Mon AlloCiné
Les Miller, une famille en herbe
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les Miller, une famille en herbe" et de son tournage !

Idée de départ

C'est à proximité de la frontière mexicaine qu'est née l'idée du film : "Je prenais souvent la voiture pour aller au Mexique, juste pour me vider la tête, et en arrivant à la frontière, je voyais le même type se faire choper : il avait les cheveux longs jusqu’aux fesses, il conduisait un min-van Volkswagen, et il était pris en chasse par des chiens qui le reniflaient. Et je me suis dit – 'Pourquoi tu n’as pas davantage l’air propre sur toi ? Tu devrais te vieillir un peu, te couper les cheveux, louer un camping-car et passer la frontière avec l’herbe, si c’est ton intention'", raconte Steve Faber, l'un des scénaristes. "Et pendant ce temps-là, des familles en campingcars (...) passaient la frontière sans jamais être arrêtées. C’est comme cela qu’est née l’idée d’un dealer de marijuana à la petite semaine qui loue un camping-car et recrute une fausse ‘famille’ pour lui permettre de passer la frontière avec une énorme quantité de shit", précise son comparse Bob Fisher.

Dix ans pour un film

Steve Faber et Bob Fisher, auteurs de l’hilarant Serial noceurs avec Owen Wilson et Vince Vaughn, ont écrit une première version du scénario de Les Miller, une famille en herbe en 2002. Pendant dix ans, leur script est passé entre les mains de nombreux producteurs, sans jamais être porté à l'écran. Il a fallu attendre que Rawson Marshall Thurber accepte de réaliser le film et Jennifer Aniston d'y tenir un des rôles principaux pour que ce projet de longue date soit enfin concrétisé. 

Improvisation

Sur le tournage, le réalisateur, Rawson Marshall Thurber, a favorisé l'improvisation, notamment lors des joutes verbales qui opposent Jennifer Aniston et Jason Sudeikis : "J’aime travailler avec des réalisateurs qui accordent une grande marge de manoeuvre à leurs comédiens, et qui s’amusent autant que nous dans l’improvisation. Rawson nous a fait confiance et nous a donné une certaine liberté, et j’ai adoré chercher l’équilibre entre réalisme et burlesque", déclare la comédienne.

Prothèse "génitale"

Lors de l'une des séquences du film, le personnage de Will Poulter est mordu aux parties génitales par une tarentule. L'équipe de maquilleurs a donc fabriqué une prothèse les reproduisant, à quelques détails près ! A propos du tournage de cette scène, le comédien confie : "J’avais un peu froid, pour dire vrai, et je n’étais pas franchement à mon avantage. Et à observer les réactions de Jason, Jennifer et Emma, il était clair que ça se voyait que j’avais très, très mal – car aucun d’entre eux ne pouvait détacher son regard de moi. À ce moment-là, je n’avais plus qu’une envie : tourner la scène et remonter mon pantalon."

Entraînement intensif au strip-tease !

L'actrice Jennifer Aniston raconte qu'elle s'est entraînée intensément à l'art du striptease pour préparer son rôle. La comédienne de bientôt 45 printemps, qui pratique habituellement le yoga, a eu droit à une heure de sport par jour, six jours par semaine, sous la houlette d'une chorégraphe, afin d'avoir l'air crédible lors des séquences d'effeuillage. Et ce en dépit d'une blessure au genou ! Pour qu'elle puisse se sentir plus à l'aise, la fameuse séquence du striptease devant les dealers a été tournée en comité réduit, sans les autres acteurs, comme le précise sa partenaire Emma Roberts.

Emma Roberts accro à son smartphone

L'équipe raconte que sur le plateau de tournage, la jeune actrice Emma Roberts passait son temps à envoyer des tweets et à lire ses mails sur son smartphone ! Le smartphone de son personnage, qu'elle a choisi elle-même, est le même que le sien, elle a donc pu continuer à l’utiliser quand elle était en arrière-plan d’une scène !

Bourreau de travail

Le comédien Will Poulter a veillé des heures durant, écoutant en boucle la chanson de TLC Waterfalls, pour rendre son personnage crédible lorsqu'il rappe dans une scène. C'est l'acteur lui-même qui, fan de hip-hop, a choisi cette chanson. Par ailleurs, lors du tournage de cette séquence, l'équipe du film a fait un clin d'oeil à Jennifer Aniston, en changeant pendant une prise la chanson Waterfalls avec celle du générique de Friends, I'll Be There For You, des Rembrandts.

Des costumes de strip-tease authentiques

Afin d'être au plus juste concernant le style vestimentaire des strip-teaseuses, lors des séquences dans le club avec le personnage de Jennifer Aniston et ses collègues, la chef-costumière Shay Cunliffe a fait son shopping dans les boutiques de Wilmington, en Caroline du Nord, où se rendent les professionnelles du pole dance. "Les vendeurs m’ont donné pas mal de conseils, notamment sur la hauteur des chaussures compensées", indique-t-elle.

Brad et les baleines

Le personnage de Brad, campé par Ed Helms, est le plus excentrique. Il ne porte jamais la même tenue deux fois de suite dans le film. Le chef-décorateur Clayton Hartley a fait en sorte que son bureau rende compte de son étrange obsession pour les orques. Son bureau a donc été équipé d'un fond vert, les effets visuels étant ajoutés en postproduction. "Derrière son bureau trône un énorme aquarium, dans lequel vit une orque", décrit l’acteur. Le réalisateur Rawson Marshall Thurber a quant à lui déniché pour le décor du bureau de Brad un piano numérique ayant la forme d’une baleine tueuse. L'équipe a donc fait venir l'unique exemplaire de Pologne, par bateau ! Ed Helms a même appris à sculpter la glace avec une tronçonneuse, avec l'aide d'un sculpteur réputé, pour avoir l'air crédible alors qu'il sculpte une baleine ! Il a fallu construire sur le plateau un congélateur contenant un bloc de glace de 6 mètres, que le sculpteur a ensuite taillé.

Retrouvailles

Les Miller, une famille en herbe permet à Jason Sudeikis et Jennifer Aniston de partager une nouvelle fois l’affiche, après la comédie Comment tuer son boss. Le nouveau film de Rawson Marshall Thurber marque également les retrouvailles de Nick Offerman et Kathryn Hahn qui ont joué ensemble dans la quatrième saison de Parks and Recreation. L'actrice connaît aussi bien Jennifer Aniston pour avoir tourné dans Peace, Love et plus si affinités avec elle l'année dernière.

Clin d'oeil

Pendant une scène, le personnage de Jason Sudeikis, qui se tient debout sur des morceaux de plastique, déclare avoir vu la série Dexter. Or, ses partenaires Matthew Willig et Mark L. Young ont tous deux incarné des personnages secondaires dans la célèbre série TV. Le premier y incarnait un chef de gang coriace et le second un jeune meurtrier qui se donne la mort en prison.

Lieux du tournage

Bien que le film soit censé de dérouler à Denver, sur les routes du Colorado, et à la frontière Mexicaine, il a été tourné à Wilmington, en Caroline du Nord, ainsi qu'à Santa Fe et dans les environs d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique, pour les décors naturels représentant le Mexique.

Fausse frontière plus vraie que nature !

La frontière américano-mexicaine a été reconstituée par l'équipe du film sur une autoroute qui est restée fermée à la circulation pendant près de trois semaines. Une fausse frontière tellement réaliste qu’une automobiliste, croyant avoir atteint la frontière, s'est mise à pleurer. Elle pensait s'être perdue ! Lors de la scène de la tarentule, la circulation a aussi dû être bloquée, des policiers empêchant les voitures d'avancer. Un vrai dealer, cédant à la panique, a alors jeté un sac contenant de la drogue par sa fenêtre puis a redémarré à toute allure pour fuir. "J’aime bien me dire que Les Miller, une famille en herbe est un film qui parle de drogue, mais qui enraye la consommation de stupéfiants. On a donc contribué à combattre la criminalité", plaisante le producteur Chris Bender.

Le camping-car : la vraie star

Deux véhicules ont été utilisés par la production pour le camping-car des Miller, un Coachmen Encounter Class A, ainsi qu'un camping-car plus modeste pour la famille Fitzgerald qui sympathise avec les Miller. L'habitacle a été reconstitué en plateau, pour faciliter la mise en scène : les parois étaient amovibles pour que la caméra se déplace plus aisément. Les décors ont également été installés sur une plate-forme mobile permettant la simulation du déplacement d’un véhicule. Il a fallu que chacun se familiarise avec la conduite d'un tel engin. Un jeu d'enfant pour Jason Sudeikis, qui commente avec humour : "J’ai beaucoup pratiqué les jeux vidéo dans mon existence, et j’ai même conduit un énorme bus dans 'Grand Theft Auto' (...) et je crois que l’univers des jeux vidéo obéit aux mêmes lois de la physique que le pilotage d’un camping-car !"

Casting

Jason Bateman, Will Arnett et Steve Buscemi ont tous les trois été envisagés pour interpréter David Burke dans Les Miller, une famille en herbe. Mais c'est finalement Jason Sudeikis - rendu célèbre aux Etats-Unis grâce à sa participation à l'émission à sketchs "Saturday Night Live" - qui a été choisi. C'est également le comédien Adam Driver qui devait à l'origine incarner le personnage de Scottie P., mais il a été retenu en raison du tournage de la série Girls. C'est donc Mark L. Young qui l'a remplacé au pied levé. Enfin, la grosse surprise du casting est la présence de l'acteur français Tomer Sisley (Largo Winch).

Retour aux sources

Les Miller, une famille en herbe marque le retour de Rawson Marshall Thurber à la comédie après The Mysteries of Pittsburg, présenté en compétition au Festival de Sundance en 2008. C’est le déjanté Même pas mal ! (Dodgeball) avec Ben Stiller et Vince Vaughn qui a fait connaître le réalisateur en 2004.

Succès surprise au Box Office américain

Les Miller, une famille en herbe, intitulé We're the Millers en version originale, a créé la surprise en remportant un succès inattendu au Box Office américain : ayant effectué un démarrage tout à fait louable de 26,6 millions de dollars, rien que pour son premier week-end d’exploitation, la comédie a passé la barre des 100 millions le 30 août 2013. Elle a totalisé plus de 120 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis, soit plus du triple de son budget, estimé à 37 millions de dollars ! Du côté du reste du monde, le film a déjà dépassé les 50 millions de dollars de recettes supplémentaires, et il doit encore sortir en salles dans plusieurs pays où le public devrait se déplacer en nombre.

Narcissisme extrême

Le personnage joué par Ed Helms, Brad, est un grand narcissique, à tel point que l'équipe a pensé à des détails que l'on ne voit même pas à l'écran : "Par exemple, chacune de ses affaires était marquée de ses initiales, y compris son maillot de bain ou ses poignets de chemises. Son narcissisme est tel que la caméra n’est pas à même de cerner ce genre de détails", commente la chef costumière Shay Cunliffe.

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Il était une fois en Amérique (1984)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bumblebee (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Edmond (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Hunter Killer (2018)
Back to Top