Mon AlloCiné
Robin des Bois
note moyenne
2,6
820 notes dont 109 critiques
10% (11 critiques)
21% (23 critiques)
19% (21 critiques)
22% (24 critiques)
9% (10 critiques)
18% (20 critiques)
Votre avis sur Robin des Bois ?

109 critiques spectateurs

xlr8

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 71 critiques

3,0
Publiée le 24/11/2018
Deux manières de noter le film : par rapport aux autres "Robin" et sans en tenir compte. Si je compare aux autres "Robin", je note 1. Voilà comment j'imagine le brainstorming des gens qui se sont lancés dans l'entreprise de pondre ce nouveau truc : on prend quelques éléments de la mythologie (quelques personnages, des arcs et des flèches), on ajoute des éléments dont la présence est obligatoire dans tout film d'action contemporain (poursuites, combat au corps à corps à la limite des arts martiaux, explosions, ralentis censés sublimer les performances physiques et acrobatiques du héros), on y glisse quelques éléments qui font écho à l'actualité politique (discours sur la peur de l'étranger, le repli sur soi, les luttes du peuple, l'avidité des puissants...), on met tout ça dans un shaker, que, comme son nom l'indique on secoue bien et ça donne ce truc... ^^ Adieu le romantisme, adieu les images d'Epinal, il ne devrait rien rester de légendaire de ce Robin Hood, contrairement à celui avec Errol Flynn (le tournoi) et à celui avec Kevin Costner (inoubliable Shérif de Nottingham remarquablement incarné par le regretté Alan Rickman). Mais surtout, pire que tout, Spoiler: le film ne se suffit pas à lui-même : la fin du film n'est pas la fin de l'histoire et laisse entendre donc que ce n'était que le début, sous-entendant donc qu'il y aurait une suite, à la condition bien entendu que ce film soit un succès... En faisant totalement abstraction des précédents "Robin", j'ai donc mis un 3. En prenant le film sous cet angle, je le décrirai comme un film d'action médiéval, n'ayant aucun respect pour l'histoire mais dont le propos principal est l'éveil et l'initiation d'un jeune homme aux combats, qu'ils soient guerriers ou politiques. Le tout est assez naïf, mais plutôt plaisant à regarder en sirotant un milk shake. Les chorégraphies de combats au corps à corps et à coup de flèches font plus penser à un film de John Woo des années 80 qu'à un film médiéval, mais si on accepte le délire, on se marre bien. Les prestations des acteurs ne sont pas géniales, mais je me disais en regardant le film que Taron Egerton ferait un bon James Bond... Un petit mot aussi pour dire que je suis un fan de U2, et que la fille de son chanteur, qui joue le rôle de Marianne est vraiment très jolie ^^ Bono, je t'aimais déjà, mais je veux bien que tu sois mon beau-père :-D Je conseille ce film aux enfants qui n'ont encore jamais vu de "Robin des bois" . PS : le film remet en avant ce que signifie réellement "Robin Hood", Robin la capuche et non Robin des bois ^^
Rhiannon23

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 15 critiques

4,0
Publiée le 28/11/2018
On a bien du mal à retrouver l'ambiance médiévale dans ce film, et pourtant, ce n'est pas une si mauvaise chose. Le film surprend, fait beaucoup de références à notre propre époque, revisite un héros... Modernité et légende se retrouvent dans ce film, et avec du recul, un peu de changement, ça fait du bien !! Ce serait dommage qu'une suite ne soit pas réalisée, ne serait ce que pour confirmer le potentiel de cette nouvelle version. Un petit conseil : à voir en VOSTFR, la VF n'est pas terrible...
FredArrow

Suivre son activité 355 abonnés Lire ses 893 critiques

0,5
Publiée le 28/11/2018
"C'est systématiquement débile mais c'est toujours inattendu !" Proclamé par le roi Arthur dans "Kaamelott" devant les bouffonneries de ses chevaliers, ce constat semble avoir été écrit pour traduire à la perfection l'étendue du désastre que représente le long-métrage d'Otto Bathurst. Inattendu car il fallait tout de même être sacrément optimiste en espérant attirer du monde devant une énième adaptation des aventures de Robin des Bois. Déboulant de nulle part avec la conviction qu'un format d'origin story en mode super-héroïque est un argument à lui tout seul, l'ami Otto cherche clairement à s'engouffrer dans la brèche ouverte par "Le Roi Arthur" version Guy Richie dont la relecture bourrée d'anachronismes n'était qu'un prétexte à un divertissement bancal enchaînant les morceaux de bravoure délirants avec une certaine générosité. Dans le fond, pourquoi pas ? Après tout, Robin des Bois est bien la source d'inspiration principale de Green Arrow, un super-héros DC qui en reprend aussi bien les valeurs que le costume. Seulement, personne n'a jugé bon de prévenir Otto Bathurst que le film de Guy Ritchie a réalisé un bide monumental au box-office mondial tout autant qu'il a divisé une bonne partie du public ayant osé s'aventurer dans cette approche si particulière du mythique roi Arthur. Pire, pour une raison que l'on ignore, une bande de producteurs kamikazes a donné le feu vert à ce projet en lui allouant un budget conséquent de 100 millions de dollars et un casting qu'on aurait adoré voir en d'autres circonstances. Pour autant, si "Robin des Bois" avait délivré une dose minimale de fun comme le postulat de son approche pouvait le suggérer, le film aurait pu se targuer d'emporter une part de notre indulgence comme l'avait fait "Le Roi Arthur" en son temps... Sauf que non, englué dans un premier degré impardonnable, "Robin des Bois" 2018 est d'une nullité totale qui en arrive à friser la débilité systématique -d'où la citation de départ. Démarrant sur une absurdité temporelle où un narrateur nous glisse avoir oublié l'époque exacte de cette aventure alors que le générique dévoile assez clairement un texte parlant de la Troisième Croisade en Orient, "Robin des Bois" laisse pourtant augurer un film au ton plutôt léger. Sentiment d'ailleurs confirmé grâce au fou rire déclenché par une séquence de croisade où l'escouade de chevaliers dont fait partie Robin de Loxley (alors "simple" seigneur) paraît sortir d'une mission de "Call of Duty" au Moyen-Orient mais avec des arcs en lieu et place des armes automatiques. Hélas, on se rend assez vite compte qu'on était un peu seul à espérer du second degré tant Otto Bathurst va s'acharner à prendre avec le plus grand sérieux du monde une relecture qui ne le méritait sûrement pas et où absolument rien ne va fonctionner de ce point de vue. "Robin des Bois" prend donc rapidement la forme d'un pur film de super-héros ayant pour simple particularité d'être situé au Moyen-Âge... et c'est tout. De retour au pays, Robin enchaîne les déconvenues : déclaré mort, le méchantissime shérif de Nottingham lui a spoilé tous ses biens pour régner d'une main de fer à coups d'impôts exorbitants et sa belle Marianne lui a préféré les 50 nuances d'un ancêtre de Christian Grey (coquine, va !). Avec l'aide du futur Petit Jean, un maure aux motivations complètement abracadabrantes (il a beau les argumenter lui-même, sa raison d'être en Angleterre est juste ingobable), Robin joue son rôle de seigneur/milliardaire le jour et devient un voleur surentraîné la nuit pour détrousser le shérif et redonner son argent à la population. "Green Arrow" au Moyen-Âge en somme... Non seulement le film ne démontre jamais une once de pertinence à avoir approché l'histoire de "Robin des Bois" de cette manière mais, en plus, il se contente de dérouler une intrigue terriblement basique qui embourbe ses personnages dans tous les poncifs possibles jusqu'à annihiler leurs chances d'exister par eux-mêmes. Au-delà de la capuche, le souvenir de ce Robin des Bois se résumera ainsi aux rictus permanents de Taron Egerton, le Petit Jean arabe interprété par Jamie Foxx façon majordome improbable aura semblé passer son temps (à juste titre) à se demander ce qu'il faisait là, Marianne et son nouveau compagnon auront été d'une transparence invraisemblable (sur les deux, seuls la profondeur des décolletés d'Eve Hewson est véritablement mémorable, c'est dire la prestation marquante de Jamie Dornan)... Un espoir naît cependant du côté des méchants aux motivations apparemment un peu plus travaillées que le reste : du passé du shérif d'une noirceur absolue (une sombre histoire de manche à balai) à une conspiration d'une grande ampleur impliquant le clergé, on sent que "Robin des Bois" paraît tout fier du côté "vilain" de sa relecture... Mais, encore une fois, tout cela est balancé n'importe comment et se résume grosso modo à un Ben Mendelsohn pas encore sorti de son rôle de méchant de "Ready Player One", il en a d'ailleurs gardé les mimiques, la garde-robe et l'armée de Sixers désormais vêtus d'armures. Côté spectacle... comment dire... ben, c'est affreux ! Cadrant bizarrement toujours ses acteurs au plus près, Otto Bathurst ne donne jamais d'amplitude à ses scènes d'action se déroulant en plus la plupart du temps dans le confinement des décors des fortifications d'un village que l'on croirait en pleine révolution industrielle. En plus d'étouffer littéralement toute velléité de nous en mettre plein les yeux, "Robin des Bois" cherche à nous aveugler avec, au choix, des fonds verts franchement hideux (c'est à se demander si la fuite sur le chariot a été finalisée) ou des ralentis perpétuels qui n'ont ni queue ni tête (on a même droit à un clin d'oeil, inconscient ou non, à "Matrix" avec le premier vol où les flèches remplacent les balles). Même sur les scènes les plus banales, Otto Bathurst prend un malin plaisir à toujours trouver le cadrage le plus laid possible, comme si le bonhomme avait réalisé au dernier moment la galère dans laquelle il s'était embarqué et n'avait plus d'autres choix que de s'autosaboter afin de faire croire à une blague usant de tous les anachronismes les plus inutiles. Ennuyeux, trop long, dénué d'enjeux intéressants et, pire que tout, jamais drôle ou divertissant, "Robin des Bois" est effectivement une vaste blague écrite à la va-vite, où rien ne marche et qui restera au mieux comme un bidule juste bon à alimenter votre liste de flops 2018.
Jonathan J.

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 166 critiques

2,0
Publiée le 29/11/2018
Très mal doublé (techniquement et artistiquement). Décors, costumes, effets spéciaux sont moches. C'est mal filmé, mal monté. L'histoire est basique... Cependant le pitch de base était séduisant et d'actualité. Je ne pouvais pas m'empêcher d'Imaginer Macron etc. face aux gilets jaunes...
tigourou2007

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 30 critiques

4,0
Publiée le 29/11/2018
Quand on revisite un plat, l'idée est de lui apporter un autre regard, d'autres saveurs. C'est le cas pour Robin des bois . Inutile de le comparer aux classiques, inutile de chercher les anachronismes et les incohérences... Otto Bathurst nous fait une proposition. On adhère ou pas. En ce qui me concerne, j'ai passé un excellent moment. Jamie Foxx toujours aussi charismatique, Taron Egerton tire son épingle du jeu avec élégance en donnant à son jeu fougue et fragilité. Le générique donne le "la" en présentant une B.D. qui s'anime ... On est dans le ton du film.
Taichangkwan

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 3 critiques

2,5
Publiée le 28/11/2018
Je savais à quoi m'attendre, j'y suis allé en connaissance de cause. J'étais prêt mais... j'ai quand même fait une micro sieste pendant une grosse scène d'action. Je suis trop vieux pour ces c........ je pense.
DJ95

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

2,0
Publiée le 01/12/2018
Je tiens d'abord à dire que j'aime profondément l'histoire de robin des bois (la légende, l'histoire en générale), et j'ai une passion sur le moyen-age (et j'aime la fantaisie). Alors quand le film met une claque d'entré à un semblant de réalité historique ça me fait mal. et puis je comprend : l'image des nanars, je me suis marrer sur l'improbabilité des scène tous au long du film, le doublage VF qui bien que plutôt cohérent, ajoute une forme comique. Ce film ce voulais sérieux, au final, c'est le pire film a budget* depuis le choc de titan *que j'ai vu(et j'en ai vu pas mal)*. Il reprend les codes modère du film de super héro qui fait recette mais qui désoriente complètement. j'ai faillis quitter la salle après 10 min et j'ai finalement décider de ne pas prendre le film au sérieux et ça m'a fait du bien... Pour résumer ma critique : Ce film est tellement pitoyable qu'il en devient drôle.
nicothrash60

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 669 critiques

3,5
Publiée le 05/12/2018
Une relecture fantasque et moderne du mythe de Robin Hood qui en surprendra plus d'un, voire le rebutera. En effet, on ne compte plus les anachronismes et les énormités du scénario dans ce premier long de Otto Bathurst et ça risque d'agacer le puriste, d'autant plus que les décors hyper stylisés et très industriels en rajoutent une couche. Pour moi c'est véritablement un parti-pris et ça passe ou ça casse, pour le coup personnellement c'est passé, j'ai trouvé ce nouveau Robin des Bois très efficace et particulièrement énergique, j'ai pris ça pour de l'audace quand certains prennent ça pour de la facilité, tous les goûts sont dans la nature. L'efficace Taron Egerton endosse le rôle du prince des voleurs et ça lui va plutôt bien même si son doublage VF laisse un peu à désirer, en dehors de ça, le reste du casting est très correct avec un Jamie Foxx étonnant, un Jamie Dornan à contre emploi et un Shérif de Nottingham percutant. C'est plutôt bien foutu, les scènes d'action envoient, on ne s'ennuie pas et on a en outre pas mal d'humour. En somme, ça reste du blockbuster un peu basique mais l'entreprise m'a plu pour le coup et j'ai passé un agréable moment, j'irai même sans doute voir sa suite, si suite il y a bien entendu. A voir pour moi.
selenie

Suivre son activité 360 abonnés Lire ses 4 617 critiques

2,0
Publiée le 29/11/2018
En résumé ce film est un mix entre la série TV "Arrow", Zorro avec une dose de la version "Robin des Bois - Prince des Voleurs" (1991)... La légende prend plusieurs coups avec cette version qui ne respecte en rien ce qu'on connait de lui, à l'exception notable de la capuche. Construit de façon classique en trois actes Barthurst use d'une mise en scène clippesque, abusant de ralentis et de caméra porté façon "je suis moderne regardez bien" qui manque singulièrement de finesse et/ou de personnalité. En conlusion Otto Barturst signe un film vide de toute substance légendaire inhérente à "Robin Hood", trop de libertés tuent l'âme de cette histoire universelle pas aidé par la mise en scène pleine d'esbrouffe du cinéaste. Site : Selenie
Louise M.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

4,5
Publiée le 28/11/2018
Un grand classique revisité qui laisse l’eau à la bouche ! Un film très divertissant, avec de la légèreté dans les scènes de violences :)!
herveduchaffaut

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 28/11/2018
Franchement j'ai passé un bon moment ! Certes cela n'a pas l'envergure et la profondeur des précédents Robins des bois et les acteurs ne sont pas toujours au top, mais je trouve que c'est plutôt bien filmé avec de beaux effets... De l'action, beaucoup d'action, de l'amour et quelques émotions... J'ai été pris par le film et n'ai pas vu le temps passer !
tony-76

Suivre son activité 574 abonnés Lire ses 1 372 critiques

3,0
Publiée le 30/11/2018
Modifier de vieilles histoires datant de plusieurs siècles n'est pas une vilaine chose que ça finalement ! Cette nouvelle monture hollywoodienne de Robin Hood s'avère assez agréable dans l'ensemble bien que les décors et les costumes paraissent peu crédible Spoiler: (voir de Locksley avec un manteau en cuir et des t-shirts en col en V). Robin de Locksley est un jeune et puissant seigneur qui est envoyé à la guerre par le Shérif de Nottingham. Il sera là-bas témoin de nombreuses inégalités qui l'encouragent, par la suite, à voler les riches pour redonner aux pauvres et aussi retrouver son grand amour, Marianne. Il sera épaulé de Petit Jean (un soldat arabe assoiffé de vengeance) dans cette quête... Dès le début du long-métrage, le narrateur insiste et demande au public Spoiler: d'oublier ce qu'on a vu auparavant. Otto Bathurst ne tombe guère dans la satire et se prend donc, au sérieux devant les situations proposées (malgré des pointes d'humour faciles). Un rythme qui se veut trépidant accompagné d'une bonne musique du compositeur de Joseph Trapanese - qui avait déjà travaillé au côté du cinéaste gallois Gareth Evans sur les jouissifs The Raid. Une certaine violence demeure présente lors des scènes de combats, plutôt efficaces en misant sur un mélange d'Assassin's Creed et de la série Arrow. La distribution artistique est dynamique avec en tête Taron Egerton - dont le grand public a connu grâce à la franchise Kingsman - incarnant un seigneur-justicier révolutionnaire et charismatique. Ben Mendelsohn est à nouveau dans son élément dans son rôle méchant au sein de l'histoire comme il le faisait dans les récents Rogue One et Ready Player One. Jamie Foxx qui entraîne Robin des Bois (Edgerton) comme Godmill dans Rocky fait un Petit Jean assez troublant... Nous avons aussi Jamie Dornan qui est ici plus Spoiler: un soumis et cocu dans Robin Hood : Origins comparé aux épisodes de Fifty Shades of Grey ! Plutôt drôle ! Bien que convenu, Robin des Bois version 2018 est un blockbuster plaisant dont le spectateur passe un bon moment, sans prise de tête. D'ailleurs, Spoiler: la finale annonce clairement une suite mais elle ne se fera peut être pas au vu de son échec au box office américain... Pourtant cette histoire s'avère meilleure que celle à Ridley Scott ! Pas mal mais vite oubliable !
Greg.83

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 157 critiques

4,0
Publiée le 12/12/2018
bonjour à tous tout d'abord je tiens à rétablir les choses et demande à tous ceux qui n'ont pas vu le film d'y aller sans tenir compte de tous les avis négatifs que l'on peut lire ici ! en effet le film commence en expliquant que l'époque importe peu donc il faut plutôt penser au fond qu'à la forme... Et la forme est cependant très bien réalisé d'une manière extrêmement moderne je pense notamment aux courses poursuite à cheval qui sont très nombreuses et vraiment spectaculaire ainsi que les scènes de combat et le maniement de l'arc qui est vraiment magistral ! ...alors certes on peut y trouver des défauts comme certaines scènes qui semble un peu surjouee, mais dans l'ensemble ce film est très divertissant et je n'ai pas vu le temps passer en le regardant j'ai passé un excellent moment donc je ne suis pas du tout d'accord avec les notes affables de la plupart des autres spectateurs et je vous encourage à vous faire votre propre opinion comme quoi les goûts et les couleurs...
Newtie and me

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 03/12/2018
Je trouve que Taron egerton incarne vraiment très bien le rôle. J'aime beaucoup l'idée d'avoir développé les personnages et il est d'un style plutôt contemporain et gags très drôles et bien placés.Spoiler: Je suis ravie à l'idée qu'ils veulent continuer. Et que se soit Will qui soit le prochaine adversaire de Robin. Triste que quelque scène de la bande annonce n'y sont pas.VRAIMENT CONSEILLE.
Moji2a

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 30/11/2018
Juste une daube sans noms pourtant je suis pas un public très exigent mais la c est vraiment n importe quoi je parle pas du scénarios sans surprise mais de la tonne d anachronisme diverse et variété à telle point que l ont se demande si on est à l époque des croisade ou dans un univers alternatif post apocalyptique...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top