Notez des films
Mon AlloCiné
    Princess Bride
    note moyenne
    3,7
    3358 notes dont 165 critiques
    répartition des 165 critiques par note
    61 critiques
    41 critiques
    32 critiques
    20 critiques
    8 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Princess Bride ?

    165 critiques spectateurs

    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 977 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2020
    Avec « Spinal Tap », « Garçon choc pour nana chic » et surtout « Stand By Me », Rob Reiner a continué de marquer son empreinte dans les années 80 et prolonge son cinéma à une jeunesse en proie à la dureté de la vie. La mort et la nostalgie imposaient le rythme de son dernier succès, tout en proposant un tremplin exceptionnel pour le réalisateur en quête d’un nouveau conte pour séduire son public rêveur ou simplement conditionné à une culture grandissante du numérique. On préfère tout de même l’insinuer discrètement au nom des jeux vidéo, super-héros et autres super-idoles de l’époque. Le fond réside dans les détails de narration, apportant des nuances au même titre que les italiens se sont approprier le western. Mais l’auteur et scénariste, William Goldman, opte pour une approche parodique, pour ne pas dire absurde, car c’est ce qui donne du charme à cette aventure à la fois épique et romantique. Le détournement est donc à l’œuvre dans une intrigue qui file droit et qui n’emprunte pas le chemin le plus court afin de mieux explorer les subtilités d’un conte. Une princesse à sauver, un amour perdu, de la vengeance, etc. Le film compte déjà les ingrédients qui se greffent à la veine des histoires enchantées et désenchantées. Mel Brooks l’avait déjà tenté et il y a trouvé de l’enthousiasme en plus du succès. Le choix de Peter Falk pour encadrer la narration n’a donc rien d’aléatoire. A la manière de « Columbo », celui qui incarne le grand-père d’un enfant sensible est aussi rusé qu’habile pour maintenir notre attention au chaud. Nous découvrons ainsi les motivations simplettes de Bouton d’Or (Robin Wright), femme qui fait face à la cruauté d’un monde qui ne peut rester majestueux de bout en bout. Son amour pour Westley (Cary Elwes) démontre justement l’absurdité des coups de foudre sur les écrans et dans certains contes que l’on ne nuance plus, dont on ne prend plus de risques afin de ne pas irriter un lecteur non accompli et peu ouvert d’esprit. Mais c’est justement cette démarche qui a de quoi séduire, car ce dernier se pose des questions de vie, tout comme le jeune enfant malade dans son lit. Et il serait donc bon de connaître l’origine et le symbolisme de cette maladie qui le cloue sur place. A méditer. On n’échappe donc pas à une intrigue qui zigzag sans arrêt, notamment avec le prestigieux Inigo Montoya (Mandy Patinkin), à l’aise avec le sabre, tandis que les pirates sont bien plus à l’aise avec le lyrisme et les bonnes manières. Le changement de camp ou simplement le changement de main convoquent l’inattendu et donc un plaisir certain à relativiser sur les émotions qui nous ont été proposé avec nostalgie. L’image du géant Fezzik (André Roussimoff) devient alors quelque chose de plus métaphysique dès lors que l’interprète et le personnage ne se confondent pas bien des aspects. Vient alors l’humour au second degré, qui sert magnifiquement un des antagonistes « brutaux », à savoir le comte Rugen (Christopher Guest). Une rapide caractérisation et on zappe les valeurs du guerrier. On pourrait se dire que rien ne va dans l’écriture et ce choix fait pourtant mouche. Finalement, « The Princess Bride » est un bien film antipodique, un film qui nous tend ce que l’on souhaitera croiser, tout en jouant avec nos attentes. Du duel d’arme fair-play à la conclusion d’un mariage rattrapée, il faudra faire preuve de souplesse pour accepter ce conte qui a conscience de son aspect féérique décalé et qui est conscient de son existence au milieu d’autres œuvres qui ont forgé la culture populaire. Reiner s’attarde pourtant sur le fléau des jeux vidéo, qui brident les émotions fortes et le sens de l’aventure rien qu’en s’impliquant dans le récit. Et quand bien même l’émotion virtuelle existe et évoluera avec justesse et proche de l’influence du 7ème Art, le réalisateur comme l’auteur hurlent haut et fort en quoi l’imaginaire a une grande importance dans notre éducation qui ne finit jamais.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 2 047 critiques

    2,5
    Publiée le 13 janvier 2020
    Mouais … je ne sais pas trop quoi penser de film, usant volontairement jusqu'à la corde les codes du conte des chevaliers et des princesses. Le casting est parfait et les acteurs ne pouvait être mieux castés pour incarner leurs personnages très archétypés : de Robin Wright parfaite en demoiselle en détresse à Cary Elwes idéalement choisi pour incarner ce justicier (on a l'impression de le voir débouler directement d'un épisode de Zorro), en passant par Wallace Shawn et André the Giant en nain et géant. Mandy Patinkin sort du lot en Inigo Montoya. Mais au-delà, j'ai peu été séduit par le style de ce film, très étrange : un grand-père racontant un conte dans tout ce qu'il y a de plus classique à son petit-fils. Le fait que le film reprenait les codes du genre jusqu'à l'excès m'a plus laissé de côté qu'emballer. Et au final, cela rend l'intrigue extrêmement prévisible et peu passionnante et rend par la même occasion le personnage de princesse en détresse de Bouton d'or très agaçant. C'est dommage. Après, ça se regarde sans déplaisir, mais ce ne sera pas le film de chevalier qui m'aura le plus emporté.
    charlotte V.
    charlotte V.

    Suivre son activité Lire ses 19 critiques

    3,5
    Publiée le 8 octobre 2019
    Princess Bride et ses répliques hilarantes sont ancrés dans la culture populaire pour une bonne raison, léger, sarcastique, il est aussi truffé de caricatures assumés et de bon sentiments qui, enrobés d'un humour absurde délicieux, passent comme une lettre à la poste. (Si tant est, évidemment, que l'on aime l'absurde). Tous les aspects ridicules sont assumés et c'est irrésistible : les roulades dans l'herbe, le discussions invraisemblables, les rats épouvantablement mal faits, etc. Ce n'est pas du tout un film à prendre au premier degré. Il est parfait pour passer un bon moment et se marrer, seul ou à plusieurs.
    Nicolas S.
    Nicolas S.

    Suivre son activité Lire ses 96 critiques

    4,0
    Publiée le 12 juillet 2019
    The princess bride est un très bon film de fantaisy à voir en famille. Les chorégraphies des duels d'épée sont très biens faits et l'univers créé. La performance des acteurs sont excellents (sauf celle de la princesse qui est médiocre voire mauvaise).
    tonton29
    tonton29

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 294 critiques

    5,0
    Publiée le 12 juin 2019
    Princess Bride est un conte et un conte, c'est imaginaire. Et quand c'est imaginaire c'est au-delà de la réalité et donc tout y est possible. Tous les ingrédients classiques sont là bien sûr : Bouton d'Or est belle et amoureuse, son amoureux est beau et vaillant, le Prince est fourbe, les voleurs pas toujours malins, les paysages mystérieux et peuplés d'êtres dangereux, le Pirate est sanguinaire . . . Tout pour que l'épique se marie à la romance, que l'aventure s'accompagne de merveilleux . . . Un bête conte pour enfants se dit on . . . C'est bien ce que pense ce pauvre gamin malade qui doit supporter son grand-père un peu envahissant et pas à la page 😉 Alors que peut bien avoir donc ce conte (et intrinsèquement le film) pour être au-dessus du lot ? Et bien le merveilleux, une fluidité, des personnages qui, si au départ paraissent caricaturaux comme dans un conte . . . Ah ben c'est un conte justement, sont bien plus malicieux que ce que l'image sur papier glacé fait croire . . . Et progressivement on s'imprègne de chaque détail car ils sont importants, on participe aux aventures, on vit le récit de l'intérieur à côté des personnages, on ne lit plus un conte, on vit un conte. Et tous les acteurs sont au diapason du scénario et du réalisateur, une osmose opère entre tous pour porter ce conte. L'âme d'enfant qui sommeille en nous s'épanouit, toutes les filles rêvent d'être cette Princesse (Robin Wright douce et fragile tout en étant forte et déterminée) qui a son Prince charmant (Cary Elwes, beau, vaillant, amoureux) que tous les garçons aimeraient être ! Situations rocambolesques, aventures, frissons, suspense, Amour, courage . . . Tout y est mais pas de manière mièvre ou simpliste ! Tout n'y est pas parfait (les décors extérieurs qui bougent car tournés en studio, les effets spéciaux qui paraissent désormais kitsch car animatronique . . . ) mais tout participe à la création de cet univers suranné mais merveilleux. Et quelle partition musicale écrite par Marc Knopfler (excusez du peu !!!) Alors ce conte filmé est à classer au niveau du merveilleux, ce qui correspond justement à un conte ! Pour petits et grands sans modération !!
    Last Action Zero
    Last Action Zero

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 121 critiques

    2,0
    Publiée le 25 septembre 2018
    Petite comédie médiévale fantaisiste, grotesque, et à grosse ficelle, sur le thème du conte pour enfant. Une série B cheap, Joliment ringarde et gentillet du bulbe. Mais sympathique au demeurant. Le tout accompagné par une musique, malheureusement fatigué, du grand Mark Knopfler. Les plus jeunes spectateurs passeront probablement un bon petit moment... Alors, c'est vrai que c'est vaguement amusant, certes. Mais je n'ai jamais compris le statut culte, de ce très petit film trop classique, et beaucoup trop surcoté à mon sens. Personnellement, je trouve que Princesse Bride ressemble plutôt à un téléfilm facile et enfantin, de jour férié au rabais des années 90. Rob Reiner nous a offert de bien meilleurs films. Et surtout à cette époque. Sur un registre assez similaire, et sortie à peu près à la même période, je lui préfère de loin, le fabuleux, inventif et rocambolesque, Les Aventures Du Baron De Münchausen de Terry Gilliam... Y a pas photo :D
    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 137 critiques

    2,5
    Publiée le 8 novembre 2017
    Un conte très second degré, c'est amusant seulement ça reste tout de même à destination des enfants mais comme la réalisation a aussi beaucoup vieilli je ne suis pas sûr que ça les intéressera vraiment. Cela réduit un peu le panel de spectateurs, reste les grands enfants et les admirateurs de Robin wright.
    Shiwamada
    Shiwamada

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 487 critiques

    4,0
    Publiée le 25 janvier 2017
    "Princess Bride" est une très bonne surprise. Considéré comme un classique outre-Atlantique, dont certaines répliques sont reprises dans "HIMYM" par exemple, j'ai décidé de m'y attaquer. Et comme Peter Falk le présente en introduction, c'est vrai que ce film a tout pour faire une bonne histoire : une romance, des combats d'épées, des monstres... Si les monstres ne sont pas très réussis mais acceptables pour l'époque, les combats d'épées sont eux en revanche très bien chorégraphiés et réussissent à servir l'histoire. Si certains passages sont particulièrement loufoques spoiler: (le héros ressuscité mais paralysé) , à l'image du personnage de Billy Crystal en magicien directement issu d'un "Sacré Graal" ou "Les visiteurs", l'histoire fonctionne, de la vengeance d'Inigo Montoya à André le géant en gros dur au coeur tendre. L'écriture du film est un modèle du genre et visuellement, il vaut le coup pour ses décors et ses duels d'épée. A signaler aussi que ce film a permis de révéler Robin Wright, et que Cary Elwes si il n'a pas eu une carrière brillante par la suite, est remarquable.
    pysa
    pysa

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 144 critiques

    3,0
    Publiée le 24 décembre 2016
    De la fantasy humoristique et décalée. Il y a de bonnes idées, on sourit de temps en temps, mais l'ensemble sonne un peu faux, que ce soit au niveau des décors ou des acteurs.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    3,0
    Publiée le 8 septembre 2016
    J'ai assez bien aimé ce film, mais je m'attendais quand même à mieux et également un peu plus de magie. Conte de fées abordant souvent le ton de la comédie, c'est un film qui possède du charme mais qui, contrairement à ce que certains prétendent, ne s'adresse pas aux enfants en raison d'un vocabulaire parfois grossier que l'on aurait pu éviter. Les personnages sont aussi quelque peu stéréotypés et la seconde partie du film est de moins bonne qualité de la première. Heureusement, le film se rattrape grâce à son humour pas trop lourd, ses personnages sympathiques et à son histoire d'amour attendrissante.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 874 critiques

    1,5
    Publiée le 3 septembre 2016
    "Princess bride" est un film très célèbre de la fin des années 80... et je me demande bien pourquoi. Nous sommes évidemment en présence de quelque chose à prendre au deuxième degré, mais ce pastiche de conte pour enfants est bourré de multiples défauts qui le rendent bien indigeste : rarement drôle, des gags souvent poussifs, mal joué (forcément) et une musique atroce en prime.
    Vincent R.
    Vincent R.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 12 critiques

    2,5
    Publiée le 30 août 2016
    Décrit comme un classique, il a assez mal vieilli, décors en carton, jeu d'acteurs en carton aussi. Agréable pour la punchline "My name is Inigo Montoya, You killed my father, prepare to die" Mais ennuyeux sur le reste.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 847 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,0
    Publiée le 26 août 2016
    Un très joli film d’heroic-fantasy que Princess Bride, un de ces classiques à la fois du film d’aventure et du film romantique, pour le coup bien meilleur que la comédie romantique signée du même Rob Reiner : Quand Harry rencontre Sally. La force du film c’est d’abord une très belle esthétique. Princess Bride est caractéristique de ces films des années 80 qui n’avaient pas encore d’effets spéciaux numériques, et qui reposaient donc entièrement sur la finesse des techniciens, des costumiers, et le métrage est ici superbe. Ça manque un peu de créatures fantastiques, mais les décors sont très beaux, cette reconstitution médiévale de fantaisie est très réussie, et la photographie un peu vaporeuse, les paysages naturels judicieusement choisis font de Princess Bride un très joli film, emmené par une mise en scène simple mais toujours plaisante de Rob Reiner. La musique est agréable, mais je l’ai quand même trouvé un poil discrète et un poil académique. Le casting est plaisant, avec un Cary Elwes qui avait tout à fait le physique de l’emploi pour jouer ce prince charmant très picaresque et virevoltant. A ses côtés Robin Wright était non moins un bon choix pour la princesse, jouant de son charme éthéré, idéal pour ce personnage. Néanmoins ce qui est très sympa c’est que les seconds rôles n’ont pas été oubliés. Mandy Patinkin s’amuse comme un petit fou en espagnol et il pique souvent la vedette aux héros, sans oublier la présence de l’impressionnant André le géant, dans un personnage qui je crois lui ressemblait beaucoup ! Le scénario reprend les codes du conte, tout en s’amusant parfois à les dynamiter. Le prince n’est pas toujours super aimable, et on sent souvent une tonalité parodique dans les dialogues. Princess Bride se veut souvent comique, mais ne délaisse pas l’action, certains passages restent sérieux, et on se retrouve devant un film très plaisant à suivre, en dépit d’une histoire que certains trouveront un peu légère. Pour autant c’est très fluide, très bien mené, les sous-intrigues sont intéressantes. A noter que malgré le caractère fantastique de certains passages, Princess Bride reste discret dans sa dimension heroic-fantasy, s’engageant parfois davantage vers le film de cape et d’épée. En tout cas j’ai passé un bon moment devant Princess Bride, m’amusant de ces aventures un peu légères mais divertissantes. Une belle équipe de comédiens, une histoire qui roule, une très jolie esthétique, pour un Rob Reiner de qualité. 4
    DaeHanMinGuk
    DaeHanMinGuk

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 764 critiques

    4,5
    Publiée le 31 janvier 2016
    L’humour de ce film correspond au mien et il est intemporel : on s’est trouvé il y a 27 ans et on s’est retrouvé récemment quand je l’ai fait découvrir à mes enfants. Car ce film est le film tout public par excellence : une bonne dose d’aventure, beaucoup de charme et une pincée de poésie. Côté casting, c’est un sans-faute, de l’enfant joué par Fred Savage au grand-père incarné par Peter Falk en passant par la princesse Bouton d’or campée par Robin Wright dont c’est le premier rôle au Cinéma. Il y aussi Cary Elwes que l’on reverra en 1991 avec le même type d’humour dans « Hot Shots! », André Le Géant, un beau bébé de 235 kg pour 2,24 m ainsi que, encore plus grand … par le talent, Billy Crystal. A la réalisation, il y a là-aussi du lourd : Rob Reiner, qui a donné au Cinéma en 3 ans, excusez du peu : « Princess Bride », « Quand Harry rencontre Sally » et « Misery » ! Au scénario, il y a William Goldman qui a donné des classiques comme « Butch Cassidy et le Kid », « Marathon Man » et « Les Hommes du Président ». Et à la musique, il y a un certain Mark Knopfler ! Un tel concentré de talents ne pouvait que donner un film si particulier et transgénérationnel.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 14 janvier 2016
    J'aime Rob Reiner. De ce que j'ai vu de lui, j'ai toujours beaucoup aimé (bon, seulement deux films, mais pas des moindres : le magnifique Stand by me et le très bon thriller Misery). Ce Princess Bride me bottait donc beaucoup. Au début j'ai eu un peu peur : ça commence de manière assez mièvre, assez kitch, puis le gosse interrompt l'histoire, et je me suis vite rendu compte que j'allais avoir affaire à un film très second degré, parodique, intelligent (rien que le fait de casser l'intrigue avec des deus ex machina parce que le gamin veut pas qu'un personnage meurt c'est génial je trouve, et puis on réussit à croire à cette histoire, qui est pourtant une histoire dans une histoire) et surtout très drôle ; rien que les personnages d'Inigo Montoya et de Miracle Max sont tordants, tout ceci combiné avec un héros détendu et jamais surpris de rien, des répliques assez surprenantes car à certains moments assez vulgaires (d'un coup dans une phrase le gars va pousser un juron, j'ai trouvé ça hilarant) et un méchant jouissif, vous obtiendrez un cocktail parfait d'humour. Le seul petit regret que j'ai, c'est que j'aurais souhaité qu'il y ait un peu plus de magie dans ce comte. Ça reste un très bon film, drôle et original.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top