Caligula
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,0 pour 259 notes dont 70 critiques  | 
  • 17 critiques     25%
  • 17 critiques     25%
  • 6 critiques     9%
  • 8 critiques     12%
  • 8 critiques     12%
  • 13 critiques     19%

70 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
tomPSGcinema

76 abonnés | Lire ses 2415 critiques |

   4.5 - Excellent

Film que j’ai découvert dans sa version longue non censurée qui dure près de 2H30, "Caligula" est une œuvre scandaleuse et qui ne peut laisser personne indifférent. La réalisation de Tinto Brass est superbe où la violence (on y voit notamment des têtes coupées) et le sexe sont omniprésents. On a même le droit à quelques scènes qui sont tout droit sorti d’un film pornographique, notamment concernant les séquences d’orgies qui sont filmées avec une maestria assez déconcertante. Les décors sont en plus somptueux, Malcolm McDowell est totalement habité par son personnage et la BO est somptueuse. Ce long-métrage provocant et dérangeant (il y est même fortement question d’inceste) n’est donc clairement pas à mettre aux yeux de tous mais pour moi en tous les cas il est définitivement mythique.

GENERALBON

1 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Excellent film de Tinto Bras au sommet de son art ! Adriana Asti y est très belle.


mc-so4

8 abonnés | Lire ses 383 critiques |

   3.5 - Bien

Dérangeant et d'une esthétique plus proche du film d'épouvante que du péplum, Caligula reste une oeuvre fascinante par la multitude de tonalités aussi bien agréables que désagréables qu'il procure. Le Beau et le Laid n'ont jamais été aussi indivisibles.

Ludovic B. Shaka

35 abonnés | Lire ses 464 critiques |

   3 - Pas mal

Ce film est celui de tous les excès : c'est souvent surjoué, c'est violent, il y a de nombreuses scènes de sexe (et pas seulement érotiques, mais pornographiques... Penthouse oblige). Bref, cela ferait presque passer la série "Spartacus" pour un film de Disney. Cela se veut une fresque historique, mais on sent que les moyens étaient un peu limités. Au final, on est très souvent à la limite du kitsch, mais je pense que ce film est à voir au moins une fois, c'est un OVNI cinématographique.

Estonius

24 abonnés | Lire ses 1017 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film de Tinto Brass (mais en fait de Tinto Brass et Bob Guccione pour sa version intégrale sortie en 1980) avec Malcom McDowell, Peter O'Toole, John Gielgud, Helen Mirren, Teresa Ann Savoy. Film maudit qui vaut beaucoup mieux que sa réputation de superproduction porno. Il faut déjà souligner la beauté des décors et surtout la direction d'acteurs absolument sans faute. Malcom McDowell est y est bluffant, Helen Mirren et Teresa Ann Savoy rayonnantes de beauté et de sensualité. On a parlé d'inserts pornos, ce ne sont pas des inserts mais des scènes (par ailleurs remarquablement filmées) s'intégrant parfaitement au fil narratif. Ce choix a été celui de la production : Caligula était inconcevable sans sexe et à partir du moment où on ne censurait pas la cruauté, pourquoi édulcorer le sexe ? Ce film n'est pas un livre d'images, il donne à réfléchir. Certes Caligula est fou, mais que penser de ces courtisans qui l'accompagnent tête baissée dans ses actes les plus odieux, que penser de ces sénateurs, ridiculisés, humiliés et qui ne bronchent pas ? L'histoire n'a pas cessé de le montrer, si les dictateurs fous se maintiennent au pouvoir c'est en raison de la complaisance des uns et de la lâcheté des autres. Mais s'est aussi une réflexion sur le cinéma : sur ce qu'il peut montrer. Et à ce propos, il est surprenant de constater que la toute dernière scène d'orgie, très hard mais sans violence, apparaît comme un apaisement après cette accumulation de cruauté (cette scène est évidemment censurée dans la version "soft", alors que la scène non sexuelle, des têtes coupées ne l'est pas. Chercher l'erreur !)

Josepha Coccinelle

1 abonné | Lire ses 11 critiques |

   4 - Très bien

Jeu de l'acteur Malcom Mc Dowel impressionnant et vrai, l'interprétation de ce dernier est inimitable. rôle énorme de cruauté. Je ne peux que saluer l'artiste, film superbe. A revoir absolument.

Befastyle

0 abonné | Lire ses 104 critiques |

   4.5 - Excellent

Déjanté, fou, malsain, baroque, sexuellement explicite, incestueux, shakespearien, politiquement culotté, violent, Malcom McDOWELL habité et démentiellement pervers. Un film hallucinant de provocations jamais gratuites. Si ce descriptif vous attire alors ce film est pour vous.

douggystyle

171 abonnés | Lire ses 3071 critiques |

   4 - Très bien

En totale opposition avec les péplums classiques qui donnaient une vision épurée de la Rome antique, le réalisateur Tinto Brass et le producteur Bob Guccione ont fait en sorte de dresser une image dégradante de cette société en pleine décadence que le vice et la débauche semblaient condamner à la chute certaine, trouvant là l’occasion de mêler ainsi le cinéma pornographique et le grand spectacle. En plus d’une multiplication (pas toujours justifiée) de scènes orgiaques aussi obscènes qu’explicites, cette relecture provocatrice du règne de l’empereur Caligula est aussi une belle réflexion sur la folie à laquelle mène inéluctablement le pouvoir. Ce mélange moralement dérangeant fut inéluctablement source à polémiques et subit de telles censures que son exploitation nécessita une coupe d’un tiers de sa durée initiale. Derrière toute cette démesure provocatrice, se trouve aussi une histoire d’un grand romantisme troublant entre les personnages des toujours excellents Malcom McDowell et Helen Mirren mais aussi une reconstitution historique d’une beauté digne des plus grandes superproductions de l’époque.

ER9395

7 abonnés | Lire ses 1152 critiques |

   2.5 - Moyen

Une version sulfureuse de la vie de caligula qui fait beaucoup plus référence a la folie de sa vie personnelle qu' au enjeux et au mécanisme de la vie politique de Rome de l’époque , un cours d' histoire raté .

Molodoi

0 abonné | Lire ses 74 critiques |

   3 - Pas mal

Côté points forts, « Caligula » vaut le détour pour la magistrale prestation de Malcolm McDowell qui incarne vraiment l’empereur romain dans toute sa folie. L’acteur est ici encore plus convaincant qu’il ne l’était dans Orange Mécanique. Si l’on ajoute à cela des seconds rôles eux-aussi très bien interprétés, des décors qui en jettent, une atmosphère décadente au possible et une multitude de scènes chocs et marquantes, on se dit que « Caligula » avait tout pour devenir une grande réussite. Problème : passé 20 mn de film et l’accession de Caligula au titre d’empereur, les scénaristes semblent avoir arrêté de bosser. Il ne se passe plus rien, plus d’intrigue, plus d’histoire : le film se contente d’enchaîner les séquences montrant la folie et la perversion de Caligula. Autant dire qu’on finit par s’emmerder… En outre l’omniprésence du sexe est telle que, au lieu d’être choqué, le spectateur finit par en être blasé. On en vient à se demander si le film aligne les séquences sexuelles pour construire une ambiance décadente ou si l’ambiance décadente n’est qu’un prétexte pour placer du cul à tout va. Au final, si « Caligula » a d’indéniables qualités et mérite assurément le coup d’œil, on ne peut s’empêcher d’éprouver une désagréable sensation de gâchis.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Caligula Bande-annonce VO
10 073 vues
Caligula Extrait vidéo VF
27 445 vues
Caligula Extrait vidéo (2) VF
10 283 vues
4 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné