Mon AlloCiné
    Trésor
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Trésor" et de son tournage !

    L'un part, l'autre reste

    Claude Berri est décédé le 12 janvier 2009 des suites d'un accident vasculaire cérébral, alors que le tournage de Trésor avait débuté depuis une semaine. C'est François Dupeyron qui l'a remplacé sur le plateau. L'auteur de Drôle d'endroit pour une rencontre et C'est quoi la vie ? avait déjà secondé Berri lors du tournage de son film précédent, Ensemble, c'est tout.

    Chabat-Berri, complices

    Alain Chabat connaissait Claude Berri depuis 1991 : Il "avait été l'invité de "Les Nuls, l'émission" pour jouer des sketches avec nous. On s'était beaucoup amusé et il avait joué le jeu à fond. Il avait interprété le Grand Schtroumpf pour une "rétrospective du cinéma Schtroumpf" (...) Avec les autres Nuls, nous voulions lui proposer le scénario de La Cité de la peur. Il nous a dit "je vais mal le produire car je n'y comprends rien". Je suis retourné le voir pour Didier. Je l'ai vu dan sun restaurant, je lui ai raconté l'hisoire et il m'a dit :" D'accord, on y va !" (...) En 10 mn, il avait compris que Didier pouvait être un film et il m'en a donné les clés alors que je n'avais aucune expérience. Et il a récidivé avec Astérix et Obélix : mission Cléopâtre qui était un énorme film !" En 1995, Chabat était à l'affiche de Gazon maudit de Josiane Balasko, produit par Berri. Celui-ci lui a aussi donné un rôle de sexologue dans La Débandade

    Le tournage vu par Dupeyron

    François Dupeyron revient sur le caractère très particulier de cette expérience : "Trésor" est le fruit du travail commun de Claude, Nathalie Rheims et moi. Lorsque Claude est parti, il a laissé un grand vide que nous nous sommes efforcés de combler avec l'aide précieuse des acteurs. Ce film est aussi une aventure humaine. Claude nous avait laissé un scénario, une équipe technique, un casting et quatre jours de tournage, ce qui est suffisant pour venir à bout d'un film (...) Le poids du film n'est pas retombé sur mes seules épaules. Tout le monde s'est senti investi d'une mission. Mais la grande leçon est que cette situation dramatique m'a fait gagner en légèreté. Cela fait 20 ans que je donne dans le drame. Ce genre de film, je sais le faire. En revanche, apprendre à raconter la même histoire avec des instants de légèreté et de comédie, ce n'est pas naturel chez moi. En me glissant dans le costume de réalisateur de Trésor, j'ai peut-être compris que l'on peut raconter différemment la même histoire."

    Les derniers jours

    Les deux comédiens évoquent les premiers jours de tournage, en compagnie de Claude Berri : "En fait, étonnamment, il était très en forme, notamment le jeudi, 48 heures avant sa disparition, où il a beaucoup ri", se souvient Mathilde Seigner, qui ajoute : "A la fin d'une scène où on l'entendait pouffer, il est même venu nous dire bravo. Cette première semaine de tournage ne laissait pas du tout présager qu'il vivait ses dernières heures." De son côté, Alain Chabat raconte : "Même s'il avait des difficultés à parler, Claude m'avait raconté le film. Un Claude Berri pas en forme ça vaut quand même plein de mecs très très en forme... Le cerveau fonctionnait bien, l'oeil était vif, et finalement comme il dit les choses en peu de mots, la synthèse est plus violente et plus brillante. Pendant le tournage, Claude se tenait près du combo, il disait "Moteur !", "Action !", discutait avec François Dupeyron qui relayait. Parfois c'est Claude qui donnait des indications très précises et à chaque fois je me disais :" Ah oui effectivement, il a raison !"

    Carlin profond

    Compagne de Claude Berri pendant 10 ans, Nathalie Rheims revient sur le point de départ du film : "La genèse de Trésor commence avec le cadeau que Claude me fait, il y a six ans, pour notre anniversaire de rencontre : un adorable bébé carlin. Claude roule avec Rajan, qui le conduisait depuis 18 ans, sur le quai de la Mégisserie. Soudainement, il lui dit :" Arrêtez-vous ! Arrêtez-vous !" Il rentre dans l'oisellerie et en ressort avec un carlin. Le soir, j'arrive dans la cuisine et dans un panier Georges m'attend (...) Dès le premier soir, je suis incapable de laisser Georges dans la cuisine, il vient dans le lit, il commence à faire pipi sur la couette, Claude hurle, on change les draps puis il accepte qu'il dorme avec nous. Dès la première nuit, Georges ronfle. Ca ne me gênait pas car j'avais pris l'habitude de dormir avec Claude qui ronflait égaleemnt. Sauf que lui, ça l'a réveillé. Très fâché, il met le chien dans la salle de bain et ferme la porte. Le matin, je me réveille et me lamente que mon pauvre Georges ait dormi dans la salle de bain. Claude me répond que désormais c'est là qu'il passera la nuit. Je lui réponds que dans ces conditions j'irai dormir avec lui. ce que je afis la deuxième nuit avec mon oreiller et ma couette. Dès lors, ce carlin va devenir un sujet quotidien de gentilles disputes entre nous."

    Fidélité

    Plusieurs collaborateurs de longue date de Claude Berri ont participé à ce dernier tournage, notamment la productrice Nicole Firn, qui travaillait avec lui depuis 1991, et le monteur François Gédigier, qui figure au générique de ses trois films précédents.

    Ensemble, c'est toutou

    9 chiens se sont succédé pour le rôle de Trésor, qui a différents âges dans le film.

    Aléas du casting

    Le rôle de Jean-Pierre avait été proposé dans un premier temps à Yvan Attal.

    Pas Parisienne... mais pharmacienne

    Le rôle de pharmacienne est interprétée par la chanteuse Marie-Paule Belle.

    Berry, fan de Fanny et Nanty

    La toiletteuse est interprétée par Isabelle Nanty, dont le premier long métrage, Le Bison (et sa voisine Dorine) avait été produit par Claude Berri. Quant à la psy, elle a les traits de Fanny Ardant, qui campait l'épouse de Berri dans La Débandade.

    On reste en famille...

    Si Alain Chabat et Mathilde Seigner ne s'étaient jamais donné la réplique jusqu'à ce Trésor, l'ex-Nul était marié à la soeur de l'actrice, Emmanuelle Seigner, dans Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants d'Yvan Attal, un film dans lequel apparaissait également... Claude Berri.

    Une autre disparition

    L'équipe de Trésor a vécu un autre deuil, puisque le compositeur Frédéric Botton (qui avait déjà travaillé sur les trois précédents films de Claude Berri) est décédé le 27 juin 2008.

    L'année du chien

    Quelques semaines avant Trésor, une autre comédie français sur les déboires d'un couple et de son chien sortait sur les écrans : Bambou de Didier Bourdon. On a pu aussi voir en 2009 Marley & moi et Un homme et son chien.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Le Roi Lion (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Beaux-parents (2019)
    • Made In China (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Tolkien (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Men In Black: International (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Nevada (2019)
    • Child's Play : La poupée du mal (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • X-Men : Dark Phoenix (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    Back to Top