Mon Allociné
Merci Patron !
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,5 2000 notes dont 418 critiques
59% 247 critiques 21% 86 critiques 5% 20 critiques 2% 10 critiques 5% 22 critiques 8% 33 critiques

418 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
Marion M.

Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 14/01/2016

lire françois ruffin et ses acolytes régulièrement dans fakir ou dans leurs ouvrages tous passionnants est déjà en soi une expérience terriblement rafraichissante, mais les voir à l'oeuvre dans « merci, patron ! », c’est mieux que le tour de france à l’alpe d’huez, mieux qu’une finale de coupe du monde aux pénalties, mieux que michael moore infiltrant l’eurogroup : c’est david contre goliath, avec un suspense hitchcockien, c’est la peur au ventre pendant plus d’une heure, des éclats de rire au bord des lèvres le reste du temps, et la patate garantie pendant des jours aux lendemains de la projection. ce film est à voir d'urgence pour tou(te)s les militant(e)s, tou(te)s les syndicalistes et tou(te)s les utopistes qui savent qu’un autre monde est possible, impérativement ! il devrait être remboursé par la sécurité sociale pour toutes les victimes que l’économie néo-libérale laisse au bord de la route, et même déclaré d’utilité publique, tiens ! courrez le voir, les mots me manquent ! » (philippe andré, sud-énergie, edf, grenoble)

lhomme-grenouille

Suivre son activité 590 abonnés Lire ses 2 785 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 25/02/2016

Bon, face à un film comme celui-là, il y a, me semble-t-il, des évidences qui doivent être dites d’emblée. D’abord, formellement, on est clairement dans le reportage cheap, fait avec les moyens du bord, donc il ne faudra pas s’attendre à des plans et des cadrages léchés, même chose en termes de rythme et de narration. Ensuite, dans le fond, mieux vaut être un bon gaucho pour adhérer à la démarche et au propos, car c’est clair que, si vous n’êtes pas acquis à la cause dès le départ, vous risquez d’avoir les dents qui grincent très rapidement. Mais bon, voilà, l’ami Ruffin n’avait pas envie de s’embarrasser avec la demi-mesure. C’est ce qui fait à la fois la force et la faiblesse de son film. D’un côté, le film démontre vite ses limites en se réduisant souvent à une simple vidéo amateur à la Rémi Gaillard qui cherche à piéger une grande multinationale. D’un autre côté, dans le dernier quart du film, je dois bien reconnaitre que la tournure ubuesque des événements valait tout de même bien le détour. Alors bon, au fond ce film ne nous fait pas apprendre grand-chose de plus que ce qu’on peut déjà savoir à l’égard de Bernard Arnault et, plus généralement, à l’égard des grandes entreprises. Son seul intérêt est la jouissance que l’on peut tirer à voir un groupe comme LVMH se faire ridiculiser à ce point… Et après tout pourquoi pas. L’exutoire a marché sur moi. En plus le film ne dépasse pas 1h20. C’est largement suffisant. Pas un brûlot donc en terme de démonstration, mais un petit défouloir social qui peut faire du bien à ceux qui en ont besoin. C’est toujours ça… http://lhommegrenouille.over-blog.com

Paul G.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 5 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 05/04/2016

les Klur s'en sortent bien tant mieux pour eux ! Ils ne deviennent pas richissimes contrairement à ce que disent certains commentaires ! personne n'est epargné par ce documentaire/ film : c'est son point fort. Choisir l'humour ( y compris chez les Klur !) est excellent ! mais j'ai resenti un malaise car finalement Bernard Arnaud s'en sort bien ! ce sont ses sbires qui trinquent et à aucun moment on ne sait si l'accord ( car c'est un accord ) est validé par le patron lui même

Pivoine46

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

4,0Très bien • Publiée le 25/03/2016

J'ai aimé mais me suis sentie parfois mal à l'aise avec la méthode employée par Ruffin. Qu'est-ce qui a changé dans cette éternelle lutte des classes sociales ? Ruffin vient au secours de la famille Klur, ok quid des autres ? On peut le voir aussi comme une excellente promotion pour le journal Fakir. Amusant de voir trembler un puissant, Ruffin joue le Robin des Bois. Truculent

Luis O.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 42 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 11/05/2016

L'histoire est bonne, drôle et intéressante par moments mais sans plus, cela manque de ryhtme. La realisation, même si on s'y attendait, est parfois un peu trop brouillon mais cela peut donner un petit charme à l'ensemble. En tout cas le propos du film est très bon.

Arthur C.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 50 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 12/03/2016

Merci patron est en un sens une autre proposition de cinéma où la réalité vient influer sur les images vus pour leur donner leur force (à grand renfort de voix-off pour bien nous le signifier au cas où on ait oublié). Ce n'est pas du cinéma social mais du cinéma militant, ou action militante au cinéma, genre peut-être le plus proche du cinéma vivant car il influe sur le réel en tant réel, et cette urgence nous fait pardonner l'aspect reportage du tout. Résultat: un homme d'affaire traîné dans la boue et une famille de travailleurs picards qui sort de la situation de faillite pour ouvrir une bouteille de champagne. C'est beaucoup pour un film, peu pour une action militante. Ce manque qui traverse de nombreuses fiction françaises du moments est ici un point faible, le ton n'est pas à la révolte mais à la malice. L'utilisation des armes du camps adverse (on peut être géné par l'auto mise en scène de FAKIR) se cache derrière une ironie constante, et l'ironie bien qu'elle permette de ne pas virer au misérabilisme, a ses limites. Ceci étant dit, son grand apport est dans les moments du film qui utilisent des images médiatiques en les contaminant de ridicule, là le film du journal satirique FAKIR trouve sa justification au-délà d'une simple description de l'action menée: le cinéma intervient là où l'information a collaboré.

chas

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 44 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 09/03/2016

L’ironie, met en évidence avec efficacité la distance entre l’univers du luxe de LVMH et les travailleurs licenciés par Bernard Arnaud PDG. La famille sous l’œil de la caméra considérant que le capitalisme commence à 1500 € par mois, se contentait d’une tartine à Noël et mettait pour 5 € d’essence dans la voiture, quand c’était possible. Le rédacteur en chef du journal alternatif « Fakir » omniprésent en Robin des bois malicieux, à la réalisation, n’est jamais en surplomb vis-à-vis des personnes en difficulté qu’il tire de la détresse. Nous sommes en Picardie et nos références pour un tel documentaire vont du côté de « Strip tease » mais on peut y voir, sans ses dispositifs tapageurs, un côté Julien Courbet de TF1 du temps de l’émission « Tous ensemble ». « Tous ensemble, tous ensemble» nous chantions, mais la référence à la télévision regardée par les pauvres a de quoi se faire scruter de travers par certains spectateurs enthousiastes qui se pressent devant ce film social où les petits font cracher les gros finalement pas si inatteignables derrière les cordons de CRS. Ces fonctionnaires protègent les actionnaires en AG au Carrousel du Louvre ; à un prochain anniversaire penser demander aux gendarmes d’assurer le service d’ordre. Ce film souligne une défaite de plus de l’action syndicale, supplantée par des pressions proches du chantage au pays des images : un film en est l’aboutissement, se conduire comme un ruffian (jeu de mot) fait rire les salles en voyage exotique dans des salles à manger où il n’y a plus grand-chose à manger. Film utile bien ficelé

SuperGaelix ..

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 14/04/2016

Malheureusement un tableau réaliste des rapports de forces dans notre société hautement inégalitaire.

Jean Marc L.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 2 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 26/03/2016

Merci Mr Ruffin pour ce film. Honte à nos gouvernements qui se disent d'intérêt commun. On voit comment les entreprises du CAC40 sont protégés et de très près par les différents partis gauche et droite confondus. Merci à toutes les personnes qui ont permis la réalisation de ce film!! MERCI FAKIR

Xavier B.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 21 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 21/03/2016

Vous aimiez les articles de fonds de Charlie ? Vous avez aimé les films   de Michael Moore ? Vous prendrez votre pied avec ''Merci patron !'' C'est un docu-action, en ce sens que le film suit les manœuvres de   François Ruffin pour obtenir de Bernard Arnault qu'il secoure les   époux Klur, au chômage depuis la délocalisation en Pologne de la fabrication des costumes Kenzo. Une jolie mystification matinée de chantage sème le trouble dans la maison LVMH au point d'obliger à mettre sous haute protection policière une Assemblée Générale des actionnaires. Le secrétaire général de LVMH, Marc-Antoine Jamet, élu socialiste, se fait piéger de la plus jolie des façons. Le rythme est assez soutenu, avec même du suspens. On rencontre des personnages à la fois amusants et intéressants, notamment la famille Klur -des ch'tis superbes-, une bonne-sœur ouvrière, des anciens de la Samaritaine… Sur le fonds, quelques mots suffisent à faire comprendre la stratégie assassine de B. Arnault (achat de l'entreprise industrielle Boussac pour n'en garder que les marques de prestige). A noter le rapprochement troublant, graphiques à l'appui, entre les performances de LVMH et le nombre de bénéficiaires des Restos du Cœur. Tout ceci est jouissif. Voir B. Arnault se ridiculiser de si belle façon fait oublier un bref moment la colère que devrait nous inspirer le partage aberrant des richesses que le film illustre si bien. PS Après avoir vu ce film, j'ai acheté Fakir, le ''Journal fâché avec tout le monde'', dont François Ruffin est le principal animateur. Sympa !

Les meilleurs films de tous les temps