Notez des films
Mon AlloCiné
    Star Wars: L'Ascension de Skywalker
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Star Wars: L'Ascension de Skywalker" et de son tournage !

    Le retour de Palpatine !

    Outre la révélation du titre, le premier teaser de l'Episode IX s'achevait sur une surprise de taille : le rire glaçant de Palpatine, ex-empereur de la galaxie mort dans Le Retour du Jedi mais dont le retour a été confirmé par son interprète Ian McDiarmid sur la scène de la Star Wars Celebration, dans la foulée de la présentation des images du film de J.J. AbramsDans une interview donnée à Uproxx, J.J. Abrams précise que l'idée de la présence du grand méchant est née bien avant qu'il ne commence à travailler sur le scénario de L'Ascension de Skywalker : "Quand Larry Kasdan et moi avons travaillé sur Le Réveil de la Force, nous ne l'avons pas fait dans du vide. Nous avons regardé ce qu'il s'était passé avant à dessein. Nous avons choisi de raconter une histoire se rapportant à des choses, thèmes et idées bien précis que nous avions vus auparavant, afin de commencer un nouveau récit. Mais nous avons examiné tout ce qu'il s'est produit avant pour nous demander vers quoi tout ceci tendait. Donc nous avons eu des discussions le retour de Palpatine à l'époque."

    La gaffe de John Boyega

    Quelques semaines avant la sortie en salles de L'Ascension de Skywalker, les fans auraient pu voir leur plaisir gâché à cause d'une grosse gaffe. Si l'on en croit J. J. Abrams, le scénario du dernier volet de la nouvelle trilogie a fuité sur eBay ! C'est dans l'émission "Good Morning America" que le cinéaste a dévoilé cette information : "Ils étaient vraiment inquiets qu'il y ait des fuites donc il n'y avait qu'une poignée de scripts imprimés sur du papier incroyable et impossible à copier. Et là, un de nos acteurs, je ne dirais pas lequel – j'en ai envie, mais je ne le ferais pas – a laissé une copie sous son lit et il a été trouvé par quelqu'un qui nettoyait sa chambre. Le scénario a été remis à une tierce personne qui l'a mis en vente sur eBay." Heureusement, la vigilance était de mise chez Disney et quelqu'un a pu récupérer le scénario secret avant qu'il ne soit vendu à quelqu'un d'autre. Finalement, John Boyega (Finn) avouera sa culpabilité dans la fuite du script.

    George Lucas se sent trahi

    C'est le genre de publicité dont Disney et J.J. Abrams se seraient sans doute passés, quelques temps avant la sortie de Star Wars - Episode IX. Dans ses mémoires parues le 23 septembre aux États-Unis, le PDG de Disney Bob Iger évoque la déception de George Lucas face aux longs métrages mis sur pieds depuis le rachat de Lucasfilm, officialisé le 30 octobre 2012, et qui n'ont gardé aucune des idées qu'il avait développées en vue d'éventuelles suites : "George savait que nous n'étions contractuellement tenus à rien, mais il pensait que le fait d'acheter les histoires dont il avait écrit un traitement [en plus de sa société] était une promesse tacite de les suivre, et il a été déçu que son histoire soit abandonnée." Le patron du studio profite de cette révélation pour faire un mea culpa : "J'ai pris soin, dès notre première conversation, de ne pas l'induire en erreur de quelque façon que ce soit, et je ne pense pas l'avoir fait, mais j'aurais pu gérer l'affaire d'une meilleure façon."

    George Lucas monte au créneau

    Peu avant la sortie mondiale, Kathleen Kennedy a montré Le Réveil de la Force à George Lucas. Qui n'a pas caché sa déception. "Il n'y a rien de nouveau", a-t-il dit. Dans chacun des films de la trilogie originale, il était important pour lui de présenter des nouveaux mondes, des nouvelles histoires, des nouveaux personnages et des nouvelles technologies. Pour celui-ci, il a dit : "Il n'y a pas assez d'avancées visuelles ou techniques." "Il n'avait pas tort, comme il n'a pas compris la pression à laquelle nous étions soumis pour offrir aux plus fervents des fans un film qui était typiquement du Star Wars. Nous avions intentionnellement créé un monde connecté aux précédents films, dans le ton et sur le plan visuel, pour ne pas trop nous éloigner de ce que les gens aimaient et attendaient, et George nous a reproché ce que nous avions cherché à faire."

    George Lucas consulté

    Est-ce parce que George Lucas avait été déçu par Le Réveil de la Force qu'Abrams s'est tourné vers lui au moment d'écrire le scénario de L'Ascension de Skywalker ? Officiellement, c'était pour obtenir l'aval du créateur de l'univers au moment de boucler la saga et faire revenir le personnage de Palpatine. Mais il y avait peut-être une autre raison, et il faut maintenant espérer que le cinéaste appréciera la fin de l'histoire. "Nous avons eu des conversations entre nous, puis nous avons rencontré George avant d'écrire le scénario. Il y avait des choses concrètes, qui ne faisaient pas débat, mais au regard de l'immensité de l'histoire, il fallait trouver la bonne façon de conclure cela. Tout en sachant que L'Ascension de Skywalker  doit aussi se suffire à lui-même, en tant que film, qu'il doit être amusant, surprenant et compréhensible."

    Leïa, la dernière Jedi ?

    Lors de la sortie de Star Wars: L'Ascension de Skywalker en décembre, cela fera trois ans que Carrie Fisher est décédée. Très vite après l'annonce de sa mort, les gens de Lucasfilm se sont demandés comment revoir leurs plans pour gérer la disparition de celle qui incarnait la princesse Leia dans la saga Star Wars. D'autant que, comme l'a confirmé son frère Todd Fisher raconte au micro de YahooJ.J. Abrams avait de grand projet pour la Chef des Rebelles : "Elle allait être en quelque sorte le dernier Jedi, cool, non ? Les gens me demandaient "pourquoi est-ce que Carrie n'a jamais de sabre laser et ne tranche pas quelques méchants ?" Obi-Wan était à son meilleur lorsqu'il avait l'âge de Carrie."

    Un nouveau Chewbacca

    Son visage n’était pas connu mais son immense taille (2 mètres 18 !) lui avait permis d’incarner l’un des personnages les plus mythiques de l’industrie cinématographique : Peter Mayhew, l’interprète de Chebacca dans neuf volets de Star Wars, nous a quittés le mardi 30 avril 2019 à l’âge de 74 ans. C'est Joonas Suotamo, acteur et basketteur finlandais de 2 mètres 12, qui lui a succédé dans le costume de Chewie.

    Le plus long de la saga ?

    En novembre 2019, alors que la sortie de L'Ascension de Skywalker approchait à grands pas, le réalisateur J.J. Abrams évoquait la durée totale du film au micro d'Entertainment Weekly. Contrairement à ce qui avait été annoncé par AMC Theaters au mois d'octobre, il semblerait que cet épisode IX ne soit pas le plus long de la saga Star Wars. "2 heures et 21 minutes, je crois", a en effet annoncé le metteur en scène lorsque la durée du film lui a été demandée, précisant que ce chiffre pouvait se voir augmenter d'une minute ou plus selon la longueur du générique final. Pour rappel, en octobre, les rumeurs évoquaient une durée de 2 heures et 35 minutes (soit 14 minutes de plus que le chiffre annoncé par Abrams). Selon ce nouveau total, Les Derniers Jedi (et ses 152 minutes) resterait donc le plus long film de la saga.

    Le mythique John Williams

    Star Wars - L'Ascension de Skywalker n'est pas seulement la conclusion de la trilogie initiée en 2015, mais celle de la saga lancée par George Lucas en 1977. Sur le papier, le film de J.J. Abrams a donc tout pour être épique, et c'est aussi le cas du côté des partitions, puisque John Williams a composé 135 minutes de musique selon son frère et collaborateur occasionnel Don, interrogé en marge d'un panel organisé par l'Academy of Scoring Arts autour de la bande-originale de Jurassic Park : "Il a 135 minutes de musique à composer, ce qui vous donne une idée de la durée du film car c'est de la musique qui va du début à la fin. Nous n'avons travaillé que pendant 4 jours, et nous avons seulement gratté la surface, avec quelque chose comme 34 minutes déjà faites."

    Les origines des Jedi ?

    L'information n'est pas passée inaperçue : D.B. Weiss et David Benioff, créateurs du phénomène mondial Game of Thrones, abandonnent leur film Star Wars. Après l'annonce d'une trilogie, les deux compères avaient finalement voulu se pencher sur un seul et unique long-métrage, qui ne verra donc jamais le jour. Selon le média américain Variety, des sources internes révèlent que les réalisateurs avaient pour ambition d'explorer les origines des Jedi. Un projet d'envergure qui serait tombé à l'eau pour des raisons de budget trop elevé. Pourtant, dès l'annonce de leur participation au projet, bon nombre de rumeurs voulaient que le duo adapte l'univers des Chevaliers de l'Ancienne République, dont les jeux vidéos ont été créés en 2003.  Après Josh Trank, Colin Trevorrow et un autre duo, Chris Miller et Phil Lord, D.B. Weiss et David Benioff rejoignent la liste de ces cinéastes dont le projet intergalactique restera dans les placards de la firme Disney. Les créateurs se concentreront désormais sur leur futur chez un autre géant, Netflix, avec qui ils ont signé un contrat de 250 millions de dollars.

    Un détail venant du Retour du Jedi

    Dans la bande-annonce finale de L'Ascension de Skywalker, il semblerait que l'un des éléments marquants ait été élaboré il y a déjà de nombreuses années. En effet, ainsi que l'a déclaré sur son compte Twitter le directeur artistique de Lucasfilm Phil Szostak (auteur de plusieurs ouvrages dédiés à l'univers visuel de la saga Star Wars), le lugubre trône hérissé de piques que l'on aperçoit accompagné de la voix de l'Empereur Palpatine s'inspire directement d'un concept-art réalisé par le légendaire artiste Ralph McQuarrie au début des années 80, et initialement destiné à figurer dans Le Retour du Jedi. Au final, ces dessins préparatoires de McQuarrie n'ont pas été conservés pour l'épisode VI mais semblent donc avoir été réutilisés par J.J. Abrams pour enrichir le chapitre final de la saga Skywalker. Pour rappel, les remarquables travaux de Ralph McQuarrie - essentiels dans la construction visuelle de la saga Star Wars - ont notamment permis de façonner l'aspect de nombreuses créatures, personnages, planètes ou vaisseaux que l'on voit dans les films.

    Une nouvelle planète

    Ainsi que l'explique un communiqué posté sur Disney Parks Blogs, le lieu étrange et mystérieux qui abrite les débris de l'Etoile de la Mort (détruite par les Rebelles dans Le Retour du Jedi) est en réalité une lune océanique nommée Kef Bir. À l'instar de la lune forestière sur laquelle avait lieu la bataille entre les troupes de l'Empire et les Ewoks dans Le Retour du Jedi, elle pourrait donc se situer autour de la planète Endor. D'après le guide Ultimate Star Wars cité par le Hollywood Reporter, il pourrait d'ailleurs s'agir du monde d'origine de la dénommée Jennah, qui sera incarnée par Naomi Ackie dans le film.

    Le scénariste de Justice League

    On pourrait le décrire comme l'auteur des décriés Justice League et Batman v. Superman, ou comme le scénariste oscarisé d’Argo. Toujours est-il que Chris Terrio a personnellement été choisi par J.J. Abrams pour co-écrire avec lui le script de Star Wars Episode IX. Une décision pleinement assumée par le cinéaste, ainsi qu’il l’a confié au site américain Fast Company : "Parce que je connaissais l’ampleur de la tâche, j’ai su qu’il me faudrait trouver un co-scénariste pour travailler sur ce film, mais je n’avais aucune idée de qui choisir. Donc la première chose que j’ai faite a été de me tourner vers un auteur que j’admire depuis longtemps, Chris Terrio, bien que nous ne connaissions pas. Quand je lui ai proposé d’écrire Star Wars avec moi, il a crié de joie. J’ai alors réalisé mon besoin de travailler avec quelqu’un qui crierait de joie à l’idée d’écrire Star Wars."

    Les ruines de la Mort

    C’est l’une des images fortes de la bande annonce de L'Ascension de Skywalker : les vestiges engoulies de l’Etoile de la Mort. De quoi alimenter les nostalgiques de la trilogie originale après l’apparition de Lando Calrissian a bord du Faucon Millenium. Seulement les fans les plus complétistes auront peut-être reconnu une idée prévue pour Le Réveil de la Force. En effet, des dessins préparatoires publiés dans l’art book consacré au film montrait déjà l’arme de l’Empire engloutie au fond d’un océan (probablement sur Endor).  Et oui, J.J. Abrams avait prévu de réutiliser cette image fondamentale dans l’univers de Star Wars afin de créer toujours plus de liens entre les deux trilogies. L’idée d’un passé que l’on revisite est à la base du Réveil de la Force. Une façon de rappeler les origines pour mieux les dépasser et imposer la création d’une nouvelle mythologie. Seulement une histoire déjà dense et la perspective de voir trop de questions émergées préalablement ont convaincu le réalisateur d’abandonner l’idée.

    Star Wars 9 plus fort qu'Avengers 4

    Kylo Ren plus fort qu'Iron Man ! Star Wars - L'Ascension de Skywalker a pulvérisé un record jusqu'ici détenu par Avengers Endgame : celui du total de préventes réalisé, dans l'heure qui a suivi leur ouverture sur Atom Tickets, avec +45% pour le film de J.J. Abrams par rapport à celui de Joe et Anthony Russo selon Deadline, qui précise que le chiffre communiqué par le site ne tient évidemment pas compte de l'inflation. Mais celui-ci nous donne déjà une première indication, dans la mesure où trois de leurs cinq plus gros succès en la matière (Endgame, Infinity War et Les Derniers Jedi) ont ensuite signé trois des quatre meilleurs démarrages de tous les temps.

    Le tonton d'Obi Wan

    Un autre personnage mythique va faire son grand retour dans Star Wars. Après Billy Dee Williams (Lando), le site spécialisé Rebel Force Radio a révélé en exclusivité que Denis Lawson, l’interprète du pilote Wedge Antilles, sera lui aussi au casting du neuvième volet de la franchise, L’Ascension de Skywalker. Âgé de 71 ans, le comédien écossais est également connu pour être l’oncle d’Ewan McGregor, lui aussi prochainement de retour dans l’univers Star Wars avec la mini-série Obi-Wan Kenobi (Disney+).  En 2015 déjà, Denis Lawson avait été contacté par J.J. Abrams pour apparaître dans Le Réveil de la Force, mais avait finalement dû décliner l’offre en raison d’un conflit d’agenda. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un personnage principal, Wedge est adoré des fans pour sa participation à plusieurs batailles spatiales, dont l’assaut de l’Etoile noire dans Un Nouvel Espoir puis la campagne de l’Etoile de la mort dans Le Retour du Jedi.

    Le casque de Kylo Ren

    Brisé dans l’Episode VIII, le casque de Kylo Ren fera son grand retour dans L’Ascension de Skywalker. Bien plus qu’un simple accessoire, ce masque est pour le nouveau Leader Supreme une façon d’honorer la mémoire de son grand-père, le sinistre Dark Vador, mais aussi d’affirmer sa puissance, lui qui semble encore tiraillé entre les côtés lumineux et obscur de la Force. Interrogé à ce sujet par nos confrères du magazine Empire, le réalisateur J.J. Abrams a évoqué l’importance symbolique que revêt ce casque pour Kylo Ren. "Le masque est une représentation visuelle des fissures de Kylo Ren. C’est en quelque sorte son histoire. Son casque montre sa vraie nature et qui il est réellement." Dans ce même entretien, le cinéaste évoque s’être inspiré du concept japonais du Kintsugi, une méthode traditionnelle utilisée pour réparer les bols en céramique à l’aide d’une poudre dorée pour rendre à l’objet son aspect esthétique mais aussi symboliser sa vie passée en célébrant sa "renaissance."

    Double sabre laser

    Les fans l’appellent déjà "Dark Rey". Dans un teaser de Star Wars Episode IX révélé à la D23, des images offrent un aperçu du passage (présumé) du côté obscur de la jeune jedi incarnée par Daisy Ridley. Tout de noir vêtue, cette dernière arbore pour l’occasion une nouvelle arme : un sabre laser rouge à double-lame.   Si Dark Maul dans La Menace Fantôme avait déjà employé un sabre de ce type, celui de Rey innove par son système coulissant lui permettant d’aligner les deux lames, ou de les faire opposer selon la technique de combat qu’elle souhaite employer. Inédit au cinéma, ce sabre-laser n’est pourtant pas nouveau dans l’univers Star Wars puisqu’il avait déjà été aperçu dans la série d’animation Clone Wars : l’arme était alors utilisée par Pong Krell, un maître Jedi ayant participé à la guerre des clones.

    Intégrer Carrie Fisher

    Invités à la D23 pour parler du prochain film Star Wars, L'Ascension de Skywalker, la productrice de Lucasfilm Kathleen Kennedy et le réalisateur J.J. Abrams ont confié s'être beaucoup interrogés quant à la présence dans l'épisode IX de Carrie Fisher, interprète de Leia Organa, décédée après le tournage des Derniers Jedi :  "Nous étions conscients de cette grande responsabilité que nous avions", raconte Kennedy. (...) "C'était une discussion compliquée mais nous savions qu'elle était un personnage important de cette histoire. Ça aurait mal sonné de juste dire que Leia n'était plus là parce que partie on ne sait où, qu'elle est morte [entre les deux films], son histoire n'aurait pas eu de fin. Or, elle en est une partie intégrante. Nous avons réalisé que nous avions des images de l'épisode VII que nous pouvions utiliser d'une nouvelle façon dont Carrie, en Leia, sera dans le film", ajoute J.J. Abrams.

    Tenir les délais

    Star Wars 9 a été monté différemment du Réveil de la Force. Collaboratrice de J.J. Abrams sur Alias, Star Trek 1 et 2, Mission: Impossible IIISuper 8 et les deux Star Wars, la monteuse Maryann Brandon a fait savoir à son réalisateur qu'elle comptait revoir leur manière de travailler pour L'Ascension de Skywalker. Et cela, afin de tenir les délais imposés par Lucasfilm et Disney : "Lorsque nous avons fait Le Réveil de la Force, nous avons tourné de mai à octobre 2014 et nous sortions pour Noël 2015. Pour l'épisode IX, nous n'avons pas commencé le tournage avant août et nous ne l'avons fini qu'en février -nous avons donc quatre mois de moins et c'est un énorme film. J'ai donc convaincu J.J. de me laisser monter le film sur le plateau. J'avais le directeur photo sous la main pour poser des questions. Si j'avais besoin d'un plan ou si J.J. décidait de refaire une prise, nous mettions en place un endroit sur fond vert pour tourner quelque chose. Connaître le casting et les mettre à l'aise, c'était une très bonne façon de comprendre ce qu'ils devaient traverser."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • J'accuse (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Famille Addams (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Hors Normes (2019)
    • Chanson Douce (2019)
    • Joker (2019)
    • Toute ressemblance... (2018)
    • Les Éblouis (2019)
    • Gloria Mundi (2019)
    • Last Christmas (2019)
    • Countdown (2019)
    • Proxima (2019)
    Back to Top