Notez des films
Mon AlloCiné
    Seul au monde
    note moyenne
    4,1
    34795 notes dont 688 critiques
    répartition des 688 critiques par note
    211 critiques
    303 critiques
    88 critiques
    55 critiques
    25 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Seul au monde ?

    688 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4155 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juin 2013
    Inoubliable voyage au bout du monde, vèritable tèmoignage d'espoir, de courage et de survie, le "Cast Away" de Robert Zemeckis est une parfaite illustration de l'extraordinaire savoir-faire du cinoche hollywoodien! Un naufragè sur une île dèserte se bat pour survivre en apprenant à pêcher, à faire du feu...et dècouvre que son propre voyage vient seulement de commencer! Seul face à la camèra, dans un film presque sans dialogue, Tom Hanks livre en Robinson moderne une prestation intense et enfièvrèe et aurait mèritè de remporter son troisième Oscar du meilleur acteur, tant sa performance est impressionnante! il faut avouer que l'on ne s'ennuie pas une seule minute à le suivre dans cette fable èloquente sur la fragilitè de l'être humain livrè à la solitude et à l'hostilitè de la nature sauvage! La mise en scène de Zemeckis est d'une virtuositè stupèfiante, notamment ce crash d'avion plus vrai que nature. "Cast Away", c'est aussi Monuriki, île volcanique paradisiaque situèe aux nord-ouest des îles Fidji! De plus, cette grande aventure pousse à la rèflexion et nous montre que la nature contrôle tout et la simple vision d'une baleine peut nous apprendre la sagesse, loin du Net ou du tèlèphone portable! Signalons en dehors de l'île, l'èmouvante interprètation d'Helen Hunt (tout comme Wilson, un ballon de volley attachant) et la très belle musique d'Alan Silvestri qui pointe rèellement le bout de son nez dans sa dernière partie! Une fantastique leçon de vie...
    sparowtony
    sparowtony

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 148 critiques

    5,0
    Publiée le 1 mai 2014
    Un film culte, reposant sur les épaules d'un acteur : Tom Hanks. Il nous offre surement la meilleure interprétation de sa carrière, il est juste extraordinaire ! Pendant les trois quarts du film, il réussit à nous tenir en haleine, lui et son ballon Wilson( quel acteur, celui-là aussi ! ). Les décors sont magnifiques( l'île )et la musique d'Alan Silvestri est superbe. Le film bénéficie de l'agréable réalisation de Robert Zemeckis( un excellent plan-séquence au début du film )et d'un scénario risqué mais passionnant, agrémenté d'un réalisme bouleversant. Car le happy-end n'est pas là, mais bel et bien les choix et les désillusions de la vie qui sont au rendez-vous. Seul au monde est une belle aventure, une grande histoire de survie à la fois cruelle et magnifique. Un film à ne pas manquer, juste inoubliable. Vous n'aurez qu'un mot à la bouche après ce film : Wilsoooon ! Un de mes films préférés : 5/5.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 296 abonnés Lire ses 978 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2016
    " Seul au monde " un excellent film de Robert Zemeckis . Quelques années après l'immense succès de " Forrest Gumps " le réalisateur Robert zemeckis refaisait appelle à Tom Hanks pour ce magnifique film " seul au monde " . Le film raconte l'histoire de Chuck noland ( Tom Hanks ) qui suite a un accident d'avion va s'échouer sur une île déserte . Il va devoir survivre dans un environnement hostile ... " seul au monde " est un très grand film de Robert Zemeckis ( trilogie retour vers le futur , roger rabbit , Forrest gumps ...) . le pitch paraît classique au premier abord et rappelle Robinson Crusoé mais le film s'avère au final exceptionnel . Tom Hanks est époustouflant dans le rôle de Chuck noland ce Robinson des temps moderne qui va tenter de survivre sur une ile déserte . Il livre un véritable one man show . Il donne vraiment de sa personne dans ce rôle ce qui fait qu'on y croit à fond . On est véritablement tenu en haleine du début à la fin devant la lutte de Chuck à essayer de survivre sur cette île . Quasiment aucun dialogue pendant près de deux heures ni d'action et pourtant on est coller devant notre écran à voir Chuck lutter pour sa survie . Pas mal de suspense pour voir si il va réussir à survivre ou si il arrivera à quitter l'île . Robert zemeckis a fait un excellent travail pour réussir à nous accrocher avec un film avec un seul acteur , peu de dialogues et peu d'action . Les décors naturelle de l'île sont superbe et très dépaysant . La musique est magnifique et colle à merveille à l'ambiance du film . Le film contient beaucoup d'émotion avec des scènes très émouvante comme spoiler: le moment ou chuck perd Wilson dans l'océan ou le moment ou Chuck retrouve sa femme . " Seul au monde " un grand film à ne surtout pas louper .
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 28 janvier 2014
    quel challenge , un Robinson contemporain et sans narrateur voilà toute la dextérité du réalisateur et de l'acteur principal ,, un vrai regal ce film , la performance de Hanks est époustouflante surtout sa perte de poids , un film comme j'aimerai en voir plus souvent .
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 3 novembre 2013
    quel challenge , un Robinson contemporain et sans narrateur voilà toute la dextérité du réalisateur et de l'acteur principal ,, un vrai regal ce film , la performance de Hanks est époustouflante surtout sa perte de poids , un film comme j'aimerai en voir plus souvent .
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 24 janvier 2014
    quel challenge , un Robinson contemporain et sans narrateur voilà toute la dextérité du réalisateur et de l'acteur principal ,, un vrai regal ce film , la performance de Hanks est époustouflante surtout sa perte de poids , un film comme j'aimerai en voir plus souvent .
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 6 janvier 2014
    quel challenge , un Robinson contemporain et sans narrateur voilà toute la dextérité du réalisateur et de l'acteur principal ,, un vrai regal ce film , la performance de Hanks est époustouflante surtout sa perte de poids , un film comme j'aimerai en voir plus souvent .
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 260 critiques

    4,5
    Publiée le 30 mai 2014
    « Seul au monde » résume parfaitement la situation dans laquelle va se retrouver Tom Hanks dans la peau de Chuck Noland, paumé sur une île déserte dans le pacifique après avoir survécu à un crash aérien durant son voyage d’affaires. Je ne suis pas mécontent d’avoir pris ma fin d’après-midi pour voir ce film, parce que c’est juste après celui-ci que le réalisateur a commencé à perdre l’inspiration, la passion et le talent qu’il investissait dans ses réalisations durant les années 1980/1990. Si je ne devais citer qu’un seul exemple parmi ses meilleurs films, ce serait la trilogie de « Retour vers le futur » qui est sans contestation une des meilleurs trilogie de science-fiction qui n’a pas vieillit depuis la sortie de chacun des films, rien que pour le duo Marty et docteur Brown ces films sont et seront toujours des références en terme de comédie de science-fiction, même si le meilleur film de Zemeckis reste et sera toujours « Forrest Gump », ou justement Tom Hanks interprétait le personnage principal ayant justement le prénom et le nom dans le titre, et on les retrouve ensemble pour ce drame qui ne m’a pas du tout laissé indifférent, mais ou je trouve quand même quelques points discutables malgré mon ressenti après le visionnage. Si je ne devais juger que le jeu d’acteur de Tom Hanks ainsi que l’histoire et la mise en scène, je dirais tout d’abord que : Tom Hanks est encore une fois magistrale, il sait parfaitement imiter la peur et l’inquiétude, la tristesse, l’euphorie et même la folie dû à sa solitude de 4 ans en tant que naufragé sur une île déserte, ayant pour seul ami un ballon de volley qu’il a nommé Wilson, mais parfois sa « folie » en devenait même comique ou touchante à tel point que Tom Hanks donnait une âme à un objet inanimé, j’exagère certainement et je vais passer pour un parfait imbécile émotionnelle en disant ça, mais spoiler: j’ais même été bouleversé par les adieux entre Wilson et Chuck . Moquez vous si ça vous fait plaisir allez-y quand bien même vous n’avez pas vu ce film, mais ce ballon de volley est le dernier lien qu’avait Chuck avec la civilisation avant de devenir fou, c’est un objet symbolique spoiler: en plus de la montre offerte par sa petite amie qui lui permet de survivre et de tenir le coup, ce qui renforce notre sollicitude envers Chuck Noland et ses émotions fortes, on les ressent également lorsque la musique du film intervient lors des séquences les plus frappantes et les plus importantes du film. Vous m’aurez compris, Tom Hanks est définitivement dans mon top 3 de mes acteurs masculins préférés et il n’a pas volé son Golden Globe du meilleure acteur dans un film dramatique pour ce film, et la mise en scène ainsi que les cadrages soignés du réalisateur sur l’île déserte dans les environs de l’île déserte n’ont fait que le mettre plus en valeur car, dans nos jours on a tendance à croire qu’on domine la nature sauvage et qu’on la contrôle sans mal ainsi que ce qui la compose, mais quand on se retrouve seul face à elle sans rien à part le minimum nécessaire, voire quasiment rien, on ne tarde pas à comprendre que l’être humain n’est en réalité que peu de chose face à l’environnement, que nous ne contrôlons pas les caprices de la nature, on ne peut que l’influencer mais pas la diriger comme on pourrait le souhaiter, ce que découvrira Chuck Noland durant son aventure. Pour cette raison, l’histoire du chef d’équipe de Fedex est simple à la base mais dans les faits c’est beaucoup plus détaillés et puissant que le synopsis peut nous y préparer. Parce que ce film est séparé en trois parties, la seconde étant la plus longue et la plus importante du film bien évidemment puisque c’est dans cette partie que le concept de l’homme dominant sur la nature est remis en question, je ne vais pas en dire, il vaut mieux voir le film soi-même pour comprendre. Malheureusement, ce film a deux problèmes, dont un qui dégrade un peu le message du film : premièrement, le placement de produit presque omniprésent de la marque de l’entreprise Fedex durant la seconde partie du film… MAIS MERDE QUOI ! Bon j’en profite pour faire une parenthèse sur ce mode de fonctionnement des placements de produits dans les films, à vrai dire je ne soutiens pas du tout ce système de faire de la pub pour telle ou telle marque dans un film avec des allusions discrète comme pour Coca-Cola, ou même pas discrète du tout dans certains cas comme avec Taco Bell dans « Demolition man » ou pire encore avec le film « Evolution » adapté d’un dessin-animé américain pour le shampooing Head and Shoulders. Alors quand c’est discret et que ça apporte un minimum d’intérêt à l’histoire ou que ça aide le héros dans quelques situations secondaires comme avec le ballon de volley ça ne m’a pas gêné, je veux bien et je peux tolérer mais là, qu’est-ce qui est passé par la tête de Zemeckis pour mettre en avant durant tout le film une entreprise américaine et compagnie de transport pour faire de la pub ? Plusieurs salariés de l’entreprise ont été des figurants dans ce film, pourquoi faire ça alors qu’on s’en bas les glandouilles ? En fait, tout le film est un grand placement de produit, aucune subtilité, heureusement que le jeu d’acteur de Tom Hanks, l’histoire, la musique et la mise en scène rattrape largement ce détail parce que sinon j’aurais vite eu tendance à râler devant mon écran. Et deuxièmement, pour ce qui est de la musique, ce n’est pas la qualité de cette dernière le problème, au contraire le thème principal est vraiment magnifique et ses variations dans le film apportent de l’émotion et de l’intensité quand il le faut, seulement on a que 7 musiques et elle est souvent absente durant la seconde partie durant lesquels ça aurait pu être utilisé s’il y avait eu des airs différents. Certes, ne pas mettre de musique en fond durant une scène peut fonctionner et ici ça a souvent bien marché, mais pour d’autres scènes ça crée des longueurs frustrantes alors que ça aurait pu être des moments sympa ou même superbe si le compositeur Alan Silvestri avait mit plus d’investissement de ce côté-là, après c’est peut être un choix scénaristique et ça ne m’a pas tant que ça dérangé au final, cet idée fonctionne même dans plusieurs films comme « Le Pianiste » pour donner du réalisme, mais parfois c’est assez problématique. « Seul au monde » de Robert Zemeckis : si on retire le placement de produit permanent, ce film est un presque chef d’œuvre avec un Tom Hanks qui prouve encore une fois qu’il sait tout jouer, une histoire bouleversante avec une morale à retenir et une musique certes peu présente mais avec un thème mémorable émouvant lors des scènes les plus fortes.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 28 juin 2013
    quel challenge , un Robinson contemporain et sans narrateur voilà toute la dextérité du réalisateur et de l'acteur principal ,, un vrai regal ce film , la performance de Hanks est époustouflante surtout sa perte de poids , un film comme j'aimerai en voir plus souvent .
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    5,0
    Publiée le 31 janvier 2013
    Une pur merveille, un Tom Hanks parfait, des décors sublime, une histoire génial ! Un chef d'oeuvre !
    Djo D
    Djo D

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 690 critiques

    5,0
    Publiée le 6 avril 2014
    Super acteur... Tom Hanks réalise dans ce film une remarquable performance d'acteur ! un chef d'oeuvre pour ma part !
    Sasuke R.
    Sasuke R.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 296 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mars 2013
    Encore un film de référence pour Robert Zemeckis et Tom Hanks. Seul au monde commence comme un film tout à la gloire de la société Fedex - en veux-tu en voila ! Et puis lorsque tout bascule, nous retrouvons notre héros échoué sur une île avec pour seul compagnon Wilson. Et cela va durer quatre longues années. Enfin, 2h23 pour être précis. Et durant tout ce temps, le plaisir reste intact car nous découvrons avec Chuck Noland ce qu'il faut faire pour perdre du poids, se laisser pousser la barbe, passablement devenir fou et surtout rester en vie. Tom Hanks, comme à son habitude, est juste et porte le film à lui seul bien que celui-ci ne contienne que très peu de dialogues. Zemeckis maîtrise sa mise en scène - il n'y a qu'à regarder la séquence du crash - et délivre une histoire dans laquelle l'espérance et la volonté de vivre constituent les fondamentaux de tout individu qui se retrouverait dans une situation totalement inattendue et dépourvue de tout ce qui fait la vie d’un homme moderne. Un chef d'œuvre du septième art.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 449 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,5
    Publiée le 5 septembre 2010
    Un joli film, pas extraordinaire mais assez captivant, avec un scénario intelligent qui fait la part belle à la psychologie du héros, à ses doutes, à ses espoirs, à ses douleurs, à ses émotions, à son courage, à sa solitude... Tom Hanks nous offre une belle prestation dans son rôle de Robinson. Et, on vit avec lui cette expérience !
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 216 abonnés Lire ses 575 critiques

    4,5
    Publiée le 10 août 2015
    Trois ans après son retour à la science-fiction avec "Contact", Robert Zemeckis revient en 2000 avec deux nouveaux film, "Apparences" et "Seul au monde". Le premier est un thriller, le second est un drame. Sauf que ce drame était aussi un pari risqué, celui de raconter l'histoire d'un homme seul sur une île, sur une durée totale d'environ 2 heures 20. Le film ne se concentre pas uniquement sur la période de solitude du personnage, néanmoins Tom Hanks est le seul personnage visible à l'écran pendant plus de 75 minutes de film. Et il y est impérial ! Il tient une grande partie du film sur ses épaules, une performance remarquable qui lui valut un Golden Globes et une nomination aux Oscars bien mérités. Cependant, aussi bon Tom Hanks soit-il, il ne peut pas tout faire seul. C'est à ce moment que le réalisateur de la trilogie "Retour vers le futur" entre en jeu. Dans ce long-métrage, il nous sert des scènes puissantes à l'image de celle du crash de l'avion. Une séquence qui ne manque pas de violence et qui reste parfaitement lisible malgré l'agitation qui y règne. De plus, le scénario de William Broyles Jr. est fort en émotion, ce qui permet au cinéaste américain de nous filmer des scènes intenses. Il parvient tout de même à attendrir le spectateur pour un simple ballon de volley, ce n'est pas rien. En parlant de l'émotion, il faut mentionner la très bonne bande originale composée par Alan Silvestri. Elle est certes assez courte, avec quasiment toujours le même thème qui revient, mais elle ne se fait pas du tout répétitive. Et pour cause, elle est dans l'ensemble plutôt peu présente et ne se fait entendre que dans les moments les plus propices, pour souligner l'émotion justement. Ainsi, cela donne de longs moments sans musique. Cette absence permet d'accentuer l'effet de solitude du personnage lorsqu'il est seul et perdu sur l'île. Malgré sa courte durée, le travail de Silvestri est donc remarquablement utilisé. "Seul au monde" aurait pu être un long film assez lent et ennuyeux, mais ce n'est pas le cas. Grâce à l'excellente prestation de Tom Hanks, la mise en scène efficace de Zemeckis et l'utilisation adéquate de la bande originale de Silvestri, ce long-métrage s'avère être sans aucune longueur et fort en émotion.
    vincenzobino
    vincenzobino

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 390 critiques

    5,0
    Publiée le 4 avril 2013
    Un exceptionnel numéro de Tom Hanks qui parvient a porter le film durant une heure 20 de solitude ou l'on ne s'ennuie pas une seconde. Chef-d'œuvre absolu...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top