Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
White House Down
note moyenne
3,4
6411 notes dont 744 critiques
8% (56 critiques)
23% (169 critiques)
34% (251 critiques)
17% (126 critiques)
11% (80 critiques)
8% (62 critiques)
Votre avis sur White House Down ?

744 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 914 abonnés Lire ses 1 365 critiques

1,0
"White House Down" est un blockbuster complètement dépassé par sa médiocrité sans nom ! Dans le genre, on a déjà vu souvent ce type de scénario où un homme et un seul va sauver le monde ! Mais ici, c'est vraiment le pompon à tous niveaux car avec la grosse artillerie sortie, on ne fait pas dans la dentelle ! On ne nous épargne rien de rien pendant plus de deux heures et de plus, on a deviné le déroulement et la fin d'emblée ! Rien n'est crédible pour deux sous dans cette histoire où les motivations des terroristes, les enjeux pour le monde ne sont même pas expliquées et bien définies... Les méchants sont des caricatures vivantes et le héros et sa fille ne valent guère mieux ! Que ce soit le père invincible et sans aucune blessure malgré les chutes, les coups et les défenestrations répétées que sa fille courageuse en reporter coûte que coûte malgré la panique générale, tout nous amène à sourire de ces bêtises sans aucune limite ! Quelle invraisemblance gratuite et indigeste avec en prime un grand sérieux des acteurs alors qu'un humour au second degré aurait peut-être sauvé la mise. On pense bien sûr dès le début à la comparaison avec "La Chute de la Maison Blanche" qui était d'un autre niveau avec une construction solide et bien réfléchie. Tout était bien au point car la situation de base avait une certaine crédibilité et la succession des enjeux étaient très bien démontrée avec des conséquences dans le monde qui faisaient frémir ! Une grosse déception après avoir vu cette dernière mouture où tout est tiré par les cheveux, où tout est excessif et donc pathétique comme rarement...
Edgar L.
Edgar L.

Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 271 critiques

2,0
Pour la 3ème fois de sa carrière, Roland Emmerich a décidé de faire exploser la maison blanche (déjà fait dans "2012" et "Independance Day"), et pour cela, il a fait appel à Jamie Foxx et Channing Tatum. Un film pop-corn aux situations grand-guignolesques parfois très risibles. Quelques mois seulement après la sortie de "La Chute de la Maison Blanche", celle-ci est à nouveau au coeur des fantasmes d'un réalisateur américain. Récit. [...] On est clairement devant un blockbuster américain dans lequel tous les clichés du genre sont réunis : effets spéciaux spectaculaires, dialogues nullissimes, et synopsis improbable. Le too-much est sûrement un parti pris du réalisateur, mais celui-ci a le défaut d'entraîner un quitte ou double pour le spectateur, et pour moi, c'était clairement le côté quitte qui l'a emporté. L'humour est parfois efficace, mais rend souvent les situations ridicules. Les répliques sont parfois proches du ridicule, et les situations abracadabrantesques décrédibilisent totalement un film qui n'était déjà pas vraiment crédible à la base. On voit ainsi le président américain dans une 4*4 avec son "sauveteur" en train de tirer sur les terroristes qui le poursuivent sur le gazon de la maison-blanche. Incroyable ? Oui. Ridicule ? Presque. [...] Tout juste la moyenne pour Roland Emmerich le roi des films catastrophe qui nous offre un visuel impressionnant mais une histoire tirée par les cheveux et des dialogues parfois proches du ridicule. Rien de plus qu'un film pop-corn, certes plutôt bien réalisé, mais qui vous poussera parfois proche de l'exaspération. On a l'impression que le réalisateur allemand tourne en rond et réalise toujours le même film.
tony-76
tony-76

Suivre son activité 622 abonnés Lire ses 1 401 critiques

4,5
White House Down est tout simplement excellent en tout point ! J'ai été plus que surpris, le résultat est bien là. Néanmoins, je croyais être déçu du duo Tatum et Foxx qui d’habitude, ne joue pas des rôles écœurants. Cependant, je fus impressionné par leur énergie, et leur complicité dynamique. Roland Emmerich a amené un film moins catastrophe que les autres, ajoutant quelque petits clins d’œil comiques qui étaient fort appréciés. D’autant plus qu’il n’y a aucune prise de caméra gênante durant le film, Emmerich est presque rendu un maître à ça. Aussi,spoiler: il ramène encore cette notion de happy end malgré la destruction qui, malgré la major partie de ses films finissant de cette manière, nous met un sourire aux lèvres. Les scènes d'actions sont vraiment entraînantes, jouissives et explosives !! Il y a aucun temps mort. Finalement, j'ai préféré ce dernier qu'au précédent film " La chute de la maison blanche " spoiler: car cela était moins sanglant. Donc pour conclure, le film est magnifique visuellement, les effets spéciaux sont bons, les deux personnages principaux ont un humour coquin et subtil, le scénario est correct, mais le divertissement est au rendez-vous !
Dandure
Dandure

Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 135 critiques

1,5
Attention: cet avis contient des spoilers tels que: spoiler: La maison blanche n'explose même pas ; le méchant utilise un pager et c'est censé démontrer à quel point il est arriéré. A Hollywood on n'a pas d'idée, mais on a de l'argent. Quand on en trouve une, on en met 2 fois plus. - Oh mon dieu ! Des terroristes ont pris la maison blanche ! - Ah non hein, vous m'avez déjà fait le coup il y a 3 mois. On vient à peine de ravaler la façade après le passage d'Antoine Fuqua. - C'est grave cette fois monsieur: c'est Roland Emmerich. - Zut, un professionnel de l'apocalypse. Il va encore tout pulvériser ? - Non monsieur, il est à court de munitions. - Bon, il est où John Mclane ? - Perdu en Russie, monsieur. - Jack Bauer ? - Il dort monsieur, il a des journées trop chargées. - Mel Gibson ? - Trop vieux pour ces conneries. - On a qui alors saperlipopette ? - Channing Tatum ! - Qui ? - Tu sais..le danseur de Sexy dance et Magic Mike. - On a une chance de jubiler ? - Aucune monsieur. Le plus dérangeant dans cette version d'Emmerich n'est évidemment pas Channing Tatum (qui sait tout jouer) ni son patriotisme récurrent, ni la naïveté de son discours ou de ses héros mais le manque de spectaculaire visuel et de tension narrative. Avec un budget deux fois moindre, Antoine Fuqua livrait une série B d'action non stop, un peu décérébrée et sans recul mais se payait le luxe de défoncer la maison blanche avec méticulosité et obstination, multipliait les rebondissements et confrontait ses personnages à des dilemmes moraux. La maison blanche était le personnage autour duquel évoluait l'action et les situations. Bref, on avait un huis-clos limité mais cadré. La forme sans le fond. Roland Emmerich fait l'inverse, il ouvre son film sur le monde. A force d'éparpiller les clichés de son Amérique idyllique dans un monde fantasmé, il oublie de se concentrer sur la dramaturgie, torche les dilemmes en 2 plans, ne crée aucune situation, ne s'amuse pas avec sa prise d'otage. Ici la maison blanche est un décor idéalisé qu'il ose à peine toucher, un parc à thèmes qui sert plus de terrain de jeu à ses opinions qu'à de grosses destructions. Bref, on a un film d'auteur pompeux camouflé sous l'artillerie enrayée d'un blockbuster mollasson. On notera tout de même quelques blagounettes qui allègent la mièvrerie ambiante. Ca n'explique pas un budget de 150M$. Moralité: Les attentats, c'est mieux à la TV.
Chris46
Chris46

Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 948 critiques

4,0
" White House Down " très bon film d’action de Roland Emerich . C’est l’histoire de John Cale ( Channing Tatum ) un membre de la police du capitole qui vient de se faire refuser le job dont il rêvait celui d’assurer la protection du président des États Unis ( Jamie Foxx ) . Espérant éviter une déception à sa fille Emily ( Joey King ) lorsqu’il lui apprendra la nouvelle il décide de l’emmener visiter la Maison Blanche . C’est à ce moment là qu’un groupe paramilitaire lourdement armé attaque le bâtiment . Alors que le gouvernement américain sombre dans le chaos John va tenter de sauver sa fille , le président et le pays tout entier ... " White House Down " est un très bon film d’action sortit en 2013 mis en scène avec efficacité par le réalisateur Roland Emerich ( " Stargate , la porte des étoiles " , " Indépendance Day " , " Godzilla " , " 2012 " ... ) . Bon cette histoire de prise d’otage à la Maison Blanche par un groupe de terroristes avec un type seule qui va se démener comme un dingue pour sauver tout le monde et en particulier sa fille et le président des États-unis n’a rien de franchement originale sa rappelle " Die Hard , Piège de Cristal " ( un homme seul qui va affronter une bande de terroristes) sauf que sa ne se déroule pas dans un immeuble mais à l’intérieur même de la Maison Blanche . De plus un autre film sortit à peine quelque mois plus tôt ( " la chute de la Maison Blanche " ) qui racontait aussi une prise d’otage avait déjà pris pour contexte la Maison Blanche . L’ histoire est donc classique et déjà vu mais malgré tout d’une très grande efficacité avec ce type qui va tenter de sauver sa fille et le président des États Unis ce qui va donner lieu à des séquences d’actions spectaculaires avec son lot de fusillades , de combats , de course poursuite et explosions en tout genre qui va nous en mettre plein la vue et nous divertir de bout en bout le tout saupoudré de quelques touche d’humour très sympathique . On va être tenu en haleine de bout en bout grâce nottament à un bon suspense très bien mené pour voir comment il va réussir à sauver le président et se débarrasser des terroristes même si on se doute quand même de l’issue assez prévisible spoiler: ( on se doute bien qu’il va réussir à se débarrasser des terroristes et que le président va le récompenser en le nommant garde du corps personnel le job dont il rêvait au départ et qu’on lui avait refuser ) . Les scènes d’actions sont spectaculaires , divertissante et le contexte de la Maison Blanche les rendent assez originale et jouissif spoiler: ( les fusillades à l’intérieur de la Maison Blanche , la course poursuite en voiture dans les jardins de la Maison Blanche , l’attaque des avions sur la Maison Blanche ... ) . Bon certaines choses paraissent surréaliste et invraisemblable . En même temps Roland Emerich n’est pas réputé pour faire dans le subtil et le réalisme . On retrouve bien son style bourrin et surréaliste et c’est ce qu’on aime aussi quand on regarde ses films . Ce qu’on aime c’est en prendre plein la vue même si c’est pas toujour très crédible et réaliste et de ce côté là ils nous a rarement déçu . Et puis bon si tout devrait être réaliste à 100 % au cinéma on s’ennuyait ferme . Le film est porter par un bon casting avec à sa tête l’acteur Channing Tatum plutôt crédible en héros casse cou qui va tout tenter pour sauver sa fille et le président des États Unis pris au cœur d’une prise d’otage à la Maison Blanche . A ses côtés l’acteur Jamie Foxx qui est assez amusant en président des États Unis totalement dépasser par la situation dans lequel il se retrouve et qui va se retrouver à faire des choses surréalistes pour sauver sa peau et c’est plutôt amusant à voir . Le duo Channing Tatum / Jamie Foxx fonctionne bien . Pour résumer " White House Down " est un très bon film d’action prenant et spectaculaire qui nous divertit et nous tient en haleine de bout en bout .
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 874 abonnés Lire ses 3 692 critiques

5,0
Bordel de merde ! Alors que je suis en vacances tranquillou en Roumanie, je regarde les sorties locales et je vois ce film, au départ à l'affiche je pensais qu'il s'agissait du dernier Bay (elle était réduite et le titre était en Roumain), mais finalement non, c'est le dernier Emmerich. Enfin, comme si ça changeait quelque chose ! Je pense que j'ai plus d’animosité envers Emmerich car Bay m'a fait rire devant ses nanars que sont Bad Boys II et Transformers II. Emmerich m'emmerde toujours profondément. M'enfin celui-là vaut le détour, voyez plutôt. Tonton Roland il a fait fort. Il signe ici son chef d'oeuvre, le plus grand film de sa carrière et prouve qu'il est pas un tocard, il est bien plus que ça, il est le sommet de la tocardise, le représentant des tocards sur Terre. Moi qui le prenait pour un abruti qui bien qu'allemand à la base était devenu un bête faiseur de films de propagande US sans talent, il signe ici un film de propagande d'une maîtrise rare, c'est juste impressionnant. Le film est en fait un Die Hard en nul à chier, avec une bonne dose de patriotisme en plus, et un peu de triller. On a donc Channing Tatum, qui commence à ne plus m'être insupportable, divorcé, qui veut faire plaisir à sa fille. Tonton Roland il n'aime pas les divorcés, ben non, ça ne colle pas avec la famille américaine telle qu'elle doit être, donc la fille qui lui tourne autour, rassure toi, tout comme le beau père dans 2012... il faut qu'elle soit écartée pour que la famille puisse se recomposer et s'unir (sous le regard de Dieu le père, cela va sans dire). Et on a le président des USA, un noir, cool, pour la paix dans le monde, qui fait des choses trop cool, qui porte des baskets (si si, ils ont osé, cette scène est tellement conne que je me suis chié dessus, mais littéralement, un régal), qui adore Lincoln et qui veut faire le bien et il adore Lincoln, je vous avais dit qu'il adorait Lincoln ? Il adore Lincoln. Tatum a une petite fille qui est amoureuse du président, beau complexe d'Oedipe à 11 ans. Bon évidement Tatum va sauver le président qui va devenir son best buddy. Trop swag. Je passe sur la petite fille qui va faire preuve de courage et de patriotisme à l'aide de YouTube, mon Dieu qu'elle est belle l'Amérique lorsque avoir un téléphone haut de gamme et une multinationale : Google, peuvent sauver le monde ! Et aux chiottes ces croutons qui ont encore un bipeur. Pour vivre aux USA il faut consommer et consommer bien ! On a là le thriller le plus con du monde avec un plan qui a autant de probabilité de marcher que le plan du dernier Leterrier. Forcément tu te doutes bien que lorsque le méchant se révèle après 30 min de film, il y a entourloupe, ce n'est pas lui qui tire les ficelles. On a donc tout le film qui est là pour que l'on voit le président faire des actions courageuses aidé par un type normal qui veut juste aider par patriotisme, car c'est bien pour son pays. En fait ce film est là pour montrer qu'on peut être patriote et pacifiste. Ben oui maintenant il n'y a plus trop de gros beaufs qui veulent faire la guerre, alors il faut convertir le public au patriotisme, celui qui n'est pas pour la guerre. J'adore aussi l'auto référence à ID4 que se fait Emmerich, c'est juste génial. On est dans le navrant le plus total. Mais le plus navrant du monde, c'est le final, mon dieu j'étais debout sur mon siège à hurler, "oui fais le, fais le, sois assez con pour faire ça, oui fais moi sur le visage Roland, j'aime ça, continue, oh oui oui..." Et il m'a écouté. Il l'a fait. J'en ai pleuré. Tout comme j'ai pleuré lorsque la fille de Tatum agite un drapeau au ralenti. Le plus beau moment de cinéma de tous les temps voir même de ma vie ! De mon voyage en Roumanie je retiendrai une seule chose : White House Down, le blockbuster qui prend le patriotisme exacerbé au sérieux et qui livre ce bijou, ce chef d'oeuvre de nanardise absolue. J'en pleure. Je ne parle bien entendu pas des incohérences, on s'en fout, le message, putain le message ! VIVE L'AMERIQUE ! VIVE LA MALBOUFFE ET LES COMICS !
Moorhuhn
Moorhuhn

Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 576 critiques

0,5
Top! Tocard de nationalité allemande, je réalise des films de propagande américains dénués de tout sens artistique, j'ai filmé Will Smith en train de cabotiner après avoir abattu un vaisseau extra-terreste, j'ai fait croire qu'un monstre aussi grand qu'un building pouvait se cacher dans les égoûts, j'ai tourné un film sur la fin du monde où une faille poursuivait le personnage principal, j'ai osé mettre des mammouths sur une pyramide. Je suis, je suis? Roland Emmerich! Le maître. Celui qui fait des films sur les USA, pour les USA et qui nous montre que même menacés et touchés, les USA sont les plus beaux, les USA sont les meilleurs et même que leur président est cool car il porte des baskets. Ce n'est même plus une surprise, je me demande encore comment j'ai pu espérer un petit film correct venant de la part de l'ami Roland. Il faut dire que j'avais bien apprécié son The Patriot à l'époque pour son côté très violent et sanglant, parce que moi j'aime le sang, les tripes et les larmes (puis Mel Gibson disait "Vive la France" dedans et ça c'est bien). Mais ici non, il n'y a même pas ce mince intérêt. Emmerich a décidé de nous emmener directement à l'autel du temple de la bêtise pour nous forcer à nous y agenouiller devant la toute puissance dévastatrice de neurones que représente Hollywood à l'heure actuelle. A un moment donné il faudrait quand même arrêter de déconner et surtout d'arrêter de prendre les spectateurs pour des cons. Je sais bien que c'est récurrent chez Emmerich mais merde, on ne peut plus se laisser pisser dans le crâne ainsi. Tout, mais absolument tout, est merdique dans ce film. Déjà, une fois encore, on se tape un énième film de propagande pro-US. Une fillette de 11 ans est fan du président qui oeuvre pour la paix dans le monde (ha ha ha... Non, rien), qui est trop cool car il va au contact des enfants pour être en vidéo sur leur blog (oui,oui, vous avez bien lu) et qui porte des Air Jordan tout en cognant les méchants qui tentent de les lui arracher (oui, oui, oui, vous avez toujours bien lu). Nous avons atteint ici le summum de la bêtise mes enfants, le nirvana de l'abrutissement. Je me doute bien que le scénario de l'actioner lambda sortant sur grand écran n'est pas le point le plus important mais ici la débilité est si immense qu'on ne peut décidément pas l'ignorer. Déjà c'est archi prévisible, on devine le comploteur dès la première séquence où celui-ci apparaît, on sait bien sûr qu'il y en a d'autres puisque son dessein est révélé au début du film et bien sûr on sait que Tatum se rabibochera avec sa fillette car encore une fois, la famille vaincra, l'Amérique vaincra, votre cerveau dépérira. Puis que cette fillette est agaçante, encore une qui rejoint le club des gosses têtes-à-claques au cinéma. D'autant plus que toutes les scènes où elle est présente sont ridicules. En particulier une, vers la fin. Où armée de son courage et de sa détermination, elle s'en va saisir le drapeau de la présidence pour l'agiter sous une musique héroïque et en slow-motion. Je pense avoir déjà dit ça dans plusieurs de mes critiques mais là pour le coup je suis on ne peut plus formel et sûr de moi, cette scène est juste la scène la plus ridicule que j'ai pu voir au cinéma depuis un long, long, long, looooooong moment. C'était l'apothéose de ce chef d'oeuvre du nanar, la délivrance pour mon système lacrymal qui a décidé d'exploser à ce moment-là. J'en pleurais de bonheur, c'était juste fabuleux, le plus bel instant nanar que j'ai vu sur grand écran, un prodige cinématographique! Car il s'agit bien de ça pour ma part: Un beau nanar. Ca se prend tellement au sérieux mais c'est juste pathétique et pourtant si (involontairement) drôle. Je pourrais décrire en détail chaque scène tordante de ce film mais la critique serait trop longue. Il y a quand même cet instant fabuleux où la femme du comploteur tente de raisonner son mari en lui demandant de retourner à la maison. Ben oui bien sûr, tu tentes d'enlever le président, t'as tué plein de gens mais si tu te grouilles tu pourras rentrer à temps pour boire le thé. Déjà bien drôle à la base, il fallait en plus qu'elle décide de retourner sa veste 20 secondes après pour nous livrer une fois encore un fabuleux moment nanar. Ce film est ridicule et ça me fait de la peine de voir des acteurs que j'estime là-dedans. Jamie Foxx cabotine comme jamais, Tatum que je ne déteste pas ne dégage rien dans ce film mais le pire c'est James Woods quoi. J'adore cet acteur mais pourquoi va-t-il s'enterrer là-dedans? Malgré la bonne dose de rire que le film a su me fournir, j'étais quand même triste de voir de bons comédiens patauger ainsi dans la gadoue. Et même en temps que film d'action ça ne vaut pas un clou. La caméra reste miraculeusement assez stable mais le film est bourré de CGI plus dégueulasses les uns que les autres, ce qui donne un rendu visuel d'une laideur sans nom, fond vert rpz. Le simple plan de la voiture dans la piscine disponible dans le trailer annonce la couleur. C'est juste moche, grossier et déjà dépassé. Puis c'est dix fois trop long également, ne rendant même pas ce film efficace en temps que divertissement. Puis il y a aussi ce détail. Le héros s'appelle John Cale, il porte un marcel blanc, a des problèmes familiaux, se retrouve tout seul au mauvais endroit au mauvais moment face à une équipe de terroristes dont l'un est un hacker et son best friend ever est un noir. J'ai envie de vous dire sur un ton très ironique que toute ressemblance avec Die Hard ne serait que simple coïncidence, mais bon j'imagine que les connaisseurs avaient déjà saisi l'idée. Résumons donc ce bel objet. Action moche, scénario horrible, personnages sans saveur, président américain trop cool avec des baskets, Chaning Tatum qui parle avec un écureuil (ah oui j'avais oublié de mentinner ça), un patriotisme pacifiste (la nouvelle tendance trop SWAG aux USA)... Bref, arrêtons les frais pour aujourd'hui. White House Down est un film ridicule sur tous les points mais qui conserve cependant un certain intérêt du fait de son potentiel de nanardise très élevé. Au fond n'ayez crainte, vous verrez un film de merde mais qu'on peut prendre comme une excellente comédie. Pour peu d'avoir quand même un peu de second degré parce que sans ça, WHD c'est un peu le fric ou Tché-Tché. Tu donnes le fric mais Tché-Tché quand même. Roland Emmerich m'a surpris une fois de plus car jamais je n'aurais pensé assister à un spectacle aussi abrutissant qu'hilarant. Une nouvelle perle du nanar, White House Down est un blockbuster indispensable pour enfin comprendre ce qu'est un mauvais film d'action. Et en plus il a osé faire un clin d'oeil à un autre chef d'oeuvre de propagande signé de sa plume, le fabuleux Independence Day. Décidément Roland, Ich liebe dich.
Carville
Carville

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

1,0
Affligeant, juste affligeant. Je ne comprends pas que les gens lui donne en moyenne 3 étoiles. Pour faire simple, si vous voulez voir un remix du scénario de Die Hard 1 en moins bien à la sauce patriotico-pacifiste primaire Américaine, des dialogues affligeants, une 3D omniprésente et qui se voit! Enfin une scène finale risible, ce film est pour vous. Pourquoi remix de Die Hard 1, au dela du fait que Channing Tatum porte le débardeur vous avez exactement la même base. Remplacez le Nakatomi plaza par la Maison Blanche et on y est. L'informaticien qui pirate le système en écoutant du Beethoven, le flic qui est là par hasard, sa fille prise en otage, le 1er méchant que Tatum tue est le frère d'armes du chef des terroristes, les forces de l'ordre qui donne l'assaut avec un blindé et se le font détruire, etc. Tout exactement dans le même ordre et je pourrais continuer la liste comme cela longtemps. La sauce patriotico-pacifiste primaire Américaine. Je peux parfaitement comprendre qu'on le film soit patriotique, c'est les 'Ricains, ils sont comme ca. Mais là, quand le président Américains est un remix de Barack Obama qui veut la paix dans le proche-orient en retirant les troupes US de la région (quand on regarde l'actualité récente, on rigole un peu au passage). On ajoute a cela tout les stéréotypes du parfait petit président US, il se bat seul contre les méchants industriels, il a des répliques "cool" puisque c'est Obama, veut la paix dans le monde et spoiler: est prêt à se sacrifier pour sauver la fille de Tatum. Aussi les autres pays comme la Chine, la Russie, l'Inde et la France (je croyais qu'on était allié) mobilise leurs troupes en vue d'une contre-attaque sur les USA puisque le pays est déstabilisé (je vois pas le rapport mais bon). L'apotéose étant la scène finale spoiler: ou alors que l'on s’apprête à bombarder la Maison Blanche, la fille de Tatum sort avec le drapeau présidentiel et l'agite désespérément sur la pelouse, les pilotes voient le drapeau (tout ca dans des super jets qui vont a 1000 km/h) et refuse de bombarder (refusant un ordre direct du "nouveau président américain" qui est le traite au final). Enfin le vrai président et sauver, les pays du monde l'appel pour dire qu'ils sont d'accord pour son plan de paix au proche orient et il fait le touriste autour du Lincoln Monument, tout ca en moins de 5 minutes. Donc on parlera pas finalement du peu de scène de baston et des dialogues inconsistants ce qui est dommage parce qu'au final le casting est bon, les méchants, James Wood en tête, sont crédibles, il y avait de quoi faire un bon blockbuster. Un film raté a prendre avec beaucoup d'ironie et qui sera vite oublié par le public.
Firehole
Firehole

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 20 critiques

0,5
C'est un film que j'ai été voir pour de bonne raisons : J'ai un fils de 14ans que j'ai du accompagné. Avec « White House Down », Roland Emmerich revient à ses obsessions premières : Détruire les monuments symboliques des USA, glorifier la testostérone et la morale du président américain, et montrer son personnage musclé au grand coeur sauver le monde. Les catastrophes qui se succèdent dans la film sont hélas à la mesure du naufrage absolu de ce blockbuster épouvantable.
gjolivier1982
gjolivier1982

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 317 critiques

0,5
Voici la palme du pire blockbuster de l'année. On croyait ce titre réservé au désastreux RIPD mais non ce film infâme remporte ce prix haut la main. C'est simple, absolument rien ne le sauve. L'idée n'était pas originale mais bon passe encore. En revanche le scénario est d'une nullité abyssale, les répliques sont consternantes de bêtise, les acteurs sont catastrophiques même si clairement ce n'est pas vraiment de leur faute avec un tel scénario et un réalisateur d'une telle incompétence. Même la musique semble sortir d'un mauvais film des années 1980. Et que c'est lent et ennuyeux a mourir. C'est bien simple je ne crois pas avoir vu aussi mauvais depuis bien longtemps.
selenie
selenie

Suivre son activité 407 abonnés Lire ses 4 732 critiques

2,0
Le grand retour de Roland Emmercih au genre qu'il l'a rendu célèbre, soit le gros film catastrophe et bourrin. Il a fait illusion (magnifiquement faut bien l'avouer) avec son dernier film "Anonymous" (2011) sur Shakespaere mais chasser le naturel... Et pour faire encore plus original il détruit la Maison Blanche pour la 4ème fois (après "Independance Day", "Le jour d'après" et "2012") et fait suite à "La chute de la Maison Blanche" (2013) de Antoine Fuqua où c'était Gerard Butler qui venait en aide au président Aaron Eckart. Bref vous l'aurez deviné c'est du 100% tout beau tout neuf !... L'illusion devient clair comme l'eau de roche dès les premières minutes où on tente de nous faire croire que le scénario a été travaillé, on a donc droit à des banalités affligeantes comme de faire fuir un écureuil en lui parlant calmement, un argumentaire évidemment touchant sur la montre du président, un tueur qui fait une diversion aussi inutile que ridicule ("... s'il vous plait aidez-moi..." ... beurk à vomir)... Etc... Et j'en passe et des meilleurs... Un gros casting avec des seconds rôles assurés par les solides Maggie Gyllenhaal, Richard Jenkins et James Woods avec le duo star qui fonctionne plutôt bien entre Channing Tatum et Jamie Foxx. Les acteurs, voilà sans doute le seul réel bon point du film. Certe ça pétarade et ça flingue à tout va mais le patriotisme exacerbé et le bourrinage n'est assumé (comme d'habitude chez Emmerich) qu'à moitié ; flirtant sur "Die Hard" on tente l'humour (bof) et quelques effets tire-larme qui va du patriotisme à la simple référence familiale... Le problème c'est que ça n'est jamais ni fin ni subtil ni bien dosé ni... rien en fait ! Si ce genre de film n'a nul besoin de grandes explications Emmerich lui le fait, et ça crée inévitablement des incohrénces comme la façon d'allumer la malette nucléaire. Bref du cinéma pop corn décérébré bancal, qui se veut jouissif et décomplexé mais semé d'incohérences et de niaiseries qui n'ont rien à faire ici. Le film de Fuqua est mieux réussi car, sans doute, moins prétentieux...
Stephenballade
Stephenballade

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 157 critiques

4,0
Roland Emmerich nous a habitués à des films à grand spectacle, et nous sommes en droit de nous attendre à en prendre plein les yeux encore une fois. D’ailleurs, on reconnait tout de suite sa patte dès les premières images, particulièrement soignées en matière de précision et formidablement contrastées dans les couleurs, avec ses plans larges sur les hélicos et la Maison Blanche. Cette fameuse Maison Blanche, il doit avoir une dent contre elle, ce n’est pas possible autrement, puisqu’il la fait de nouveau exploser après "Independance Day" et "2012"… à moins qu’il ne désire couler des jours heureux à Guantanamo en donnant autant d’idées aux terroristes… Bref, ici il nous propose un duo inédit avec l’association de Jamie Foxx et de Channing Tatum, réunis malgré eux par James Woods que j’aurai aimé voir plus souvent au cinéma, mais encore une fois dans son rôle de prédilection : celui de pourriture. Bon, il faut dire qu’il a la tête de l’emploi, même avec les rides. Les critiques à l’encontre de "White house down" sont sévères, et je peux le comprendre car il n’y a pas grand-chose à gratter, avec son lot d’incohérences comme cette petite qui filme certaines scènes de la prise d’otages avant de poster le tout sur la toile. De plus, sans parler de "La chute de la Maison Blanche" que je n’ai pas vu, j’y ai vu une nette ressemblance avec la marque de fabrique du film de John McTiernan, j’ai nommé "Piège de cristal", premier opus de la saga "Die hard". La notion de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment est exploitée, la prise d’otage aussi, ainsi que la diversion pour masquer le vrai but final, et un seul homme parvient à leur échapper et survivre dans ce chaos explosif tout en sauvant la vie du Président des Etats-Unis. Et puis l’humour y est également présent, frais et léger. Le scénario relativement convenu n’offre donc pas de grandes surprises, mais au moins nous sommes captivés durant les 2 heures sans qu’on ait le temps de s’ennuyer, grâce au rythme trépidant, et des scènes d'action parfaitement orchestrées, avec en prime des effets spéciaux toujours aussi réussis que d’habitude dans les réalisations Emmerich.
videoman29
videoman29

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 254 critiques

4,5
Roland Emmerich, grand spécialiste des blockbusters (Independance day, stargate, le jour d'après...) nous propose une nouvelle explosion de la maison blanche et pour cela... Il met les petits plats dans les grands. Son film, allègrement pompé sur la franchise « Die hard », ne recule devant rien pour distraire et faire rire. Le président américain est pris en otage par de vilains terroristes qui investissent la maison blanche, seul un improbable touriste va jouer le grain de sable et gripper toute cette belle mécanique : Action no limite, dialogues savoureux, explosions, fusillades et course poursuite dans les jardins présidentiels... Tout est fait pour nous faire passer un superbe moment de cinéma sans prise de tête. On rit beaucoup, on décompresse et on en redemande tant c'est bien fichu. Les acteurs sont délicieux et même si le scénario est totalement improbable, le plaisir est total. Ce divertissement parfaitement assumé ne se prend pas au sérieux et j'adore ça !
T-rhy
T-rhy

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 280 critiques

4,0
Un très bon film grand spectacle qui rempli son office de divertissement à gros budget à coup d'explosions, d'humour, et de rebondissements plus ou moins prévisibles. Channing Tatum est impeccable, Jamie Foxx aussi (bien qu'assez jeune tout même pour passer pour un Président), Peter Weller en impose toujours autant, et le reste du casting assure son poste aussi. Roland Emmerich maîtrise toujours les blockbuster estivaux. La réalisation est propre et efficace, et même si à certains moments les effets spéciaux 3D se font sentir, ça ne casse pas l'immersion à l'ensemble. Bref... le film ne restera pas dans les annales mais il reste tout de même un excellent divertissement.
Raphaël O
Raphaël O

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 557 critiques

3,5
Roland Emmerich signe un film d'action reposant sur une intrigue certes prévisible et peu originale mais efficace, sans aucun temps mort, aux effets visuels spectaculaires et porté par le duo Channing Tatum / Jamie Foxx. Un agréable divertissement.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top