Notez des films
Mon AlloCiné
    La Daronne
    note moyenne
    3,4
    527 notes dont 97 critiques
    répartition des 97 critiques par note
    15 critiques
    29 critiques
    30 critiques
    14 critiques
    5 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur La Daronne ?

    97 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2721 abonnés Lire ses 1 443 critiques

    4,0
    Publiée le 13 septembre 2020
    « La Daronne » un nom qui évoque la tenancière, ou encore la mère, mais ce qui est certain, c’est qu’avec la personnalité d’Isabelle Huppert, l’image de « La Daronne » collera maintenant complètement au personnage complexe de l’actrice ! Quel rôle totalement différent de ce que nous propose habituellement cette comédienne, ceux où l’on pense évidemment à une femme névrosée, dépressive, voire même torturée trop souvent vus au cinéma récemment ! Ici on se régale donc à l’avance de ce que va endosser Isabelle Huppert dans cette nouvelle composition pour le moins très originale, démesurée et même délirante au possible... Et autant dire que ça promet et que ça décoiffe comme jamais ! Déjà le début semble prometteur avec ce personnage nommé d’un curieux patronyme, Patience Portefeux ! Une femme flic plutôt atypique dans son fonctionnement et sa vision particulière de son métier et de la vie en général. En effet, prise entre différents problèmes personnels, cette femme au passé trouble et mystérieux, va immédiatement nous accrocher et nous intéresser. Ce qui ne va pas nous lâcher une minute même si un côté plutôt folklorique et déjanté totalement assumé colle à la peau de cette réalisation très originale ! Alors autant dire que lorsque la chrysalide se transforme en papillon coloré et fardé, celle que l’on nommera malgré elle « La Daronne », on est loin d’être au bout des surprises tant ce qui nous attend va être loufoque et surréaliste ! Et quand on considère ces deux acolytes que sont ce Scotch et ce Chocapic, autant ne pas penser à toutes ces situations dans lesquelles on va se retrouver ! Que de moments étonnants, imprévisibles et franchement drôles. Politiquement incorrecte, cette comédie joue sur du velours avec une révélation de combines ou de trafics inimaginables, aussi fous les uns que les autres... C’est vraiment « L’Étrange Cas de La policière Jekyll et Ms. Hyde », qui s’offre à nous et autant dire qu’on y va fort par tous les bouts... Isabelle Huppert est rayonnante avec ce rôle sur mesure, et on se régale de la voir aussi à l’aise dans ce film qui tient évidemment beaucoup plus de la comédie que du thriller pur et dur. Un film de Jean-Paul Salomé plutôt bien pensé et réussi pour un vrai et bon moment de détente, enfin !
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 712 abonnés Lire ses 1 039 critiques

    3,0
    Publiée le 10 septembre 2020
    Divertissement dans la lignée de ceux qu'on trouve sympa sur le coup mais qui ne restera pas dans les mémoires. Isabelle Hupert porte néanmoins le film sur ses épaules, avec l'aide de Hippolyte Girardot. L'histoire peine à démarrer, mais une fois que la « daronne » est lancée, ce jeu du chat à la souris avec la police devient plus intéressant, amusant et plaisant jusqu'à la fin. Sympathique et faisant sourire (mais pas rire), on y va surtout pour Mme Hupert en dealeuse de drogue et non pour trouver un grand scénario. http://cinephile-critique.over-blog.com
    circusstar
    circusstar

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 565 critiques

    4,5
    Publiée le 11 septembre 2020
    Mais quel excellent film !! Drôle, subtil. C'est vraiment réussi. Les acteurs et actrices sont vraiment excellents. Un grand bravo pour le sujet et la réalisation. Isabelle Huppert est définitivement une très grande actrice. Beaucoup de bonheur, j'ai adoré. Allez : " la galérance : elle est finie" !
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 808 critiques

    3,0
    Publiée le 11 septembre 2020
    Une traductrice français-arabe travaillant pour la police va se retrouver un beau jour directement mêlée à une grosse affaire de drogue qu'elle va gérer de manière assez ... stupéfiante ! Sans être fan d'Isabelle Huppert d'une façon générale, force est de reconnaître toute l'étendue de son talent à l'écran, toute l'intrigue, tantôt cocasse, tantôt dramatique, pèse sur ses épaules certes frêles, mais diablement coriaces à 67 printemps ! Les seconds rôles sont plus décevants et presque anecdotiques. Tant pis, on se contentera de ce petit polar sympathique inspiré du roman éponyme de Hannelore Cayre récompensé en 2017. Assez Plaisant. Site CINEMADOURG.free.fr
    Corbett
    Corbett

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 81 critiques

    5,0
    Publiée le 9 septembre 2020
    Super polar, adapté du roman culte d'Annelore Cayre. A la fois très drôle et aussi très bien tenu, le film tient les promesses du livre. Une Isabelle Huppert extraordinaire, on ne l'avait pas vu comme ça depuis des années, peut être depuis 8 Femmes ou le génial La Cérémonie de Chabrol.ça fait du bien de voir des films comme ça en ce moment !
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 351 abonnés Lire ses 1 773 critiques

    2,5
    Publiée le 11 septembre 2020
    "Patience" (parce que son ashkénaze de mère l'aura attendue... 10 mois - elle est séfarade de père) est veuve - son Portefeux de mari, un marginal pas franchement honnête qui faisait vivre sa famille sur un grand pied étant mort prématurément d'un AVC, la laissant élever seule deux fillettes. Plus de 20 ans plus tard, l'exposé des faits la trouve seule copropriétaire non chinoise d'une résidence de Belleville, et tirant plus ou moins le diable par la queue, en raison spécialement des frais de l'EHPAD privé où sa mère survit. Elle tire l'essentiel de ses moyens d'existence de "piges" de traductrice-interprète arabe/français, pour les Stups, appuyée depuis un an environ par le (récent) commandant "Philippe" (Hippolyte Girardot), avec lequel elle entretient une liaison "chacun chez soi". L'ironie du sort va faire qu'elle saisit l'occasion de se refaire une solide aisance financière, dans le cadre des écoutes de trafiquants, dont elle assure traduction en direct, et/ou transcription de bandes.... se faisant alors connaître comme "La Daronne" - et poursuivre par le propre groupe de son amant ! Les incohérences sont légion, le scénario est peu convaincant, les baisses de rythme fréquentes - et les atouts techniques insuffisants (Jean-Paul Salomé aux manettes - ses "Belphégor" en 2001, ou "Arsène Lupin" en 2004 - notamment - n'avaient déjà pas fait forte impression...). Reste la performance d'Isabelle Huppert, dans le rôle-titre, en concentré d'énergie, et qui s'en tire plutôt bien, à titre personnel, dans le registre parodique... L'ensemble se laissant regarder !
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 486 abonnés Lire ses 2 045 critiques

    1,5
    Publiée le 11 septembre 2020
    Patience Portefeux (Isabelle Huppert) n'a pas eu beaucoup de chance dans sa vie. Après la mort de son mari, elle a dû élever seule ses deux filles. Elle doit aujourd'hui s'occuper de sa mère vieillissante. Patience est interprète franco-arabe à la Brigade des Stups ; elle est aussi l'amante de son commandant (Hippolyte Girardot). Elle passe ses jours et ses nuits en garde à vue ou, le casque collé aux oreilles, à traduire des écoutes téléphoniques. Sa vie va changer lorsqu'elle découvre que le fils de l'aide-soignante qui s'occupe de sa mère est impliqué dans le transport d'une cargaison de cannabis. Elle réussit à le protéger mais se retrouve avec la cargaison sur les bras. Ne sachant qu'en faire, elle décide de l'écouler sur le marché. Du jour au lendemain, la prudente Patience devient dealeuse. La brigade des Stups à ses trousses lui a trouvé un surnom : la daronne. "La Daronne" est l'adaptation d'un polar de Hannelore Cayre, une avocate convertie à l'écriture dont la renommée ne cesse de grandir. Mais "La Daronne" est avant tout un film de Zaza. "Zaza" ? Le mot, passablement irrespectueux, n'est pas de mon invention. J'ai appris qu'il désignait Isabelle Huppert depuis le "Elle" de Paul Verhoeven qui a donné à sa longue et prolifique carrière un nouveau tour : celui d'une pétroleuse borderline, d'une bourgeoise disruptive, d'une cougar gentiment toquée. Elle a multiplié les rôles de ce genre ces dernières années : prostituée vénéneuse chez Benoît Jacquot ("Eva"), meurtrière psychopathe chez Neil Jordan ("Greta"), libertine toxique chez Eva Ionesco ("Une jeunesse dorée"), enseignante schizophrène chez Serge Bozon ("Madame Hyde")... Je ne l'ai aimée dans aucun de ces films. Pire : je n'ai aimé aucun de ces films. Comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire, je trouve son jeu très pauvre, ses moues répétitives, sa voix haut perchée horripilante. Pourquoi dès lors m'être infligé cette "Daronne" ? La couleur en était pourtant clairement annoncée par son affiche : plus "Zaza" tu meurs ! Comme dans ces films précédents, Isabelle Huppert écrase ses personnages, les étouffe, les empêche d'exister. Patience Portefeux annonçait pourtant, avec un tel patronyme, un personnage hors du commun. Mais ce personnage disparaît derrière son interprète. Il y a tromperie sur la marchandise : "La Daronne" nous promet une interprète franco-arabe, une femme tiraillée entre sa mère et son travail, une caïd en herbe.... on ne voit qu'Isabelle Huppert !
    Citrouilleman
    Citrouilleman

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 469 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2020
    Une comédie policière très réussie, tantôt drôle, prenante, tendre. Isabelle Huppert est excellente dans son rôle, Une très belle surprise.
    Le petit Gabriel
    Le petit Gabriel

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 56 critiques

    3,0
    Publiée le 14 septembre 2020
    Un bon divertissement qui ne relève pas de l'extraordinaire. Bien qu'efficace et portée par un bon casting, on ne croit pas vraiment à l'histoire qui manque de profondeur et tombe dans la facilité.
    Frederic S
    Frederic S

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 134 critiques

    2,5
    Publiée le 15 septembre 2020
    Pas désagréable à regarder par contre si vous avez vu la bande annonce vous avez déjà vu le film et je trouve ça bien dommage :-(
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 966 critiques

    3,0
    Publiée le 9 septembre 2020
    Oscillant entre comédie et film policier, "La Daronne" fait la part belle à Isabelle Huppert, traductrice franco-arabe, qui va se retrouver en possession d'une grosse cargaison de drogue suite à un quiproquo. On passe un agréable moment dans l'ensemble devant ce qui reste avant tout un divertissement léger. On sent les efforts réalisés par Huppert pour maîtriser la langue arabe. Elle n'est par contre pas très crédible dans son rôle de dealeuse. Malgré cela, même si le film n'évite pas certains clichés sur les communautés, Isabelle Huppert laisse entrevoir un potentiel comique rarement exploité dans sa filmographie. Passable
    Damien Chainel
    Damien Chainel

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 16 septembre 2020
    Très bon film. La réalisation est fluide, le rythme est soutenu. Les acteurs sont en place (mention spéciale à Isabelle Huppert, parfaite). C'est drôle, mordant, piquant. Un film français bien dans son époque qui traite avec brio d'un sujet fort et sans complaisance. Je n'ai pas lu le livre, donc je n'ai pas pu apprécier la qualité de l'adaptation ; mais le scénario est tout à fait recevable et de bonne facture. Seule la fin déçoit quelque peu, trop expéditive et convenue. L'ensemble se regarde néanmoins avec plaisir. Un film français très croustillant.
    Michel D.
    Michel D.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2020
    Patience est interprète franco-arabe à la Brigade des Stups (Isabelle huppert ) ; elle entretien une relation avec son commandant (Hippolyte Girardot) et du jour au lendemain, Patience devient dealeuse par obligation et nécessité financière. Elle se crée un personnage "La Daronne" interpréter par Isabelle Huppert grandiose,émouvante , marrante et touchante qui va faire tourner en rond les stups et surtout le commandant. Voilà l'histoire lancée et on ne s'ennuie pas dans ce film. A voir pas comme un film grandiose mais un bon film avec Isabelle Huppert magnifique.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 652 abonnés Lire ses 3 253 critiques

    3,5
    Publiée le 17 septembre 2020
    Dans une filmographie jonchée de navets et de films ratés, Jean-Paul Salomé avait déjà un peu redressé la barre avec ces deux derniers opus (Le caméléon, Je fais le mort). Si celui-ci ne sera sans doute pas la comédie de l'année (quoi que, vue la production actuelle...), il est plutôt réussi. Personnellement, j'ai bien ri et j'ai passé un bon moment. Isabelle Huppert s'en donne à cœur joie et emporte facilement le morceau. Elle peut décidément tout faire, on le savait déjà...et même faire rire. Le scénario est adapté d'un roman lui-même très documenté sur le sujet (les méthodes de police, d'interprétariat, celles des dealers...), et Salomé s'est lui-même bien renseigné. Du coup, l'ensemble fonctionne parfaitement, malgré le côté loufoque et invraisemblable. Rythmée et drôle, au final une bonne petit surprise pour une comédie inattendue.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1023 abonnés Lire ses 3 325 critiques

    3,0
    Publiée le 12 septembre 2020
    Le mieux pour ne pas être déçu par La daronne, c'est de ne pas en attendre beaucoup, eu égard au CV de son réalisateur, Jean-Paul Salomé, qui d'Arsène Lupin aux Femmes de l'ombre n'a jamais eu d'autre but que d'illustrer sans ambition particulière les scénarios dont il disposait. Gros succès de librairie, La daronne exploite sans états d'âme certains clichés communautaires (arabes, asiatiques) en se fichant de la morale et, ma foi, en ces temps frileux où le politiquement correct est de rigueur, on l'en remercierait plutôt. Ne pas chercher le réalisme dans cette œuvre tiraillée entre plusieurs courants (y compris sentimental avec la mère de l'héroïne, mais aussi social) où le thriller et la comédie de mœurs se complètent dans un tempo relativement rapide, suffisamment pour qu'on n'ait pas le temps de s'ennuyer, ce qui est déjà appréciable. Qui plus est, dans cette histoire, c'est une femme qui malmène les hommes, qu'ils soient flics ou voyous, et la chose est forcément jubilatoire. Malgré le talent d'Hippolyte Girardot et de quelques seconds rôles croustillants (mais trop peu présents), le film est largement dominé par la prestance et l'abattage d'une Isabelle Huppert en forme olympique. Si elle n'est pas une reine du comique, on le savait déjà, elle montre une variété de jeu impressionnante, n'hésitant pas à forcer le trait, mais avec élégance, quand nécessaire. Il est un peu dommage qu'elle ait parfois des dialogues insipides à servir, elle n'y est pour rien, mais elle phagocyte l'attention et l'écran, comme dans ses rôles les plus dramatiques et sombres. On pourrait lui demander de dire "passe-moi le sel' qu'elle démontrerait encore son génie d'actrice, n'en déplaise à ses contempteurs, qu'ils soient Prix Renaudot, ou pas.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top