Mon AlloCiné
    La Balade sauvage
    note moyenne
    4,0
    1563 notes dont 196 critiques
    31% (61 critiques)
    36% (70 critiques)
    21% (42 critiques)
    9% (18 critiques)
    2% (4 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur La Balade sauvage ?

    196 critiques spectateurs

    beautifulfreak
    beautifulfreak

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 302 critiques

    4,0
    Publiée le 2 juin 2011
    Ce n'est pas la palme d'or mais le coquillage d'or (San Sebastien) qu' avait reçu Terrence Malick pour son premier film en 1974. Dès ses débuts, il fait preuve d'une maîtrise formelle et d'une sensualité étonnantes. Martin sheen en clone de James Dean et la jeune Sissy Spaceck (deux ans avant Carrie) forment un couple avide de liberté et de grands espaces. Le rêve (américain) va cependant virer au cauchemar lucide et la balade sentimentale devenir sauvage, belle et rebelle. Nous ne sommes cependant pas dans True Romance ou Natural born killer, chez Malick on trouve de la douceur même dans la violence. Les acteurs, la voix off féminine, la musique accompagnant les séquences splendidement filmées et éclairées: tout cela contribue à en faire un film culte ayant inspiré un nombre considérable de cinéastes. La lucidité désabusée l'emportera au final sur la passion amoureuse, mais le mythe sera né.
    ghyom
    ghyom

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 149 critiques

    4,0
    Publiée le 18 mars 2014
    Pas encore un très grand Malick, ce premier film a le mérite de ne pas être trop ambitieux. Malick a peut être conscience de son inexpérience en tout cas il se contente d'une histoire simple mais pour nous la servir impeccablement. A la limite, le seul "défaut" de ce film c'est le manque de rythme de la course poursuite. Un montage un peu plus nerveux aurait rendu cette course un peu plus passionnante. Bref, passons ce détail. Malick nous offre ici un road movie meurtrier, occasion pour lui de commencer à filmer la nature qu'il aime tant. Ca reste encore un peu classique, mais déjà on sent les futurs accents lyriques de la réalisation de Malick. Dans son délire psychotique meurtrier, Kit (génialement effrayant Martin Sheen) entraîne Holly (Sissy Spacek) complice passive et narratrice de l'histoire. Mais cette passivité dénote quand même d'une certaine acceptation de cette violence et on en ressent presque l'impression d'une forme de lâcheté qui l'empêche d'être l'égale de Kit. Comme si le basculement de son équilibre psychique ne tenait qu'à un passage à l'acte.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 356 critiques

    4,0
    Publiée le 11 septembre 2013
    Pour son premier film, Terrence Malick s'intéresse surtout à la question de la Liberté. La façon de l'obtenir et les conséquences qui en ressortent sont expliquées dans ce film poétique et pessimiste. Et Malick joue la carte de l'audace en donnant une réponse, mais en posant aussi beaucoup de questions. Troublant par ses personnages indécis et intérieurement révoltés, le film a quelque chose de magique dans sa façon d'associer les contraires. Rationnel et irrationnel, calme et furieux, implicite et explicite, "Badlands" semble donc continuellement se chercher, mais parait aussi très sûr de lui. Un beau film sur la place de l'Homme dans la Société, et de son bonheur, éphémère ou durable.
    Florian Malnoe
    Florian Malnoe

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 288 critiques

    3,0
    Publiée le 10 février 2016
    Un premier film de Terrence Malick qui nous offre un road movie sauvage électrique et vintage inspiré assez librement du fait réel. Le cinéaste, comme souvent avec le reste de sa filmographie, choisit de ne pas expliciter plus que de raison les rapports de cause à effet de son récit, préférant une narration en voix-off qui suggère et même qui s'interroge sur les zones d'ombres des évènements, ou sur la personnalité et les actes de Kit, mais qui nous en apprend à contrario plus sur les états-d'âme de Holly. Un partis-pris risqué qui sied pas trop mal au genre, qui ne nuit pas à l'immersion, et qui apporte une part de mystère au personnage. Après tout cela manque de quelque chose. De surprise et d'émotion je dirais. Et je trouve le casting inégal. Sheen joue très bien l'illuminé, tête brûlé, frimeur, mais la romance avec l'autre ne prend pas et l'alchimie reste peu convaincante. Et le toute manque singulièrement de tension dramatique. Bref, un film un peu bancal mais assez honorable quand même pour un premier gallon d'essai. A retenir donc la B.O, le jeu de Sheen, la photographie...
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1516 abonnés Lire ses 8 672 critiques

    4,0
    Publiée le 11 décembre 2009
    Dans une nature sauvage et sublimement belle, Martin Sheen et Sissi Spacek incarnent un couple d'adolescents criminels en fuite! Dès son premier long-mètrage, Terrence Malick impose une impressionnante maîtrise visuelle! Des dèbuts prometteurs pour l'un de ces films-poursuites dont les amèricains ont le secret! Ici, le dècor a un rôle important: des terres de dèsolation accentuent encore le caractète tragique de l'èquipèe des deux hèros! Par petites touches, tel un oiseau de proie, Malick dècortique le cocon que les deux irrèsponsables se sont construits! Un grand film campè par deux comèdiens admirables où la faune et la flore a rarement ètè aussi bien filmè...
    DanielOceanAndCo
    DanielOceanAndCo

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 2 397 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2012
    Premier film de Terrence Malick (financé par la Warner dont j'apprécie décidément la ligne directrice auteurale), "La Balade Sauvage" suit l'itinéraire d'un jeune criminel en puissance formidablement interprété Martin Sheen et de sa jeune amante jouée avec délicatesse par Sissy Spacek. Comme d'habitude chez Malick, le rythme lancinant n'est là que pour mettre en lumière la violence du propos, une évocation d'une jeunesse désespérée et en total décalage avec les générations antérieures. Et quand le film finit sur une touche d'humour noir (le personnage de Sheen qui plaisante avec les policiers qui l'ont arrêté). Une oeuvre qui fait démontre d'un savoir-faire certain d'un grand réalisateur!!
    Mathias Le Quiliec
    Mathias Le Quiliec

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 226 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2013
    Mon premier Terrence Malick. C'est beau, la réalisation est soigné. Le paysage fait parfois oublier la violence de Martin Sheen. De belles scenes de complicités, un scénario à rebondissement, un film intelligent du très lourd globalement. Hâte de voir les moissons du ciel. Film à voir !
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 199 abonnés Lire ses 334 critiques

    1,0
    Publiée le 30 mars 2014
    "La balade sauvage" est le tout premier long-métrage de Terrence Malick. Il s'inspire d'une histoire vraie : une jeune femme tombe amoureuse d'un éboueur mais son père refuse cet amour. Suite au meurtre de cet homme, les deux jeunes amants vont fuir ensemble à travers les Etats-Unis. Déjà, rien que ce synopsis est étrange : pourquoi la fille suivrait-elle le meurtrier de son père, même si elle en est amoureuse ? C'est bizarre comme réaction. D'ailleurs, on se rendra compte pendant le reste du film que cette jeune femme semble assez limitée mentalement. Peut-être que cela était voulu (ou pas) mais elle apparaît vraiment comme une idiote qui suit un garçon sans trop savoir pourquoi. Et ce garçon n'est pas mieux. Lui est complètement dénué de raison. En fait, c'est le cas de tous les personnages du film excepté le père. Le garçon, joué par Martin Sheen, ne sait clairement pas ce qu'il veut et il est incohérent. Le couple formé est complètement incompréhensible. On sait pas pourquoi la fille reste avec le gars, on ne sait pas pourquoi le gars s'amuse à tirer sur tout le monde, on ne sait pas pourquoi ces deux là s'aiment alors que rien ne les rapprochent... Finalement, on n'arrête pas de se demander pendant tout le film : "Mais pourquoi ils font ça ?" Et bien sur, aucune réponse n'est donnée. Vous comprendrez qu'il est difficile de s'intéresser à un tel film. Surtout que celui-ci est long et terriblement ennuyeux. Le seul point positif est la musique qui n'est pas trop mal. Mais alors le reste...
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 918 abonnés Lire ses 2 630 critiques

    5,0
    Publiée le 2 mai 2008
    Malick montre ici le tout le potentiel de son talent et un avant goût de ce que sera la ligne rouge (pour moi son meilleur film), martin sheen est bluffant, un beau et grand film qui mérite de rester dans les anales.
    thierrydoree
    thierrydoree

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 300 critiques

    1,0
    Publiée le 12 mars 2009
    Froideur mortelle que ce film. Je me demande pourquoi des gens aussi froids tuent parce qu'on veut les empêcher de baiser lol ? Déjà Clide Barrow était impuissant... Trève de plaisanterie hormis qu'il a une coupe à la James Dean, idole du vrai meurtrier dont l'histoire inspira le film, je ne vois pas d'autre raison pour avoir pris cet acteur.Remarquez , ils ont dû se donner le mot, tous autant qu'ils y sont, pour jouer aussi mal. Fade, lent et décevant.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 783 abonnés Lire ses 4 998 critiques

    3,0
    Publiée le 19 février 2017
    Dotée d'une réputation exceptionnelle, la première réalisation de Terrence Malick m'a laissé un peu dubitatif. D'un côté, c'était quand même un grand plaisir de le découvrir sur grand écran, cette lumière naturelle somptueuse, ce talent qu'a le cinéaste pour filmer des décors merveilleusement exploités, cette voix-off presque irréelle... Il y a quelque chose de vraiment puissant dans cette cavalcade meurtrière aux accès de violence parfois stupéfiants, le duo Martin Sheen - Sissy Spacek formant un couple complexe et séduisant, reflet probable d'une certaine jeunesse américaine en totale perte de repères et sans la moindre notion de bien et de mal... Et comme l'œuvre a également la bonne idée de ne pas se perdre en explication pour uniquement nous confier quelques pistes sur la psychologie de chacun, ce qui ne les rend que plus intrigants, les motifs de satisfaction sont nombreux. De l'autre, sans réellement m'ennuyer, je ne peux pas non plus dire que ces 90 minutes, aussi lumineuses soient-elles à bien des égards (quelle musique magnifique!!), n'ont pas provoqué en moi la passion et le vertige espérés par cette « odyssée sauvage ». Beaucoup de contemplation, de pauses narratives, certes cohérentes avec l'univers du réalisateur et en jetant visuellement, mais un peu au détriment de notre intérêt pour une œuvre que l'on a plus plaisir à regarder qu'à « vivre ». Mais bon, c'est le cinéma de Terrence Malick depuis toujours : des films qui se ressentent, à défaut de plaire. L'expérience restant suffisamment enrichissante pour que l'on se laisse tenter par cette balade manifestement pas comme les autres.
    David B.
    David B.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 73 critiques

    3,0
    Publiée le 11 mai 2014
    C'est lent, peu animé, le scénario est bateau. Je suis franchement déçu. Mais bon, les paysages sont magnifiques, les acteurs convaincants : Martin Sheen a la classe, et Sissy Spacek joue très bien la naïve écervelée. Film facultatif.
    gerald_w-a
    gerald_w-a

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 37 critiques

    2,5
    Publiée le 28 mars 2016
    Comme d'autres internautes dans leur critique, je me demande (et c'est quand même fâcheux de se poser cette question sur un point fondamental) pourquoi la jeune fille suit ce gars qui a tué son père... pourquoi elle l'aime... Sinon, le rythme est un peu paresseux. Ça se laisse regarder, c'est pourquoi je mets 2,5 la moyenne. Par contre, merci à ce film de m'avoir fait découvrir la Musica poetica de Carl Orff !
    Carlos Stins
    Carlos Stins

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 11 critiques

    3,5
    Publiée le 14 janvier 2018
    Premier long-métrage de Terrence Malick, "La balade sauvage" est un film agréable qui laisse entrevoir l'immense potentiel du cinéaste américain. Pour une fois, Malick fait dans la simplicité en adaptant à l'écran une sorte de relecture de "Bonnie and Clyde". Le scénario est simple mais bien ficelé et Malick peut alors démontrer ses talents de metteur en scène en livrant de belles séquences très poétiques. Après voilà, le long-métrage n'est pas non plus transcendant, j'ai eu l'impression que Malick se bridait et n'allait pas au bout de ses intentions alors qu'il aurait pu exploiter d'avantage le lien qu'entretient le film avec la nature. Le long-métrage a parfois quelques coups de mou, se perd un peu moralement mais peut compter sur un duo d'interprètes talentueux qui apportent un vrai plus. C'est loin d'être du très bon Malick mais le film reste agréable et s'avère intéressant à voir rétrospectivement pour se pencher sur les débuts de son réalisateur et pour constater l'influence qu'a eu ce film sur le cinéma indépendant américain
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 345 abonnés Lire ses 1 161 critiques

    2,0
    Publiée le 26 mars 2014
    J'avais vu "La ballade sauvage" lors de sa sortie, premier film de Mallick qui n'était donc pas encore l'objet de cette vénération que lui portent certains aujourd'hui, qu'ils soient critiques ou simples spectateurs. J'avais plutôt aimé. En le revoyant, je me suis aperçu qu'il y avait déjà toutes les afféteries qui sont la marque de fabrique de Mallick et qui plombent allègrement ses films : la divinité de la nature, le rapport au cosmos, le côté métaphysique. Après un début qui ne présente pas ces défauts et qui, par conséquent, s'avère passionnant, l'intérêt s'émousse vite, d'autant plus que le comportement des 2 protagonistes est à la fois incompréhensible et détestable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top