Mon AlloCiné
    Règlement de comptes
    note moyenne
    4,1
    287 notes dont 54 critiques
    20% (11 critiques)
    50% (27 critiques)
    24% (13 critiques)
    6% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Règlement de comptes ?

    54 critiques spectateurs

    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 410 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,5
    Publiée le 29 juin 2013
    Un film policier classique des années 1950 signé Fritz Lang, au scénario solide, qui mêle habilement chantage, corruption et vengeance personnelle. La mise en scène est sobre et les acteurs sont tous très bons. On peut cependant reprocher par moment un manque d’action. Une bonne réalisation malgré tout, qui s’inscrit bien dans l’esprit des films noirs à l’ancienne !
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 359 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2013
    Fritz Lang réalise là un polar de très bonne facture avec "Règlement de comptes". Il réunit les éléments classiques du genre, tels le flic acharné, la femme fatale, ou encore une opposition difficilement attaquable, dans une affaire de chantage et de corruption. Mais ce qui distingue ce film de tant d'autres, c'est bien entendu sa mise en scène. Celle-ci est vite reconnaissable, principalement grâce à son efficacité. Les plans s'enchainent avec fluidité, et du coup, l'histoire semble constamment progresser. De plus, on remarque aussi une trouvaille scénaristique inattendue qui place intelligemment le thème de la vengeance dans un déroulement déjà dense. Un film au rythme soutenu et aux défauts mineurs.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 1 036 critiques

    4,5
    Publiée le 25 mars 2013
    Comme souvent Lang nous fait immédiatement entrer dans le film (il y a un mort dès la première minute) et ensuite l'histoire nous prend aux tripes, avec ses rebondissements, ses implications politiques et une belle galerie de portraits (Lee Marvin en salopard est très bon). On regrettera seulement que le flic incarné par Glenn Ford soit sans aucun petit défaut et qu'il soit un champion absolu de corps à corps, ainsi que la fin un peu vite expédié, mais cela reste un très grand film noir.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    5,0
    Publiée le 8 novembre 2011
    Fritz Lang, qu'il réalise en Allemagne ou aux Etats-unis, reste Fritz Lang. Pour preuve ce film noir d'une rare violence, ou l'incorruptible policier joué par Glenn Ford perd pied et cède à ses démons après le décès de sa femme (non accidentel je précise). La scène où Lee Marvin ébouillante le visage de Gloria Grahame par pur sadisme restera à jamais culte. Le film noir tient là une de ses plus belle pépite.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    5,0
    Publiée le 6 avril 2011
    Probablement le meilleur film de Fritz Lang, ici au sommet de son art avec ce film noir violent, cruel et cynique où le personnage incarné avec brio par Glenn Ford est pris dans un engrenage dont il ne peut se sortir. Le scénario est brillant, laissant place à l'ambiguïté des personnages et la mise en scène est minutieusement pensée. Lee Marvin est excellent en brute restée célèbre pour la scène où il jette du café brûlant à la figure de sa compagne. Un chef-d'œuvre.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,5
    Publiée le 9 mars 2014
    Signé Fritz Lang, Règlement de comptes s'avère être un excellent film noir. C'est captivant et le suspense tient de bout en bout. L'histoire est intéressante et de plus en plus passionnante, c'est un portrait de haine, de meurtre et de vengeance. Les personnages sont tous bien écrit et c'est la vengeance d'un flic que l'on suit, à qui on a, entre autre, tué sa femme et à travers ses recherches, on découvrira une fresque de personnages plus cruel et ambigus les uns que les autres et les frontières entre le bien et le mal seront de plus en plus flou. Certaines scènes sont vraiment sublime (l'introduction avec le suicide ou la scène de la brulure au café). Lang utilise à merveille les thèmes de la corruption, la vengeance, les femmes ou encore l'argent sale et c'est l'archétype du film noir parfaitement maitrisé par Lang et qui baigne dans une ambiance sombre entre alcool, femme et cigarette. La mise en scène de Lang est exquise, tout comme ce noir et blanc et la photographie. Les interprétations sont excellente, Glenn Ford, Gloria Grahame et Lee Marvin en tête. Du grand cinéma et un grand film noir, livré par un grand metteur en scène qui exploite ici tout son talent, captivant, sombre, haletant et fascinant. Des films comme on en fait malheureusement plus.
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 064 critiques

    2,5
    Publiée le 18 février 2011
    Je ne sais pas si le film était novateur pour l'époque, en tout cas il est clair que des milliers de films ont emboîté le pas niveau scénario. Un peu trop classique à mon goût pour un réalisateur qui nous avait habitué à plus d'avant-gardisme notamment dans l'utilisation de la caméra et de la lumière. Peu de surprises avec un fil narratif prévisible, trop de miel familial et un final assez vite expédié. J'oubliais aussi l'assourdissante et affreuse musique de l'époque ! A noter la présence de Lee Marvin déjà intéressante.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2011
    The Big Heat est au film policier ce que ''the Searchers'' est au western, c'est à dire à la première place question perfection. Bien sur, chacun possède sa propre hiérarchie et j' ai aussi des faiblesses coupables pour d'autres choix, mais si j'essaye de trouver des défauts à ces deux là, je sèche et des scènes plus belles je sèche aussi. Dans ‘’réglement de comptes’’Les deux histoires d'amour sont si vraies, si profondément humaines qu'elles pourraient arriver à n'importe lesquels d'entre nous, à condition bien sur d'avoir au moins quelques qualités de Dave. La mise en scène est parfaite; du niveau de Ford ,de Mizoguchi ou de Mankiewicz. Le scénario d'un classique éternel et les acteurs éblouissants avec un couple Gloria Grahame/Glenn Ford bien plus fort que couple mythique de '' Gilda.'' Tout est réussi, des scènes intimistes du quotidien à celles d'une grande violence toujours justifiée; Pas une seule scène de violence inutile pour voyeur ne nous sera montré; Tout semble tellement vrai puisque collectivement la corruption de la ville qui s’est produite sur de longues années s'est institutionnalisé et que individuellement, la haine dévastatrice de Dave Bannion est profondément ressenti au plus profond de chacun de nous. Ce film est une leçon de vie et en plus d'un optimisme fort, trés surprenant de la part de Fritz Lang. Tout doucement les progrès se font et malgré les peines les plus affreuses, nos sociétés s'éloignent des temps obscurs du passé lointain. Il n' y a pas une seconde inutile dans ce film exceptionnel que cela soit le passage chez le casseur avec la dame âgée et infirme, les faces à faces Bannion/la veuve Duncan, l'entrevue dans la chambre d'hotel Debbie/Dave et plus que tout les confidences finales de Dave à Debbie sur sa si tendre épouse. '' Vous seriez devenues des amies toutes les deux''. De l'émotion, des larmes, de l'admiration, de l'angoisse, il ne manque que l'humour mais dans un tel contexte il aurait été bien inconvenant. ____________
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 922 abonnés Lire ses 2 632 critiques

    4,5
    Publiée le 27 mai 2012
    Voici un Lang que je trouve un peu trop méconnu. Ce n'est pas un de ses films qui arrive immédiatement en tête lorsqu'on parle du célèbre réalisateur. Et pourtant, il n'a pas à rougir à côté de chef d'oeuvres comme M le maudit ou bien Furie (ou les Niebelungen). J'ai été surpris dans ce film, et ceci à de multiples reprises. Déjà la mise en scène est juste sublime, une maestria rare. Je pense à la scène au début du film où le flic et sa femme s'échangent leurs verre, cigarettes... C'est juste brillant. Et tout le film est comme ça. D'ailleurs j'ai beau chercher un défaut, je dirai que la musique est pas forcément géniale, mais sinon, je n'ai rien à redire. On peut peut-être reprocher à la fin d'être trop heureuse contrairement au reste du film. Mais c'est du détail. On a un film qui est franchement original, je n'ai pas souvenir d'avoir vu un jour un film noir avec des personnages aussi cruels. La limite entre policier et voyou est bien rendue bien qu'un peu trop explicité parfois par des dialogues (un autre léger défaut du film qui a tendance à redire ce qu'on a déjà compris par la mise en scène). Et bien sûr que Nolan n'avait rien inventé avec son The Dark Knight, mais là, c'est tellement mieux traité chez Lang et surtout tellement mieux mis en scène qu'à côté le Batman fait vraiment pâle figure. L'histoire est passionnante, bien que la mise en scène nous laisse entendre ce qui va arriver. J'ai été en haleine durant tout le long. C'est le genre de film qu'on a envie de passer en accéléré pour savoir comment ça peut bien se terminer. J'ai été frappé par une sorte de boulimie me poussant à tenter de savoir ce qui va se passer, j'ai été véritablement happé par cette histoire. Du grand cinéma à n'en pas douter. Les acteurs sont géniaux, et Lee Marvin, mais quelle présence, quelle classe (pas que les autres soient en reste). Définitivement un grand film, à voir.
    BloodyCostello
    BloodyCostello

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 51 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2010
    "The big heat" reste l'un des meilleur films de Lang. Ca force repose sur sa capacité à imposer sa personne, ce cynisme qui transperse toute son oeuvre, en manipulant les conventions et les clichés américains de toute sorte. Le résultat est un sommet de noirceur et de violence, où la cruauté est nécessaire donc évidente, où les personnages sont victimes et coupables à la fois, pris dans un engrenage absurde dont nul ne peut et ne veut se sortir. Du Lang à l'état pur.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 696 critiques

    5,0
    Publiée le 30 décembre 2014
    Un polar très noir, violent, et admirablement mis en scène par Fritz Lang. Le scénario est plutôt classique, du moins il l'est devenu avec le temps, mais l'ensemble a vraiment de la classe.
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 952 critiques

    5,0
    Publiée le 25 novembre 2012
    Excellent film de Fritz Lang. On regrette une fin peu mouvementée. Le scénario est complexe, implicite et très travaillée, ainsi que la réalisation parfaite, rangeant le film parmi les classiques du film noir.
    AurelC
    AurelC

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 119 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Une histoire simple mais parfaitement écrite, qui dépeint un monde sombre et impitoyable, où le bonheur simple et la famille n'ont pas leur place, et où deux types de violence se côtoient : violence physique et souffrance des âmes. Un film qui doit non seulement à la maîtrise de Fritz Lang, mais aussi à sa distribution, avec en tête Gloria Grahame dans un magnifique rôle de femme blessée (qui passe de la coquette insouciante à la femme vengeresse désillusionnée). Un film dur mais sincère, superbe et bouleversant!
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1539 abonnés Lire ses 8 690 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2010
    Fritz Lang, qui a toujours eu un oeil très critique à l'ègard de la justice, pousse un peu plus loin l'analyse avec "The Big Heat", d'après le roman de William P.McGivern! Ce film èblouissant à l'atmosphère oppressante, montre jusqu'à quels excès un policier mû par un dèsir de vengeance va pouvoir aller! Lang dresse un nouveau constat de la corruption de la police par le milieu! Dans "The Big Heat", l'auteur ne fait pas de cadeau aux gangsters, qui sont tous violents, bêtes et vicieux! ils tentent d'assassiner un policier trop curieux en plaçant une bombe dans sa voiture, mais c'est sa femme qui est victime de l'explosion! On se souviendra longtemps de la fameuse sèquence où Lee Marvin envoie une cafetière pleine de cafè brûlant au visage de sa maîtresse Gloria Grahame! La police, de son côtè, est complètement corrompue! L'excellent Glenn Ford dècidera de lutter contre la pègre avec les mêmes armes qu'elle! Un film noir brillant des annèes 50, avec de magnifiques images nocturnes agrèable à l'oeil...
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,5
    Publiée le 28 septembre 2012
    Un des tout meilleurs film de Fritz Lang. Une histoire violente et une intrigue très maline (avec le bon qui peut basculer du mauvais côté à chaque moments). Mise en scène typique du genre, le rôle du mauvais joué par Lee Marvin est excellent. Et une scène culte ou spoiler: Marvin ébouillante Gloria Grahame .
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top