Mon AlloCiné
The Human Centipede 2 (Full Sequence)
note moyenne
2,2
787 notes dont 180 critiques
10% (18 critiques)
19% (34 critiques)
20% (36 critiques)
22% (39 critiques)
15% (27 critiques)
14% (26 critiques)
Votre avis sur The Human Centipede 2 (Full Sequence) ?

180 critiques spectateurs

Wagnar

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 281 critiques

0,5
Publiée le 19/09/2017
Déjà le premier Human Centipede était un film affreux dans tous les sens du terme, mais cette suite dépasse les limites de l'écoeurement. Ce n'est même plus un film à ce stade là, mais une abjection divine ou une forme illégale de torture. Une pure atteinte à la décence humaine. C'est à se vomir dessus pendant toute la durée du long-métrage. C'est faire subir un viol à sa propre âme. Comment des scénaristes, producteurs et cinéastes peuvent avoir l'idée absurde de croire que de tels films nécessitent d'être fait ? Sincèrement, comment peux-t-on avoir l'esprit assez tordu pour filmer pareil spectacle ? Quand on a l'idée de filmer des scènes aussi dégueulasses, c'est qu'on souffre inévitablement d'un problème grave. J'entend des gens qualifier des films comme les Visiteurs en Amérique, Batman et Robin, Astérix aux Jeux Olympiques ou encore Highlander le retour de pires films de l'histoire du cinéma, mais je vous jure que je préférais revoir ces films-là des centaines de fois plutôt que the Human Centipede 2. Bref, ce film, je le déconseille vivement à tous les gens qui sont mentalement équilibrés. À éviter à tout prix, surtout quand on prend son repas. Et si vous avez malgré tout la folie d'aller voir cette horreur, je vous conseille de prendre un sac à vomi, ce serait plus prudent. Bon, je vais de ce pas me repasser des films plus sains, plus joyeux et surtout plus intelligents, ça vaudrait beaucoup mieux pour ma santé mentale.
Multipasss

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 33 critiques

1,0
Publiée le 28/02/2012
Alors que les longs silences séparant les phrases de Dieter Laser, dans le premier opus, rendaient l'atmosphère tendue, Laurence R. Harvey, le présent psychopathe, est ici silencieux, à l'exception de quelques onomatopées (ridicules) ; il a ainsi eu tout loisir d'expliquer le scénario au spectateur, puisque celui-ci est inexistant. En effet, fort du retentissement relatif provoqué par The Human Centipede (First Sequence), Tom Six a cru bon d'ajouter une couche. Seulement, adieu la tension psychologique qui a fait le succès du premier volet ! Adieu le "charisme" de Dieter Laser ! Et je ne parle même pas de réalisme. C'est vrai quoi, pourquoi quelqu'un aurait-il été enquêter sur une dizaine de disparitions dans un même lieu ? C'est ridicule ! On dirait que ce film a été bâclé ; c'est quand même plus simple de faire fi des incohérences, d'ajouter un peu de papier de verre par ci, quelques étrons par là, un p'tit retard mental pour toucher un autre tabou, on recouvre d'une tranche de gore au premier degré, et voilà, on obtient un coprolithe bien difficile à digérer... pour rester dans le ton. A ce rythme, je n'ose pas imaginer à quoi ressemblera la troisième partie... D'autant que le seul point intéressant du film, la mise en abîme, ne pourra pas être réutilisée ! En espérant que d'ici là, un système de notes négatives sera mise en place sur Allocine !
Quantun

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 13 critiques

5,0
Publiée le 22/08/2013
Comme je le dis dans le premier opus, j'ai été outré par ce film, qui surpasse son prédécesseur, en terme malsains, dégoûtants, immondes etc. Mais c'est ce que le spectateur recherche maintenant je pense. Là nous sommes dans l'extrême, le gênant! Beaucoup de réalisateurs essaient d'obtenir cet effet sans jamais y arriver. Au moins Tom Six surenchérit et réussi d'un coup de maître à ne pas me laisser finir tranquillement mon repas (bon c'est vrai que c'est pas le meilleur film quand tu manges), mais à me nouer l'estomac, en pensant a ce réalisateur qui doit avoir un sacré problème psychologique. J'adore, à voir (au moins une fois!)
chrischambers86

Suivre son activité 1035 abonnés Lire ses 10 060 critiques

0,5
Publiée le 26/04/2014
Comment peut-on pondre un tel film ? Chaque nouvelle suite d’èpouvante ou d’horreur doit être toujours plus violente, plus affreuse, plus horrible! A la vision de "The Human Centipede 2 (Full Sequence)" de Tom Six, on a envie de gerber devant la gratuitè de certaines sèquences d'humiliations, de souffrances et d'agonies! Autant "The Human Centipede (First Sequence)" ètait une oeuvre malade, atroce et terriblement bien foutue qui secoue toujours autant aujourd'hui, autant cette suite est digne du four crèmatoire entre violence sexuelle et dèfècation forcèe, grognements et hurlements, grand-guignolesque et immondices (genre pètage de dents au marteau). il sera sans doute plus facile, une fois que vous aurez vu (ou non) ce deuxième volet, de comprendre qu'à ce niveau là, ce n'est plus du cinèma! Juste un film qui constitue une incitation à la torture, à la barbarie et à la scatologie dans ce qu'il y a de plus rèpugnant! Comme il fallait s'y attendre, une telle chose se trouvera confrontèe à la censure! il faut dire que l’excitation sexuelle de ce quarantenaire handicapè mental (Laurence R. Harvey fait peur et peine à voir) dèpasse les limites dans le domaine du dèrangeant et du glauque! A se demander comment l'acteur a pu sortir indemne de ce tournage! Bref, à boycotter, car voir la nouvelle crèation de Tom Six dans ce hangar dègueulasse (on va jusqu'à piètiner un nouveau-nè) vous coûtera très chère mentalement! Totalement dispensable, "The Human Centipede 2 (Full Sequence)" est une vèritable insulte au 7ème art...
Poly3ster-mom3

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 29/01/2013
Non mais c'est serieux ce film ? J'ai vu le premier et j'avais bien aimé,même si il était bien trash. Mais ça,ça ! C'est tellement immonde a voir,obliger de s'en cacher les yeux pour voir certaines scène. C'est surtout le fait que cet handicapé est fan du premier film,cela me fait penser a une certaine réalité d'aujourd'hui qui provoque des attrocités dans le monde. Un fou regardant un film horrible,et hop cela lui donne l'idée de faire la même chose. C'est terriblement choquant,imaginé par exemple un enfant d'un dizaine d'années qui tombe dessus et voit ca ? Vous croyez vraiment qu'il va pas etre détraquer avec ca ? Ce genre de film ne devrait même pas sortir,je ne parle pas du réalisateur. Comment avoir l'idée de faire ca et d'avoir des idées aussi sordide ... Le monde cinématique est bien triste dans certains genre.
Frank The Rabbit

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

0,5
Publiée le 26/11/2012
Un film à la provocation douteuse et totalement gratuite, une surenchère scatophile ridicule, longue et ennuyeuse au possible...
Rudy l

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 47 critiques

5,0
Publiée le 17/08/2013
Définition parfaite de ce qu'est un film d'horreur. Se mettre ne serait ce que 2 secondes dans la peau de ces victimes et l'horreur prend tout son sens. Je commence à me dire qu'il faut que j' arrête de lire les critiques de ce genre de film. Si ça ressemble à SAW ils sont déçus, si c'est mou, pareil, et là ils disent que c'est du non sens ,idiot, mal joué, et j'en passe. Personnellement je regarde un film dit d'horreur" pour voir du sang et des trucs violents, pas le dernier Will Ferrell. Sûrement un des film les plus fort que j'ai vu, un de ces films où la caméra ne tourne pas lorsque le marteau tombe. Pour la petite histoire, ma femme (habitué de ce genre de film) m'a dit : on a le droit de faire ça?
Félix F

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 2 395 critiques

4,0
Publiée le 14/11/2011
Pas aussi original que le premier, mais peut être 20 fois plus malsain, ignoble et ragoutant que celui ci. L'acteur principal est top, aucun dialogue mais seul les expressions suffisent à mettre le spectateur mal à l'aise. Un film qui restera cousu dans les anales (Oui je fais des blagues)
AMANO JAKU

Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 713 critiques

3,0
Publiée le 12/09/2013
Après ma grande déception à la vision du premier volet, je n’étais pas spécialement emballé par ce nouvel opus mais je me demandais bien ce que Tom Six pouvait bien inventer. Et bien Mr Six a réussi un joli petit tour de force, prenant tout le monde à rebrousse-poil et en premier lieu son précédent film : nous suivons Martin, un homme de 40 ans mentalement instable vivant encore avec sa mère et travaillant comme gardien de parking la nuit où il occupe son temps en se repassant sans cesse le film "The Human Centipede" auquel il vit un vrai culte…jusqu’à vouloir reproduire dans la réalité l’œuvre de son idole, le docteur Heiter… Nous plongeons donc dans l’univers quotidien et peu enviable de Martin : profondément traumatisé par des violences physiques et psychologiques de la part de son père, il n’en est pas moins détesté par sa mère qui lui reproche d’avoir fait mettre sous les verrous son mari adoré (jolie petite famille…). Possédant en plus un physique un peu ragoûtant, Martin est un parfait combo de socio/psychopathe doublé d’un énorme putain de pervers (son jeu préféré étant de se masturber au papier de verre en regardant son film culte). Et on se doute que cette situation n’en restera pas là, que tout ne peut qu’empirer. Et là il faut souligner deux choses : 01) le choix du noir et blanc pour tourner ce film lui donne l’aspect hyper malsain qui manquait au premier opus. Cela renforce aussi tout le côté craspec des images (état quasi maladif de Martin, hygiène de vie des protagonistes, lieu de travail mal famé, lieu de réalisation du fantasme carrément insalubre) jusqu’au final hardcore. 02) la prestation de Laurence R. Harvey qui incarne Martin est vraiment impressionnante : il est totalement terrifiant !! Sans jamais prononcer autre chose que des râles, il arrive à transfigurer les émotions de son personnage le rendant totalement antipathique aux yeux du monde entier (sacré performance). On croit tout à fait dans la folie furieuse de Martin (qui va jusqu’à posséder un mille-pattes dans un vivarium comme animal de compagnie !) Cette prestation supplante même celle de Dieter Laser dans le premier film. Mais passons au plus important : la réalisation du fameux mille-pattes humain. A la suite d’une scène où notre « héros » va enfin « s’affranchir » de sa mère (joli effet sur le « final » de la maman au passage), Martin décide enfin de mettre à exécution son fantasme absolu. A l’aide de personnes qu’il a kidnappé sur son lieu de travail, il va entreprendre l’élaboration d’un mille-pattes composé non pas de 3 mais de 10 personnes !! Et oui, l’élève se doit toujours de supplanter le maître (l’humain doit surpasser « Dieu »). Mais Martin n’est pas comme son idole : ce n’est pas un chirurgien renommé. Ici pas de salle d’opération aseptisée, pas d’ustensiles médicaux prévus à cet effet et stérilisés…non, Martin ramène juste tout un attirail de bricoleur du dimanche composé de cutters, marteaux, ciseaux, agrafeuse, pinces, tuyau plastique, entonnoir, sotch…un attirail qui conviendrait mieux à Valérie Damidot qu’à un chirurgien. S’ensuit alors la conception de la chose : un enchaînement de scènes gores vertigineuses dont le ton est aussi résolument craspec ; Martin étant décidé à parvenir à ses fin. Et lorsqu’il y arrive, on le voit au milieu de sa création arborer un sourire, chose dont on le croyait incapable depuis le début du film. Atteinte de l’orgasme ultime pour ce fou furieux ? Pas encore, mais cela arrive quelques secondes plus tard où il concrétise absolument son désir en s’adonnant au sexe avec sa chose, point culminant de cette orgie de mauvais goût (Quand je pense que le film est coupé de près de 4 minutes, je me demande ce qu’elles pouvaient bien nous montrer !! "The Human Centipede 2" réussit là où le premier avait échoué. Chef d’œuvre pour autant ? Non car pourquoi avoir attendu un deuxième film ? C’est dès le premier que Tom Six aurait du aller au bout de son postulat de départ : ainsi "The Human Centipede" serait certes devenu le film à bannir absolument de toute vision mais aurait pu devenir un classique novateur du genre avec le temps comme l’ont fait précédemment "L’Exorciste" ou "Massacre à la Tronçonneuse". Une suite juste supérieure à son prédécesseur car jusqu'au-boutiste. Le plus énorme dans tout ça, c’est que Tom Six planche déjà sur un troisième volet, ce type est totalement fou !!!
vinska

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 57 critiques

4,0
Publiée le 02/08/2013
J'avais plutôt apprécié le premier opus pour son ambiance qui me rappelle "Funny Games" (même si à des années lumière de ce dernier). Il faut être hônnete, le film est bien foutu. Il y a du potentiel dans la mise en scène, le montage, la lumière, le choix des plans, le noir et blanc, le son. Bref, cinématographiquement pas grand chose à dire. Le côté malsain en revanche n'a pas vraiment d'intêret à mes yeux. Seulement, j'ai trouvé intéressant la double mise en abyme. D'un côté on à un réalisateur plutôt fier de son premier film qui se permet de créer tout un univers parallèle à celui çi et indique au spectateur que Human Centipede est un film, rien de plus. De l'autre on a droit à un plan final qui laisse le spectateur libre de croire que spoiler: Human Centipede 2 se passe uniquement dans la tête du personnage principal. (Qui d'ailleurs a un petit regard pouvant indiquer que lui même est choqué par ce qu'il vient d'imaginer) En tous cas c'est ce que j'ai voulu comprendre et c'est ce qui me permet d'excuser un scénario plus qu'abracadabrant, rempli d'incohérences et de situations complètement absurdes. A côté, le "film" Human Centipede 1 était bien plus crédible que cette pseudo réalité. S'il n'y avait pas eu ce plan final, j'aurais perdu 1h30 mais j'aime à croire que c'était bien le but du réalisateur. A la vision du premier film, qui n'a pas eu une seconde où il a imaginé ce que cela pourrait donner dans la réalité avec plus ou moins de personnes insérées dans ce mille pattes humain? Donc, de ce point de vue, je trouve le film intéressant avec une profondeur inatendue. Attention toutefois à ne pas mettre le film devant les yeux de n'importe qui. Mais cela reste un film et étant consentant je savais à quoi m'attendre.
Ivanisov

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 232 critiques

4,5
Publiée le 19/06/2013
Le premier opus était déjà audacieux mais le deuxième est totalement hallucinant. Chose étonnante ici puisque le réalisateur rompt totalement avec le style du premier (tout en y faisant référence), choisissant au passage le noir et blanc (qui demande un léger temps d'adaptation), et délaissant le côté intriguant pour basculer dans la cruauté la plus absolue, la folie à l'état pur, et du gore comme on en a peu vu (voire jamais en fait). On comprend d'ailleurs, après avoir visionné le film, que le choix du noir et blanc est vraiment judicieux car il permet de jongler brillamment entre les scènes glauques, atténuant les projections d'hémoglobine, et rendant la violence plus "accessible" à l'oeil du spectateur (qui doit quand même être averti). L'acteur principal est juste bluffant dans ce rôle de tueur attardé, psychotique, au physique laid, et aux mimiques faciales parfaites (le personnage ne dit pas un mot du film). Les autres personnages sont tout aussi sordides notamment la mère et le psy qui participent à l'escalade de l'horreur sans pour autant tomber dans l'excès de style (même la fin assez grotesque colle parfaitement au reste du film). Si vous n'avez pas aimé le premier, ne pensez même pas à celui-ci car il est bien plus gore, trash, excessif, pervers, cruel que la plupart des films du même genre. En fait, c'est comme si Tom Six était en train de redéfinir le gore pour notre plus grand plaisir.
gnomos

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 264 critiques

0,5
Publiée le 29/08/2012
On a vraiment l'impression ces dernières années que le seul but de certains réalisateurs de films de genre ne cherchent qu'à créer le buzz en réalisant des films les plus crades possibles, en repoussant les limites, en utilisant tous les moyens possibles et imaginables: ( scatologie, enfants, atrocités en tout genre, voir pour exemple a serbian film). Quel est le but de ce film? Je ne l' ai même pas trouvé drôle. A part l'idée de la mise en abyme par rapport au premier film, (tout aussi nul), ce film n'a strictement aucun intérêt. De plus, il est vraiment peu crédible, à moins d'imaginer en voyant les dernières images que le tout n'était que sorti de l'imagination du cinglé héros du film. A aucun moment je n'ai été mal à l'aise, choquée ou outrée, sinon par la bêtise du réalisateur, qui doit se prendre pour un génie. Décidément, et sans jeu de mots, c'est de la merde.
Sebastien L

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 11/11/2012
ETANT AMATEUR DE FILMS DERANGES, VIOLENT ET GORE, là ce film est vraiment dégeu on atteind des sommets, enfin plutôt on touche le fond. J'avais aimé des films pouvant aller très loin du genre A Serbian Film, la derniere maison sur la gauche et suis l'actualité des films Gerardmer etc... Ayant vu le premier malgrès son caractère navet, j'avais trouver quelques points positifs mais là franchement rarement vu un film aussi mongol et dégeu. Un débile qui se branle en regardant le premier Human centipede, Sa mère aussi taré que lui, lui est surveillant d'un parking souterrain , on se demande comment il a eu ce poste tellement c'est un débile profond, et Monsieur le débile va récuperer ses victimes dans le sous sol pour les entreposés dans un Hangar ou il va vouloir reproduire avec 10 personnes le Human centipede, le 40 pattes réalisé, il va leur injecter tout bonnement un laxatif afin de voir rapidement si les aliments circulent jusqu'a l'arriere train de la chenille, imaginez la suite... Enfin passionnant, scato et inutile, pas d'humour masqué, enfin nul et dégeu... Je ne suis pas pour la censure bien au contraire mais là franchement, il l'aurait peut-être mérité celui là.
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 315 critiques

2,5
Publiée le 29/04/2018
Le pire était à venir, en effet. Dire que ce film pue la mer*de est un doux euphémisme. Pour commencer, il fallait être bien barré pour oser réaliser une suite à The Human Centipede. Et là c'est à Tom Six que je m'adresse, puisque lui seul a prit l'initiative de rempiler. Qui d'autre? Un second opus qui se torche littéralement des codes d'honneur et de la morale. L'humain est ici réduit au statut d'étron vivant. Une douzaine de personnes greffées l'une à l'autre en enfilade, bouche contre anus. Un bon prétexte à pousser le vice jusqu'à des extrêmes rarement empruntés. En effet, le côté chirurgicale et expérimentale du premier cède la place à une véritable boucherie mêlée d'excréments et d'hémoglobine. Un imitateur fait son apparition, reproduisant à sa façon l’œuvre du Dr. Heiter, c'est à dire sans aucune compétence médicale et comme un barbare. Mention spéciale pour l'acteur répugnant qui incarne ce psychopathe attardé. Le gus semble voué un culte au film The Human Centipede premier du nom. Là encore je me tourne vers Tom Six qui doit sentir ses chevilles enfler en prétendant que son film est une référence au sein du genre. Certes l'originalité est là, mais les limites de l’obscène ont été largement franchies. C'est tout simplement répugnant, gerbant et ordurier. Heureusement qu'un filtre noir et blanc atténue l'effet de boucherie, sans quoi j'aurai rendu mon 4heure. Et dire que l'orgie n'est pas terminée. Burp!! 2,5/5
Stephane G.

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 03/09/2016
Aucun film d'horreur ne m'avait autant déranger et donnée envie de vomir à ce point la, alors que j'en ai vue un sacré paquet ! Que se soit Gore? Ok c'est un film d'horreur c'est pas fait pour rigoler non plus, mais pousser le vice jusqu'à écraser un nouveau née où violer une fille avec du fil barbelé?? Sa devient du n'importe quoi et sa film devrait être censuré au moins de 18 ans ou carrément retirer de la vente..
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top