Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
A trois on y va
note moyenne
3,1
1429 notes dont 171 critiques
4% (7 critiques)
25% (43 critiques)
42% (72 critiques)
19% (32 critiques)
8% (13 critiques)
2% (4 critiques)
Votre avis sur A trois on y va ?

171 critiques spectateurs

Christoblog
Christoblog

Suivre son activité 355 abonnés Lire ses 1 123 critiques

2,0
Publiée le 26/03/2015
Jérôme Bonnell aime à décrire les sentiments. L'exercice était effroyablement raté dans son dernier film, Le temps de l'aventure, de par la faute d'une erreur de casting XXL (un Gabriel Byrne momifié). Ici, à l'inverse, si le film est charmant dans sa première partie, c'est grâce à son trio d'acteurs/trices. Anaïs Demoustier joue la solaire Mélodie avec un charisme incroyable. Elle aime et couche avec la sombre Charlotte (Sophie Verbeeck), avant de tomber amoureuse du copain de cette dernière, Micha (Félix Moati). Sur cette énième version du triangle amoureux et/ou du ménage à trois, Bonnell tisse une toile légère et séduisante, enchaînant des situations cocasses qui tentent avec succès de rafraîchir les situations de boulevard traditionnelles. Cette première partie (qui prend Lille comme décor) est pleine d'alacrité et plutôt séduisante, bien qu'absolument anecdoctique. On perçoit vers la moitié du film que tout cela ne va pas forcément se densifier en terme d'enjeu narratif, et en effet, A trois on y va file benoitement vers une fin franchement convenue, se contentant de bien filmer la sensualité des corps. On a l'impression que Bonnell a refusé de creuser les aspects les plus sombres de ses personnages, pour seulement filmer leurs élans. Il le fait avec une bonne volonté un peu niaise, qui anesthésie progressivement l'enthousiasme du spectateur.
islander29
islander29

Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 1 757 critiques

3,0
Publiée le 25/03/2015
un des problèmes majeurs du scénario est qu'il n'y a absolument aucun second rôle.....Cela devient un peu lourd à la longue, puisque A est amoureux de C et que B est amoureuse de C et donc que l'on tourne un peu avec une situation qui se répète, des apartés amoureux.....Et pourtant le film a le charme discret de la jeunesse qui s'essaie aux sentiments......Anaïs Desmoustiers, Felix Moati, Sophie Verbeeck, sont très crédibles en jeunes gens qui ne veulent pas devenir adultes (sic) et préfère le ménage à trois sans le dire mais en le pensant......Le charme du film est aussi dans une bande son subtile et douce, omniprésente dans le film....Heureusement il y a quelques scène de tribunal, une scène de discothèque pour apporter un peu de fraicheur et de surprise à ce film, doux certes, délicat certes, mais qui ne parvient pas à emporter le spectateur hors de ses pensées......Des défauts , des qualités, à vous de voir....
alain-92
alain-92

Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 1 081 critiques

3,0
Publiée le 27/03/2015
Après le soporifique "Temps de l'aventure", le réalisateur Jérôme Bonnell continue son exploration des sentiments avec cette fois ci, comme principaux protagonistes, trois jeunes gens, beaux, insouciants et légèrement immatures. Il sera uniquement question d'eux et de leur course aux sentiments. Le début du film offre quelques moments de joyeuse fantaisie. Quand la délicieuse Anaïs Demoustier, par exemple, s'échappe par une fenêtre pour continuer sa fuite sur le haut des murs. Arrivée au bas de la maison ses deux "amoureux", chacun à un étage, lui font signe de la main de partir au plus vite. Un sourire, rien de plus. Le scénario ne prend pas la peine d'approfondir la véritable identité de chacun. L'ensemble du film survole quantité de situations souvent improbables. C'est un peu le point noir du film. Les points forts du film. La magnifique lumière du Nord de la France. Une bande son agréable. Le charme et la jeunesse des trois principaux acteurs. Sophie Verbeeck et son magnifique regard que je découvre dans ce film. Anaïs Demoustier, parfaite, confirme son beau talent de comédienne. Félix Moati, enfin, crédible et touchant.
traversay1
traversay1

Suivre son activité 472 abonnés Lire ses 3 000 critiques

3,5
Publiée le 27/03/2015
Charlotte, Mélodie et Micha sont des Jules et Jim d'aujourd'hui qui se fichent de la morale, ne veulent pas tricher et simplement aimer à plein coeur. A trois on y va se réapproprie le triangle amoureux de façon décomplexée, dégommant les tabous et les clichés dans la plus parfaite liberté. La fraîcheur est l'atout maître de cette nouvelle cartographie sentimentale de Jérôme Bonnell, après Le temps de l'aventure. Il y a cependant un petit goût d'inachevé dans A trois on y va même en jouant sur plusieurs registres à la fois : gaieté, mélancolie, gravité, humour. Anaïs Demoustier devient indispensable au cinéma français et, bonne nouvelle, on va la voir bientôt chez Mouret, Donzelli et Honoré. Qui s'en plaindra ?
nicolas t.
nicolas t.

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 233 critiques

2,0
Publiée le 25/03/2015
Film gentillet et sympathique, dans l'air du temps mais très anodin et assez insignifiant dans son scénario et sa mise en scène vaudevilesque. les acteurs sont charmants, mais les enjeux sont tellement faibles qu'on se retient de bailler poliment...
Elisa Elisa
Elisa Elisa

Suivre son activité Lire sa critique

1,0
Publiée le 29/03/2015
A trois on y va: mal écrit, mal joué, mal filmé. Seule Anaïs Demoustier s'en sort et donnerait envie d'aimer le film mais vraiment, elle est trop seule pour sauver du cliché et de l'ennui ce "film français" dans tout ce que l'expression a de péjoratif... Et pour un film sur une histoire d'amour à 3, c'est surprenant de filmer aussi bizarrement les corps, sans sensualité ni désir, et sans aller au bout des scènes d'intimité.
Julien D
Julien D

Suivre son activité 342 abonnés Lire ses 3 455 critiques

2,0
Publiée le 27/03/2015
La thématique du triangle amoureux se retrouve traitée, dans le sixième film de Jérôme Bonnell, de la façon la plus classique, la moins subversive qui soit. Les deux membres d’un couple hétérosexuel à priori des plus banals partagent une même maitresse, plus d’une heure du film sera concentré sur un petit jeu de chassé-croisé où chacun va chercher à cacher l’adultère. Cette situation tout ce qu’il y a de plus vaudevillesque provoque quelques scènes amusantes mais fait complétement patiner le scénario. Quand, enfin, l’amour à trois se met en place, on pourrait croire que la comédie romantique va cesser de faire du sur-place, mais, après un joyeux moment d’euphorie, le film prend fin d’une façon si abrupte qu’elle ne peut que nous laisser sur notre faim. Heureusement, le charme des trois jeunes acteurs donne un peu de piquant à leurs relations extraconjugales et rend envoutante leur sensualité maladroite, mais le réalisateur reste tellement frileux et pudique pour exploité son sujet qu’il nous livre un film frustrant et anodin que l’on oubliera vite.
LBDC
LBDC

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 295 critiques

3,0
Publiée le 07/04/2015
(...) L’histoire tenant sur un timbre poste, l’on sait d’emblée qu’on ne sera pas surpris alors on essaie de se raccrocher à autre chose. Les acteurs, tiens ! Anaïs Démoustier, superbe de fraîcheur dans Bird people, ou Félix Moati, excellent dans Télé Gaucho, on est sur de la valeur sûre, de l’avant garde de la jeune comédie française pleine de peps et pétrie de talent, oui… Mais dès le début du film, quelque chose cloche à l’oreille, alors on patiente un peu, histoire de laisser au film le temps de se chauffer, et puis l’on comprend d’où vient le problème, les dialogues. Longs, banals, souvent clichés, parfois à la limite du ridicule et surtout beaucoup trop présents. Les acteurs essaient tant bien que mal de s’en dépêtrer mais c’est peine perdu. Toutes les actions et situations du film sont noyés dans des palabres inutiles ou bien trop explicatives. Ainsi les personnages n’existent plus, les relations deviennent sans intérêt, les enjeux quasi-inexistants (... L'intégralité de notre critique, sur Le Blog du Cinéma
ada&co
ada&co

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

3,5
Publiée le 27/03/2015
Un joli film plein de légèreté et de fraicheur. "On y va à trois" est une comédie pleine de quiproquos, de scènes de vaudeville et de sensualité mais ne tombe jamais dans la vulgarité et la lourdeur. Le casting est parfait: délicieuse Anaïs Desmoutiers avec un rôle qui n'est pas sans faire penser à son personnage ambigüe de "une nouvelle amie" de François Ozon... Olivier Broche hilarant et inquiétant en pervers minable. Je le classe dans ma liste de film qui font du bien!
Pauline_R
Pauline_R

Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 398 critiques

4,5
Publiée le 25/03/2015
Je partais avec un a priori très positif sur ce film au regard du casting et surtout du réalisateur, Jérôme Bonnell dont j'avais adoré le précédent (Le temps de l'aventure). Je n'ai pas été déçue : l'écriture est d'une grande finesse et intelligence, c'est à la fois drôle, poétique et d'une belle modernité. Le film ne peut se résumer à un simple vaudeville basé sur un triangle amoureux assez classiques mais il va bien au-delà, il le transcende, lui apporte de l'audace et du fantasme, c'est extrêmement bien vu tout en restant simple et concret. Et il ne faut pas oublier le trio d'acteurs qui porte magnifiquement le film :Anaïs Demoustier confirme qu'elle est l'une des meilleures actrices de sa génération, il s'agit ici de son plus beau rôle (tout du moins pour les films que j''ai pu voir avec elle), Felix Moati est très touchant et juste, et Sophie Verbeeck, que je ne connaissais pas, est une révélation.
reymi586
reymi586

Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 2 443 critiques

4,0
Publiée le 05/04/2015
Typiquement le genre de petit film français que j'adore. Une histoire authentique et touchante, une pointe d'humour bien dosée et un trio de jeunes acteurs très convaincant en la personne d'Anaïs Demoustier, Félix Moati et Sophie Verbeeck. Un très bon moment !
officiel76
officiel76

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 422 critiques

3,0
Publiée le 02/04/2015
Anais Demoustier trouve de nouveau un rôle où elle est parfaite, elle ressemble à Isabelle Huppert dans la dentelière...elle est fraiche, spontanée, et très juste...monsieur Moati aurait besoin de prendre des cours de diction, car on ne le comprend pas toujours parfaitement bien. Si le film est sympathique, il n'y a pas vraiment de surprise ni bonne ni mauvaise, un peu d'ennui qui s'installe, heureusement la fin est un peu surprenante, inexplicable, mais originale. C'est un peu immature, comme les personnages que l'on suit dans ce film. Rien de génial donc, un film bien français avec des états d'âme un peu compliqués...
titicaca120
titicaca120

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 2 095 critiques

3,5
Publiée le 27/03/2015
une belle histoire d'amour simple et sincère entre trois personnages deux filles et 1 garçon. faut simplement que tout le monde trouve sa place. un film court 1h20 avec 3 jeunes acteurs plein de charme et d'insouciance, ça fait du bien.
Real C
Real C

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 924 critiques

3,0
Publiée le 18/03/2015
Voici une critique assez particulière. En effet, il s'agit du 2e film que j'ai vu en avant première grâce à Sens Critique (le 1er étant Loin des Hommes de David Oellfem), l'un des rares films où on m'a vraiment demandé d'en faire (chose qui est assez particulier en dehors de ma critique des 78 films). Et aussi l'un des rares avant-premières où j'étais dans une salle remplie de cinéphiles passionnées et de critiques chevronnées; ajouté à cela la présence du réalisateur et 2 des acteurs principaux ( Félix Moati et Sophie Verbeeck) et vous obtenez une situation particulière. Mais je m'égare. Donc j'ai vu ce film, car sa bande-annonce était intrigante et particulière. Et au final, ben le film est aussi intrigant et particulier. L'histoire en elle-même est assez simple, il s'agit d'un amoureux entre nos protagonistes. Bref, rien de très original. Même la relation entre les femmes ne m'a pas paru innovant. Ceci dit, c'est le ton du film qui est particulier, voir très particulier. Le réalisateur a essayé de mixer plusieurs tons en même temps mais bien maîtrisés. Oui, il s'agit niveau réalisation d'une symbiose entre le ton dramatique, la mélancolie, le vaudeville et l'érotisme (ouais rien que ça). N'ayant pas vu ces autres œuvres, je ne sais pas si son cinéma est le mix des tons ou non. Mais ce sont plusieurs tons parfaitement maîtrisés qui rend un aspect intrigant, à la vie des personnages. Mieux encore, il a joué beaucoup sur des plans, à savoir, les plans rapprochés comme pour signifier l'atmosphère étouffante et les plans plus large pour signifier une atmosphère plus détendue. Chose que je n'adhère pas totalement mais j'y reviendrai plus tard. Bizarrement, ce film possède l'un des défauts les plus gros. Les personnages principaux. Ce défaut est tellement énorme que ça gâche à lui tout seul le film. Mais on va passer les qualités : 1-Les personnages sont assez bien écrits dans l'ensemble (malgré quelques passages assez mal faites) 2-Les personnages sont attachants. Tous les 3 et les acteurs ont fait un sacré effort pour nous les rendre les plus empathiques possibles. 3-Les personnages ont un background exploité différemment les uns par rapport aux autres mais c'est normal (et je le développerai plus tard). Donc, quel est le grand défaut ? Ils sont super mal introduits. Dès le début du film, on nous met direct dans le problème que le film questionne sans qu'on est vraiment le temps de bien les connaître ! On connaît leur fonctions certes mais leur prénom pas vraiment. Il m'a fallu 20 min afin de savoir plus précisément qui est qui ! C'est énorme ! Tout d'abord nous avons Mélodie (interprété par Anaïs Demoustier), qui est l'héroïne principale. Je la trouve vraiment bien par ces manières très speed et carrées. Elle est avocate dans la vie de tous les jours et le film exploite à merveille sa fonction. Plus le film avance, plus on la sent perdre peu à peu la maîtrise de la situation entre ces 2 amis Micha et Charlotte alors que dans son travail, c'est une vraie professionnelle qui ne se laisse pas démonter. C'est quand même impressionnant le masque qu'elle met à chaque fois qu'elle est dans une situation inexplicable. Elle possède les situations les plus difficiles mais hélas pas les plus marrantes (du moins pas toutes). C'est aussi elle le centre du film. En effet, le film évoluer en parallèle avec elle et plus le mensonge ira croissant, plus le rythme sera plus accéléré. Ensuite, Nous avons Micha (interprété par Félix Touati) et Charlotte (interprété par Sophie Verbeeck). Ils sont ensembles dans le film. Je les mets ensemble car, bizarrement ils sont semblables et différents. Dans le film, ils sont satellites à Mélodie, ce sont eux qui gravitent autour d'elle. Ils s'aiment mais aiment en même temps Mélodie. Micha se démarque pas mal de Charlotte parce qu'il est à la fois avenant et hésitant, et il possède les scènes les plus marrantes, de loin. Ce n'est pas un personnage de mal dominant mais un romantique passionné, qui fait aussi quelques actes assez stupides et même évitables. Charlotte, en revanche, est bien plus en position de dominatrice je trouve. Mais c'est de la domination subtile, renforcée par le faite que dans la vie de tous les jours, elle est chômeuse (bon ok elle est aussi musicienne mais quand même). En plus elle est la moins exubérante voir même la plus sombre (tout l'inverse de l'actrice dans la vraie vie !). Les autres personnages n'existent qu'en temps que personnages secondaires et rien d'autre, et sont aussi parfois des générateurs de situations comiques. Que ce soit le patron de Mélodie (Patrick d'Assoumçao) qui se fait attaquer, le harceleur (Olivier Broche)spoiler: qui se fait prendre (2 fois !), ou la prévenante (Laure Calamy) qui est vraiment énorme par la seule scène caméo qu'elle interprété ! Il a bien géré ces personnages secondaires pour qu'ils soient tous mémorables à des degrés divers. Maintenant on va parler de la mise en scène ! Comme je le disais au début, il y a une sacré mix de tons, mais le réalisateur le fait que ce soit progressif. Au départ, on a une mise en scène très classique comme n'importe quelle comédie française (oui je sais...), mais ensuite on a du vaudeville assez classe et hilarant, et un parallèle avec ses 2 tons au fur et à mesure du film, au moment du point d'orgue : le craquage de Mélodie. A partir de là le film change complètement. Fini le classicisme ou le vaudeville. Cette fois c'est la mise en scène érotique qui prévaut (logique), mais une aussi une mise en scène plus visuelle que le reste du film. Mais il y a une chose que je me demande s'il est génial ou décevant, la fin du film et plus précisément les 3 scènes finales. Je ne dévoilerai pas la fin pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais je trouve la fin intrigante et soumis à toutes les interprétations possibles. Si tout le monde pourra s'accorder que la scène finale est l'accomplissement du film, mais il y a quand même un point auquel je ne saurai dire si c'est super-décevant ou super-génial. C'est pourquoi que même maintenant, je trouve ce film intrigant. Il y a tellement de symbolisme dans l'arc final que presque tout à sujet à interprétation. Bref, un film qui est globalement bien réalisé, mais qui est une véritable énigme. Je ne sais pas si ce film plaira au plus grand nombre. Mais ceux qui voudront le voir le verront surtout pour son triangle amoureux assez particulier. Et d'autres, l'éviteront peut être aussi pour ça. Ceci dit, par delà de ça, il est à la fois profond et marrant ce qui n'est déjà pas mal (et avec une belle musique aussi !). Moi par contre, il m'a plus fait réfléchir que détendu. Même si je me demande ce que je ferai dans leur situation.
momo M.
momo M.

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 230 critiques

1,0
Publiée le 07/04/2015
Film très décevant. le sujet est mal traité. On a droit a un marivaudage rabâché sans fantaisie ni audace et vraiment très convenu. Heureusement quelques épisodes avec Anais Demoustier dans sont boulot d'avocate sont drôles et intéressantes, le reste n'est qu'ennui.. Les dialogues sont d'une banalité à la limite du ridicule. Pour ce qui est des acteurs, Anais Demoustier sort un peu le film de sa nullité, par contre Felix Moati n'articule pas et son discours est parfois inaudible. Le manque de seconds rôles fait que le film tourne sans cesse sur les trois personnages et finit par lasser.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top