Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Donnie Darko
note moyenne
4,0
15615 notes dont 1021 critiques
47% (484 critiques)
29% (293 critiques)
9% (93 critiques)
7% (69 critiques)
5% (49 critiques)
3% (33 critiques)
Votre avis sur Donnie Darko ?

1021 critiques spectateurs

Samhain.
Samhain.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 35 critiques

5,0
Publiée le 09/03/2013
Dans la liste des films "OVNI", nombreux sont ceux qui y apparaissent. Pourtant, l'un d'entre-eux se démarque mystérieusement : Donnie Darko. Réalisé par un Richard Kelly encore tout jeune à l'époque, qui a bien eu du mal à faire ami-ami avec un tas de producteurs, pour cause, le scénario bien trop... "étrange", ce petit bijou "prise de tête" tout droit sorti d'une autre planète se fera rapidement un nom dans le cinéma, bien que taillé sec lors de sa sortie en salle en 2001. Alors étrange, soit. Mais diablement, non, diaboliquement efficace ! Mettons les choses au clair tout de suite et oublions le triple A national pour se concentrer plutôt sur le triple I : lettre première des trois mots qui qualifierons Donnie Darko : intriguant, innovateur et imprévisible. Long-métrage qui touche et aborde avec tact et mystère plusieurs sujets aux abonnés absents dans de trop nombreux films, Donnie Darko nous permet de suivre le quotidien d'un jeune homme perturbé, et cela est assurément plus intéressant que ce qu'on croit. Car l'une des forces premières et majeures du film de Kelly est sans aucun doute sa faculté à traiter l'adolescence avec une approche plus mature et intelligente que la moyenne, pouvant ainsi contrer les clichés redondants et idées toutes faites des "teen-movies" habituels. Retranscrivant parfaitement les émotions de ses personnages principaux - à travers une histoire sombre, le film cherche la voie de l'optimisme qu'il trouvera en sa révélation finale majestueuse -, Donnie Darko se révèle également comme un long-métrage gérant parfaitement l'équilibre du lien entre la réalité qu'on vit et celle qu'on imagine, et ce que la mort inévitable et la volonté de (sur)vivre engendrent comme conséquences, faisant donc de lui cette œuvre dramatique et fantastique incroyable. Entre sa vie de famille, son école, ses amis et ses problèmes émotionnels, mais également ses séances purement psychologiques, pas facile de cerner l'histoire et le personnage Donnie Darko, interprété par un Jake Gyllenhaal aussi glaçant que touchant. Une expérience inoubliable, qui n'a pas fini d'en fasciner plus d'un... Impossible de se reposer sur ses lauriers en compagnie de Donnie Darko et de son ami Frank, bien que le film se déroule lentement mais sûrement. Cherchant l'originalité dans la complexité - absolument tout est à prendre en considération ! -, ce premier long-métrage de Richard Kelly est plus qu'une simple analyse de psychologie ou de métaphysique, plus qu'un simple film parlant de schizophrénie profonde, ce long-métrage magistral cherche avant tout à nous paralyser le cerveau pour mieux nous intégrer dans son histoire chronologique. Réalisé d'une façon simple avec une mise en scène nous faisant tourner dans plusieurs sens, contraints de se demander où le réalisateur veut vraiment nous emmener, on retiendra alors de Donnie Darko une histoire poétiquement bouleversante, un suspense réel et maîtrisé, ainsi qu'une bande-son exceptionnelle. Toute ces choses qui font de ce film un véritable chef-d'oeuvre - chef-d'oeuvre qu'on ne peut qu'aimer ou détester.
Dex et le cinéma
Dex et le cinéma

Suivre son activité 530 abonnés Lire ses 186 critiques

5,0
Publiée le 29/11/2012
Donnie Darko EST un chef d'œuvre. Bien que lorsqu'on le voit pour la première fois, on ne comprend rien, mais vraiment rien. Et au bout de 5 visionnages, on arrive a commencer à peine a effleurer la surface de ce fantastique film. Vraiment je le conseil a tous, regardez le ! Maintenant, je parle à ceux qui ont vu le film et qui ne l'ont pas compris spoiler: Pour comprendre ce film, il faut avoir en tête la première visite de donnie chez son psy:"Frank ma dit de le suivre. Ou ça? Dans le future" Grâce a cette extrait on comprend qu'en faite, Frank est une des personnalités de Donnie (schizophrène) qui vient lui annoncer sa mort prochaine "la fameuse fin du monde". Durant tout le film, Donnie est coincé sous le réacteur, et l'histoire sont les 10s qu'il s'imagine avant de mourir. Et alors, tout le film n'est en réalité qu'un rêve de notre héro, qui imagine se qui aurait put lui arriver s'il survivait. Or, Frank le rappelle la réalité en lui donnant des ordres. Donnie croit qu'en les exécutant, il empêchera la fin du monde (qui n'est rien d'autre que sa propre mort), alors qu'en réalité, c'est en exécutant les ordres de Frank, qu'il vas être amener a se réveillé (la fin du monde du film n'étant que la fin du rêve de Donnie). Le film se déroulerait donc juste après la chute du réacteur, alors que Donnie est encore ne voit donc pas dans le future mais assemble des éléments de sa vie pour créer une histoire qui expliquerait que sa mort est un sens alors qu'elle n'est en réalité que le fruit du hasard spoiler: Voila, c'est mon interprétation, j’espère qu'elle vous a convaincu de voir cet immense chef d'œuvre du cinéma fantastique indépendant.
Shelby77
Shelby77

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 073 critiques

3,5
Publiée le 31/08/2016
Critique de "Donnie Darko". C'est le genre de film qu'il faut regarder jusqu'au bout sans décrocher. Un film à l'ambiance glauque et angoissante. Néanmoins je suis un peu resté sur ma faim même si la prestation de Jake Gyllenhaal est bonne, j'ai eu du mal avec le scénario et la manière dont le twist final est abordé. Les autres acteurs sont pas top, la psychologie de leur personnage n'est pas assez détaillée. Après dans le genre drame fantastique ça restera une référence malgré la complexité avec les voyages temporels, monde parallèle, etc. Si vous avez saisi l'idée de base le reste ne sera que du complément. Ps: ce lapin est vraiment flippant. 3,5/5
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 390 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,0
Publiée le 13/08/2010
Un film surréaliste, mais pas moins très émouvant, dont est extrait le magnifique morceau "Mad World" de Gary Jules. On ne comprend pas grand chose, et puis, progressivement, l'histoire prend tout son sens. Le genre de film dont on ressort complètement déboussolé et qui marque pour longtemps !
nolan35
nolan35

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 213 critiques

5,0
Publiée le 12/04/2012
Donnie Darko est un chef-d'oeuvre qui ne vaut pas seulement pour sa magnifique et incompréhensible fin mais aussi pour son côté teenage movie loin des clichés de ce genre de films même si la mise en scène de Richard Kelly y emprunte tout les codes (pour mieux les détourner). Le premier long-métrage du réalisateur est donc une ode à la liberté (de penser) de la génération adolescente et à la rébellion contre le système éducatif. Ici, elle est caractérisé par Donnie Darko (incroyable et effrayant Jake Gyllenhaal), un parano-schizophrène qui va faire la rencontre d'un lapin géant nommée Franck qui va lui avouer que la fin du monde est proche (28 jours et 6 heures). Franck est chargé d'empêcher que cela arrive et va se servir de Donnie pour parvenir à ses fins en lui ordonnant d'inonder son école ou bien de cramer une maison par exemple, on ne sait pas trop en quoi ça va jouer dans le sauvetage de l'humanité jusqu'à la fin totalement imprévisible et merveilleusement belle, même si on ne l'a comprend pas tout de suite (l'une des plus compliqués jamais vu dans le cinéma). En conclusion : Donnie Darko est surtout un film sur une génération, celle de l'adolescence avec tout ce qu'elle a de compliquée (vous les adultes vous ne pouvez pas comprendre...), servi par une mise en scène à la fois très clichée et très inventive de Richard Kelly et une palette d'acteur talentueuse, sa fin fascinante (à l'image du long-métrage) reste et restera l'une des plus mémorables dans l'histoire du cinéma. Un sans faute pour ce film élevé à juste titre au rang de culte et de chef d'oeuvre.
romano31
romano31

Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 1 385 critiques

5,0
Publiée le 13/07/2016
Film culte du début des années 2000, Donnie Darko est un thriller fantastique de haute volée qui en surprendra plus d’un. Porté par un tout jeune Jake Gyllenhaal (mais déjà bourré de talent), le film nous raconte l’histoire de Donnie, un adolescent de seize ans pas comme les autres, qui a pour ami Frank, une créature que lui seul peut voir et entendre. Lorsque Donnie survit par miracle à un accident, Frank lui propose un étrange marché. Des événements bizarres surviennent alors dans cette petite ville tranquille des États-Unis. La grande force du film vient bien sûr de son scénario, génialement écrit par Richard Kelly. Si au premier abord on peut trouver le film bizarre, on se rend finalement compte que toutes les scènes, les actes des personnages sont subtilement liés entre eux et forment un tout cohérent. Je ne vais pas en dire plus sur le scénario car cela serait du spoile mais c’est vraiment très bon, surtout pour un premier film. Côté réalisation, cette dernière est correcte et les acteurs sont tous vraiment bons (Jake Gyllenhaal en tête bien évidement). De plus, j’ai trouvé la bande-son excellente et elle colle parfaitement aux scènes et à l’ambiance du film. Voilà, je ne serais que trop vous conseiller de voir Donnie Darko, ne serait-ce que pour votre culture cinématographique personnelle, mais aussi parce que c’est un excellent thriller fantastique qui mérite largement le coup d’œil. Brillant.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 1029 abonnés Lire ses 3 059 critiques

5,0
Publiée le 10/01/2015
Sorte de voyage lugubre d’une étrange d’Alice au pays des merveilles, « Donnie Darko » est un film qui s’est révélé très vite très efficace grâce à son atmosphère intimiste et décalée remarquablement travaillée. Le voyage initiatique auquel nous invite Richard Kelly est remarquablement équilibré entre intrigue fantastique et mélodrame tragi-comique. C’est réglé comme du papier à musique et l’accomplissement du propos est tout simplement parfait. Un chef d’œuvre à mes yeux, tout simplement…
Roger Cola
Roger Cola

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 96 critiques

5,0
Publiée le 25/09/2016
Premier film de Richard Kelly, réussite totale. Un film extrêmement varié, croisé entre drame social (assez critique d'ailleurs), horreur, science-fiction et teen-movie tout en étant un film puzzle qui laisse entr'apercevoir une certaine influence lynchéene. Jake Gyllenhaal, s'il est encore adolescent, joue à merveille, et le personnage de Frank est inoubliable tant il est unique en son genre. La musique est absolument splendide. Tout les éléments sont réunis pour faire de Donnie Darko un film culte. Richard Kelly, s'il n'a hélas pas donné de signe de vie depuis un certain temps, aboutit à un film unique.
Florian Malnoe
Florian Malnoe

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 530 critiques

3,5
Publiée le 18/08/2015
Un film de science-fiction dramatique à plusieurs niveaux de lecture, surprenant, intriguant, fascinant, et intéressant. On navigue en terrain inconnu mais on n'est prit dans cette histoire, cette mise en scène qui alterne habilement différentes ruptures de ton, au gré d'un suspense admirablement construit. On s'attache aux personnages, on s'identifie même bien au principal, et la fin, assez émouvante, a le mérite de nous donner une vraie réponse. Même si le cœur de l'intrigue est un peut tiré par les cheveux. La psychologie déviante de Donnie Darko est mise en avant d'une façon extrêmement bien développée avec une ambiguité jamais gratuite. Une belle petite surprise.
darkingmen
darkingmen

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 13 critiques

5,0
Publiée le 30/03/2013
Une musique judicieusement choisie, des acteurs dans le bon élément, et une réalisation soigné. Mais, avant tout, c'est l'univers, le monde, la fantaisie dans lequel Donnie évolue, qui est digne d’intérêt. Le tout servie par un scénario des plus compliqué, à l'instar du grand Lynch. Le problème majeur réside encore et toujours, dans la critique, même journalistique, où on vois des mauvaise notes ou de mauvais commentaire qui ont pour source une incompréhension. Dés que ça échappe à certains, cela devient "nul" et "à chier". Alors que ça en fait toute sa force . Donc, Donnie Darko est un film qu'on revois plusieurs fois, afin d'en percer les mystères les plus sordide et infâ n'est plus question de double lecture, mais de multitude de lecture ! Donc en somme, un excellent film.
Pleymo210
Pleymo210

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 489 critiques

4,5
Publiée le 28/07/2011
Donnie Darko est un très bon film voir culte. Gyllenhaal nous offre ici une prestation incroyable, l'histoire doté d'une originalité unique en fait toute sa force.
selenie
selenie

Suivre son activité 404 abonnés Lire ses 4 708 critiques

4,0
Publiée le 10/12/2009
Je teins à préciser 2 choses : au contraire de ce que j'ai pu lire il n'est aucunement question de dédoublement de la personnalité dans ce film, ceux qui ont noté ceci n'ont rien compris ou du moins ils ont loupé la fin. Seconde chose, la fin n'est pas si extraordinaire que ça, ceux qui ont vu des films comme "L'armée des 12 singes" comprendront le style de construction du film. Sinon le film est effectivement bon. D'abord grâce à Jake Gyllenhall et son interprétation de haut vol. Le déroulement du film est plus cacophonique, ça part un peu dans tous les sens avec des raccords pas toujours réussis. Heureusement l'ambiance du film est l'autre grande réussite, lourde et mystérieuse elle place du même coup un joli suspense, "où va-t-on ?!" même si les quelques longueurs atténue sensiblement cet effet jusqu'au dénouement... Réussit et efficace certe mais qui renvoie obligatoirement à des fins siimilaires (le film de Gilliam entre autres). Un très bon film, plus métaphysique que schizo, mais un poil surestimé.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 112 critiques

4,0
Publiée le 13/11/2008
"Donnie Darko" n'est pas un film qui se donne facilement! A 26 ans, Richard Kelly ècrit et rèalise un vèritable ovni, un premier film foisonnant,hallucinant, ou il est question de voyage dans le temps,d'adolescence et de lapin gèant! Si le hèros se demande si c'est lui ou le monde qui l'entoure qui a perdu la tête, le spectateur se noie quant à lui dans une atmosphère envoûtante, hynoptique à la David Lynch! Interprètè par un remarquable Jake Gyllenhaal et par une plèiade d'excellents seconds rôles dont Noah Wyle, Drew Barrymore, la productrice du film, ou encore Patrick Swayze, "Donnie Darko", avec sa formidable B.O,vous hantera longtemps après sa projection! Un joyau de noirceur apocalyptique trempè dans un monde zarbi ou des rèacteurs d'avions tombent du ciel et ou le new age ravage les esprits! Culte et fantasmagorique...
Newt23
Newt23

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 144 critiques

4,0
Publiée le 19/04/2014
Donnie Darko est un film unique dans son scénario. Il mélange beaucoup de genre : thriller, drame, fantastique et une touche de comédie. Et franchement, ça vaut le détour. Les acteurs sont énormes (Jack Gillenhall dans son premier rôle !) . L'intrigue est vraiment étrange mais captivante. Et la fin nous laisse sans voix car elle est totalement ouverte. Chacun peut se faire sa propre opinion. J'ai aussi beaucoup aimer la bande sonore La seule chose que je pourrais reprocher au film c'est quelques effets spéciaux ratés et un petit manque de rythme. Ca reste un film à voir absolument !
maxou599
maxou599

Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 261 critiques

4,0
Publiée le 04/04/2014
En terme de complexité, Donnie Darko est un film OVNI ultra casse-tête vraiment surprenant qui fait très fort, et c'est aussi le film ou j'ais vu le lapin le plus terrifiant qui soit dans un film. L'intrigue tourne autour de Donnie Darko, d'ou le titre du film, un élève doté d'intelligence mais perturbé psychologiquement et en proie à des hallucinations inquiétante et dans ces hallucinations, on découvre un des personnages les plus particuliers que l'on peut rencontrer : Frank, le lapin humanoïde né de l'imagination de Donnie. Et c'est lui qui va donner une évolution constante à l'histoire, cet hallucination spoiler: dont la vraie nature sera totalement voilée à la fin du film, vous comprendrez pourquoi en regardant le film (difficile d'expliquer avec de simple mot, il faut le voir pour se faire une idée précise) guidera Donnie tout le long du film en lui dictant ce qu'il doit faire avant que n'arrive la fin du monde. Le scénario est aussi étrange qu'imprévisible et inventif, autant dire que l'on sera surpris plus d'une fois et que l'incompréhension gagne rapidement le spectateur mais le motive à voir le film jusqu'au bout afin de chercher un sens aux évènements. Pour cela, il faut suivre le film de A à Z sans négliger le moindre élément, même le plus minimaliste parce que ça permettra de comprendre le twist final du film. Les premières minutes du film suffisent à vous plonger dans une ambiance aussi spécial et et prenante que flippant, mystérieux et malsain. La bande-sonore s'accorde très bien avec les situations et l'ambiance étrange qui y règne (dommage que je n'ais pas pu voir la version longue), avec un casting d'acteurs méconnue à l'époque mais leur jeu d'acteur est vraiment en symbiose avec ce film : Jake Gyllenhaal, encore jeune à l'époque, était vraiment bluffant et glaçant dans la peau d'un adolescent dérangé et schizophrène. Katharine Ross dans le rôle de la psychiatre était aussi surprenante, Jena Malone était sobre et incarnait très bien la jeune étudiante Gretchen fraîchement arrivée dans la ville imaginaire de Middlesex, du côte des acteurs j'ais pas grand chose à redire. On en ressort avec quelques scènes assez spécial voir même marrante spoiler: comme la discussion sur la schtroumfettes qui, selon 2 copains de Donnie Darko, se fait culbuter par les autres schtroumpfs saut le schtroumpfs coquet qui sera homosexuel. Avant que Donnie Darko ne leur fasse savoir que ça n'a pas d'intérêt d'être un schtroumpfs puisqu'ils n'ont pas d'appareil génital., les effets spéciaux sont assez démodé mais je pense que c'est volontaire pour enrichir cette atmosphère paranormal et étrange. Pour parler rapidement de la VF du film : Emmanuel Curtil (voix de Jim Carrey) donnait sa voix à Jake Gyllenhaal, ça fait un petit peu bizarre dans un premier temps mais on s'y fait. Sylvie Jacob a bien fait son travail pour donner sa voix à Jena Malone, et Virginie Ledieu (qui a aussi doublé pas mal de personnages d'animés japonais) était excellente pour fait la voix du professeur de Donnie Darko, Karen Pomeroy, les autres ont été très bon aussi, pas la peine d'en dire grand chose. Mais ce qui est dommage, c'est que la version courte du film ne révèle pas tout et il est très difficile de donner un sens global à tout ça, personnellement j'aimes bien avoir des réponses à la plupart des mystères comme ici, mais la fin du film laisse quand même plusieurs interrogations et nous sommes encore dans le floue sur pas mal de point ce qui est assez frustrant. Mais ce film est à retenir comme : un drame psychologique bouleversant, un film de science-fiction au scénario armé de suspens avec une musique très bien encrée dans l'atmosphère que dégage ce premier oeuvre de Richard Kelly. Il sera assez difficile de l'oublier une fois que vous l'aurez vu, et il sera quand même logique que "Donnie Darko" ne soit pas au goût de tout le monde.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top