Mon AlloCiné
Bagdad Café
note moyenne
3,8
5288 notes dont 205 critiques
49% (101 critiques)
28% (57 critiques)
10% (20 critiques)
6% (12 critiques)
4% (9 critiques)
3% (6 critiques)
Votre avis sur Bagdad Café ?

205 critiques spectateurs

Mad Gump 10

Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 716 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/09/2015

Franchement, au début j'ai failli décrocher : montage bizarre, plans de caméras assez déstabilisants, personnages étranges... J'aurais franchement eu tort car passée cette première partie, j'ai fini par rentrer dedans. C'est une oeuvre très étrange, unique, il n'y a pas franchement d'adjectifs pour la qualifier, ni de films pour la comparer (ça m'a fait penser à Delicatessen dans le genre galerie de personnages loufoques vivant en communauté dans un lieu reçu, et aux premiers Mad Max dans l'esthétique). C'est à la fois un film coloré (c'est frappant : il y a des moments où par exemple on a un ciel divisé en deux : bleu d'un côté et vert de l'autre...) et dépaysant (l'action se passe en pleins désert), une histoire d'amitié, avec des personnages rebutants au début mais plus attachants vers la fin, accompagné de la mythique chanson dont personnellement je ne suis pas plus fan que ça, mais qui va très bien avec l'ambiance du film. C'est lent, mais une sorte de douce lenteur, assez fascinante. Je pense que pour ce film on peut clairement dire que c'est le genre d'œuvre ou on aime ou on déteste. À vous de voir !

chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 9 999 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/04/2008

Un miracle d'èquilibre qui a la grâce! Sorti discrètement dans les salles, réalisè par un cinèaste allemand quasiment inconnu,"Bagdad Cafè" se classe parmi les cinq plus grands succès du box-office 1988! Une rèussite consacrèe par le cèsar du meilleur film ètranger et le premier cèsar de la communautè europèenne!Le point de dèpart de Bagdad Cafè, c'est un voyage que Percy Adlon a entrepris avec son èpouse: une traversèe d'est en ouest des Etats-Unis sur la route des pionniers! Au coeur des étendues désertiques se succèdent des pancartes aux noms évocateurs."Stuttgart,Arkansas", "Bagdad,Texas" fournissent au rèalisateur le décor et la matière de son film: la confrontation de deux personnages aux silhouettes, aux tempéraments diamétralement opposés qui trouvent le chemin de l'amitié, évoluent de la méfiance à la complicitè! Ouvrant son film par une sèrie de plans obliques entrechoquès, Adlon déstabilise le spectateur avec un esthètisme bien à lui,jouant sur les filtres colorés sans jamais tomber dans le travers du clip! Ce coup de coeur insolite entre une bavaroise épanouie (extraordinaire Mariane Sägerbrecht) et une noire revêche (excellente C.C.H Pounder) est à la fois magique et tendre! Vienne s'ajouter à cette rencontre Jack Palance l'un des durs les plus célébres du cinèma américain, méconnaissable en peintre doux et amoureux!Le scènario sans drame ni noirceur, l'optimisme sans obstention du film concourent à l'engouement qu'il susciste avec la superbe chanson "Calling you" interprétée par Jevetta Steele! Une perle du 7ème art dont on ne sait pas trop à qui ou à quoi attribuer la rèussite: à l'interprètation, au scènario ou à une certaine magie...

videoman29

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 111 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/06/2015

Je pense que c'est la première fois que j'attaque la « critique » d'un film sans avoir la moindre idée de ce que je vais raconter à son sujet... Pourtant ce n'est pas par manque d'intérêt, car « Bagdad café » est vraiment splendide. Le problème vient plutôt du fait qu'il ne ressemble à absolument rien de connu ! Il est donc compliqué de le classer, de le comparer, ou même d'en faire un résumé clair et concis. L'histoire est bien trop bizarre pour être racontée en quelques lignes et le rythme du film, lent et contemplatif, donne au spectateur l'étrange impression que tout s'arrête autour de lui. Côté acteurs, l'interprétation est géniale, les personnages sont magnifiques, attachants bien que totalement improbables et déjantés... Mais ce qui m'a marqué au delà de tout, c'est cette impression de gentillesse et de simplicité, comme si aucun problème insolvable ne pouvait venir gâcher cet instant de paix royale au bord de la route 66, au fin fond des USA. Le tout bercé par une bande originale sublime qui colle au film comme une évidence. Je ne saurais trop vous conseiller de voir cette œuvre sensible et qui fait du bien.

Attila de Blois

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 2 822 critiques

4,5Excellent
Publiée le 08/08/2014

Il est des bonnes surprises auxquelles on ne s'y attend pas forcément et "Bagdad Café" en fait partie. Sous des dehors assez simples pour une comédie dramatique se cache un petit bijou, peu commun, voir un peu barré, mais complètement captivant. Les différents personnages , extrêmement attachants et haut en couleurs, évoluent dans un cadre désertique (pas loin de Las Vegas) mais qui pourrait tout aussi bien se trouver sur une autre planête tellement les situations et l'atmosphère paraissent surréalistes. "Bagdad Café" est, pour faire court, un joli conte d'une originalité et d'une intensité certaine.

lhomme-grenouille

Suivre son activité 892 abonnés Lire ses 2 996 critiques

4,0Très bien
Publiée le 03/01/2014

Au-delà du thème musical archi connu, je dois bien avouer que la force de ce « Bagdad Café » pour moi c’est son atmosphère atypique entre huis-clos désertique et rêverie mystique. Sans aller aussi loin que du Lynch, c’est vraiment du très bon cinéma empirique pour moi…

Truman.

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 348 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/09/2013

Bagdad Café nous transporte au fin fond du désert du Nevada dans un motel miteux ou une femme Allemande va quitter son mari et se retrouver là bas, il y règne une ambiance colérique et peu a peu elle va changer l’atmosphère de cet endroit . Une histoire assez sympathique qui ressort pleins de bon sentiments, une photographie qui joue par moment avec le coucher de soleil donnant lieu a de belle couleur orangé et surtout une bande son vraiment belle, mais dans le fond c'est pas si exceptionnel que ça . Ce genre d'histoire semble avoir été exploré maintes et maintes fois, il y a beaucoup de longueurs et surtout le coté dit comique du film ( car ça se veut être une comédie dramatique ) est inexistant . Mais en dehors de tout ceci il y a un véritable point noir qui m'a empêché d'apprécier le film a sa juste valeur, ce point noir c'est le personne de Brenda interprété par CCH Pounder qui est juste détestable et insupportable au plus haut point, on a qu'une envie, lui foutre des claques . Elle fait la méchante et ne souhaite pas être apprécié , ben c'est parfait on ne s'attache pas une seconde a elle et paf comme par magie elle devient gentille et tout ... Ahhh comme c'est original ... Mais non elle reste détestable . Exemple dans la scène ou l'Allemande nettoie tout son bureau et elle elle réagit comment ? elle prend un fusil et pète un câble ... Bagdad Café n'est pas un mauvais drame et en reste rafraichissant grâce au personnage original de Jasmin interprétée par Marianne Sägebrecht qui donne une lueur de soleil dans un océan de noirceur .

Vutib

Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 687 critiques

4,5Excellent
Publiée le 06/09/2011

Bagdad Café est un rêve rétro et dépaysant auquel on fera souvent illusion, auquel on repensera avec un petit sourire au coin des lèvres. Oui, ce film est culte et son ambiance est unique. Essentiellement connu pour sa magnifique chanson originale "Calling you" (interprétée par Jevetta Steele), Bagdad Café mérite amplement d'être vu dans son ensemble, car ce film vous touchera surement. Dans cette atmosphère magique, une histoire de deux femmes que tout oppose et que le destin va lier d'amitié. Jasmin est un bavaroise au cœur tendre et Brenda n'est d'autre que la gérante du Bagdad Café, un motel/bar perdu quelque part entre DisneyLand et Las Vegas. Ces deux personnages, forts en caractère et brillamment interprétés, vont devoir franchir certaines barrières sociales et culturelles afin de s’assumer mutuellement et, mieux encore, de s'allier ensemble afin de donner une nouvelle vie à ce lieu magique et poussiéreux. Le pitch de cette histoire pourrait se résumer à ces quelques lignes. Bien sur, l'histoire évolue ainsi que les relations et sentiments de chacun, mais je vous laisse la surprise quant à ce propos. Toujours est-il que Bagdad Café porte en lui une histoire humaine, réaliste et extrêmement touchante. Ce film Ouest-Allemand est singulier et son ambiance est lente. La majorité des scènes prennent leur temps et jouent sur ce côté poétique si original. Les interprétations sont remarquables. Marianne Sägebrecht nous émeut par son naturel et son touchant alors que CCH Pounder, qui au début peut nous paraitre vraiment irritante (c'est son personnage, noyé sous le travail, qui le veut aussi), se montre au final digne de son protagoniste. Les autres acteurs témoignent d'une sincérité plus que touchante, surtout Jack Palance, ancien acteur de films à succès (Barabbas,Les Professionnels). Ce film, qui parle essentiellement d'une amitié forte et au départ insensé, entame aussi sans grossièreté les thèmes de la musique, de la jeunesse et de l'amour. Il lance même quelques critiques à la politique d'immigration américaine. En outre, les décors sont superbes et la mise en scène, très stylisée, ne tombe jamais dans la prise de tête intello. Le rythme du film est lent mais sublimé par des dialogues remarquables et par une caméra simple mais ingénieuse. Bagdad Café est un film à ne rater sous aucun prétexte, qui pourra en rebuter plus d'un de par son côté comique un peu déroutant ou par sa lenteur. Cependant, si on s'y attarde suffisamment et que l'on se penche dessus avec assez de concentration, on percevra sans nul doute l'exquise magie et la nostalgie poignante dont témoigne Bagdad Café. Magnifique.

RENGER

Suivre son activité 310 abonnés Lire ses 5 431 critiques

2,5Moyen
Publiée le 07/12/2009

Bagdad Café (1988), grand lauréat du César du Meilleur Film Etranger, cette œuvre particulière mais pleine d’espoir, nous délivre de très beaux messages. Si le début du film a de quoi dérouter le spectateur, qu’il se rassure, petit à petit, le film prend une direction plus conventionnel et nous offre de très beaux moments. Des personnages atypiques, mystérieux mais attachants, une qualité photo stylisée et surtout, une B.O envoûtante, font de cette œuvre hors norme, une agréable surprise !

Yannickcinéphile

Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 3 962 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 20/05/2016

Considéré par beaucoup comme un chef-d’œuvre, Bagdad Café n’est pas un film si mémorable que cela. Franchement ce qui est le plus agréable dans ce film c’est son ambiance. Il y a un côté Arizona Dream dans ce métrage, mais en clairement moins efficace. Le rythme est quand même très mou, il n’y a pas vraiment d’histoire, juste des personnages un peu excentriques (mais pas non plus tant que ça) évoluant dans un huis clos sans grand rebondissement, surprise, ou moments forts. En revanche c’est sûr, l’atmosphère est prenante, la musique superbe, les images très jolies. Le réalisateur capte à merveille la lumière spéciale du désert, et livre une mise en scène assez originale pour éviter la fadeur, ce qui aurait, dans ce film sans grand moment, était très embêtant. Il y a une belle atmosphère et qui, probablement, au fur et à mesure que les années vont passer va devenir de plus en plus plaisante, car Bagdad Café cherche clairement à afficher une tonalité mélancolique, onirique, et en général, d’expérience, les films qui jouent sur ce registre se bonifient fortement avec le temps, même si ici ça n’enlèvera pas les défauts du métrage. Visuellement réussi, doté d’une bonne ambiance mais manquant singulièrement de rythme et d’enjeux, Bagdad Café peut compter sur quelques bons acteurs, bien que les rôles finalement assez peu évolutifs et les situations un peu redondantes ne leur permettent pas toujours de s’exprimer au mieux. Marianne Sagebrecht tire son épingle du jeu dans le rôle principal, face à une CCH Pounder investie mais au personnage plus rigide et moins enthousiasmant. Autour de ce duo des personnages secondaires assez agréables, avec un Jack Palance un peu sous-utilisé tout de même. Enfin pour être franc Bagdad Café est un film original mais on ne m’enlèvera pas de l’idée que c’est une sorte de sous-Arizona Dream. J’ai eu un sentiment de paresse devant ce film, plutôt bon, mais dormant un peu sur ses lauriers et ne sachant trop où s’acheminer. Un format plus court n’aurait peut-être pas été un mal. 3.

Plume231

Suivre son activité 529 abonnés Lire ses 4 607 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/10/2014

La seule chose que je connaissais jusqu'ici de "Bagdad Café" était la très belle chanson culte "Calling You" interprétée par Jearlyn Steele... A part ça je me demandais ce que le postulat le plus improbable avec la distribution la plus improbable dans des rôles improbables pouvait donner sur cette composition... Et si en effet l'idée de départ est vraiment improbable et que le casting ainsi que les personnages le sont tout autant, c'est justement tout cela qui fait la force du film. Car des acteurs aussi différents que Marianne Sägebrecht, CCH Pounder et Jack Palance se complètement à merveille dans la peau de personnages très vite attachants. Quant à l'idée de départ, elle débouche sur une superbe histoire d'amitié qui touche énormément par la chaleur qui finit par s'en dégager. Et si l'esthétisme est très marqué eighties, on a tout de même l'impression d'être hors du temps. On est pris par l'étrangeté, la légèreté et bien évidemment par la chaleur de cette oeuvre qui montre que de l'improbabilité peuvent déboucher les plus belles choses.

Roub E.

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 2 704 critiques

2,5Moyen
Publiée le 17/09/2013

Un film plein de bons sentiments ( trop??). La rencontre de deux femmes blessées qui ensemble vont remonter la pente et s affirmer. Je trouve personnellement les deux personnages principaux trop caricaturaux et cela m a gâché le film. En dehors de cela il garde un message positif, une photo intéressante par rapport au désert que l on peut considérer comme un personnage du film et la chanson Calling You qui fut pour beaucoup dans le succès du film mais qui est même trop présente selon moi.

Letranspercefilm

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 176 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/02/2015

"Bagdad Café" est une sorte de feel good movie étrange avec une excellente BO et un souffle de liberté. On rit, on est ému et on s'attache au personnages. On est emporté par cette bizarrerie du début a la fin.

Mephiless s.

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 697 critiques

4,0Très bien
Publiée le 20/12/2014

Un film original disposant d'une esthétique peu banale et d'un environnement vraiment travaillé. Les acteurs ne sont pas en reste et le scénario est vraiment bien, travaillé et sympathique, tout comme la fin. Mais il reste quand même assez lent et certains passages sont ennuyeux.

Le cinéphile

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 746 critiques

4,0Très bien
Publiée le 08/02/2014

Les acteurs, le lieu, l'image, les paysages, la couleur, le montage, les personnages, tout cela fait de "Bagdad café" un incontestable classique. Mais plus encore, ce qui transcende le film au rang d'œuvre culte réside dans la musique, immense, sublime, magnifique, lyrique, inoubliable...

Shephard69

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 754 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 31/08/2013

Un chef d'œuvre étrange, intemporel, magnétique, décalé, inclassable, surréaliste. Les acteurs son tous merveilleux à l'image de Jack Palance, CCH Pounder ou encore Marianne Sägebrecht, irréductible trio de tête. Les personnages sont d'une grande profondeur, très touchants dans leur humanité. Une photographie incroyable qui me fait penser à "Paris, Texas" de Wim Wenders, une musique envoûtante, inoubliable. Une force narrative et philosophique lumineuse. Un OVNI au delà du génie artistique. Enorme coup de cœur !!

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top