Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Les Souvenirs
note moyenne
3,7
2117 notes dont 293 critiques
9% (26 critiques)
43% (125 critiques)
30% (89 critiques)
14% (42 critiques)
3% (10 critiques)
0% (1 critique)
Votre avis sur Les Souvenirs ?

293 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 922 abonnés Lire ses 1 361 critiques

4,0
Publiée le 16/01/2015
"Les Souvenirs" met en relief toute la sensibilité de Jean-Paul Rouve, terriblement évidente et présente dans son film, en étant même son grand point fort sans aucune mièvrerie inutile... Bien plus que le scénario qui passe au second plan, à travers cette famille, tout l'accent est mis sur les rapports humains intergénérationnels, qui sont traités ici avec une infinie douceur, beaucoup de profondeur et surtout une grande justesse... Mêlant humour et à la fois cruauté, ce film va refléter avec beaucoup de vérité nos actes, nos comportements, nos décisions en fonction du temps qui passe. Tout un chacun risque de s'y retrouver par un tas de situations qui ne sont que ce que la vie nous apporte ou nous réserve, à chacune de ses étapes. Que l'on soit petit-enfant, enfant, parent, grand-parent, et finalement tout cela à la fois, chacun de ces passages sur la Terre est ici très bien décrit et même disons-le franchement, excellent dans son approche très subtile ! C'est sans doute par l'écriture des dialogues soignés, par le jeu des comédiens loin de toute caricature, avec cette façon dont les membres de cette famille nous montrent bien ou mal leur tendresse et leur amour, que le spectateur est touché au plus profond ! D'infimes petits détails sont ainsi d'une grande vérité et petit à petit, côte à côte, tout ceci s'empile et s'emboîte pour construire cette histoire qui devient bien plus dense et puissante qu'elle ne le parait à l'écran... Car bien sûr même si le ton reste volontairement faussement léger en étant accompagné de quelques chansons romantiques, ce film réussit à nous atteindre vraiment et au bout du compte, à nous enchanter... À côté d'Annie Cordy, grand-mère touchante et aimante, de Michel Blanc et de Chantal Lauby très justes en parents un peu déboussolés, le fils incarné par le jeune et doux Mathieu Spinosi, réussit quant à lui, à parfaitement transmettre toute sa quiétude et sa bienveillance au film qui en garde ainsi son empreinte, en nous préservant au final ces valeurs essentielles ! Tout cela semble en fait bien banal, bien ordinaire, comme notre existence peut l'être au quotidien, mais Jean-Paul Rouve a su traduire tous ces petits riens qui représentent beaucoup et même énormément, pour nous ravir complètement ! Cette histoire qui est certainement celle de Monsieur ou Madame tout le monde, est un très beau moment que l'on partagera d'autant plus que l'on se reconnaîtra peut-être au passage, dans un de ces beaux personnages ! Une petite réussite vraiment pour se faire plaisir...
alain-92
alain-92

Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 1 081 critiques

3,5
Publiée le 14/01/2015
Pour son troisième long-métrage, Jean-Paul Rouve mise sur la tendresse, un rien de nostalgie, un brin de dépression et beaucoup d'amour. Le scénario d'une grande simplicité s'appuie essentiellement sur des moments de vie. Ceux que nous connaissons tous. "C'est très difficile de parler de la vie. Et il n'y a rien de plus intéressant : le quotidien, le parcours d'hommes, de gens normaux, ça me fascine. C'est le cinéma que j'aime faire en tant que metteur en scène, que j'aime voir comme spectateur et c'est très français." déclare le réalisateur. Si le film n'est pas parfait, et souffre de quelques longueurs ou d'autres passages trop vite expédiés, je retiens la belle photographie de Christophe Offenstein, la musique d'Alexis Rault, aussi. Mais avant tout un casting de premier ordre. Michel Blanc, nouveau retraité dépressif, égoïste et légèrement hypocondriaque, excelle. À ses côtés Chantal Lauby joue la retenue et trouve un beau rôle, celui d'une femme mal aimée et de mère aimante. Débarrassée du "grand chapeau de Tata Yoyo", Annie Cordy, une fois encore, prouve cet immense talent dans lequel elle explose littéralement. Celui d'une grande comédienne. Le charismatique Mathieu Spinosi, tient ici un grand rôle et reste la très belle révélation de ce film. Par sa direction d'acteurs, son humanisme et sa générosité, Jean-Paul Rouve offre avec Les souvenirs, un très joli moment de cinéma. C'est déjà beaucoup.
ffred
ffred

Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 3 024 critiques

3,5
Publiée le 15/01/2015
De David Foenkinos, on préférera largement La délicatesse, tiré aussi d'un de ses romans et réalisé avec son frère. Mais ces Souvenirs ne manquent pas de charme(s) pour autant. C'est Jean-Paul Rouve qui officie cette fois derrière la caméra (son troisième long métrage). Voilà en fait un film tout simple. Une mamie à la fin du chemin, un couple à la croisée du sien et un jeune au homme au début de l'aventure. On est là devant un joli film sur la vie, plein de nostalgie, de souvenirs donc, et aussi plein d'espoir. C'est fait sans grande originalité mais avec beaucoup de délicatesse, de tact et d'humour. Le pathos annoncé n'est finalement pas là et ce n'est pas plus mal. Rouve et Foenkinos portent un regard plutôt bienveillant sur leurs personnages auxquels on s'attache facilement. Les acteurs s'en sortent tous bien. Annie Cordy, la grand mère, est épatante, avec quelque chose de très touchant dans le regard. Mathieu Spinozi, le petit fils, n'est pas très charismatique mais il est bien mignon. Chantal Lauby et Michel Blanc (même s'il est le moins du casting), les parents, sont assez impayables, tandis qu'Audrey Lamy campe une directrice de maison de retraite haute en couleur. On passe donc un bon moment. Sans parler de surprise, voilà un joli film sur la famille qui fait chaud au cœur et qu'on regarde avec beaucoup de tendresse. C'est déjà pas si mal.
spoty753
spoty753

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 67 critiques

4,0
Publiée le 14/01/2015
LES SOUVENIRS Drôle et attachant avec une Annie Cordy méconnaissable et bluffante, un Michel Blanc en plein blues du retraité "débordé" et un Matthieu Spinosi au regard mélancoliquement attendrissant. ?Bourré de tendresse, c'est LE film qui vous fera vous donnera (ou redonnera) l'envie de passer quelques moments privilégiés avec vos grand-parents. Simple, efficace, humble? mais aussi un brin poétique, pour exemple ces deux répliques choisies : "Quand le présent n'avance plus, il faut remettre du carburant dans le passé" "Vous êtes tellement jolie que je préfère ne pas vous revoir" En bref : Un film à l'humour sensible, qui fait du bien! A voir! #movie #review Petit Bonus : Audrey Lamy hilarante et une très jolie ré-interpretation ?du célèbre "Que reste-t-il de nos amours" de Charles Trénet, par Julien Doré
nikolazh
nikolazh

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 058 critiques

4,5
Publiée le 06/12/2014
Jean Paul Rouve à ceci d'estimable qu'il poursuit sa lancée en faisant du cinéma de qualité, parfois original, souvent rôle et décalé, et toujours émouvant, parce que proche des personnages. Apres le magnifique "quand je serai petit" (passé injustement un peu inaperçu), le voila avec un film plus 'grand public' résolument tourné vers l'humour, adapté d'un roman de David Foenkinos. En résulte des personnages secondaires jamais sacrifiés, qui en quelques lignes parviennent à exister, tandis que les personnages principaux s'épanouissent et illuminent l'écran, Annie Cordy et Mathieu Spinosi en tête. Tout dans le film est réussit, de la réalisation à la direction d'acteur en passant par le scénario. Une très belle réussite pour un film drôle et émouvant, simple et beau. A voir.
Marceau G.
Marceau G.

Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 365 critiques

3,0
Publiée le 18/01/2015
Loin d'être un grand film, le nouveau long-métrage de Jean-Paul Rouve a au moins le mérite d'être honnête, et de délivrer des émotions, beaucoup d'émotions. "Les Souvenirs" est un film frais et mélancolique, sur la vie et sur la mort. Difficile de faire plus philosophique, certes, sauf que Rouve préfère les relatons humaines aux réflexions psychologiques, et à vrai dire tant mieux ! Ses acteurs sont bons, mais mal dirigés, seulement ils n'ont pas été choisis au hasard, et il est difficile d'en imaginer d'autres à leur place, tant ils incarnent idéalement l'image que l'on se fait d'une famille d'aujourd'hui. Après, voilà, il n'y a pas de rythme, les dialogues sonnent souvent creux et il en découle des scènes mal jouées (seulement une ou deux m'enfin)... Mais les personnages à part entières sont vraiment excellents (mention spéciale à Jean-Paul Rouve, Audrey Lamy et Jacques Boudet dans des seconds rôles hilarants, ou émouvants). La réalisation, plutôt ringarde, semble cependant apporter émotions et nostalgie à l'ensemble, aidé aussi il faut l'avouer par Annie Cordy, exceptionnelle et toujours juste dans son rôle de vieille femme perdue et mélancolique, qui ne laissera personne indifférent.
Alain D.
Alain D.

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 736 critiques

4,0
Publiée le 25/11/2015
Une très belle réalisation de Jean-Paul Rouve. Déjà adapté au cinéma avec son best seller "la délicatesse", cet autre adaptation de David Foenkinos nous délivre un scénario abordant avec tact mais aussi une cruelle vérité, le problème du vieillissement. Le rythme est volontairement lent et l'ambiance extrêmement tendre. Cette comédie dramatique est agrémentée d'une bande musicale de choix, avec notamment une sublime insertion musicale de Charles Trenet interprétée par un Julien Doré, comme toujours, très inspiré. Mathieu Spinosi est très présent dans le rôle principal de Romain, jeune homme de 23 ans, sensible et solitaire, en attente d'un grand amour. Il est entouré d'une pléiade d'acteurs de talent : Annie Cordy, son émouvante grand-mère, Michel Blanc et Chantal Lobby les parents de Romain ainsi que Jean-Paul Rouve en sympathique patron d'hôtel. Le pitch : Romain vient de trouver un job de veilleur de nuit dans un hôtel. Son père a 62 ans déprime et fait une "crise de retraite", sa grand grand-mère qui est tombée, est admise à l'hôpital puis sera mise d'autorité en maison de retraite. Romain va s'occuper d'elle ...
vincenzobino
vincenzobino

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 390 critiques

4,5
Publiée le 29/01/2015
Je précise ne pas avoir lu le livre et m'être rendu en totale inconnue à la séance. Et gros coup de cœur. La bande-annonce ne m'inspirait pas plus que ça et ce, malgré la sincérité apparente d'Annie Cordy. J'avais tout faux. Rouve propose une belle leçon de vie et des aléas qui la composent: colocation et petits jobs pour payer ses études; départ à la retraite; entrée en EMS et deuils: tout y est sincère et donne envie de croire en la vie même si elle n'est pas rose. Les prises de vues d'Etretat sont superbes (Offenheim commence a se forger un sacré nom), la satire envers les administrations est férocement drôle et surtout on ne voit pas le temps passer. A recommander vivement et je compte me lancer dans la lecture de l'?œuvre...
Cosmos K
Cosmos K

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 29 critiques

3,5
Publiée le 16/01/2015
N'ayez pas peur du bonheur il n'existe pas, ni ici, ni ailleurs.... Rien d'extraordinnaire ni de révolutionnaire ici juste de la simplicité. Des moments de vie parfois juste, parfois absurdes voir grotesques, c'est convenu mais ces souvenirs là fonctionnent pour qui sait voir au-delà des mots, d'un regard ,d'un geste. que reste t'il .........des souvenirs
Juliette M.
Juliette M.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 82 critiques

4,0
Publiée le 16/01/2015
J'ai beaucoup aimé cette adaptation du roman de Foenkinos, pleine de finesse, de tendresse et à la fois d'humour sur un sujet pas toujours très drôle. Michel Blanc est une fois de plus très touchant tout en réussissant à nous faire rire comme à son habitude. Un vrai bonheur.
aufnfjf dkc f ff
aufnfjf dkc f ff

Suivre son activité Lire ses 118 critiques

3,5
Publiée le 15/01/2015
Bon film ...j ai aime ...une realite qui m a plu. Scenario simple mais conforme a notre vie actuelle .Je peux confirmer car tout concordait a ce que je viens de vivre tout récemment sauf bien entendu la fuite de la maison de retraite Cela nous fait comprendre aussi qu il faudra compter sur les petits enfants et cela est vrai , c est drole !! En fin de compte , le titre "Souvenirs"etait vraiment le bon en ce qui me concerne meme si c est vraiment recent ... Ceci dit les acteurs tres bon , Michel blanc est d un naturel etonnant , je me suis vu , .... je ne regrette pas d avoir vu ce film bien au contraire , malgré une certaine peine , cela libere et montre que tout le monde subit les aleas de la vie avec les memes emotions ....... Film a voir par tout le monde , ce qui permettra de mieux comprendre la situation des uns et des autres ...
annereporter94
annereporter94

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 007 critiques

4,5
Publiée le 15/01/2015
Quel joli film, tendre et émouvant, mais aussi comique par instants... Car ce film n'hésite pas à surfer sur tout: la tristesse, la mort, l'amour, l'espoir, le désespoir... Franchement, une réussite qui devrait plaire à toutes les générations...
Adrien R
Adrien R

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 93 critiques

4,0
Publiée le 15/01/2015
Le film Les Souvenirs est avant tout un film humain où la place de l’identification est primordiale. Et pour bien s'identifier, il faut une mise en scène parfaite et des comédiens impliqués... ça tombe bien, c'est exactement ce que propose ce film.
françoise R.
françoise R.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,0
Publiée le 15/01/2015
Sans surprise dans le déroulement du scénario mais les dialogues sont subtils et pleins d'humour. Les acteurs sont tous excellents et nous font partager leur tendresse. Bref, un film qui fait du bien dans ce monde de brutes. Je recommande!
WutheringHeights
WutheringHeights

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 930 critiques

3,5
Publiée le 14/01/2015
Le film séduit dans son ensemble, notamment grâce à un ton parfois décalé, et ce n'est peut-être pas pour rien si on retrouve d'ailleurs une grande dame du music-hall, un ancien du Splendid, une ancienne des Nuls et une jeune pousse au charme loufoque (William Lebghil, révélation). Sur sa dernière partie, le film ronronne toutefois un peu, mais on ne boude pas son plaisir devant tant de tendresse. Le premier feel good movie de l'année. LA SUITE :
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top