Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Seul contre tous
note moyenne
3,8
2164 notes dont 134 critiques
4% (6 critiques)
29% (39 critiques)
40% (54 critiques)
19% (25 critiques)
4% (5 critiques)
4% (5 critiques)
Votre avis sur Seul contre tous ?

134 critiques spectateurs

KHO0OL ..
KHO0OL ..

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 26 critiques

4,5
Une très belle surprise. Je tiens à dire qu'ils ont très mal vendu le film, rien dans la campagne ou le titre ne donne vraiment envie de voir ce film, ni même la présence de Will Smith. Et je m'attendais aussi à voir Will Smith nous faire encore une fois du "Will Smith", mais là, bizarrement ce n'est pas le cas. C'est hallucinant. On voit le médecin nigérian, l'Africain, et non plus Will Smith. Je craignais même qu'il nous ressorte un peu de son personnage dans 7 vies, car l'ambiance a l'air un peu dans le même style, assez froide, mais non. C'est nouveau, c'est rafraichissant. La note est en grande partie due à l'histoire qui est vraiment touchante de ce médecin nigérian qui a changé à lui tout seul la NFL. La réalisation est correcte, et les autres acteurs tiennent la route. De là à dire que le film ou les acteurs méritaient un oscar ? Je ne sais pas trop, mais c'est un bon divertissement et un bon exemple pour notre société. Film à voir définitivement, avec vos amis et votre famille.
benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 914 abonnés Lire ses 1 365 critiques

3,0
"Seul contre tous" est le stéréotype du film américain avec ce que cela sous entend comme particularité, tout en ayant le mérite d'aborder un sujet inquiétant avec le danger du sport et précisément ici le football américain... On est pourtant mitigé face à cette réalisation, car balancé entre cette lutte pour la vérité, pour tout savoir de l'encéphalite traumatique chronique, et une autre lutte cette fois contre le lobby de la NFL (National Football League), cette fédération ultra puissante, plus que reconnue et représentée aux USA depuis 1922 sous cette appellation ! Et voici donc le business contre la science et ses découvertes qui gênent aux entournures d'autant plus que Bennet Omalu, ce neuropathologiste en médecine légale, interprété par Will Smith, est aidé et appuyé par un ancien médecin de la NFL joué par Alec Baldwin d'ailleurs très bien dans ce rôle... Alors de ce côté, ça ne semble pas mal engagé car quelques excellents moments sont pertinents et instructifs, en particulier une mise au point tenace, fort bien amenée et juste, entre ces deux hommes dont Julian Bailes (Alec Baldwin) rebondit avec brio. Cependant côté mise en scène et interprétation du héros, on reste sur sa faim. La trame est très classique, un peu mièvre et fait référence à une morale bien pensante, très axée sur la religion dont Will Smith se fait le garant coûte que coûte, avec une sensation d'un jeu très contrôlé, très maîtrisé jusque dans les moments où il faudrait un minimum d'emportement et de révolte... Ou alors le cinéaste tenait vraiment à nous montrer ce visage lisse, impassible que rien ne semble atteindre, d'un homme qui veut rester digne en attendant son intégration complète en dépit des embûches qui lui sont causées. Toujours est-il que cet aspect gentil, ce sourire et ces yeux battus, finissent par rendre ce docteur un peu trop comme il faut et même à la limite un peu fade ! Le tout s'étire en plus sur deux heures qui semblent de trop pour nous présenter le dernier né de Loin d'être un navet pour autant, cette réalisation en évoque d'autres du même acabit, où la forme très hollywoodienne, envahissante et sirupeuse, prend le dessus en cassant l'idée de fond pourtant primordiale. En se débarrassant de bons nombres de scènes inutiles, avec un acteur un peu plus présent et dirigé plus énergiquement, cette histoire très intéressante au demeurant aurait été dix fois plus convaincante et réussie ! Peter Landesman semble avoir voulu privilégier plusieurs axes de l'existence de Omalu, et au final, il en reste un film intéressant mais moyennement convaincant pour servir de véritable électrochoc face à ce scandale qui perdure encore de nos jours malgré la reconnaissance des risques encourus puisque 96% des anciens joueurs de la NFL souffraient de cette pathologie au moment de leur décès... Édifiant !
Stephenballade
Stephenballade

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 157 critiques

4,5
Peter Landesman nous propose un retour en fin 2002, année où le Dr Bennet Omalu, pathologiste nigérian, jette un pavé dans la mare en découvrant la dangerosité du sport phare des Etats-Unis. S’appuyant sur le livre éponyme de Jeanne Marie Laskas, "Seul contre tous" achève le travail d’établissement de la vérité entamé par ce médecin légiste qui n’a de cesse de déterminer la vraie cause de décès de ses patients. Avant de commencer réellement cet avis, je me permets de dire qu’il est presque regrettable que le titre de la version originale n’ait pas été gardé pour la version française. Parce que ce petit docteur africain n’a pas été tout à fait seul dans le combat dans lequel il a été contraint de s’engager face à une institution vieille de 80 ans. Ainsi, le titre choisi ment sur la marchandise, même s’il est vrai que nous ne sommes quand même pas très loin de la vérité. Mais pourquoi ne pas avoir gardé soit le titre original, soit sa traduction littérale : "Commotion" ? Au moins, cela avait le mérite d’avoir plusieurs sens. D’abord il aurait bel et bien porté sur le fil rouge de ce film, ensuite il aurait été relatif au raz-de-marée au puissant parfum de scandale dans le monde du sport, et pour finir lequel des deux entre la NFL et ce petit médecin va être mis KO ? Le fait est qu’on ne peut qu’être littéralement passionné par cette histoire qui est une réelle avancée dans la sécurité des joueurs professionnels. Toute cette histoire a été traitée comme il se doit : avec beaucoup d’humanité. Il n’y a donc aucune scène d’action, le focus s’étant concentré sur le personnage par qui tout est arrivé : le Docteur Bennet Omalu. Un rôle difficile pour lequel il fallait incorporer dans sa diction l’accent nigérian, et pour lequel il fallait retranscrire toute la foi qu’il avait en son travail, cette attention particulière qui lui faisait prendre soin des corps mutilés, et cet indéfectible désir de libérer l’âme de ses patients, bref : une vraie passion envers son métier. Eh bien Will Smith a relevé le défi avec brio. Je ne suis pas vraiment étonné en fait, surtout quand on a vu ses différentes prestations à travers des films tels que "A la recherche du bonheur" ou "Sept vies". Aidé à la fois par un coach verbal pour l’accent et le véritable Docteur Omalu qui a participé au tournage en tant que consultant, Will Smith rend une copie absolument parfaite tant il semble habité par son personnage. Humilité, humanité, professionnalisme, respect, simplicité, bonté, souci de la vérité et naïveté : tels sont les sentiments qui animent ce médecin décidément hors du commun. Je parlais de simplicité, et pourtant il avait paradoxalement ce petit côté extravagant, puisqu’il prenait le temps de causer aux corps sans vie, comme le fait le Docteur Mallard dans la série "NCIS : enquêtes spéciales". C’est d’ailleurs bien Will Smith qui va véritablement porter le film sur les épaules. La réalisation de Peter Landesman est à l’image du personnage phare, sans le côté excentrique. Certes on pourrait qualifier son travail d’académique (ce n’est pas faux), voire de manichéen (ce n’est pas totalement faux non plus). Mais finalement c’est sage, sobre, sans effet de style (pour le coup inutile), mais efficace et puissant, tout comme le jeu de Will Smith. Autrement dit, le traitement me parait conforme à la psychologie du personnage, porté par une photographie parfois superbe et parfois quelconque, et par une jolie partition de James Newton Howard. Pour autant, on ressent bien les pressions exercées par le biais de basses intimidations, et même une relative paranoïa s’installer subrepticement chez son épouse ! En parlant d’épouse, il est à noter que les histoires annexes ne sont pas très développées, mais elles le sont suffisamment pour ressentir le dévouement sans faille de Prema Mutiso (Gugu Mbatha-Raw), mais aussi le soutien à la fois fermement décidé et craintif des docteurs Cyril Wecht et Julian Bailes, interprétés respectivement par Albert Brooks et Alec Baldwin avec beaucoup de subtilité, mais des aides ô combien précieuses au combat de ce médecin légiste pour faire reconnaître les fruits de son travail, ET au sein de la corporation des médecins, ET au sein de la NFL. Ainsi cela permet au spectateur de rester proche du personnage principal, jusqu’à éventuellement avoir une réelle empathie pour lui, sans que nous ayons affaire au charabia incompréhensible des médecins, ce qui rend le récit facile à suivre. Dans tous les cas, on adhère totalement à sa cause, jusqu’à ressentir toutes les émotions qui traversent ce personnage, à condition toutefois de croire encore au genre humain. C’est puissant. Mais tout cela permet aussi d’alerter le spectateur sur le lobbying visant à préserver le business au détriment de tout le reste, à savoir ici le business qu’engendre un sport populaire en exploitant à fond ceux qui, au premier niveau, font vivre ce business : les joueurs. Pour conclure, je vous ferai remarquer que cela a permis de faire avancer les choses, dans le sens que nous voyons l’installation des protocoles commotion sur les terrains de rugby depuis à peine quelques années, mais… est-ce encore suffisant ? C'est là que l'entame du film est intéressante, nous permettant de mesurer à quel point la dégringolade peut être grande et violente. Une sorte de "avant/après". En attendant, mon seul regret réside en le fait que la fin ait été balancée si vite. Jusque-là, le mécanisme de ce double combat était fort bien détaillé sans jamais se perdre dans des petites anecdotes inutiles, mais là… j’avoue avoir eu le sentiment qu’elle a été un peu jetée en vrac. Eh oui, le chrono tourne, on atteint les 2 heures sans même s'en apercevoir…
Adrien w.
Adrien w.

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

5,0
Un film inspiré d'une histoire vraie, c'est très bien pour ouvrir les yeux pour connaître le mal de certains sports, personnellement après ce film j'encouragerai jamais mon fils a faire du rugby ou bien football américain merci pour ce magnifique film
Loukas123
Loukas123

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 155 critiques

3,0
Seul contre tous est un biopic classique mais bien rythmé, basé sur une histoire intéressante avec un bon Will Smith.
tony-76
tony-76

Suivre son activité 622 abonnés Lire ses 1 401 critiques

3,0
« Dites la vérité ! » Produit par Ridley Scott, Seul contre tous traite d'une histoire vraie dans lequel un neurologue aux origines nigérianes enquête sur des cas d'encéphalopathie traumatique chronique au sein de la NFL. Le combat de cet homme est un des plus nobles et porte à réfléchir sur le monde du sport aux États-Unis, plus précisément celui du football. Un récit qui s'adresse aux américains en voulant découvrir les faits, la vérité à travers cette affaire. Il faut dire que Will Smith livre une performance des plus respectables dans le rôle du docteur Bennet Omalu. D'ailleurs, le jury des Oscars a clairement laisser l'acteur sur le banc de touche... Les autres acteurs adjuvants et opposants sont également des plus efficaces. Néanmoins, la réalisation est assez froide et n'est pas à la hauteur du jeu des comédiens. Le cinéaste Peter Landesman a voulu plus miser sur le combat professionnel de l'homme plutôt que sur sa vie personnelle. La production baigne ici, dans le cliché du bon héros américain spoiler: - le discours de Will Smith en fin de récit -. Une trame sonore convenable, sans être pour autant mémorable. Quelques moments d'émotion sont là pour capter notre attention. Malgré un scénario très bavard, Concussion (en v.o) est un biopic humain et très intéressant dans son ensemble. Une ode à la grandeur du modèle américain vu par un immigrant et au triomphe de la vérité !
jaja77
jaja77

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 238 critiques

4,0
un très bon film tiré d'une histoire vraie porté par de bons acteurs mêlant un drame et une histoire d'amour comme je les aime. un " will smith " parfait en docteur combattant et courageux voulant faire éclater la vérité sur les maladies cervicales précoce à la pratique de sports des joueurs professionnels.
Ludovic D
Ludovic D

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 237 critiques

4,0
Peter Landesman signe un film puissant moralement, autour d’un sujet bien mené et aux thématiques très intéressantes. Au-delà d’être un très bon film, Seul contre Tous prouve surtout au monde les réels talents d’acteur de son personnage principal : Will Smith, dynamique et épanoui dans son rôle de pathologiste. La critique entière sur notre site MediaShowbydk !
Thomas B.
Thomas B.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 37 critiques

3,0
Film assez sympa qui nous montre que la vérité fini toujours par triompher. Will Smith en docteur nigérian (convaincant) qui se "bat" contre la NFL pour diffuser la dangerosité de ce sport sur le cerveau des joueurs. On s'attache au personnage principale par sa naïveté et son intégrité vis à vis de son travail (et sa découverte) ce qui dégage en nous un certain respect. Ensuite, les histoires annexes dans ce film (la relation avec sa femme ou avec la foie) ne sont pas très développés et n'ont pas grand intérêt. Voilà, pas grand chose à dire si ce n'est qu'il est sympa à regarder et qu'il est sans complexité.
Manuchcat
Manuchcat

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 19 critiques

5,0
Brillamment mené, ce film est une réussite. La réalisation est digne d'un grand intérêt, le jeu d'acteur de Will Smith m'a redonné foi en lui... Quant à l'histoire vraie incarnée... On a envie de dire "merci", c'est prenant, puissant et tellement important à mon sens que cela soit révéler au grand jour. En résumé, film à ne manquer sous aucun prétexte !
tixou0
tixou0

Suivre son activité 260 abonnés Lire ses 1 648 critiques

0,5
Si le problème traité, celui de la "Commotion" (traduction de l'anglais "Concussion", type-même du "faux ami" pour un francophone !), terme générique pour viser les dommages gravissimes causés au cerveau de plus de 25 % des joueurs pros de ce sport de brutes qu'est le football américain, est important, ce film de Peter Landesman n'a strictement aucun intérêt, autre que (superficiellement) documentaire. C'est une grosse soupe édifiante et propagandiste (sur le "miracle" américain de l'intégration, et du "tout le monde peut réaliser son rêve" - et autres blablas) sans rythme, mou, ultra mou..... Will Smith, en pourfendeur de la NFL, se la joue (pense-t-il) "impliqué" et "pur comme le diamant" (ou quelque chose du genre). Il n'est que niais et amidonné (en alternance). Consternant de vide, tout ça.....
LeMagduCiné
LeMagduCiné

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 622 critiques

1,5
Le scandale provoqué par un médecin nigérian au sein du petit monde du football américain est typiquement ce genre d'histoire dont raffole Hollywood. Mais si le réalisateur du film n'arrive pas à faire preuve d'autant de courage que son personnage pour pointer du doigt la tout-puissante fédération sportive, on ne peut obtenir qu'un piètre résultat insignifiant. Et ce n'est pas la prestation crispée de Will Smith qui va sauver les choses.
TheWaaalkingDead
TheWaaalkingDead

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 979 critiques

0,5
Je me suis senti trop loin, et donc tellement ennuyé par cette histoire qui préfère développer deux heures d'automasturbation sur l'intangibilité de la science plutôt que d'attaquer le fond du problème. Finalement, on ne m'épargnera pas non plus ni l'habituelle vulgarisation médicale, ni le passage final où, sur fond noir, le réalisateur nous raconte en petite écriture dorée ce qu'il est advenu dans le futur.
DanielOceanAndCo
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 325 abonnés Lire ses 3 590 critiques

2,0
Le sujet de "Seul contre tous" est vraiment pas mal et se prêtait parfaitement au documentaire, parce que franchement, si c'était pour nous faire une énième niaiserie hollywoodienne, eh bien ce n'était vraiment pas la peine. Alors vous devez voir dans ce deux étoiles que tout dans le film de Peter Landesman n'est pas à jeter comme le casting qui fait le job sans plus (et une absence de nomination pour Will Smith absolument justifiée) et quelques scènes vraiment poignantes mais les créateurs du film l'aborde de la manière la plus hollywoodienne possible : cette histoire vraie qui comme par hasard répond à toutes les étapes d'un film, une morale pro-américaine trop appuyée pour me faire adhérer et un sentiment généralisé de film qui n'a été fait que pour les récompenses. Bref, si le fond se fait par moment intéressant, la forme de "Seul contre tous" n'a pas été à la hauteur de son sujet!!
baldou136
baldou136

Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 416 critiques

5,0
Film passionnant qui aurait mérité d’être dans la course aux oscars ! Le jeu de Will Smith est transcendant dans ce biopic audacieux centré sur le monde du football américain. Alec Baldwin et Albert Brooks sont grandioses dans un casting déjà bourré de talent, un vrai joyau !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top