Mon AlloCiné
Cadavres à la Pelle
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Cadavres à la Pelle" et de son tournage !

22 les v'là !

Burke and Hare marque le vingt-deuxième long métrage de John Landis, connu outre ses films, pour avoir dirigé des clips mythiques de Michael Jackson tels Thriller ou Black or White.

Note d'intention

Selon John Landis, "Cadavres à la Pelle est une comédie noire au scénario original et intelligent qui a permis de faire quelque chose de différent de l’histoire vraie de William Burke et William Hare, deux criminels très connus au Royaume Uni. Le ton humoristique, sombre, absurde et effrayant sera, je l’espère, divertissant".

Retour

Avant de mettre en scène Cadavres à la Pelle, John Landis n'avait pas réalisé de films depuis 11 ans. Déçu par le cinéma américain, c'est en Angleterre qu'il a choisi de faire son retour. "Je n’avais pas fait de film depuis quelques temps et ceux faits en ce moment par les studios américains ne sont pas les films que j’ai envie de faire. J’ai demandé à mon agent de faire une liste de toutes les sociétés de production indépendantes au Royaume-Uni et j’en ai rencontré environ quarante. Gurinder Chadha est une amie de longue date et elle m’a conseillé de rencontrer quelqu’un aux Ealing Studios. Elle a appelé Barnaby Thompson et nous nous sommes rencontrés. Barnaby m’a parlé d’un scénario qu’il développait avec les scénaristes Piers Ashworth et Nick Moorcroft, il pensait que celui-ci m’intéresserait. À la lecture du scénario, j’ai tout de suite été emballé par le ton utilisé par Piers et Nick" , confie le réalisateur.

Coup de coeur

Barnaby Thompson a tout de suite eu le coup de cœur pour ce scénario insolite : "Piers et Nick qui ont écrit St Trinian's - Pensionnat pour jeunes filles rebelles, sont venus vers nous avec le script de Cadavres à la Pelle et j’ai accroché immédiatement au ton comique mais aussi très différent de ce qui se fait habituellement. Je pense qu’il y a quelque chose de tordu dans l’idée qu’Édimbourg, la capitale mondiale de la médecine d’alors, ait eu ce sombre secret consistant à avoir besoin de cadavres pour nourrir l’énorme machine qu’est la recherche médicale".

Casting initial

Les acteurs John Cleese et Dan Aykroyd ont été pressentis au casting, mais le projet n'a pas abouti.

David Tennant pas dispo

David Tennant ("Dr Who" pendant trois saisons de la série éponyme), devait jouer le rôle de William Hare, mais a dû abandonner le projet avant le début du tournage, étant déjà engagé avec la chaîne télé américaine NBC.

Tournage

Le tournage a débuté le 31 janvier 2010, pour 8 semaines aux alentours de Londres, Édimbourg et aux Studios Ealing.

Décors naturels

Cadavre à la Pelle a été tourné à 90% en décors naturels, comme l'explique John Landis : "Nous avons tourné dans d’anciennes maisons dans les alentours de Londres et d’Édimbourg. Évidemment nous n’avons pas recréé le château d’Édimbourg mais nous y avons tourné ainsi qu’au château de Stirling toujours en Ecosse."

Tournage difficile

John Landis revient sur le tournage du film : "Nous avons tourné le film durant un hiver terrible au Royaume-Uni. Le tournage s’est déroulé sous des pluies battantes, dans la grisaille ou la neige et quand vous voyez le film, cela rend l’atmosphère encore plus réelle. La vapeur qui s’échappe de la bouche des différents personnages à l’image est bien réelle et leurs peaux étaient aussi véritablement bleues!"

Différences

Bien que tiré d'une histoire vraie, Cadavres à la Pelle prend des libertés avec la réalité. "Pour Cadavres à la Pelle, j’avais deux immigrés Irlandais vivant d’arnaques qui trouvent le moyen de se faire beaucoup d’argent. Bien sûr l’histoire est romancée et des éléments de fiction viennent s’agrémenter, le personnage de Ginny joué par Isla Fisher est inventé. Elle est le moteur de William Burke, le poussant à continuer ses crimes pour financer sa pièce de théâtre et il le fait car il est fou amoureux d’elle. C’est très romantique. Le vrai "Burke" n’était pas si noble", affirme John Landis.

Duo de choc

Barnaby Thompson justifie le casting des deux personnages principaux : "L’association de Simon Pegg et d'Andy Serkis est très intéressante, Simon étant un habitué des comédies et Andy venant de travailler sur de gros films utilisant beaucoup l’image de synthèse ou des petits films dans lesquels il jouait des personnages très sombres. Ce mélange crée une énergie unique qui renforce la différence entre les deux personnages qu’ils jouent. Simon et Andy sont parvenus à capturer l’absurdité de la situation dans laquelle se retrouvent les personnages principaux. Ils forment un formidable duo, ils sont en quelque sorte les Laurel et Hardy des temps modernes."

Simon Pegg

John Landis explique ce qu'il apprécie chez Simon Pegg : "Je suis un très grand fan de Simon Pegg. Il a démarré dans ce métier en faisant des one man shows et des petits sketches comiques mais c’est un acteur qui peut jouer tellement de choses. Dans ce film, les spectateurs découvriront un côté plus doux de Simon et c’est ce que je voulais."

Idole

Simon Pegg s'était inspiré du Loup-garou de Londres pour écrire la comédie d'horreur Shaun of the Dead. Il a donc plus qu'apprécié de rencontrer John Landis et de travailler avec lui.

Andy Serkis

John Landis explique pourquoi il a choisi Andy Serkis dans le rôle de Hare : "Ce qui m’a vraiment décidé pour Andy Serkis, c’est quand je l’ai vu jouer Ian Dury dans Sex & Drugs & Rock & Roll. Jouer William Hare lui permettait d’interpréter un personnage charmant contrairement aux personnages qu’il a joué dans les gros films de science fiction."

Sir Christopher Lee

John Landis revient sur sa relation avec Christopher Lee : "Sir Christopher Lee est un vieil ami et je lui ai demandé s’il voulait bien jouer ce petit rôle pour moi. Peu d’acteurs ont cette présence à l’écran. J’adore le fait qu’il ait participé aux plus grandes trilogies de l’histoire du cinéma Star Wars et Le Seigneur des anneaux alors qu’il avait déjà plus de 80 ans ! C’est une légende qui a tourné des centaines de films. Il parle couramment français, italien, allemand, espagnol et il a joué dans des films français, italiens, allemands, espagnols en s’exprimant parfaitement dans ces langues."

Un couple pas comme un autre

Hare et Lucky forment un couple très attentionné, ce qui plaît beaucoup au réalisateur : "J’adore le fait que Hare et sa femme soient si amoureux. Enfant, j’avais été marqué par le couple de Morticia et Gomez dans La Famille Addams. Morticia rendait fou Gomez. J’adore le fait que Hare et Lucky aient cette entente sexuelle alors qu’à la base, Hare l’a épousée parce qu’elle avait une auberge."

L'honnêteté

Andy Serkis admire John Landis pour une qualité très précise : sa franchise. "Il ne prend pas les gens en otage, il est très direct et franc. Il n’a pas peur d’être maitre de son destin, de prendre les décisions qui s’imposent. C’est une force de la nature. Il peut y avoir des étincelles. S’il n’obtient pas ce qu’il veut, vous l’entendez! Il le verbalise! Mais il le fait avec honnêteté et c’est toujours pour le bien du film" , déclare l'acteur.

Fréquents collaborateurs

Simon Pegg et Jessica Hynes avait déjà collaboré ensemble sur la comédie Shaun of the Dead et sur la série Les Allumés.

Une accro du shopping au générique

Isla Fisher, l'interprète de Ginny, est plus connue pour son rôle dans la comédie Confessions d'une accro du shopping.

Directeur de la photographie

John Mathieson, directeur de la photographie du film, est un fidèle collaborateur de Ridley Scott. Il a notamment participé à la réalisation de Gladiator, Kingdom of Heaven et Robin des Bois.

Une épouse costumière

Deborah Nadoolman, costumière, est la femme de John Landis. Elle a créé les costumes de tous les films de son mari mais aussi ceux des Aventuriers de l'Arche perdue de Steven Spielberg.

Ealing studios

Les studios d'Ealing à Londres sont parmi les plus réputés de Grande-Bretagne. John Landis a donc essayé de conserver l'image de marque des studios dans son film. "Cadavres à la Pelle est une comédie noire et les studios Ealing ont produit certaines des meilleures comédies noires jamais créées. Ce studio a fait de nombreux films tels que Noblesse oblige et Tueurs de dames qui se termine par un massacre général. J’ai donc tenté de retrouver ce ton si particulier des Studios Ealing dans mon film. Avec ce côté sombre mais élégant à la fois", raconte-t-il.

Caméos

John Landis revient sur les caméos du film : "C’est comme une boîte de bonbons. J’ai voulu faire le meilleur assortiment. Il y a des apparitions de Ray Harryhausen, Costa-Gavras et une partie de sa famille et Michael Winner. J’ai également demandé à d’autres personnes dont je suis fan de venir faire une apparition comme Paul Whitehouse. Je le trouve génial. Il est venu une nuit jouer un homme ivre. Stephen Merchant est venu un après-midi. Et bien sûr, John Woodvine, David Schofield et Jenny Agutter étaient tous dans Le Loup-garou de Londres. Pour moi, ce ne sont pas des caméos, ce sont de vrais personnages qui doivent se fondre dans le film."

Apparition morbide

Le squelette de Burke apparaît dans le film.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Dumbo (2019)
  • Us (2019)
  • Shazam! (2019)
  • Rebelles (2018)
  • Walter (2018)
  • Barbecue (2014)
  • Dragon Ball Super: Broly (2018)
  • Captain Marvel (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Mon Bébé (2018)
  • Le Mystère Henri Pick (2019)
  • Ma vie avec John F. Donovan (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Dernier amour (2018)
  • Qui m'aime me suive! (2018)
  • Let’s Dance (2018)
  • Jack Reacher : Never Go Back (2016)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • C'est ça l'amour (2018)
  • Tanguy, le retour (2018)
Back to Top