Notez des films
Mon AlloCiné
    Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête
    note moyenne
    4,1
    41976 notes dont 1030 critiques
    répartition des 1030 critiques par note
    466 critiques
    382 critiques
    96 critiques
    55 critiques
    22 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête ?

    1030 critiques spectateurs

    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 582 critiques

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2015
    En cours, on vient tout juste de visionner un sacré film. Non, un grand film : "Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête", métrage de Tim Burton avec Johnny Depp dans le rôle titre. L'histoire d'amour cinématographique que ces deux hommes partagent est connue de tous, forcément. Une magnifique histoire qui nous a donné droit à d'innombrables chefs-d'oeuvres : l'émouvant "Edward aux mains d'argent", le tout simplement extraordinaire "Ed Wood", l'unique "Les Noces Funèbres", le merveilleux "Charlie et la Chocolaterie" ou encore l'incroyable "Sleepy Hollow", dont on va parler aujourdhui. J'aime bien l'art du Tim Burton jusqu'au début des années 2000. De même pour Johnny Depp, malheureusement cantonné à des rôles similaires et rébarbatifs depuis son interprétation de Jack Sparrow en 2003, campant un personnage certes novateur à cet instant ci, mais se dénaturant au fil des épisodes, un peu à la manière de la carrière de Depp, jamais véritablement relevée de son échec "Lone Ranger", précdent de peu le très décevant "Transcendance", avec un Depp pas si extraordinaire que cela. "Sleepy Hollow" date donc de l'âge d'or du duo "Burton/Depp", une periode prolifique en grands films, vous l'aurez compris. Mais je me répète. Passons. Pour commencer, disons simplement que "Sleepy Hollow" est un hommage magnifique au cinéma d'épouvante anglais des années 60, notamment des films de la Hammer. Une impression devenue certitude avec la présence au casting du mythique Christopher Lee : une apparition certes futile, mais qui n'était pas sans me réjouir. Un autre acteur fait particulièrement plaisir à voir : celui là même qui interprète le cavalier sans tête, tout simplement parfait pour le rôle. Je ne vous dirai pas de qui il s'agit, gardez la surprise, c'est mieux. Evidemment, Johnny Depp fait des étincelles : son interprétation est incroyablement originale pour l'époque, nous fournissant l'humour qui aurait pû manquer à l'oeuvre en question. Un jeu d'acteur rafraichissant et très plaisant qui nous démontre toute l'étendue du talent de l'interprète. Une prestation magistrale et mémorable. Même les seconds rôles sont parfaitement désignés. L'écriture est quand à elle du même ressort : incroyable, sans réel défaut, presque parfaite. Je la dirai même parfaite, mais rien n'est parfait, n'est-ce pas? Le tout étant que je ne suis pas parvenu à en déceler de réel détail gênant. Les dialogues sont excellents, parfois même presque poétiques, le scénario, retors et imaginatif, est tout simplement génial. Fait d'un humour aussi bien dosé que bien pensé, doté d'un ridicule assumé et surprenant, "Sleepy Hollow" vaut surtout de part son côté fantastique qu'il revendique carrément. Au départ, j'avais peur qu'il tente de tout rationaliser : quenneni, il assume son spitch comme aucun ne l'aurait jamais fait, mélangeant à la perfection fantastique et réalité, nous livrant un résultat final grandiose et impressionnant. Un film qui s'avère tout de même souvent fantasque, aspect typiquement Burtonien : l'horreur du film à un côté fun, cool, la violence, presque omniprésente, est montrée de manière si amusée, et s'avère à tel point poussée qu'elle se montrera, à bien des égards, jouissive. C'est un constat purement personnel, mais je l'ai trouvée amusante, et non choquante. Les mises à mort, par exemple, sont aussi imaginatives que tournées en dérision, et il est là le génie de Burton : faire ce que peu de monde avant lui avait tenté, et réussi. Il y parvient haut la main. Mais attention, son talent ne serait pas le même s'il ne parvenait pas également à instaurer une atmosphère réellement inquiétante, principalement causée par le talent même de Burton, et le jeu des lumières extraordinaire. La bande-sonore d'Howard Shore y est également pour quelque chose, bien entendu, s'avérant au final grandiose, mangifique, presque émouvante, le genre de titres musicaux que l'on peut écouter durant des heures, à la fois hypnotisé et fasciné par le talent de l'artiste. Des musiques qui rappellent tout de même légèrement celles composées pour le "Batman" de Burton, mais qui s'en démarquent en même temps de par son sens de la démesure tout simplement dantesque. L'atmosphère est donc palpable et dantesque; Burton joue à la perfection et de manière minutieuse avec tous les éléments précédement cités, autant les décors incroyables, que l'on évoque désormais, l'atmosphère - atypique et fantastique typiquement "Burtonienne", reflet de son génie -, que le jeu des acteurs, la musique, ou encore la lumière, tous ces éléments étant sublimés par la mise en scène extraordinaire du bonhomme. Vraiment, ce film est grandiose, c'est du grand art. Non, du grand Burton. Un film légendaire?
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 618 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juin 2012
    Une enquête gothique sanglante à l’esthétique soignée, aux péripéties romanesques, aux envolées poétiques et teintée d’un humour sombre mené par un Johnny Depp dans un rôle taillé sur mesure. Ce film unique résume à lui seul l’univers décalé et tracassé du cinéaste Tim Burton.
    jimmyc
    jimmyc

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 131 critiques

    5,0
    Publiée le 11 octobre 2013
    Sleepy Hollow est un conte d'épouvante à la réalisation envoûtante inspiré par la nouvelle homonyme de Washington Irving, qui dans les mains du génial Tim Burton rend hommage aux films de la Hammer avec une belle maîtrise visuelle. Le village de" Sleepy Hollow" est un lieu étrange (l 'arrivée de" l 'inspecteur Crane ",formidable Johnny Depp) en donne déjà la mesure . Les légendes circulent concernant des revenants et en particulier, celle du" cavalier sans tête" qui surgit pour trancher celles des habitants sans raisons apparentes ... Mais lors de son investigation l 'inspecteur ,va découvrir un grand et vaste complot mené à bien pour récupérer un héritage, masqué également par une vengeance ,le tout basé sur sorcellerie et envoûtement Le récit fascine autant que il impressionne de part sa mise en scène . Crane est un homme solitaire ,il possède un univers intérieur riche doté de un sens très éveillé .C'est pour cette raison que les habitants ne sont pas véritablement heureux de le rencontrer . Tim Burton apporte à son oeuvre une part ténébreuse (le coté monochromatique voulu par le cinéaste apporte encore plus de fantastique ) ,riche en rebondissements mais également riche en effets spéciaux de qualités ..Christopher Walken est d 'ailleurs absolument terrifiant ..Le film aux allures gothiques rassemble ici un des points culminants dans la carrière du metteur en scène .Les décors signés Rick Heinrichs sont admirables et apportent un cachet véritablement indéniable . La musique composée par le collaborateur de toujours ,Danny Elfman souligne la tension, le macabre tout en équilibrant avec une composition moins grave et plus orientée vers le romantismes de certaines scènes Le film produit par Francis Ford Coppola sera un joli succès lors de sa sortie.. A noter également que Daniel Day lewis fut contacté par la Paramount mais que le choix de Tim Burton s'était fixé sur son ami de toujours ,en la personne de Johnny Deep.. Sleepy Hollow est donc une réussite totale et prouve que ce genre cinématographique peut exister encore lorsque le réalisateur possède du génie .
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 755 critiques

    5,0
    Publiée le 8 février 2008
    En réalisant ce conte gothique sur fond de polar, Tim Burton réalise l'un de ses films les plus accessibles (avec "Batman") et permet aux spectateurs non-initiés de pénétrer dans son univers si particulier entre merveilleux et noirceur.
    Marc L
    Marc L

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 419 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mars 2008
    Sleepy Hollow est sûrement l'un des meilleurs film de Tim Burton. On retrouve cette ambiance complètement glauque et artificielle qui fait son style. Sont présents quelques uns de ses acteurs fétiches : Johnny Depp bien sûr, Christopher Lee, MIchael Gambon, Christopher Walken. Le film mélange des scènes macabres, tout en gardant un certain humour. Il nous emporte dans un autre monde : l'imaginaire de Tim Burton. Ce film nous montre encore les talents d'acteur indéniables de Johnny Depp. On retrouve dans ce véritable chef-d'oeuvre l'aura habituel d'un réalisateur génial, qui fascine ou qui dérange. Deux doigts d'humour "glauque", une bonne dose de fantastique, une touche de poésie qui embaume toute l'oeuvre. Film que je me lasserais jamais de regarder. Une référence de plus !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    5,0
    Publiée le 14 août 2013
    Superbe ! Une ambiance gothique magnifiquement rendue. Un Jonnny Depp en pleine forme, des images magnifiques, et puis cette petite touche très burtonienne mélange de sensualité, d'humour et de macabre qui fonctionne parfaitement.
    batdar91
    batdar91

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 188 critiques

    5,0
    Publiée le 17 mars 2013
    Film culte . Très bien fait ce film nous transporte dans le monde de TIM BURTON. Avec une petite pincé de comédie grâce au cher Johnny Depp
    JokerDreizen
    JokerDreizen

    Suivre son activité 237 abonnés Lire ses 307 critiques

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2011
    Tim Burton livre un film réussi avec Sleepy Hollow, nous contant la légende glaçante du cavalier sans tête, vraisemblablement revenu d'entre les morts pour dévaster, tête par tête, la population d'un village. Le film confronte le fantastique du conte à la modernité des nouvelles sciences d'Ichabod Crane, envoyé à des lieues de Londres dans cette bourgade qu'est Sleepy Hollow, aussi terrorisé que méthodique. Le protagoniste est campé par un Johnny Depp efficace et charismatique, mais c'est surtout la noirceur du film qui compte, avec des apparitions effrayantes du cavalier, une musique poignante et une intrigue efficace qui n'abandonne jamais le spectateur. Sanglant et esthétiquement très beau.
    The Cinephile World
    The Cinephile World

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 607 critiques

    5,0
    Publiée le 16 juillet 2013
    Pour moi, il s'agit d'un des meilleurs films réalisé par Tim Burton, je trouve l'ambiance de ce film fait très Harry Potter. Le casting est excellent, Johnny Deep, Christina Ricci, Christopher Walken, Micheal Gambon, Miranda Richardson... spoiler: En 1799, l'inspecteur new-yorkais Ichabod Crane, 24 ans, un homme rationnel aux méthodes scientifiques d'avant-garde, est envoyé enquêter dans le village de Sleepy Hollow, où les corps du riche bourgeois Peter Van Garrett, de son fils et de la veuve Winship ont été retrouvés décapités, la tête ayant disparu. Crane rencontre à son arrivée les notables du village, Baltus Van Tassel, le révérend Steenwick, le juge Philipse, le docteur Lancaster et le notaire Hardenbrook, qui lui apprennent que le responsable de ces crimes serait le cavalier sans tête, un cruel mercenaire hessois mort pendant la guerre d'indépendance des États-Unis et qui serait revenu des enfers dans le but de faucher des têtes. Crane reste sceptique devant cette histoire de revenants et commence à mener son enquête au moment où un quatrième meurtre est commis. Le fils de la victime, le jeune Masbath, un adolescent désormais orphelin, se met au service de Crane. Ce dernier fait également la connaissance de Katrina Van Tassel, la fille de Baltus, et commence à nouer des liens avec elle, au grand dam de Brom Van Brunt, soupirant de la jeune femme, qui se fait passer pour le cavalier afin d'effrayer Crane. Le juge Philipse est ensuite à son tour décapité par le cavalier sans tête sous les yeux de Crane, à qui il s'apprêtait à faire des révélations. L'inspecteur, accompagné du jeune Masbath et de Katrina, se rend alors à « l'arbre des morts », censé être la tombe du cavalier ainsi qu'un point de passage vers les enfers, et y découvre les têtes de ses victimes. Il s'aperçoit également que la tête du cavalier a disparu et en conclut que celui-ci fauche des têtes en représailles. La nuit suivante, le cavalier tue le villageois Killian et sa famille, ainsi que Van Brunt, qui avait tenté de l'arrêter. Crane découvre au cours de ses recherches que Van Garrett s'était marié en secret avec la veuve Winship et lui avait légué sa fortune, et il soupçonne alors Baltus Van Tassel, le suivant sur la liste des héritiers, d'être celui qui a invoqué le cavalier. Suite au suicide d'Hardenbrook, la population de Sleepy Hollow tient une réunion d'urgence dans l'église au moment où le cavalier fait sa réapparition. Baltus voit le cavalier foncer sur son épouse l'épée levée et se réfugie dans l'église, où le revenant ne peut pénétrer. Mais les notables se disputent entre eux et Steenwick tue Lancaster avant d'être lui-même abattu par Baltus. Ce dernier est ensuite entraîné hors de l'église par le cavalier, qui le décapite. Crane, qui sait que Katrina s'intéresse à la sorcellerie, est désormais convaincu que la jeune femme est l'instigatrice des meurtres. Le cœur meurtri, l'inspecteur décide de quitter Sleepy Hollow mais se rend alors compte que le supposé cadavre de Lady Van Tassel n'est en fait pas le sien. La belle-mère de Katrina se révèle être celle qui a invoqué le cavalier, à qui elle commande de tuer Katrina, dernière personne à se dresser entre elle et l'héritage. Le cavalier poursuit avec acharnement Katrina, Crane et Masbath, jusqu'à ce que l'inspecteur parvienne à arracher son crâne des mains de Lady Van Tassel et le lui restitue. Le cavalier regagne alors les enfers en emportant avec lui Lady Van Tassel. Crane rentre ensuite à New York en compagnie de Katrina et du jeune Masbath. Un Chef d'Oeuvre, 5/5.
    Hunter Arrow
    Hunter Arrow

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 406 critiques

    4,5
    Publiée le 24 juin 2012
    Cette adaptation de la légende du cavalier sans tête par Tim Burton a pour premier atout son visuel. Disons le de ce point de vue là c'est sans doute mon film de Burton préféré. Je le trouve somptueux tout simplement avec une ambiance gothico-romantique de toute beauté. Le jeu de Jonnhy Depp est toujours autant au diapason avec l'univers du réalisateur et l'on comprend qu'il soit un peu sa "mascotte". Christina Ricci est ici l'atout charme et son personnage derrière une apparente innocence semble cacher quelques secrets. L'enquête matinée de beaucoup de fantastique se laisse suivre avec un plaisir constant même si j'avoue être un peu déçu du dénouement sombrant quelque peu dans la facilité avec la poursuite finale typiquement hollywoodienne et un peu lassante. Il n'en demeure pas moins que c'est l'un de mes Burton préféré.
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 4 avril 2016
    "Sleepy Hollow" m'a traumatisé dans mon enfance. Le cavalier sans tête était l'une des figures qui m'effrayait et me fascinait le plus, m'imaginant même parfois dans mes jeux être poursuivit par un lapin sans tête (animal rendant plus doux cette monstruosité). Tim Burton a forger un univers bien à lui durant toute sa carrière, un univers baroque et gothique. Avec ce "Sleepy Hollow", il trouve la quintessence de ce qu'il aime : à savoir l'effroi et la dérision. Grâce à cette adaptation de la nouvelle de Washington Irving, Tim Burton retrouve le gothique, le macabre et le soufre qu'il avait laissé avec son précédent long-métrage : "Mars Attacks". "Sleepy Hollow" se situe dans le début du XIVe siècle, époque où bouleversements politiques, juridiques et idéologiques s'entrechoquent. Ichabod Crane, jeune inspecteur aux méthodes scientifiques est contraint à cause de son insubordination d'enquêter sur les décapitations à Sleepy Hollow. A partir de là, les meurtres vont s'enchaîner, toujours avec originalité et morbidité. L'effroi prend de plus en plus de place, l'horreur pure est au rendez-vous. Tim Burton maitrise son film de bout en bout, apportant une atmosphère glaçante et terriblement sombre à son long-métrage. Gore et souvent choquant, "Sleepy Hollow" démontre tout le génie du Cinéaste. Avec ses forets profondes, grottes anxiogènes, luminosité faible et lugubre, "Sleepy Hollow" est un film d'horreur immersif et subversif. Complots, magie, sorcellerie, croyance biblique, guerre, expérimentation ; tout ce qui est cher à Tim Burton est retranscrit à l'écran de façon gothique et parfois malsaine. Rapprochant l'ambiance de son œuvre à celle de la Hammer (boîte de production horrifique) avec son tournage extérieur et en lumière quasi-naturelle, Tim Burton plonge dans le monde qu'il aime, nous entrainant avec lui. L'histoire est donc très bien écrite, exploitant bien ses idées malgré quelques invraisemblances. L'ennui ne se fait pas vraiment ressentir et tant mieux. Danny Elfman contribue à cette lourde et pensante ambiance. Sa musique à une allure céleste dans ses intonations et ses cuivres, accompagnant l'ensemble du long-métrage avec froideur et stupeur. L'angoisse est présente tout le long du déroulement. Le chef opérateur des décors a aussi fait un très bon travail, formant une sorte d'expressionisme naturel pour rendre le tout plus angoissant encore. Tim Burton a surtout travaillé l'effroi sur la tête tranchée, figure à couper le souffle lorsque l'on voit le rendu à l'écran. Le réalisateur filme cette sentence de la mort tantôt gore tantôt burlesque ; le résultat est tout autant terrifiant. La réalisation est bonne, à l'instar de chacun de ses longs-métrages. Les plans sont choisis et travaillés, apportant parfois une symbolique. D'ailleurs, la symbolique du cavalier sans tête est vraiment onirique et dans l'esprit des contes gothiques. Interprété par Christopher Walken ("Pulp Fiction"), cette âme damnée est l'un des monstres les plus effrayants de ces dernières années. Face à lui, se tient Johnny Depp ("Lone Ranger"), qui fait comme à son habitude une très bonne performance. Christina Ricci ("La famille Adams"), Jeffrey Jones ("Beetlejuice"), Michael Gambon ("Dad's Army"), Miranda Richardson ("Maléfique"), Richard Griffiths ("Hugo Cabret"), Christopher Lee ("La Vierge de Nuremberg") et Lisa Marie ("Ed Wood") sont quant à eux aussi convaincants dans leurs prestations. Chacun à son importance et est plus ou moins développé. Un beau et bon casting. "Sleepy Hollow" est un film d'horreur inégalable, et qui plus est un grand film. Parfaitement maitrisé dans son ambiance, ses thématiques et sa puissance émotionnelle aussi bien symbolique que morale, "Sleepy Hollow" est une œuvre superbe, magnant convenablement l'horreur totale avec une touche de romantisme baroque.
    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 175 critiques

    5,0
    Publiée le 11 septembre 2015
    "Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête" est sûrement l'un des meilleurs film de Tim Burton ! On retrouve cette ambiance complètement glauque et artificielle qui fait son style. Sont présents quelques uns de ses acteurs fétiches : Johnny Depp bien sûr, Christopher Lee, Michael Gough et Jeffrey Jones. Le film mélange des scènes macabres, tout en gardant un certain humour. Il nous emporte dans un autre monde : l'imaginaire de Tim Burton. Ce film nous montre encore les talents d'acteur indéniables de Johnny Depp.
    J.Dredd59
    J.Dredd59

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 136 critiques

    5,0
    Publiée le 27 septembre 2015
    Là Burton fait dans le sombre, le goth, l'obscur, le légendaire, mais ne se loupe pas de registre comme dans "le barbier de Fleet Street". Sa pléiade d'acteurs est là, Depp bien, mais aussi Walken et Christopher Lee. Avec un Martin Landau, un Michael Gambon et surtout une Christina Ricci tellement à sa place ici on complète un superbe casting de la meilleure des façons. Pour cela il fallait sortir une bonne histoire, chose faite avec cette légende très halloweenesque. Si on ajoute qu'on a les oppositions entre la ville développée et la campagne reculée, ainsi que celle de la science avec l'occulte, le tableau est complet. J'allais oublier le conflit qui oppose notre héros tourmenté et plus cérébral avec le costaud Van Dien mal dégrossi. Les effets spéciaux sont superbes, la trame passe bien, les musiques collent parfaitement (Elfman en même temps)... Non ia pas photo je suis conquis et je comprends pourquoi je le revois encore.
    Amyp
    Amyp

    Suivre son activité 5 abonnés

    5,0
    Publiée le 30 septembre 2014
    Tim Burton signe ici une de ses plus belles créations. L'atmosphère gothique et inquiétante est parfaite, très travaillée, tout comme la bande-son. Les acteurs sont excellents, ils ne font qu’un avec leur personnage. Johnny Depp excelle dans le rôle de Crane. L’histoire en elle-même est captivante, construite intelligemment. Au delà du conte d'épouvante, on découvre un sombre complot. La sensuelle sorcière Katherina interprétée par la sublime Christina Ricci est un personnage qui apporte une touche de mystère et de romantisme. La musique de Danny Elfman est comme toujours parfaite. La présence de Christophe Lee apporte un certain prestige au film. Un bel hommage à la Hammer. En résumé, Sleepy Hollow est tout simplement un chef d’œuvre.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 482 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    5,0
    Publiée le 5 avril 2012
    Sans aucun doute le chef-d’œuvre de Tim Burton, "Sleepy Hollow" est l'apogée du style du cinéaste. Tout y est : des décors macabres aux scènes gores en passant par la superbe musique de Danny Elfman et la photographie soignée. L'intrigue est très bien construite, entre fantastique et secret caché par les magistrats et Johnny Depp est parfait dans le rôle d'Ichabod Crane, inspecteur prônant le rationnel confronté au surnaturel. Rien n'est laissé au hasard et la maîtrise de Burton se fait sentir aussi bien sur les scènes d'action finales que sur celles où le mystère plane faisant de ce film son meilleur. Truffé de seconds rôles réjouissants comme Michael Gambon ou même Christopher Walken, le film est une réussite totale, le plus beau conte macabre jamais conté et on ne s'en lasse jamais.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top