Mon AlloCiné
Le Retour de l'inspecteur Harry
note moyenne
3,4
1600 notes dont 124 critiques
15% (19 critiques)
35% (44 critiques)
34% (42 critiques)
9% (11 critiques)
3% (4 critiques)
3% (4 critiques)
Votre avis sur Le Retour de l'inspecteur Harry ?

124 critiques spectateurs

gimliamideselfes

Suivre son activité 835 abonnés Lire ses 3 629 critiques

3,5Bien
Publiée le 15/10/2012

De la saga je n'ai vu que le premier et le second (le second bien avant le premier d'ailleurs) et en fait ce qui reste c'est le personnage d'Harry et pas forcément l'histoire. Je pense que c'est aussi le cas de ce retour de l'inspecteur Harry. En réalité, il faut le dire j'ai vraiment la première heure parce qu'elle était centrée sur les conneries que Dirty Harry pouvait faire. Il chope un mec qui l'emmerde par la cravate sans se retourner et lui file les boules de sa vie, il dézingue toute une escouade de tueurs… La classe quoi. D'ailleurs dans la scène que je viens de mentionner la mise en scène est super sympa, on voit au début que c'est l'inspecteur qui est chassé et puis tout à coup, la proie devient chasseur et c'est la mise en scène qui le suggère. Et ça fait du bien de revoir Eastwood dans ce genre de rôles bien réac, d'une autre époque, parce qu'avec les films mielleux qu'il nous sert maintenant… Il y a de quoi rester dubitatif face à ce changement. Bien que certains restent vraiment bons. Donc comme je le disais on a 1h où Harry Callahan ajuste son brushing, bute des gens, sort punchline sur punchline. Et ça marche. (enfin je reste juste un peu sceptique sur le coup du cocktail molotov). Comme quoi le culte de l'égo ça peut marcher, mais pas avec tout le monde. Après la seconde heure qui s'intéresse à l'intrigue, comme dans le film de Siegel c'est pas que ça m'emmerde, mais c'est foutrement moins intéressant. Limite j'aurai aimé qu'il n'y ait pas d'intrigue, juste voir Eastwood déambuler dans les rues de San Francisco et semer la justice à coups de magnum dans la poire. Et il faut dire que c'est très convenu et prévisible. Pas de réelle surprise à ce niveau là. Du coup tant qu'à faire autant rester dans le fun, après ce que j'en dis… Mais bon voir Eastwood débarquer à la fin comme un cowboy ça fait son effet. Cependant, je reste sur ma faim. Même si c'est clairement un film très sympa, plutôt bon, parfois il faut juste ne pas s'emmerder à pondre une intrigue surtout lorsqu'elle se révèle aussi classique. Même la toute fin, je la trouve prévisible et convenue. Enfin bon, Eastwood c'est le plus beau il pécho toutes les femmes, il a le plus gros… flingue… (que dirait Freud ?) c'est lui qui se bat le mieux, qui a les meilleurs répliques, et c'est comme ça qu'on l'aime.

EricDebarnot

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 1 287 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/01/2017

Il y a deux manières (au moins) de regarder ce "Retour de l'Inspecteur Harry", quatrième de la série mais premier réalisé par Clint Eastwood lui-même : objectivement, il s'agit d'un film plutôt moyen, qui tente assez vainement de revitaliser une saga moribonde en renouant avec ses principes "politiques" les plus extrêmes, ceux qui valurent à Eastwood des années de réputation nauséabonde de la part de critiques tombant un peu trop facilement dans l'amalgame entre personnage et acteur. Il suffit d'effectuer un léger pas en arrière pour saisir pourtant la part d'ironie que Clint a clairement voulu insuffler dans son film, et lire (pour la première fois peut-être) des préoccupations très "féministes" dans cette dénonciation sans appel du viol, du machisme en général, et donc dans ce soutien franc et massif aux femmes qui refusent la domination masculine - on ne pourra pas ne pas noter que l'incorruptible Harry Callahan renonce pour la première fois à ses principes pour absoudre de ses crimes son alter ego féminin (d'ailleurs la belle Sondra Locke, compagne d'Eastwood à la vie comme à l'écran, affiche ici la même impitoyable intransigeance et la même dureté que lui...). Pour la partie parodique, il me semble impossible de prendre au sérieux l'alignement de scènes répétant à l'envi les poncifs de la saga, en dépit du bon sens scénaristique et du réalisme le plus élémentaire, surtout lorsqu'on ne peut qu'éclater de rire devant les bons mots à répétition qui fusent dans des dialogues d'anthologie (et pas seulement le célébrissime "Come On, Make my Day!"...). Même l'image - indiscutablement sublime - de l'inspecteur Harry réapparaissant Magnum à la main sur la jetée illuminée par les néons de la fête foraine, après avoir échappé sans problème à une bastonnade et une noyade, est trop jouissive pour ne pas être un clin d’œil à un mythe qu'Eastwood célèbre avec tous les moyens de son art. On remarquera pour finir une ambiance étonnamment hitchcockienne de nombreuses scènes - sans même mentionner la référence évidente de la poursuite dans le manège -, plutôt bien distillée par la mise en scène d'Eastwood, qui explore ici un style plus baroque qui ne lui est pas vraiment habituel, et qu'il délaissera par la suite.

Bruce Wayne

Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 348 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/05/2014

Quatrième opus de la saga du célèbre inspecteur de la brigade criminelle de San Francisco, Le Retour de l’Inspecteur Harry est le premier film de la série a être réalisé par le géant du cinéma qu’est Clint Eastwood. Cette quatrième aventure, toujours aussi violente et implacable, est certainement la plus psychologique de la série. Violée durant sa jeunesse par une bande de brutes de la petite ville de San Paulo, l’artiste peintre Jennifer Spencer décide de retrouver chacun de ses agresseurs et de les tuer afin de se venger, elle et sa sœur qui aussi victime de viol par les même hommes. Excédée par ses méthodes et soucieuse d’éviter les foudres de la presse, l’administration de la police de San Francisco décide d’envoyer l’inspecteur Harry Callahan loin de la ville. Il est envoyé à San Paulo pour enquêter sur un meurtre et c’est là qu’il va faire la rencontre de Jennifer. Sorti en 1984, soit sept ans après le troisième film de la série intitulé L’Inspecteur ne renonce jamais, que je n’ai pas vu d’ailleurs, Le Retour de l’Inspecteur Harry est encore une fois une belle réussite, dans la lignée de L’Inspecteur Harry de Don Siegel et de Magnum Force de Ted Post. Dans cette nouvelle enquête, le personnage d’Harry Callahan est de plus en plus écarté par la police de San Francisco pour ses méthodes jugées trop violentes et expéditives ce qui lui vaut d’être mit aux arrêts et en plus de ceci d’être traqué par les hommes de main d’un caïd décédé à cause de lui. Et parallèlement, des meurtres en série se multiplient et tout porte à croire qu’il s’agit du même assassin. Dans ce film Clint Eastwood malmène de plus en plus son personnage en lui faisant vivre une enquête plus tendue que jamais car rejeté par se supérieurs, envoyé sur une autre enquête dans une autre ville, San Paulo, ou finalement il fera le lien avec celle de San Francisco, il est aussi rejeté par les policiers de San Paulo, est attaqué par des hommes encore plus violents et fou que dans ses précédentes aventures et se retrouve au cœur d’une vengeance personnelle. Et c’est là qu’est la nouveauté dans ce quatrième film de la saga Harry Callahan, c’est que le scénario est très simple car le thème n’est rien de plus que la vengeance. Cette vengeance c’est celle de Jennifer Spencer qui au fur et à mesure des meurtres de ses violeurs y perd en quelque sorte son humanité car elle ne se vois plus dans un miroir, c’est une autre femme qu’elle voit, une tueuse qui a peut-être perdu son âme. Ce Retour de l’Inspecteur Harry est un film policier plus psychologique et sombre que les précédents car évoquant le viol, la vengeance personnelle, les esprits traumatisés à la suite de ces agressions sexuelles et toujours la justice expéditive du personnage. Le film est très bon puisqu’il prend le temps d’installer son histoire certes classique mais efficace, la première partie se concentre sur l’inspecteur Callahan qui a des relations difficiles avec ses supérieurs et également avec les criminels du coin, et la deuxième partie entre dans le cœur du sujet avec la vengeance de Jennifer et Callahan qui va s’en mêler. La réalisation de Clint Eastwood est très bien car le film ne possède pas de grosses scènes d’action mais des scènes de rythme bien réparties dans le film et qui donne un rendu réaliste pour donner à l’histoire plus de crédibilité. En tant qu’acteur, Eastwood assure toujours dans le rôle de l’inspecteur Harry avec des répliques qui claquent comme celles-ci « Ecoute pouilleux, pour moi tu n’es qu’une merde de chien qui s’étale sur un trottoir. Et tu sais ce qu’on fait d’une merde de ce genre ? On peut l’enlever soigneusement avec une pelle, on peut laisser la pluie et le vent la balayer ou bien on peut l’écraser. Alors si tu veux un conseil d’amis choisit bien l’endroit où on te chieras. » ou « Vas-y aller fais-moi plaisir. », ça c’est du 100% Clint Eastwood quand il est en colère et dans la peau de ce personnage vraiment fascinant. Ensuite Le Retour de l’Inspecteur Harry possède quelques scènes vraiment géniales comme la scène de fusillades dans le restaurant au début et également la face à face finale avec le méchant qui pour le coup est un vrai psychopathe. Callahan a été jeté dans l’eau après avoir été violement battu et il revient pour sauver Jennifer en train de se faire pourchasser par les méchants. Le plan où nous voyons Eastwood dans le noir avec une ligne de lumière qui file tout le long de son corps plongé dans le noir et son Magnum 44 automatique qu’il met soigneusement en évidence est juste mémorable et fait penser aux bon vieux règlements de comptes dans les westerns, remarquez Eastwood est un vrai cow-boy quand on regarde sa filmographie ! L’inspecteur Harry est fait un cow-boy solitaire, une sorte de justicier des temps modernes, qui aime jouer de la gâchette. Accompagné d’une bande-originale toujours aussi géniale de Lalo Schifrin, cette quatrième enquête de l’inspecteur Harry mise en scène pour la première fois par son interprète principal est vraiment très réussie et le film se classe à la hauteur des deux premiers opus car possédant tous les ingrédients qui en ont fait leur réussite : des répliques cultes, des acteurs excellents, un scénario prenant, une BO originale, une vrai ambiance, des scènes d’action efficaces et une réalisation de qualité. L’inspecteur Harry était bel et bien de retour en 1984 et en pleine forme !

Caine78

Suivre son activité 688 abonnés Lire ses 7 066 critiques

4,0Très bien
Publiée le 23/06/2006

Attention, Super Clint est de retour! Et vous allez en prendre plein les yeux! C'est vrai, ce film manque de subtilité et on peu parfois discuter la morale de ce film. Toutefois, il faut tout de même reconnaitre que ce film est de qualité. La mise en scène est très efficace et le scénario, plutot bien construit et intéréssant fait mouche. De plus, Sondra Locke a réussi a créer un personnages assez fascinant, mi-ange mi-démon. C'est donc un très bon polar, avec en plus de cela quelques scènes d'action partculièrement réussies. C'est du bon travail.

MaCultureGeek

Suivre son activité 724 abonnés Lire ses 1 021 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/06/2016

De tous les "Inspecteurs Harry", il n'en demeure décidément aucun qui soit meilleur, si ce n'est seulement aussi bon que le film de base; mais parmi les cinq films, celui qui s'en rapproche le plus se révèle être, je trouve, ce métrage ci : "Le Retour de l'inspecteur Harry" est un sacré polar, glauque et viscéral, avec une histoire, une vraie. C'est sombre, violent, âpre; en somme, c'est du "Dirty Harry" tout craché. Enfin. En ce qui concerne la mise en scène de Clint Eastwood, c'est de l'excellent; le type possède un réel sens de l'image, une sensibilité toute particulière. Ce qu'il fait est bon, et le meilleur dans l'histoire, c'est que son boulot se révèle également beau. C'est esthétique, et la noirceur elle-même devient lumière; en bref, les rôles s'inversent et se font la cour, pour un résultat dépassant les attentes. En ce qui concerne les acteurs, c'est de forte qualité. Les mecs sont bons, vraiment; outre un Clint Eastwood toujours aussi impeccable ( en même temps, c'est Clint ), les nouvelles têtes ne sont pas de refus; surtout Sondra Locke, l'interprète d'un personnage tant torturé que torturant. Attachante à plus d'un titre, elle fait fortement écho, de part la thématique abordée et la manière de le faire, au "Rape and Revenge", vieux d'une dizaine d'années ( environ ). Le retour de Pat Hingle en supérieur D'Eastwood ( déjà entrevu dans "L'épreuve de force", un sous-Callahan, à quelques choses près ) fait également plaisir à voir, tant l'homme se révèle attachant; l'inspecteur Gordon des chefs d'oeuvres de Burton vient refaire des siennes, dans un registre qui n'est pas le sien; quoi que ... Là, je me trompe fortement. En ce qui concerne le scénar, certaines failles apparaissent; c'est pas forcément parfait, et tandis que l'intrigue file un sacré choc de par la dureté de ses scènes, le reste gâche un peu l'immersion de l'oeuvre par des incohérences trop récurrentes, et pas forcément difficile à supprimer. Mais s'il existe une réelle qualité à ce film, c'est d'avoir voulu faire un "Inspecteur Harry", un vrai. Bien loin de la déchéance de "L'inspecteur Harry est la dernière cible", ou du tout public ( ou presque ) "Magnum Force", Dirty Harry n'est plus aseptisé; il n'est plus fait pour les gosses. Bien au contraire : il jure, il tue sans concession, avec toujours cette philosophie de vie toute particulière faisant de lui le parfait compromis entre le vigilante pur et dur, et le flic burné autant que casse burnes. Car Clint sait ce qu'il fait, et aimant le personnage qu'il a lui même envoyé vers les sommets de la réussite, il lui rend hommage de la meilleure des manières, en lui offrant la digne suite qu'il requérait. Parce que "Sudden Impact" est un sacré film, il marquera les esprits; mais les marquera-t-il autant que "Dirty Harry"? Je ne le pense pas : le film n'est guère aussi bon; il n'est pas excellent. Au demeurant de très bonne qualité, certains détails viennent tout de même gâcher l'expérience; mais je tiens tout de même à préciser que l'on tient ici la suite la plus fidèle, et par là même la plus convaincante, d'un film qui a su marquer les esprits, autant qu'il les a dérangés. "Le Retour de l'inspecteur Harry" était la conclusion parfaite. C'est ce que l'on pensait, avant "L'inspecteur est la dernière cible". L'ironie dans l'histoire, c'est qu'on le pense toujours.

fandecaoch

Suivre son activité 353 abonnés Lire ses 2 228 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/01/2012

Le Retour de l'inspecteur Harry, est quel retour, cette épisode du célèbre inspecteur Callahan est particulièrement excellent, ce film est vraiment une pure merveille car il est interprété et dirigé de main de maitre par le grand Clint Eastwood qui réalise de façon magistrale le film: La réalisation est vraiment magnifique: simple, posé et redoutablement efficace, avec de somptueux plans de camera et de jolie zoom et une mise en scène très soigné et travaillé, vraiment rien a dire, du pur Clint Eastwood: bravo. Cette fois si L'inspecteur Harry est confronté par une bande de violeur et doit aidée la victime. Ce qui rend vraiment intéressant l'histoire. Histoire qui est d'ailleurs passionnante et captivant de bout en bout, très bien mené et très bien écrit. L'inspecteur Harry est toujours magnifiquement bien interprété par Clint Eastwood, toujours avec son humour qui fait mouche. La musique du générique est vraiment somptueuse et parfait pour la fin. Voila cette épisode est une réussit. A voir absolument. Un énorme coup de coeur mais aussi un pur chef oeuvre.

willycopresto

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 388 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/07/2017

"Le retour de l'Inspecteur Harry" (Sudden Impact) 1983 Arte le 02.07.2017 Douze ans séparent le premier "Inspecteur Harry" de Don Siegel et son retour ici. Mais on a l'impression de ne plus être dans la même planète cinématographique car c'est Clint qui est aux manettes cette fois-ci ! Avec bonheur et réussite, et mieux que son prédécesseur. La saga d'Harry devient tout à coup bien plus palpitante, plus rythmée, et avec de superbes prises de vues ! L'humour n'est pas absent, surtout avec "Patate", cette espèce d'animal hideux ressemblant de loin à un chien et au caractère aussi bourru que Clint ! Le scénario donne aussi bien plus de place aux actrices et un rôle important est attribué à une fille violée jadis et qui entreprend de se venger de ses tortionnaires : d'abord en les émasculant, et ensuite en les décorant d'un trou au beau milieu du front. Une composition en or et aux multiples rebondissements, tenue avec talent par Sondra Loncke. Une quasi-parité avec l'importance d'Harry et le couple fonctionne à l'unisson et à merveille ! Pas surprenant si l'on considère que la belle aura été quinze années durant la compagne d'Eastwood. Que les mauvaises langues ne s'y trompent pas, il eut été difficile de trouver meilleure qu'elle pour ce rôle et ne parlons pas de casting-canapé ! Elle a 70 ans en 2017. On suit cette aventure pas trop longue sans un seul instant d'ennui, et avec d'excellents moments de suspense et de courses-poursuite avec même pour l'une d'elles, avec un minibus de retraités tous ravis de cette chasse à l'homme ! Superbe chute aussi pour un des vloleurs qui termine sa course sur la corne de la licorne d'un manège de chevaux de bois ! Et pourtant, ce retour d'Harry n'a pas fait beaucoup plus d'audience dans les salles françaises que le premier et n'a pas non plus dépassé (mais de peu) le million de spectateurs en salles... Allez comprendre ! willycopresto

Dead-for-Someone

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 647 critiques

3,5Bien
Publiée le 31/05/2017

Eastwood passe cette fois derrière et devant la caméra pour reprendre son rôle de Harry Callahan dans un film sombre mais percutant. Callahan est envoyé à San Paulo pour deux raisons: pour enquêter sur un meurtre et pour que l'administration policière de San Francisco puisse souffler un peu. Là-bas, il va faire la connaissance de Jennifer Spence qui a entrepris de retrouver et de tuer les hommes qui l'ont violée elle et sa sœur il y a des années... La réalisation est efficace: les mouvements sont bons, la mise en scène est encore assez bonne, la profondeur de champ est agréable, les prises de vues sont soignées et les mouvements fluides. Sans être parfait, Eastwood faisait ici déjà preuve de son talent de réalisateur. Le scénario est assez classique mais témoigne d'une noirceur assez bienvenue dans la franchise. Les rebondissements ne sont pas très spectaculaires, le rythme a tendance à faiblir, les scènes d'action sont bonnes, il y a un bon suspense, pas beaucoup de longueurs ni d'incohérences et le climax est puissant. Les scènes avec Sondra Locke sont très fortes et intenses. Les acteurs sont tous très bons et vraiment convaincants. Les personnages sont plutôt bien écrits et sont attachants. Les dialogues sont toujours remplis de répliques aussi crues que mémorables. La photographie a vieilli mais la lumière reste belle et les couleurs variées. Le montage est simple mais bien rythmé. Les décors sont assez bons, les costumes pas trop mauvais, la musique reste discrète mais est là au bon moment. "Le Retour de l'inspecteur Harry" est un bon film qui réjouira les nostalgiques des années 80.

Benjamin A

Suivre son activité 295 abonnés Lire ses 1 897 critiques

4,0Très bien
Publiée le 04/03/2014

Unique volet de la saga mis en scène par Eastwood lui-même, "Le Retour de l'inspecteur Harry" s'avère réussi. Harry Callahan est cette fois ci envoyé dans une petite ville de Californie par ses supérieurs qui sont lassé de ses méthodes. Il devra alors faire face à une vague de meurtre. Le scénario est bien construit et nous offre une intrigue intéressante et captivante. Comme d'habitude, le plus jouissif dans un Dirty Harry", c'est le personnage d’Harry lui-même, excellente punchline, violent et cool. La mise en scène est très efficace et les scènes d'action bien réalisé. Un très bon Clint, de plus le personnage de Sondra Locke est réussi.

Florentin B.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 307 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/02/2014

L' inspecteur Harry revient pour la quatrième fois , et ses méthodes sont toujours aussi expéditives . L' inspecteur au magnum est cette fois confrontée a une artiste peintre ( Sondra Locke , femme d'Eastwood a l' époque ) violée dans sa jeunesse . Bien décidée a se venger , celle ci tente de retrouver chacun des agresseurs pour les tuer . Un film intelligent , rythmé , jouissif et riche en suspense digne du meilleur Eastwood qui réalisera ce quatrième volet du redoutable " Dirty Harry" .

NomdeZeus

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 042 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 22/02/2014

Sept ans après L’Inspecteur Ne Renonce Jamais, Clint Eastwood décide de donner un quatrième volet à la saga de l'inspecteur Harry en passant cette fois derrière la caméra. Il saute aux yeux que le réalisateur tente de s'approprier cette franchise mythique pour en faire une œuvre personnelle, quitte à instaurer une ambiance légèrement parodique (présence d'un compagnon canin ridicule, détournement d'un car de retraité, ...). Malheureusement, ce que le film gagne en humour, il le perd en efficacité. Certains gimmicks qui faisaient tout le sel de la saga finissent par lasser faute de renouvellement (braquage interrompu, confrontations avec la hiérarchie, partenaire malchanceux...). En revanche, la réalisation est parfaitement maitrisée et participe à la mise en place d'une atmosphère sombre, agrémentée de répliques toujours aussi savoureuses.

Sid Nitrik

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 416 critiques

3,5Bien
Publiée le 20/01/2014

Dans ce 4ème volet des aventures du célèbre inspecteur au Magnum, Clint Eastwood dirige Clint Eastwood pour un film à la Clint Eastwood. La 1ère demi-heure, qui sert d'explication à la future « mise au vert » d'Harry, n'est qu'un prétexte pour un enchaînement de fusillades et de bavures en tout genre, où notre réac préféré se fait plaisir en balançant punchlines sur punchlines, souvent à l'encontre de sa hiérarchie. On prend un certain plaisir tout en se disant « mon Dieu, c'est reparti pour un tour de déjà-vu ». Et puis Eastwood décide de délocaliser l'action hors de San Francisco, dont on commençait à avoir fait le tour de la pègre et autres désaxés. Ce « bol d'air » rafraîchissant, dans une station balnéaire californienne pleine de pécores glauques, confronte l'inspecteur à une affaire de vengeance féminine vraiment bien traitée, où le réalisateur dirige son ex compagne, la magnifique Sondra Locke, sans vraiment la ménager. Ce volet renouvelle un tout petit peu la saga tout en lui restant fidèle dans l'esprit. Un bon petit épisode captivant et qui permet d'éviter l'encroûtement de la série.

Incertitudes

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 418 critiques

3,5Bien
Publiée le 09/04/2012

Dans Le retour de l'inspecteur Harry, c'est Clint Eastwood qui prend lui-même la caméra pour réaliser le 4eme épisode des aventures de l'inspecteur Harry Callahan, celui qui tire d'abord et pose les questions ensuite. Nous sommes en 1983, 7 ans après L'inspecteur ne renonce jamais et force est de constater que ce brave inspecteur Harry vieillit quelque peu. On l'envoie à San Paolo, on lui adjoint un chien "Patate", un bouledogue plus exactement, et il se fait passer à tabac. Il croise également régulièrement la route d'une jeune femme blonde, Jennifer Spencer (Sondra Locke, sa compagne de l'époque) une artiste peintre, qui elle poursuit sa propre quête : tuer, d'une balle dans la tête et d'une balle dans les parties, ceux qui l'ont violé 10 ans auparavant en compagnie de sa soeur qui ne s'en est jamais remise. Eastwood prônant la vengeance et l'auto-défense ? C'est en effet une des critiques que l'on faisait à l'inspecteur Harry durant les années 70, le qualifiant même de fasciste. Alors que ce policier est en fait surtout révolté par une hiérarchie aveugle et une justice qui accorde plus d'importance aux droits des coupables qu'aux droits des victimes. D'un côté, Eastwood délivre ses punchlines habituelles : "Make my day" en est le plus célèbre. A titre personnel, j'aime beaucoup le : "Madame, vous connaissez le numéro de l'hôpital ? Car il y a ici 2 sinistres conn**** qui vont devoir être admis pour des fractures et contusions diverses". De l'autre, il aligne les scènes de gunfights avec les pouilleux du coin. "Sudden Impact" est sans doute le meilleur Inspecteur Harry avec le premier signé Don Siegel.

Akamaru

Suivre son activité 517 abonnés Lire ses 4 332 critiques

4,0Très bien
Publiée le 05/01/2008

Dirty Harry est un personnage culte,et ce 4ème épisode de la saga lui fait honneur.Clint Eastwood,cette fois derrière la caméra,revient plus déterminé que jamais.Cette histoire de viol engendrant une vengeance méthodique est sombre. dans un climat obscur,ou règne l'immoralité et la corruption.J'ai adoré justement toute cette ambiance.L'ensemble sent parfois le suranné mais ça lui donne du cachet sous certains aspects.L'Inspecteur Harry continue donc de livrer une justice toute personnelle,il assène de nouvelles répliques cultes:"pouilleux""fais-moi plaisir"...De plus,sa conscience est mise à rude épreuve face à cette blonde hitchcockienne qui l'attire(troublante Sondra Locke).Un excellent policier psychologique

JamesDomb

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 061 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/03/2005

Sudden Impact : Le retour de L'Inspecteur Harry apparait pour moi comme étant le meilleur de la saga de l'Inspecteur Callahan. Clint Eastwood réalise cette fois ce qui apparait comme le plus froid, le plus noir et le plus psychologique épisode de cette série et ce par le personnage incarné avec justesse par l'étonnante Sondra Locke. Clint Eastwood égratigne toujours la bureaucratie et compose un Harry Callahan plus humain, plus émouvant. Les scènes d'action sont impressionantes, la psychologie des personnages bien développée, les seconds roles non laissés pour compte, une belle musique de Lalo Schifrin et une belle réalisation d'Eastwood. Le film possède une ambiance hitchcockienne avec la blonde froide, une histoire de meurtre, un héros attiré par cette femme mystérieuse...Sudden Impact est un film policier qui vieillit très bien et reste un excellent thriller-psychologique.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top