Mon AlloCiné
L'Arnaque
note moyenne
4,1
3278 notes dont 203 critiques
44% (89 critiques)
37% (75 critiques)
12% (25 critiques)
4% (8 critiques)
2% (5 critiques)
0% (1 critique)
Votre avis sur L'Arnaque ?

203 critiques spectateurs

Jake S.
Jake S.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 107 critiques

4,0
Publiée le 10/10/2018
A une certaine époque (depuis longtemps révolue), on parvenait tout de même à construire des films et non à les vendre comme de vulgaires produits bon public. Je ne partirai pas sur l’argument du « c’était mieux avant » mais plutôt que c’était… différent ! « L’Arnaque » de George Roy Hill est plaisant à regarder car il nous rappelle que la qualité d’un film repose sur son écriture, son scénario et le jeu de ses acteurs. Le caractère ambivalent des différents personnages ne laisse jamais présager l’issue des enjeux présentés ; c’est ce qui fait la force du twist. Paul Newman et Robert Redford sont très crédibles dans leurs rôles de petits bandits arnaqueurs tandis que Robert Shaw est dans un rôle qui lui colle à la peau : celui d’un chef gangster morose et sans scrupules. Et malheureusement ce long-métrage (qui a pourtant obtenu la récompense de meilleur film aux Oscars de 1974) n’est pas évoqué en tant que classique ou culte de l’époque. Il a été devancé avec le temps par les westerns de Sergio Leone et surtout les deux « Parrain » de Coppola. Ne l’évitez pas pour autant !
ElAurens
ElAurens

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 585 critiques

4,5
Publiée le 07/08/2010
Quelques temps après le formidable Butch Cassidy et le Kid, George Roy Hill reforme le duo d’exception formé par Paul Newman et Robert Redford et nous offre un film indémodable, brillamment interprété. Le scénario est génial, même si l’on connaît le film par cœur on le regarde toujours avec autant de plaisir, la bande originale est superbe, bref les qualités ne manquent pas, The Sting est un chef-d’œuvre. Quant à la scène de la partie de poker dans le train, c’est l’une de mes scènes préférées tous films confondus.
CeeSnipes
CeeSnipes

Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 699 critiques

3,0
Publiée le 29/10/2013
Quatre ans après Butch Cassidy and the Sundance Kid, George Roy Hill réunissait à nouveau Paul Newman et Robert Redford pour un nouveau film, une comédie d’époque. Multiplement récompensée et définitivement légendaire, L’Arnaque fait partie de ces films qui devaient être révolutionnaires à leur époque mais qui ont clairement mal vieilli. Cette comédie située pendant la Grande Dépression est pourtant objectivement un très bon film, dans la mesure où les acteurs sont excellents (le duo Newman – Redford déjà bien rôdé est absolument parfait, Robert Shaw est un très bon méchant et Robert Earl Jones joue le mentor avec délectation), le scénario est par moments très malin et ses rebondissements franchement efficaces pour la plupart (le twist final a beau être très attendu, c’est un plaisir quand il arrive). Le réel problème du film est vraiment son âge. En effet, ce qui pouvait sembler novateur à l’époque ne l’est plus aujourd’hui. Le rythme est anémique et fait durer le film une bonne demi-heure de plus qu’il n’en était nécessaire. Clairement, L’Arnaque est un très bon film. Mais c’est un très bon film qui a 40 ans et qui les affiche ouvertement, de par son rythme et ses gags. Dommage, car le spectateur s’attend à un film intemporel. Une petite déception.
Mad Gump 10
Mad Gump 10

Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 716 critiques

4,0
Publiée le 23/04/2015
L'arnaque est le second film porté par le duo Robert Redford/Paul Newman après Butch Cassidy et le kid (que je n'ai pas encore vu). Film plutôt léger malgré des scènes dures, L'arnaque se démarque par un excellent scénario rempli de rebondissements et tellement bien écrit qu'on ne s'ennuie pas une seconde. La bande son est bien choisie et colle parfaitement avec l'atmosphère du film, les acteurs sont très bons, que ce soit Newman, Redford ou Shaw malgré une fin assez prévisible. Un très bon film qui se laisse agréablement regarder. À voir.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 3 052 critiques

5,0
Publiée le 25/11/2012
Ça se passe en Amérique dans les années 30 et l'ambiance est bien rendue. Le réalisateur joue avec le spectateur : Qui est qui ? Qui est avec qui ? Qui est contre qui ? Fausse pistes et rebondissements rendent le film palpitant (et roublard aussi) On passe un excellent moment, la musique (Scott Joplin) est judicieusement utilisée. Une seule petite critique, l'absence de rôles féminins consistants. La partie de poker de poker dans le train entre Paul Newman et Robert Shaw est un morceau d'anthologie. Très bon film !
Bruce Wayne
Bruce Wayne

Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 348 critiques

5,0
Publiée le 07/10/2012
L’Arnaque, le maître du film à scénario. Le film se passe en 1936, à Chicago où Johnny Hooker, un petit arnaqueur et son ami Luther détrousse sans le savoir un convoyeur de fond d’un des plus grands barons de la pègre, Doyle Lonnegan. En représailles celui-ci fera assassiner Luther. Johnny complètement effondré par ce terrible drame ne cherche que vengeance et pour cela il va suivre le conseil que lui avait donné son ami avant de mourir: rejoindre un de ses anciens associés, Henry Gondorff un maître de l’arnaque. Ensemble ils vont mettre au point, avec plusieurs alliés l’arnaque la plus « spectaculaire » jamais montée. Avec L’Arnaque George Roy Hill signe ici un des plus grands chefs d’œuvre du Septième Art car L’Arnaque repose sur une histoire vraie, un peu modifiée pour le film, qui va faire sa puissance. Le scénario du film est tout simplement un petit bijou d’écriture du genre qui mêle coups montés, arnaques, conflits mafieux… le scénario met en scène l’arnaque la plus célèbre du cinéma, et ce qui m’a surpris c’est que le film est reparti en plusieurs « actes » comme une pièce de théâtre, les actes sont présentés sous forme de cartons avec de très beaux dessins et d’un titre comme « L’Appât », « le Coup Monté », ou « L’Arnaque », ils pourraient également représenter les différentes étapes de l’arnaque. Autre point fort du film, son casting: le film rassemble le duo de Butch Cassidy et le Kid: Robert Redford dans le rôle de Johnny Hooker est excellent et le grand Paul Newman dans le rôle d’Henry Gondorff un arnaqueur de génie, Newman joue certainement un de ses meilleurs rôles, mais il y a aussi une autre star, il s’agit de Robert Shaw qui joue le grand méchant Doyle Lonnegan, excellent acteur. Ensuite le film possède une musique excellente qui fait très bien ressortir l’ambiance et la vie des années 1930, une musique d’anthologie. Et le film possède des scènes pour moi mémorables comme la partie de poker dans le train où Newman joue un homme riche qui tient une salle de paris de courses de chevaux, et arrive bouteille à la main et un peu saoul dans la partie et balance des répliques comme à son arrivé dans la salle: « Excusez moi j’étais aux chiottes. » avec un air de blagueur, de quoi énerver Lonnegan, excellent. Et bien sur la séquence finale de l’arnaque où le coup est réussi avec un rebondissement inattendu. Avec L’Arnaque George Roy Hill remporta un très grand succès et le métrage récolta six Oscars: celui du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario originale, meilleur montage, meilleur costumes et meilleur direction artistique. L’Arnaque restera un chef d’œuvre du cinéma avec trois grands acteurs et un modèle du film à scénario. Inoubliable.
keegann
keegann

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 110 critiques

5,0
Publiée le 24/10/2008
La classe, c'est la classe. Les casinos à l'ancienne avec les hommes en smoking, les vieilles bagnoles et les prises de vues dans les rues d'époque. Excellent. J'ai beaucoup apprécié la finesse du scénario et les dialogues bien sentis à la mode brigand "tu vas pas m'là jouer!". Je regrette d'avoir vu si peu de film avec Monsieur Paul Newman. Erreur à rectifier d'urgence.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 846 abonnés Lire ses 3 679 critiques

4,0
Publiée le 05/10/2015
Film vraiment bon, voire très bon... Paul Newman a une de ces classe surhumaine... J'adore ce gars ! L'histoire et le film en lui-même sont exactement ce que l'on est en droit d'attendre d'un tel film sur un tel sujet. C'est à dire une histoire d'arnaque bien ficelée, prenante, avec quelques rebondissements bien trouvés, Salino le tueur pourchassant Redford par exemple... Un divertissement rondement bien mené, casting impeccable... personnages intéressants, entre le type un peu fougueux joué par Redford et le vieux plus sage mais ayant quand même une certaine "part d'ombre" histoire de maintenir le truc intéressant... Ben c'est vraiment bien. En fait je n'ai rien eu à reprocher au film jusqu'à la scène finale qui possède un twist que j'avais grillé dès le début, mais où le film a tout fait pour noyer mes doutes, sauf que mes doutes ont été noyés au travers de scènes qui n'ont plus de sens avec le twist. Du coup c'est un peu dommage de faire monter la sauce là-dessus. Bon ça fait sans doute partie du spectacle lorsque tu veux voir un film du genre. Mais reste que ça n'est pas au niveau du reste et que c'est un peu deus ex machina et que les trucs qui sortent de nulle part j'aime pas trop. Après c'est pour chipoter je suis content de la situation finale. Mais le film n'est jamais aussi captivant que lorsque Paul Newman est à l'écran avec son sourire charmeur et sa moustache. L'un des rare type qui peut porter la moustache et avoir la classe (Friedrich mis à part bien évidemment). En fait je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est que c'est un plaisir tout du long car c'est très bien fait. Je pense à la partie de Poker dans le train où l'on a que le bruit du train, pas de musique... et ça fait tout de suite monter la tension. C'est bien mieux... comme c'est surprenant... que Focus sorti récemment dans le même genre.
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 305 abonnés Lire ses 1 898 critiques

4,5
Publiée le 01/03/2014
Après Butch Cassidy & The kid, on retrouve le duo Redford/Newman devant la caméra et George Roy Hill derrière. Et encore une fois, c'est une réussite, on suit Gondorff (Paul Newman) et Johnny Hooker (Redford) dans le Chicago d'après crise, deux escrocs ambitieux décidés à se venger d'un gangster qui a tué un de leur amis. Suivre plusieurs rebondissements, souvent très bon jusqu'à une fin réussie. Il y a énormément de second degré, de référence et d'humour, tout en gardant une part de mystère et de suspense. Certaines scènes sont grandiose, notamment tout le passage dans le train où tension et humour se mêleront de fort belle manière. Et bien évidemment, comme pour Butch Cassidy, "L'Arnaque" repose énormément sur le très charismatique duo composé de Robert Redford et Paul Newman. Un excellent film, un des meilleurs du genre, dont la bande-son restera toujours en mémoire et mêlant habilement suspense et arnaque avec une belle dose d'humour.
halou
halou

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 512 critiques

4,0
Publiée le 10/01/2014
"L'arnaque" est une réussite grâce à un scénario béton et prenant, des acteurs plein de vigueur et charismatiques, un rythme soutenu et une mise en scène appliqués, une réalisation soignée et récompensée (costumes, musique).
Julien B.
Julien B.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

5,0
Publiée le 01/04/2013
Un chef d'oeuvre du cinéma, un jeu d'acteur époustouflant, un des meilleurs films qu'il m'ait été donné de regarder. Redford et Newman sont incroyables.
Malevolent-Reviews
Malevolent-Reviews

Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 3 100 critiques

5,0
Publiée le 11/12/2009
Bien avant Ocean’s Eleven et consorts, George Roy Hill mettait en scène Robert Redford en arnaqueur vengeur et son mentor alcoolique Paul Newman dans un film aujourd’hui encore éblouissant. Filmé avec brio sous forme de chapitres successifs, porté par une musique signée Marvin Hamlisch (sans omettre l’inoubliable thème de Scott Joplin), une photo et des décors incroyables, L’arnaque porte bien son nom tant le coup que cette bande de magouilleurs monte est ahurissante. La proie ? Le ténébreux Robert Shaw. L’endroit ? Le Chicago des années 30 avec ses ruelles mal famées, ses policiers corrompus et ses serveuses hypocrites. Un casting de rêve pour un film mémorable dont on ne se lasse jamais de regarder.
RENGER
RENGER

Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 5 434 critiques

5,0
Publiée le 29/01/2009
Que se passe t’il quand deux escrocs décident de venger la mort d’un des leurs en organisant une vaste escroquerie contre un gangster new-yorkais ? Cela donne au final, l’une des plus grandes arnaques de l’Histoire du cinéma, un coup monté par deux experts en la matière avec autour d’eux une fine équipe ! George Roy Hill nous avait fait un immense honneur à la fin des années 60 avec son western : Butch Cassidy et le Kid (1969), cette fois-ci il a eu la brillante idée de reprendre le même duo (Robert Redford et le regretté Paul Newman) et les réunit ici dans la peau d’arnaqueurs, un tandem qui colle à merveille, leur charme, leur bagou, leurs manigances, tout fonctionne à merveille. La tension se fait même ressentir à plusieurs reprises au gré des multiples rebondissements et retournements de situation. George Roy Hill a une fois de plus laissé son empreinte dans l’Histoire du cinéma avec ce classique. De la superbe B.O à l’excellente reconstitution du Chicago des années 30 (entre les décors et les incrustations), le film nous séduit du début à la fin. L'Arnaque (1974), c’est 10 nominations aux Oscars, dont 7 récompenses !!! (Meilleur Réalisateur, Meilleur Film, Meilleur Musique, Meilleur Direction Artistique, Meilleur Costumes, Meilleur Scénario & Meilleur Montage)
Akamaru
Akamaru

Suivre son activité 516 abonnés Lire ses 4 334 critiques

4,0
Publiée le 04/01/2009
Comédie de gangsters célébrissime par excellence,"L'Arnaque" repose sur un mécanisme des plus ingénieux. 2 arnaqueurs cherchent à se venger d'un mafieux coriace en montant une escroquerie de vaste ampleur.Savoureuses sont donc les situations,avec des jeux de dupes,des effets de miroirs ou des retournements abrupts.Nous sommes entrainés sur les montagnes russes de la tromperie,mais aussi de la loyauté.Initiateurs de ce projet divertissant,Robert Redford(fougueux)et Paul Newman(ténébreux)s'amusent visiblement beaucoup.Leur enthousiasme est contagieux,et dynamite un film inégalé dans son genre.La reconstitution du Chicago des années 30 est minutieuse.Mais ce qu'on retient surtout,ce sont les petites notes d'une des BO les plus connues de l'histoire de cinéma.7 Oscars,et de nombreuses copies ensuite.Brillant.
Le cinéphile
Le cinéphile

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 1 908 critiques

3,0
Publiée le 09/09/2016
Sans être renversant L'Arnaque est un divertissement sympathique, bien écrit, aux dialogues savoureux et aux personnages attachants. Pour autant la conclusion de cette arnaque n'est pas aussi percutante qu'attendue, et demeure légèrement vaine, une grande agitation pour un moindre résultat, mais la classe de Redford et Newman se suffisent à elles même. https://m.facebook.com/La-7eme-critique-393816544123997/
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top