Mon AlloCiné
    Ouvre les yeux
    note moyenne
    3,9
    2930 notes dont 181 critiques
    38% (68 critiques)
    36% (66 critiques)
    12% (22 critiques)
    9% (17 critiques)
    2% (4 critiques)
    2% (4 critiques)
    Votre avis sur Ouvre les yeux ?

    181 critiques spectateurs

    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 198 abonnés Lire ses 92 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mai 2014
    Avant le cultisme Les Autres le réalisateur espagnol Alejandro Amenabar avait déjà réalisé un tour de force, injustement méconnue Ouvre Les Yeux de loin le meilleur film espagnole qui met été donné de voir. Ça commence comme une forme de drame social et le tout se transforme en Inception dégénéré. Une histoire difficile à concevoir mais qui pourtant s'avère magnifique grâce à son audace et son originalité. Chaque plan du film est une véritable oeuvre d'art, les couleurs, les mouvements de la caméra… tout est maitrisé avec une grande perfection et Ouvre les Yeux devient bluffant en plus de son message qu'il transmet avec une grand virtuosité.
    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 16 critiques

    2,5
    Publiée le 19 août 2019
    Un thriller psychologique qui rend hommage aux Yeux sans visage de Franju et au Vertigo d’Hitchcock, mais s’inscrit surtout dans le goût des années 90-2000 pour les thrillers psychologiques teintés de fantastique, qui jouent sur les perceptions fragmentées et les twists alambiqués (Sixième sens, Memento, L’Effet papillon, Fight Club, Le Prestige, etc.). Pas franchement du cinéma subtil donc, d’autant plus que la dernière partie, à la fois trop explicative et complètement invraisemblable, a un côté over the top très espagnol qui n’est pas vraiment du meilleur goût. Je retiens quand même quelques effets de mise en scène réussis pour faire ressentir le vertige du personnage, mais tout ça est un peu maigre, comparé à l’ambition affichée du scénario.
    DenbroughX
    DenbroughX

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 309 critiques

    5,0
    Publiée le 26 août 2011
    Loin de tous les longs métrages américain mettant en scène une réflexion entre le complot ou la maladie mentale, où ces derniers mette en marche en permanence la bonne vieille recette d'un casting en béton, et d'un héros auxquels ont injectent un bon coup de scyzophrénie, souvent achevé par un twist qui cache souvent un scénario un peu moins malin qu'il n'y parait. Ouvre les yeux n'en est rien et demeure au contraire un véritable et rare petit bijoux, noir du début à la fin, doté d'une mise en scène captivante au service d'un scénario déroutant au fil des minutes, avec un montage puzzle qui renforce encore plus ce fabuleux manège entre rêve et réalité. L'esprit farfelux et le talent d'Alejandro Amenabar atteint sans doute ici le plus haut de son génie, habile dans n'importe quel genre, ce surprenant réalisateur fait sans aucun doute partie des plus grands réalisateurs espagnol de son temps. Une spirale infernale, angoissante et inquiétante, qui n'en finit plus de nous noyer tantôt dans un paradis plein de vie et sourire, tantôt dans un malheur proche de l'enfer, sombre et atroce. La dernière demi-heure était sans doute la plus complexe et fragile à mettre en scène, mais la justesse du scénario, l'intensité de la réalisation, et la remarquable performance des acteurs, rendent chaque fragment crédible et solide à souhait. Une incontestable réussite, adapté (plagié) plus tard par Hollywood avec un film fade et impersonnel.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    4,5
    Publiée le 15 août 2010
    Un thriller profondément dramatique et marquant. Les acteurs principaux, dont Pénélope Cruz, sont vraiment très bons. Un film bien meilleur et plus fascinant que son remake : "Vanilla Sky" !
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 482 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    5,0
    Publiée le 21 décembre 2013
    Troublant. Déroutant. Fascinant. Voilà les premiers mots qui viennent à l'esprit après la vision de ce film (le deuxième réalisé par Alejandro Amenábar, prodige du cinéma espagnol) qui nous emmène très loin, à la frontière entre rêve et réalité. Construit comme un puzzle avec un montage qui sème le trouble dès le début, "Ouvre les yeux" est certainement un choc. Brillamment écrit, le film est mené de manière intelligente de bout en bout et nous prend rapidement à la gorge. Comme César (interprété par l'excellent Eduardo Noriega), le spectateur tente de comprendre le pourquoi du comment et l'ensemble se révèle palpitant jusqu'à son final, onirique et loin des twists que l'on a l'habitude de voir. Complètement tordu certes mais absolument grandiose, le film bénéficie également d'une solide mise en scène qui soutient l'histoire et la tire vers le haut.
    Biloba63
    Biloba63

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 644 critiques

    5,0
    Publiée le 6 septembre 2014
    Une merveille. Un film complexe, audacieux, captivant, qui déroute toujours plus son spectateur au fil des minutes. On sent la touche d'Amenabar qui possède vraiment un talent et un univers des plus beaux. Tout est juste, et cela est un vrai tour de force tant le scénario est puissant, fin et travaillé. On est touché par ce drame social, par la beauté du sentiment qui se révèle à travers les méandres entre rêve et réalité. Le final onirique est d'une belle justesse, on apprécie cette approche loin des grands twists habituels lassants, et ne fait que rendre le film plus troublant qu'il ne l'était déjà. Les acteurs sont également de très bons performeurs, c'est à souligner. Un film à voir, un film qu'on oublie pas.
    Samhain.
    Samhain.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 34 critiques

    4,0
    Publiée le 12 septembre 2013
    Alejandro Amenábar est définitivement un réalisateur à suivre. Un an à peine après le remarquable et oppressant Tesis - qui fut son tout premier long-métrage ; débuts tambour battant ! -, le jeune cinéaste espagnol continue d'alimenter son attirance thrillerienne par le biais d'un second film captivant et angoissant à souhait, parfois complexe mais qui s'avère être, au final, une lourde preuve du talent scénaristique d'Amenábar et de son fidèle compère Mateo Gil. Recrutant une nouvelle fois Eduardo Noriega et Fele Martínez entre autre, mais avec cette fois-ci la charmante Penélope Cruz en guest-star (casting parfait au passage!), le second film du futur même auteur du tant aimé Les Autres et de Mar adentro, également (très) bon, Abre los Ojos n'est ni plus ni moins qu'une aventure cinématographique terriblement attrayante, évoluant dans un domaine pourtant épineux, n'attirant pas un public très ample. Un peu comme le protagoniste dans ses troubles, on se demande comment le film va pouvoir se terminer sans décevoir, quel sera le dénouement final, comment cela va-t-il être géré, pourquoi ce film nous laisse dans une attente si hypnotisante (?), tant de questions à la réponse formidablement bien pensée et construite, la subtilité pure d'un dévoilement qui nous laisse pantois, bien que plus prévisible post-visionnage. Véritable labyrinthe où chaque baie contient toute sorte de sentiments, d'émotions et de ressentis différents nous conduisant toujours vers un futur endroit qui accentue la curiosité mais aussi une certaine crainte de minute en minute, Ouvre les Yeux est un fabuleux film de tension, en aucun cas décevant. Un thriller à la fois fantastique, romantique et dramatique - rien que ça ! - qui vaut clairement le détour, et qui aura l'honneur (ou pas) d'être (re)cuisiné à la sauce américaine quatre ans plus tard, avec Vanilla Sky. Amenábar nous surprend une nouvelle fois, de la façon la plus agréable qui soit. Ce second long-métrage d'un réalisateur s'émancipant de l'inquiétude d'en faire trop pour des débuts est profondément marquant. Une nouvelle fois relatif au thème des événements passés pour ainsi évoluer crescendo jusqu'au moment tant attendu, le rythme très soutenable de ce film a donc l'effet escompté, car pour le coup, pas le temps de les fermer, les yeux. Une belle claque !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 22 juillet 2015
    Ce film est horriblement déroutant, perturbant, angoissant et, bizarrement, émouvant.
    Kinshaw.
    Kinshaw.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,0
    Publiée le 15 août 2015
    Le genre de film dans lequel on est captivé dès la première seconde et dans lequel on ressort complètement chamboulé ! Esthétiquement très dur, ce film reflète avec beaucoup d'authenticité les sentiments de rejet et d'abandon vécu par un homme qui voit sa vie basculée à la suite d'un accident de la route. Amenábar pointe ici avec une justesse extraordinaire l'intensité des angoisses et le conflit intra-psychique pouvant conduire à la folie. Il parvient à nous faire percevoir toute la détresse, le sentiment d'oppression et la tension interne vécue par César mais également la vulnérabilité et le désarroi de son entourage. La tension est palpable, ce qu'il vit est insupportable, Mais ce qui fait la force de ce film par-dessus tout, c'est surtout l'élégance du scénario au rythme effréné qui nous offre quelques répits pour entrevoir la beauté de la vie, de l'amour et sa force...ou à son inverse nous replonger dans un cauchemar sans fin.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 791 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    1,5
    Publiée le 1 octobre 2010
    Si Alejandro Amenabar est incontestablement l'auteur de réussites remarquables, on peut être un peu plus dubitatif quant à la qualité réelle de quelques autres. En effet, si "Ouvre les yeux" n'est pas une catastrophe, cela n'en demeure pas moins un film profondément maladroit. Car si certaines scènes arrivent à faire leur effet (notamment par une estéthique parfois inspiré), c'est loin d'être le cas sur la durée. Amenabar n'arrive en effet jamais à trouver un ton vraiment juste, poétique, envoutant, et ce alors que le thème avait pourtant vraiment de quoi fasciner. Qui plus est, lorsque l'on sait comme moi que le film est très librement inspiré d'un grand classique de la science-fiction (que je me garderais bien de vous citer au cas ou vous l'auriez lu vous aussi), le plaisir devient presque inexistant, tout comme l'effet de surprise. Mais pire que tout cela, on a l'impression qu'Amenabar, bien que réussissant à faire ressortir quelques thématiques, est incapable de faire ressortir toute l'ampleur d'un tel sujet, qui plus est lorsque que l'esthétique générale (particulièrement la photographie) est mal rendue. La fin s'avère par ailleurs convaincante et explique tout mais là aussi, une question se pose : est-ce bien suffisant de tout expliquer (même bien) en quelques minutes si l'on n'a a pas réussi à nous intéresser durant les 110 minutes précédentes? Un coup pour rien.
    Carne
    Carne

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 117 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ouvre Les Yeux est un excellent film fantastique. Dès le début, le film nous entraîne dans l'enfer que vit un jeune homme après un accident de voiture. Le scénario est diabolique, la mise en scène impeccable,... et les acteurs excellents. A voir...
    TheGP
    TheGP

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 91 critiques

    3,5
    Publiée le 23 avril 2011
    Le réalisateur Amenabar nous amène comme à son habitude dans un monde aux ombres oppressantes, dont la réalité n'est pas toujours certaine. Ouvre les yeux conte l'histoire atroce du pauvre César, fringuant play-boy richissime qui se retrouve défiguré après un accident de voiture. Les événements sont raconté bien plus tard par lui-même, cloitrés dans la chambre d'un asile psychiatrique. Que s'est-il passé ? La réalité est-elle ce qu'elle semble être aux yeux de César ? Le dénouement semblera peut-être prévisible aux amateurs de ce genre dont je fais partie, mais cela ne nous empêche pas de douter et de nous torturer avec César jusqu'à la fin. Stressant, sombre, pessimiste, Ouvre les yeux est sans conteste une belle réussite.
    Cyril movini
    Cyril movini

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 48 critiques

    0,5
    Publiée le 16 septembre 2007
    Enorme déception au vu des critiques rédigées sur ce site : Dans ce film, tout sonne faux : Le doublage catastrophique, la mise en scène tiré par les cheveux et le scénario abracadabrant. Enfin, rien ne captive vraiment après une lente introduction qui n'a pas de but dans l'ensemble du long métrage baclé et insipide. Tout est digne d'un téléfilm avec peu de moyens, à des années lumière des "Autres" bien plus inspiré...
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 935 abonnés Lire ses 2 636 critiques

    4,0
    Publiée le 17 octobre 2008
    Un bon film, très prenant, sans longueur, avec des personnages attachants, film déjanté, sur le rêve et le soi… un bon moment
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 2 113 critiques

    2,5
    Publiée le 15 juillet 2015
    L'arrivée d'Alejandro Amenabar dans le cinéma espagnol fit l'effet d'une petite bombe en 1996 quand il présenta "Tesis", thriller angoissant qui emmenait le spectateur dans les arcanes des sociétés secrètes sur fond de "snuff movies". Le film récolta sept Goyas, l'équivalent espagnol des Césars français. Il récidive un an plus tard dans la veine du suspense toujours aidé de son compère Mateo Gil pour l'écriture du scénario. Cette fois-ci le jeune prodige s'intéresse à la vie après la mort et au mélange complexe entre le rêve et la réalité, thèmes souvent exploités dans le cinéma fantastique. Le prologue très long et assez brouillon nous montre les déambulations d'un jeune chef d'entreprise (Edouardo Noriega) narcissique, multipliant les conquêtes au nez et à la barbe de son meilleur ami (Fele Martinez), qui se retrouve soudainement atrocement défiguré suite à un accident de voiture provoqué par une conquête jalouse. Commence alors la descente aux enfers de César devenu Quasimodo qui doit expier sous un masque sa morgue insolente du temps de sa splendeur. Le scénario un peu apathique jusqu'alors devient alors confus, cherchant de manière un peu vaine à nous promener les yeux bandés entre réel et imaginaire. La conclusion elle-même légèrement fumeuse n'arrange rien à l'affaire. Les américains se sont emparés du scénario malgré ses faiblesses pour produire leur remake habituel ("Vanilla sky" de Cameron Crowe en 2001). Gageons que pour une fois leur sens du pragmatisme a apporté un peu de rythme et de clarté à une intrigue qui dans sa version espagnole serait un peu atone sans la très "caliante" Pénélope Cruz aussi présente dans le remake. Depuis Alejandro a fait beaucoup mieux. Bizarrement ce film inabouti a de nombreux adeptes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top