je me serais efforcé de nourrir le secret espoir qu’Amalric pouvait cacher une âme profonde de cinéaste, d’esthète, d’artiste… Alors oui, je sais bien qu’il doit encore y en avoir des pelletées de ces gens qui auront adoré ce film, qui lui auront distribué des « 4 étoiles » enthousiasmées… et finalement tant mieux pour eux. Pour ma part, je ne comprends pas. Il ne se passe rien, on enchaîne les scènes et les saynètes sans réel souci de rythme, sans aucune densité dans le propos, alternant entre le ringard, le beauf et la bobo attitude, le seul souci semble être l’authenticité : l’engueulade qui fait vrai, le geste désabusé qui fait spontané... Mais l’erreur est de croire qu’en évitant l’effet d’artifice on évite le faux. Au moins, messieurs les « auteurs », l’artifice donne l’illusion d’authenticité tout en stimulant son spectateur. Ici, on ne stimule rien. Le pire c’est qu’au final cette "Tournée" nous ressert tous les stéréotypes de scènes pensées comme « étant du monde réel » afin justement de remplacer les habituels clichés des films artificiels. Au final, le résultat est le même. Une fausse scène d’engueulade à cœur ouvert ici (avec les traditionnels surlignages), une fausse scène de cul bien plate là (bah, faut que ça fasse vrai : ils doivent pas vraiment être inventifs les pauvres dans la baise, non ?), et enfin et surtout des atermoiements là, là, ici et là aussi tiens pendant qu’on y est (Mais putain ! S’ils sont si malheureux que ça les cinéastes du monde parisien : qu’ils arrêtent le cinéma !) On regarde juste un homme du monde du cinéma parler de son monde au travers d’une comparaison aussi grossière que risible avec le monde du spectacle. Mais quel égocentrisme, et surtout quelle goujaterie ! Alors après, chacun son trip, mais ceux qui se reconnaissent un temps soit peu dans ma façon de voir les choses, vous savez désormais à quoi vous en tenir avec ce dernier et fameux « prix de la mise en scène » de Cannes...

landofshit0

Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 1 741 critiques

2,5Moyen
Publiée le 13/11/2012

Un road movie dans lequel Amalric ne raconte pas d'histoire,il ne fait que montrer le devant et l’arrière de la scène.Si les filles accroche l'écran,almaric lui reste souvent dans un jeu poussif et sans conviction.Passé la première heure tout cela deviens d'une longueur interminable,et se vide de son intérêt initial,le film ne tiens pas sur la durée.

reymi586

Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 2 437 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 23/01/2018

J'ai du mal à comprendre ce film, sans scénario, sans début et sans fin... L'histoire des filles pourraient être intéressante mais avec un minimum de construction et surtout sans passer un temps fou sur l'histoire du personnage de Mathieu Almaric, sans intérêt.

Estonius

Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 2 938 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 15/01/2013

Ce film de Mathieu Amalric (2010 - Prix de la mise en scène à Cannes), a reçu un accueil enthousiaste et quasi unanime. On se demande bien pourquoi ? Certes, toutes ces demoiselles fort pulpeuses sont charmantes... mais le reste n'est qu'une accumulation de saynètes parfois réussies, mais souvent ratées, voir lourdingues ou trop longues. Par ailleurs, certains aspects du scénario sont totalement incompréhensibles.

chrischambers86

Suivre son activité 1034 abonnés Lire ses 10 090 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/12/2012

Nè aux Etats-Unis dans les 90's, le new burlesque ètait, à l'origine, un mouvement artistique lesbien! Dans ce road movie truculent et mèlancolique, intelligent et plein d'ironie, Mathieu Amalric s'est inspirè d'un texte de Colette "L'envers du music-hall". La grande force de "Tournèe", c'est la redècouverte du burlesque où Amalric brosse remarquablement le portrait touchant de danseuses burlesques amèricaines qui recherchent la gloire en France en traversant les ports! L'acteur-rèalisateur sait comment faire jouer les non-acteurs! Ses femmes très enrobèes, très felliniennes, ne sont pas actrices et ne parlent pas français ! En revanche, elles gesticulent, elles ont de grandes èmotions...et même si la langue n'est pas parfaite, on comprend très bien ce qu'elles disent! Point de show nombriliste mais plutôt une leçon de cinèma qui fut rècompensèe par le Prix de la mise en scène à Cannes en 2010! Et ce n'est que justice tant Amalric maîtrise son sujet de bout en bout! C'est dècalè, plein d'humour avec des moments magnifiques (il faut voir cette femme sur scène faire une boule avec une sorte de chewing-gum tellement grande qu'elle puisse rentrer dedans). On n'a d'ailleurs envie de faire la tournèe avec les artistes Miranda Colclasure, Dirty Martini, Julie Atlas Muz (avec des faux airs de Lily Cole)...tous formidables et dèbordantes de vie, passionnèes et constamment sincères! Sinon à quand un premier grand rôle d'Aurèlia Petit qui, en une poignèe de secondes, a su rendre attachante son personnage de caissière de station service loin des strass et des paillettes...

pittgeller

Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 719 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/09/2010

Mathieu, Je ressors d’une virée dans ton cabaret électrique, étourdi par une œuvre qui ne ressemble à aucune autre… Tout d’abord comment as-tu dégotté ces cabarets girls hors-normes dont les personnalités gratinées épousent si parfaitement les formes généreuses ? Armées de poitrines plantureuses, de rouge à lèvres carmin, de plumes et de paillettes, ces divas s’en donnent à cœur joie, au gré d’une folie exubérante dictée par des lubies et des caprices qu’on ne saurait leur refuser. Dans l’intimité des coulisses, dans le flou mystérieux laissé par les volutes de poudre et les fragrances, les portraits volés que tu esquisse de ces showgirls irrévérencieuses et insaisissables les dévoilent tour à tour provocantes dans leurs numéros, passionnées dans leurs emportements, touchantes dans leur solitude, en toute circonstances irrésistibles et divines. Il faut dire qu’elles ne reculent devant rien, et sûrement pas devant l’originalité new burlesque de leurs numéros qu’elles exécutent avec une grâce pétulante et scandaleuse. Les couleurs sont flamboyantes, et les costumes, taillés dans l’outrance esthétique affirmée par le new burlesque. Ces shows relèvent véritablement de l’inédit pour le cinéma, et plus atypique encore, tu les filme avec un œil vif et curieux, et surtout, souvent distancé, privilégiant la performance de la danseuse dans le cadre, évitant rigoureusement une mise en scène et un découpage aux manières glamour ou spectaculaires. D’ailleurs, on croirait qu’en dépit de cette galerie de personnages extraordinaires, tu as évité tout effet de spectaculaire... Loin du rétro glamour et branché façon Moulin Rouge, ton film est « off the road », depuis les cabarets du Havre à un grand hôtel désertique du Sud, chaque arrêt de ce road trip est un coin de province en bord de mer, un pied à terre toujours ouvert sur le voyage. Et c’est dans ces bouteilles jetées à la mer que ressort le caractére poétique et mélancolique de cette tournée pétillante et inattendue… Amalric, tu me fais « tournée » la tête… Mais pourquoi n’est-il pas aussi coquin, aussi fou, aussi enivrant que je l’imaginais ? Peut être parce que paradoxalement, la meilleure idée du film marque aussi sa limite : ton histoire - et ça tu l’annonces d’entrée de jeu - est celle d’un producteur, pas d’une troupe de cabaret girls. Mais force est de constater que l’arrivée de ces filles pleines de chien brouille les cartes et change la donne…si bien que l’on est finalement déçu que le film ne tourne pas juste autour d’elles.

vincentfritsch

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

0,5Nul
Publiée le 01/08/2010

A force de vouloir faire original Amalric sombre dans le cote snobinard et la vacuité. Quelques scènes réussies ne sauvent pas le film.

islander29

Suivre son activité 242 abonnés Lire ses 1 713 critiques

2,5Moyen
Publiée le 03/07/2010

surement pas le film du mois...Les atmosphères de boites, d'hotels sonnent tout à fait vraies mais le scénario n'est pas très net....On va de ville en ville, puis Amalric va chercher ses enfants, tout ça est bien fait mais pas passionnant....Le film est bilingue, beaucoup de dialogues en anglais...Une certaine insouciance à défaut de joie de vivre... Si vous aimez l'ambiance cabaret vous pourrez apprécier ici leurs coulisses et une certaine spontanéité rafraichissante dans la vie de ce producteur borderline qu'est Amalric... A vous de voir mais techniquement le film est bien fait.

Lily Chantilly

Suivre son activité Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 02/07/2013

Tournée... autour du nombril de Mathieu Almaric. Le thème était alléchant: une petite troupe de danseuses burlesques (rondes, atypiques,féminines) au cœur d'un road-movie déjanté. Je m'attendais donc à un film rythmé, bourré de numéros musicaux, sur fond de relations artistiques parfois mouvementées... mais il n'en fut rien. A des années lumières d'une œuvre telle que "Cabaret", "Tournée" nous offre le spectacle déprimant et soporifique d'un réalisateur/acteur pseudo-inspiré. Almaric traîne sa mine défaite et ses guêtres sales d'un plan à l'autre, monopolisant ainsi toutes les scènes et éclipsant la personnalités des artistes burlesques que l'on était venu voir. Dialogues quasi-inexistants, mise en scène absente, plans longs et parfaitement inutiles, qui donnent l'impression que les techniciens étaient partis déjeuner, caméras posées sur un pied. Du vent... mais du vent bobo qui fleure bon l'autosatisfaction. :(

shmifmuf

Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 759 critiques

2,5Moyen
Publiée le 08/07/2012

Amalric signe un premier film non dépourvu de défaut (loin de là!), mais avec une atmosphère à la fois mélancolique et enjouée qui ne laisse pas indifférente. Les acteurs et surtout actrices sont épatantes, mais l'ensemble ressemble à une répétition brouillonne. Un coup d'essai qui demande confirmation.

loulou451

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 497 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/04/2012

Tout simplement exceptionnel. Il y a quelque chose de Bob Fosse et de son "Que le spectacle commence", dans cette tournée filmée avec aisance et nervosité par un Mathieu Amalric qui surprend. De ce film, qui frôle la frontière du documentaire, nait une sorte de tension, de joie, de frivolité parfois qui alterne avec la comédie, le drame et la poésie. Bref, de cette "Tournée", l'humanité ressort triomphante dans tout ce qu'elle a de puissant, de tendre et de beau. Le scénario, très travaillé, donne parfois le vertige tant tout semble sonner juste et sincère. Un vrai petit bijou.

Flowcoast

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 177 critiques

2,5Moyen
Publiée le 01/08/2014

Jamais dans les temps, pas réellement intéressant, Tournée s'apparente à une routine trop tracée. Pas assez de choses à voir, peu de nouveauté, peu d'accrochages, tout est silencieux. Un film à voir pour les fans de cabaret et de spectacles; Le reste, ne le regardez pas.

-marc-

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 233 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 13/11/2012

Est-ce encore du cinema lorsque chaque acteur joue un personnage qui pourrait être son alter-ego? La réalisation de Mathieu Amalric est pleine de finesse et de sensibilité et les personnages féminins sont touchants, mais je ne ressent aucune sympathie pour le personnage principal qui en est là à force de mensonges, fausses promesses et manipulations. Il ne reçoit en retour qu'une petite partie du mal qu'il a fait autour de lui. Sans empathie pour ce personnage, son sort n'émeut pas et le film ne fonctionne pas.

2daysinbzh

Suivre son activité Lire ses 34 critiques

0,5Nul
Publiée le 02/11/2012

Malgré une idée de départ plutôt bonne, j'avais grand espoir dans ce film de part les critiques élogieuses de la presse "féministe" qui cire les pompes à Mr Mathieu Amalric. C'est un film presse pas spectateur.Tournée est un film très (trop) fermer.

Hotinhere

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 479 critiques

4,0Très bien
Publiée le 08/05/2012

Un ex producteur revient d'Amérique avec un spectacle burlesque. Road movie existentiel et personnel, ce film ravive la fièvre du music-hall. Atypique.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top