Notez des films
Mon AlloCiné
    Capitaine Phillips
    note moyenne
    4,2
    9963 notes dont 989 critiques
    répartition des 989 critiques par note
    191 critiques
    512 critiques
    214 critiques
    55 critiques
    11 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Capitaine Phillips ?

    989 critiques spectateurs

    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 760 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    4,5
    Publiée le 30 décembre 2013
    Une oeuvre intense ! On a rarement vu Tom HANKS nous décevoir et pour ce Capitaine Phillips ce n'est absolument pas le cas. L'histoire de Captain Phillips était parfaite pour Greengrass c'est à dire patriotique et brutale. Comme le nom du cinéaste est toujours associé à une caméra nerveuse, on ne pouvait s'attendre qu'à cette image agitée. Contrôlée, mais continuellement en mouvance. On sait que cette technique est utilisée régulièrement par le réalisateur, mais on aurait peut-être espéré légèrement plus de cohérence dans son utilisation. Captain Phillips s'avère une production d'une grande puissance qui nous maintient en haleine jusqu'à sa conclusion, bouleversante. La tension narrative ne s'effrite jamais dans dans cette oeuvre. Evidemment, Tom Hanks livre une performance éblouissante. Il serait étonnant que l'acteur, déjà oscarisé deux fois (pour Forrest Gump et Philadelphia), ne se retrouve pas sur la liste des prétendants à la statuette dorée. Les nuances dans son jeu sont remarquables. Il passe de père et mari aimant, sensible, à chef rigide, puis termine en une victime impénétrable et traumatisée. Définitivement, un rôle digne de l'Oscar. Barkhad Abdi, qui interprète le leader des pirates, est aussi formidable. Il donne naissance à un personnage troublant. Malgré ses 134 minutes, le film ne souffre que de très peu de longueurs. Le scénario, écrit par Billy Ray, a été construit intelligemment. Le public est conscient du contexte social, politique et émotif de chacune des instances ; les pirates issus d'un milieu dur dans une Somalie en décrépitude, le capitaine, conscient de la présence des pillards sur les mers, et les forces armées, décidées à sauver l'otage. On peut dire que Capitaine Phillips contient tout ce qu'on attend d'un divertissement intelligent avec une histoire bien montée, des personnages éloquents, une réalisation compétente et une possible ouverture à la réflexion.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,5
    Publiée le 4 août 2016
    Quelle tension les amis, mais quelle tension ! "Capitaine Phillips" nous plonge très rapidement dans le vif du sujet et on ne peut que rester scotcher devant cette angoissante traversée de l'océan avec à bord un équipage totalement paniqué (dont l'excellentissime Tom Hanks) et des pirates somaliens qui ne comptent pas repartir les mains vides. La force de ce film est de nous montrer d'un côté un équipage pris au piège, incertain de son sort final, et de l'autre une équipe de 4 pirates pas vraiment rassurés non plus, constamment dans le doute quant au déroulement des évènements, mais qui n'a d'autre choix que de poursuivre car sous la dictature d'un big boss qui rackette et terrorise tous les pêcheurs du village. Paul Greengrass ne s'est pas contenté de nous montrer de gros méchants attaquant de pauvres gentils, il nous montre aussi que les méchants ne font pas ça par plaisir et que ça les ronge de l'intérieur, d'où leurs doutes constants, et ce jusqu'à la toute fin du film (magnifique fin d'ailleurs). Mention spéciale à Barkhad Abdi (Muse) qui pour un premier rôle au cinéma s'en sort terriblement bien et joue parfaitement son rôle de pirate exploité et tiraillé.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4410 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juin 2015
    L'un des grands films de 2013! On fait un film pour plusieurs raisons! Ici, c'est pour cette histoire fascinante de deux capitaines, l'un originaire du Vermont, responsable d'un gros navire porte-conteneurs moderne et l'autre, jeune originaire de Somalie, à la tête d'un esquif de pirates! L'abordage, leur èpreuve de force et leur volontè font de "Capitaine Phillips" une totale rèussite! L'autre raison, c'est que le papa de Paul Greengrass a passè sa vie dans la marine marchande! On prend assez vite le rythme sur ces mers immenses et on alterne entre ces deux mondes celui du capitaine Phillips et celui du jeune pirate, le capitaine Muse, avec des moments fantastiques! Ce qui est bien, ce sont les liens qui se crèent entre les deux personnages! Les spectateurs savent clairement qui sont les protagonistes, où ils sont et ce qui se passe! Bel hommage à la façon dont l'èquipage, indèpendamment de Phillips, a contribuè à la rèsolution de cette crise! il y a dans ce film majeur de Greengrass des scènes magistrales où chaque acteur s'est totalement engagè dans ce qu'il a fait afin de crèer un scènario intense et crèdible! Tom Hanks (2 Oscars du meilleur acteur pour "Philadelphia" et "Forrest Gump". il en eut mèritè un troisième pour ce rôle de capitaine courage) n'est t-il pas incroyable dans le rôle du Capitaine Phillips ? Barkhad Abdi, totalement mèconnu avant ce mètrage, n'est-il pas remarquable en pirate somalien ? L'èquipage aux commandes, n'est t-il pas formidable ? Et ce brillant montage qui vous prend aux tripes en ne vous laissant aucun moment de rèpit ? Implacable et tendue, la mise en scène, quant à elle, èblouit! A noter l'excellent travail de la partition musicale avec des instruments à dimension humaine, des accords de cuivres, des accords de bois et du violoncelle! Palpitant vous dis-je...
    Zoé B.
    Zoé B.

    Suivre son activité 419 abonnés Lire ses 118 critiques

    3,5
    Publiée le 20 novembre 2013
    Il y a un style Greengrass. Dès sa pemière fiction, "Bloody Sunday" en 2002, l’ancien documentariste a un imposé cette esthétique de la caméra tremblée, du plan furtif, presque volé, qui fait croire que le truc s’est vraiment passé comme on nous le raconte. Aussi efficace dans la reconstitution d’un fait divers ("Vol 93"), que dans le film d’action (les 2 premiers volets de la trilogie Jason Bourne) ou le thriller ("Green Zone" ), voilà ce savoir faire, désormais très rodé, au service d’un script de Billy Ray ( "Hunger Games", "Jeux de pouvoir"...). "Capitaine Philips" raconte l’attaque en 2009 par des pirates somaliens d’un cargo américain, le Maersk Alabama. Dès les premières scènes (le capitaine bouclant ses bagages, les somaliens formant leur commando..) c’est un nouveau festival de caméras portées et tremblantes, quelque chose entre le film d’amateur version found footage et le reportage de guerre. Depuis Bloody Sunday, c’est vrai, cette façon de filmer a envahi le cinéma et les séries télé, mais sans jamais atteindre la maestria de Paul Greengrass. Nous avons vraiment l’illusion que l’action se déroule sous nos yeux. Nous sommes littéralement aux côtés de Tom Hanks, dans le huis clos oppressant de la prise d’otage. Seul regret, et de taille : la fameuse Greengrass‘s touch commence à sentir très fort le procédé, on est désormais en terrain connu. Une impression renforcée par la présence dans les seconds rôles de quelques comédiens familiers, complices habituels du réalisateur. Il n’empêche : Greengrass fait le job, et plutôt très bien. La tension monte inexorablement. Le stress devient presque insupportable. Tout en fait prépare les 5 dernières minutes où nous serons terrassés par l’émotion. Et cette dernière scène, je pèse mes mots, est le chef-d’œuvre de Tom Hanks !
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 302 abonnés Lire ses 365 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mars 2014
    Franchement terrible!!! On assiste à un thriller qui vous inculque dès le début, une tension que je n'avais jamais ressenti pour un autre film. cette tension qui vous prend aux tripes jusqu'à la dernière minutes n'est pas du à rien... La mise en scène de Paul Greengrass, implacable y est pour quelque chose: la plupart du temps filmé caméra à l'épaule, on a vraiment l'impression d'être aux côtés de Tom Hanks et de ces pirates somaliens; lorsqu'ils sont sur le cargo, mais aussi dans le canot de sauvetage et c'est la séquence la plus rude du film, tant par son hyperréalisme que pour son impact psychologique sur le spectateur... En effet on se demande comment cela va se finir mais surtout à la fin si ces pirates somaliens qui sont en fait sauvagement manipulés méritent de mourir pour autant??? Qui est vraiment la victime et qui est vraiment le coupable dans cet abordage et dans cette prise d'otage... On en arrive sur un sujet politique et international. La marine arrive, tue trois des pirates, le capitaine est sauvé et tout est bien qui finit bien? Eh bien pour moi non car on se sent coupable de la mort de ces pirates pour qui au début du film on éprouvait une totale aversion et pour qui à la fin on aimerait seulement les sortir de là. Car ce n'est pas entièrement de leurs fautes... La plupart du temps très pauvre ils sont embauchés par des seigneurs de la guerre qui les encouragent à pirater et une fois le boulot fini, ils récupère un énorme pourcentage sur les gains (rançons...etc). Alors même si on veut que le Capitaine s'en sorte, et que la prise d'otages s'arrête on ne souhaite en aucune façon voir ces pirates giser sur le sol. On devient parfaitement neutre car le film est tourné presque comme un documentaire et je prends un exemple, au début Paul Greengrass montre en parallèle le départ du capitaine et le départ des Somaliens. Je ne vais pas m'engager plus sur le sujet car on irait trop loin... Bref ce film est très réussis et Tom Hanks s'en tire très très bien !!! Outre un thriller, "Capitaine Phillips" est un film politique et actuel qui possède une tension jamais vu auparavant au cinéma!!! Un film à voir et tout de suit ! Si vous hésitiez, n'attendez-plus foncez!!!
    Beardbooy
    Beardbooy

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 36 critiques

    4,5
    Publiée le 15 novembre 2013
    Ce film est vraiment excellent ! On pourrait croire que l'histoire n'est pas passionnante, mais c'est tout le contraire ! Le film nous tiens en haleine pendant 2h non stop, on est très souvent en stress, on a peur pour le héros. Les acteurs sont vraiment très bon, surtout le très grand Tom Hanks qui se démarque des autres ! Il joue vraiment très bien et est très convaincant dans le rôle du capitaine Richard Phillips ! Après avoir vu ce film on se dis que le vrai capitaine (car le film est d'après une histoire vraie) est vraiment un héros, et qu'il mérite une récompense pour son courage ! Il est prêt à tout pour sauver son équipage ! Les musiques sont excellentes, l'image est sublime et la durée bien choisie ! Je conseille ce film à tout le monde, et encore plus aux fans de Tom Hanks, qui nous livre une de ses plus belles interprétation ! Chapeau l'artiste !
    Raphael L.
    Raphael L.

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 36 critiques

    4,0
    Publiée le 20 novembre 2013
    "Capitaine Philips", c’est l’histoire vraie d’un acte de piraterie perpétré en 2009 au large de la Somalie qui a vu le capitaine d’un cargo et son équipage attaqués. Paul Greengrass, l’ancien documentariste a choisi de faire un film au naturel, au plus prêt des conditions réelles. Et c’est donc presque exclusivement en mer et sur un vrai cargo que le film a été tourné. Aux manettes et à l’interprétation du fameux capitaine c’est l’excellent Tom Hanks que la production a eu la bonne idée de sélectionner. Très convainquant en capitaine de cargo il nous fait découvrir une profession très technique et lourde de responsabilités. L’environnement dans lequel évoluent ces marins est peut-être bien l’un des plus rude qu’on puisse trouver; plus vaste mais tout aussi vide qu'un désert... Quand on se souvient que prêt de 70% de la surface de la terre est recouverte d’eau, ça donne une idée de la situation en cas de mauvaise rencontre... Paul Greengrass s'est attachée a reproduire les conditions de la vie en mer. La mise en scène est très riche et caractérisée par des plans quasi-exclusivement filmés à l'épaule. L’intensité des mouvements de caméra est précise et adaptée au type d’embarcation pour retranscrire les conditions de la vie en mer. Par ailleurs les plans sont aussi serrés que le confinement auquel sont soumis les personnages, et on remarque que Tom Hanks est presque toujours filmé seul. Comme pour marquer l’isolement que l’on doit éprouver en de telles circonstances. Ce film fait le constat d'un monde devenu difficile, dans lequel chacun lutte pour sa survie et où les situations de conflit sont souvent une histoire de point de vue. L'agresseur étant parfois lui même la victime d’un autre... Capitaine Philips est une histoire qui présente des intérêts multiples. Par sa mise en scène riche et réussie d’une part, mais aussi pour l’histoire vraie et tout ce que l'on apprend de la navigation maritime et des prises d'otages. Par la qualités de leur interprétation les acteurs (et en particulier Barkhad Abdi), rendent hommage à cette histoire qui force le respect. Tom Hanks est encore ici formidable, une interprétation qui prend aux tripes à certains moments rappelant l’excellent "Seul au Monde". Un thriller intense et bouleversant, tristement d’actualité que je vous recommande sans détour.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 275 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    4,5
    Publiée le 20 février 2014
    Capitaine Phillips est juste woaw, Paul Greengrass nous livre pendant près de 2h10 un spectacle absolument grandiose, même si on connait la fin on reste en tension de A à Z, le cœur serré et stressé tellement c'est immersif, la réal de Greengrass est hyper prenante et superbement géré, Tom Hanks livre une de ses plus parfaite prestation, il est foutrement bluffant, face à lui Barkhad Abdi, un jeune nouveau, impeccablement terrifiant, le reste du casting est tout aussi impressionnant. La bande son est saisissante à souhait, les décors sont superbes, en gros c'est du très grand spectacle, chapeau bas à ce richard phillips.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 136 critiques

    4,0
    Publiée le 10 janvier 2017
    Critique de "Captain Phillips". Captain Phillips raconte l'histoire de l'attaque du navire de marine marchande Maersk Alabama en 2009 par des pirates somaliens. Les principales qualités de ce film sont la réalisation et le jeu d'acteurs des deux personnages principaux (le Captain Phillips et le Captain Somalia bien sûr (:-D Oui j'ai osé !)). Bref Tom Hanks au top une fois qui nous offre une scène pleine d'émotion. Le film reflète une triste réalité : celle de la pauvreté dans certains pays d'Afrique qui pousse au banditisme. 4/5
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 1 199 critiques

    4,5
    Publiée le 19 février 2016
    Qui a dit que les films de pirates étaient finis ? Certainement pas Renny Harlin avec "L’île aux pirates", pourtant en échec commercial synonyme de catastrophe financière qui a précipité la société de production Carolco Pictures dans les profondeurs bien sombres de la faillite. Et encore moins Gore Verbinski, le premier réalisateur de "Pirates des Caraïbes", avec le succès qu’on lui connait. Mais ici, rien à voir avec la piraterie d’antan où le rhum abondait et les joutes verbales nombreuses. Nul n’ignore que les actes de piraterie perdurent encore et toujours, notamment au large de la Somalie. Bon nombre de sujets en la matière ont fait la une des journaux, télévisés ou écrits. Mais celle dont on vient nous parler est particulière. Particulière parce que c’est la première fois depuis le XIXème siècle qu’un navire battant pavillon américain est pris en chasse par les pirates somaliens. Nous sommes le 8 avril 2009, et le bâtiment visé est le porte-conteneurs Maersk Alabama, dirigé par le capitaine Richard Phillips au moment des faits. Le reste, je vous laisse le soin de le découvrir. En revanche, ce que je puis vous assurer, c’est que les faits relatés sont très près de la réalité. Pour preuve, le film était en course pour les Oscars dans la catégorie du meilleur scénario adapté. "Capitaine Phillips" s’appuie donc sur des faits réels, et nous invite à partager l’enfer qu’a connu le rôle-titre et son équipage. La réalisation fait preuve de simplicité, de justesse, sans grand artifice. En découle alors un gros sentiment de crédibilité, sans que ça ne tombe à aucun moment dans le too much. A partir du moment où a lieu la première attaque, il s’installe une tension qui restera constante durant tout le reste du film, avec quelques pics ici et là. Le sujet aura été bien maîtrisé par Paul Greengrass, le célèbre réalisateur de deux des épisodes Jason Bourne, à savoir "La mort dans la peau" et "La vengeance dans la peau". Mais il n’y serait pas arrivé sans LA performance de Tom Hanks. On savait déjà cet acteur doué d’un grand talent, mais alors là… c’est simple, j’en suis encore tout retourné. spoiler: Outre la très bonne prestation durant tout le film, c’est cette incroyable aptitude à interpréter l’état de choc dans lequel se trouve son personnage en fin de film. C’est poignant. Que dis-je ? Bouleversant ! Et de le voir ainsi, parler comme un enfant apeuré, nous donne toute la mesure de l’immense impact psychologique. Une performance digne d’un Oscar, mais il n’a même pas été retenu parmi les nominés. Je crois qu’on peut aussi féliciter les acteurs américano-somaliens, pour avoir saisi l’esprit de la piraterie, notamment Barkhad Abdi dans la peau de Muse dont finalement on ne sait pas trop s’il est très malin ou tout simplement naïf, et Faysal Ahmed dans le rôle de Najee, le pirate le plus déjanté spoiler: , véritable chien fou par ses excès d’adrénaline trahis par son comportement proche de l’aliénation avec ses yeux exorbités . La réalisation est quant à elle soignée, avec une perpétuelle mouvance, véritable marque de fabrique de Paul Greengrass. Il faut préciser qu’il n’a pas eu besoin de forcer l’effet désiré, les trois quarts du tournage s’étant déroulés en mer durant deux mois, tout en s’accommodant des passages étroits du cargo, pas vraiment adapté pour le tournage d’un film. Cela crédibilise encore plus le propos pour atteindre une authenticité rarement égalée. Pour parfaire l’immersion du spectateur dans cette malheureuse aventure, le son a été particulièrement soigné. Ce fut reconnu, puisque le montage du son et son mixage furent eux aussi en course pour l’Oscar. En parlant de montage, excellent lui aussi (et hop, une nomination de plus), il permet de suivre presque en temps réel le calvaire du capitaine Phillips, lequel dura tout de même 4 jours dans les faits réels. Le tout est tellement prenant qu’on en perd le fil du temps, tout repère dans l’espace-temps, et a pour conséquence de faire passer sans ennui les 134 minutes du film, tendues à souhait. Enfin je terminerai par la musique signée Henry Jackman. Elle est discrète, et pourtant elle soutient avec force et renforce carrément les moments de tension. "Capitaine Phillips" est empreint d'une grande humilité et d’un énorme respect envers ce fait divers, et je vous le recommande vivement, ne serait-ce que pour Tom Hanks, impressionnant de talent. C’est simple, il sait tout faire…
    Ludovic R.
    Ludovic R.

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 25 critiques

    4,0
    Publiée le 20 novembre 2013
    Un Tom Hanks plus que magnifique. Un personnage frôlant, au départ, les limites de l'anti-héros dans un rôle de capitaine strict voir parano, qui, comme on pouvait s'y attendre se dévoile au fur et à mesure du film. On retrouve quelques codes artistiques plutôt attrayant comme par exemple une différence de cadrage vis-à-vis de l'équipage et des pirates. Avant d'allez le voir, certaines critiques annonçaient un renouveau du genre suspense. Je n'irais pas jusque là étant donné que je ne l'ais pas trouvé d'une extrême originalité dans sa globalité. Le schéma en lui même est assez conventionnel, toutefois, si on s'y intéresse de plus près, je séparerais le film en plusieurs parties vraiment intéressantes. Tout d'abord, on sait ce qu'il va se passer car on connaît l'histoire; et la réalisation joue parfaitement bien là-dessus. Le spectateur est stressé et puisqu'il sait ce qu'il va arriver, il s'interroge. Quand ? Comment ? (c'est d'ailleurs sur ces questions que le film dirige l'intrigue)... Nous arrivons dans la deuxième partie quand les pirates prennent le contrôle et qu'ils recherchent l'équipage. Plus que du suspense, c'est de l'aventure qui entre en jeu. Le film nous laisse aux côtés des "gentils" ce qui nous rend complice et intensifie notre ressenti. On se sent pris en otage. Dans la dernière partie, lorsque le capitaine est seul avec les pirates, une autre intrigue entre en jeu. Le film vire de 30° à tribord. Plus question de bateau, plus question d'équipage, ni de cargaison. Les cadrages qui différenciaient à la base les somaliens et les américains se mélangent pour créer une nouvelle image. Même les somaliens prennent un autre aspect. On frôle à certains moment le syndrome de Stockholm. Ce n'est qu'après une succession de "vagues émotionnelles" que j'ai compris l'importance de la longueur dans cette partie. Sans elle, le film aurait eut un tout autre aspect. La scène finale est extraordinaire. Le jeu de Tom Hanks est incroyable et permet à ces saletés de musiques de blockbuster américains d'avoir un sens et un rôle dans le façonnement de nos émotions. Le seul vrai reproche que je pourrais faire à ce film et au niveau des codes américains et des clichés qu'il peut y avoir notamment avec la scène où l'on voit des militaires bodybuildés et complètement tatoués...De plus, les musiques gâchent à certains moment le réalisme des scènes et c'est bien dommage quand on sait jusqu'où le film nous à transporter. Je ne m'attendais pas à ça en ayant vu la bande-annonce et j'ais été agréablement surpris. Film à voir.
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 1 262 critiques

    3,0
    Publiée le 14 novembre 2013
    Il faudrait arrêter de nous bassiner avec Paul Greengrass, le roi de la caméra qui bouge tout le temps et qui donne la migraine, voire la nausée : ce genre de filmage "énervé" n'a rien de réaliste, ne reflète en rien ce que les participants / victimes d'un fait d'hiver vivent et ressentent (pour être du côté du "vrai", n'importe quel étudiant de première année d'école de cinéma sait que le plan séquence, voire le plan fixe est beaucoup plus efficace... Revoyez les films de Depardon pour en prendre de la graine !), surtout si l'on y ajoute la bonne vieille musique qui vrille les nerfs selon les codes hollywoodiens en vigueur. "Capitaine Phillips" m'a passablement énervé, et une fois de plus, j'ai du mal avec ce concert de louanges qui accompagne la sortie de n'importe quel film qui ne soit pas un blockbuster de superhéros pour ados américains obèses. Désolé, mais l'impact de la globalisation sur la fragile économie somalienne est évoqué en 30 secondes sur plus de deux heures de film, j'ai du mal à penser que Greengrass n'ait pas totalement abandonné - pour la gloire et le fric, tant mieux pour lui - les convictions politiques de son "Bloody Sunday" (son meilleur film, et de très loin...). Désolé, mais j'ai senti l'inévitable admiration derrière la description martiale de l'efficacité de l'armée americaine, une fois de plus. Désolé, mais la première moitié du film, jusqu'au huis-clos excellent à l'intérieur du canot de sauvetage, m'a paru forcée et absolument inintéressante. Maintenant, il FAUT aller voir "Capitaine Phillips" en dépit de tout cela, pour UNE bonne raison, l'interprétation de Tom Hanks, qui dépasse l'entendement : les 10 dernières minutes du film valent tout l'argent qu'on vous demandera à l'entrée du ciné, et les deux heures moyennes qui auront précédé. Il faut voir ce que fait Hanks ici, qui devrait lui valoir toutes les plus hautes récompenses, et que je ne pensais même pas possible. Ça, c'est du GÉNIE.
    Flaw 70
    Flaw 70

    Suivre son activité 234 abonnés Lire ses 422 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2013
    Paul Greengrass revient 3 ans après son très bon Green Zone et signe une oeuvre dans la parfaite continuité de son style. Ériger avec son brillant Bloody Sunday, ce style documentaire a marquer profondément sa filmographie et il a su le magnifier devenant le maître du genre, souvent imiter jamais égaler. Donc pour apprécié pleinement ce film, il ne faut surtout pas être allergique à ce style même si ici la caméra se fait moins "énervé" qu'à l’accoutumé et s'impose comme un Greengrass plus accessible. Ici le scénario retrace une histoire vraie, qui d'ailleurs n'est jamais spécifier misant tout sur son aspect très réaliste. L'ensemble est donc prévisible pour peu qu'on connaisse l'histoire mais le film à le bon gout de ne jamais tomber dans un manichéisme facile ou dans un glorification de l'Amérique. Cela est souligné par les pirates somaliens qui ne sont pas des coquilles vides sanguinaires uniquement là pour créer de la tension, ils ont une humanité, bien plus que les Navy Seals qui eux sont clairement des caricatures vides de personnalité. C'est cette humanité qui rend ces somaliens si dangereux mais aussi si attachant notamment le chef Muse. D'ailleurs les personnages sont joué par des interprètes impliqués et talentueux, la surprise viendra d'ailleurs de Barkhad Abdi, excellent chef pirate à l'interprétation d'une subtilité folle et à la palette de jeu très vaste qui créer l'empathie et on se souciera sans mal de son sort. Faysal Ahmed impressionne aussi en bras droit violent et colérique qui instaure une tension et une imprévisibilité des plus palpable. Et sinon Tom Hanks est comme à son habitude parfait de bout en bout même si il ne joue pas un rôle à contre emploi, ces dernières scènes renouvelle son jeu car il apporte un émotion et une détresse phénoménale, il prouve, pour ceux qui en doutait encore, que c'est un acteur sensationnel. La réalisation est dans la pure tradition de Greengrass, c'est à dire maîtrisé, impeccable et inventive. Sa caméra est plus poser que d'habitude, bénéficiant d'une lisibilité assez impressionnante malgré certains scènes ou la mer se veut plus agiter ou encore les scènes d'actions énergique mais la caméra reste "stable" et les mouvements fluides. Le style documentaire va à merveille à cette histoire qui malgré la prévisibilité de l'ensemble, surtout le dernier acte plus convenu, garde une tension fabuleuse qui nous scotche à notre fauteuil. D'ailleurs le film est très inventif et arrive à être éprouvant du début à la fin, avec une première partie prodigieuse sorte de jeu de chat et la souris sur le cargo pour ensuite se dirigé vers un huit clos oppressant mais ou le rythme est parfois trop long, chose néanmoins nécessaire pour créer de la tension. L'ensemble étant tellement maîtrisé que même lorsque le film se conclut on reste alerte avec l'estomac noué. En conclusion Capitaine Phillips est un très bon film qui maintient une tension permanente, cela fait très longtemps qu'on a pas vu aussi aboutit dans le genre, à l'interprétation impeccable et à la réalisation brillante dans la pure tradition Greengrass avec ses qualités et ses défauts mais ces derniers sont minimes et le film mérite amplement à être vu.
    fyrosand
    fyrosand

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 173 critiques

    4,5
    Publiée le 10 décembre 2013
    Excellent film, ce "Capitaine Phillips" ! Intense du début à la fin, le film nous plonge dans une tension de longue durée grâce à une très bonne mise en scène ... Tom Hanks ( que je ne suivais plus spécialement depuis la période Ligne verte et Forrest Gump ) livre une incroyable performance, prouve qu'il n'a absolument pas changé et qu'il possède encore cet immense talent digne de ses chef d'oeuvres . Basé sur des faits réels, le scénario de base ne peut pas être critiqué mais la manière très réaliste avec laquelle ils ont reproduis les faits nous accroche jusqu'à la dernière seconde ! Je n'ai pas réellement prêté attention à la musique de Henry Jackman ( sauf 2-3 passages fort rythmiques pas du tout désagréables ) . Vous l'aurez compris, Capitaine Phillips est un très bon moment de cinéma à qui l'on ne reproche pas grand chose et qui nous embarque sur le Maersk Alabama au pays de l'intrigue et de la tension !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 25 mars 2014
    "Capitaine Phillips" est un très bon film où le stresse et le suspens règnent. Racontant l'attaque d'un cargo américain au large des côtes somaliennes par des pirates, ce film nous montre un choc des cultures et de nations radicalement différentes comme on en voit rarement au cinéma. Concernant les acteurs, Tom Hanks nous offre encore une fois une prestation parfaite et qui est je trouve une des meilleures de sa carrière, et l'on découvre aussi grâce à ce film un acteur inconnu, Barkhad Abdi qui est excellent également et qui, je l'espère, aura un bel avenir dans le cinéma. "Capitaine Phillips" est donc un film où le spectateur est amené à vivre une histoire incroyable à travers la réalisation de Paul Greengrass, au plus près des personnages, et où la tension monte sans cesse jusqu'au dénouement, et le spectateur ne peut être qu'abasourdi après le film lorsqu'il se rend vraiment compte que ce qu'il vient de voir et de vivre est d'après une histoire vraie.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top