Mon AlloCiné
Dirty Dancing
note moyenne
3,6
12649 notes dont 451 critiques
47% (210 critiques)
20% (92 critiques)
13% (60 critiques)
11% (49 critiques)
5% (23 critiques)
4% (17 critiques)
Votre avis sur Dirty Dancing ?

451 critiques spectateurs

Vixare

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 348 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 10/04/2014

Un film agréable et sympathique, remettant au goût des années 80 la comédie musicale. On aurait pu craindre de tomber dans le gnan-gnan mais au fond l'ensemble demeure tout à fait convenable, l'histoire d'amour entre Patrick Swayze et Jennifer Grey aurait pu être encore plus caricaturale. Toutefois certains personnages secondaires manquent réellement de nuances et de profondeur. Ce film crée malgré tout une réelle bonne ambiance, et l'alchimie entre la dance et la romance prend avec panache.

Stephenballade

Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 912 critiques

4,5Excellent
Publiée le 06/09/2017

"Dirty dancing" : un titre qui claque aujourd’hui comme un gros carton au box-office, comme un appel à la nostalgie, et comme un film culte qui suffit à lui seul à assurer une audience non négligeable à la chaîne de télévision qui le diffuse. Et pourtant : qui aurait pu croire cela à l’époque ? Les acteurs étaient peu connus, et le budget était très serré (5 millions de dollars). Mais qu’est-ce donc qui a fait que "Dirty dancing" devienne un succès planétaire ? Eh bien il aura suffi de choisir une B.O. extraordinaire, d’enrôler de sacrés foutus bons danseurs, d’intégrer une romance à priori impossible entre deux personnages que tout oppose (aaaah les mystères de l'amour...), et ensuite de savoir filmer tout en sachant prendre son temps pour développer la psychologie et l’évolution des personnages. Pour les deux premiers points, je crois qu'on peut dire que "Dirty dancing" ne serait pas ce qu’il est sans sa B.O. et ses formidables acteurs. De la même façon que la B.O. ne serait pas ce qu’elle est sans le film. Evidemment je suis conscient que dit ainsi, la dernière phrase peut être forte de café, simplement parce que la B.O. est à elle seule exceptionnelle. Car il faut reconnaître que tous les titres sont devenus légendaires, en partie grâce au succès planétaire de "Dirty dancing". La preuve en est dans le fait que cette B.O. est l’une des plus vendues au monde. Et puis… pour tous ceux qui ont vu le long métrage d’Emile Ardolino, impossible de ne pas voir les images revenir en tête dès les premières notes de "She’s like the wind" (dont Patrick Swayze est en personne l’auteur et l’interprète) ou de "The time of my life" (inoubliable duo composé par Bill Medley et Jennifer Warnes). "Dirty dancing" doit également son succès au fait que n’importe qui peut s’identifier aux personnages. Sur un scénario plutôt simple, le panel de caractères est assez large, grâce aux divers personnages venus d’horizons très différents. Ainsi nous avons cette gentille petite famille, composée par le docteur Houseman (Jerry Orbach), sa femme Marjorie (Kelly Bishop), et leurs filles Frédérique (Jennifer Grey) et Lisa (Jane Brucker). Rien que dans cette famille, les personnages sont déjà différents les uns des autres : conformément aux liens forts qui l’unit à sa fille, le père veut le meilleur pour sa fille, et ça passe par une éducation stricte, qu’on pourrait qualifier de psychorigide. La mère est en retrait, mais observe et quand enfin elle se décide à s’exprimer... elle ne fait pas dans la dentelle ! Frédérique (Frances dans la V.O.) est le type même de la jeune fille surprotégée, avec une psychologie un peu naïve et des yeux d’enfants avides de découvrir le monde. Quant à la sœur, c’est la jalousie sourde incarnée. Tous les quatre remplissent leur rôle à merveille, même si on se surprend des fois à vouloir secouer le docteur pour lui faire voir les choses en face. En dépit du rang social que la famille Houseman tient, ils vont séjourner dans un village de vacances dans lequel les activités sont légion et où l’argent doit couler à flot quels qu’en soient les moyens. Ainsi nous avons affaire à du personnel à la posture guindée, et à des animateurs pour certains aux allures de bad boy. Je veux bien entendu parler de Johnny Castle (Patrick Swayze), dont la dégaine cool fait tâche au milieu du reste du personnel lors de sa première apparition à l’écran. Un genre d’anachronisme qui attise la curiosité, à laquelle va succomber Bébé (surnom bien nommé de Frédérique). Il n’en faut pas plus pour faire démarrer ce qui deviendra un film inoubliable. Quand on le regarde, on se dit que Patrick Swayze et Jennifer Grey ont dû particulièrement bien s’entendre. Eh bien c’est tout le contraire ! Loin, très loin de l’osmose qui semblait réunir les deux acteurs, Patrick Swayze reprochait à Jennifer Grey de prendre d’une manière générale son rôle à la légère. Alors caprices d’une jeune comédienne de 27 ans (soit dix ans de plus que son personnage) ? Ou tout simplement trop de rigueur, ou de sérieux, ou de professionnalisme de la part de Patrick Swayze ? Peu importe, le résultat est là. Et quel résultat ! Une véritable performance en regard de leur mésentente sur le plateau de tournage. En effet, tout en battant du pied tel un métronome le tempo des chansons les plus entraînantes, le spectateur est malgré lui plongé dans leur histoire, grâce à la caméra intimiste d’Emile Ardolino, subjuguée par une bien jolie photographie. Sans compter que le réalisateur s’attarde sur des scènes en solo, comme celle où on voit Bébé répéter les pas de danse sur un petit pont de bois, des pas parfois ponctués de trépignements du pied comme lorsque les petites enfants font savoir qu’ils ne sont absolument pas d’accord avec les décisions parentales. C’est d’ailleurs à Jennifer Grey que va ma mention spéciale. Car elle sait danser, c’est indéniable. La scène finale est là pour en témoigner, même si sur certains mouvements elle garde une certaine rigidité (le balancement de la tête d’un côté à l’autre), ce qui l’empêche d’être au niveau de Cynthia Rhodes dans le rôle de Penny. Mais quand on sait danser, il n’est pas évident d’interpréter quelqu’un qui ne sait pas danser et qui doit apprendre. Il n’est pas aisé de renier (ne serait-ce que temporairement) ce qui a été appris durant de longues heures d’apprentissage dispensé sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Il faut aussi garder en mémoire qu’elle avait dix ans de plus que l’âge de son personnage, et c’est à s’y tromper grâce à sa petite taille (1m60) et à son jeu d’actrice par lequel elle joue à la perfection les maladresses et l’enivrement de l’amour fou souvent reconnaissables chez les adolescents. Pour ceux qui ont découvert le regretté Patrick Swayze sur le tard, ils seront étonnés de voir à quel point il était bon danseur. En réalité, c’était un artiste accompli puisqu’il était d’abord danseur, puis comédien, et ensuite auteur, compositeur et interprète. C’est à se demander pourquoi il n’a pas (ou pas pu ?) exploiter davantage ses nombreux talents. Il n’empêche qu’il forme un joli couple avec Jennifer Grey, bien que les danses avec Cynthia Rhodes aient un meilleur rendu qualitatif. Pour conclure, "Dirty dancing" est quoiqu’il en soit devenu un film culte, un film qui réveillera des souvenirs pour certains, et inspirera chez beaucoup d’entre nous une douce et agréable nostalgie.

fandecaoch

Suivre son activité 342 abonnés Lire ses 2 229 critiques

3,5Bien
Publiée le 09/12/2012

Dirty Dancing : Un film culte de danse, qui avait enthousiasmé le publics, va savoir pourquoi mais malgré tous, ce film est un bon divertissent, agréable a regarder pour les amoureux de la danse et les nostalgiques des années 60. Le scénario casse pas trois pattes a un canard mais c’est sympa et plaisir à suivre. L’histoire est simple mais sympathique, tout comme les personnages qui restent assez attachant malgré qui soient un peu cliché mais l’histoire d’amour est sympa à regarder, c’est toujours un plaisir de voir des histoires d’amour comme ça malgré tout. Le film possède de très bonne chorégraphies bien exécuté qui sont plaisante a regarder, accompagné par d’excellent musique devenu culte, vraiment la BO, c’est que du bon. Le film possède aussi une bonne réalisation avec l’ambiance des années 60 qui est toujours appréciable et séduisante. Les acteurs sont quant à eux convaincant et jouent parfaitement leur rôle. Le duo Patrick Swayze et Jennifer Grey fonctionne et danse à merveille. Donc voila, un film gentil et sans prétention, ou on prend du plaisir à regarder. Car il reste divertissent et sympathique avec une pointe d’humour, de romance et de danse et donc l’alchimie fonctionne avec aussi un fil nostalgique qui fait plaisir.

Plume231

Suivre son activité 525 abonnés Lire ses 4 612 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 30/12/2014

Enfin j'ai vu ce film, enfin j'ai vu ce film qui est une véritable botte secrète pour pécho des femmes, utilisée notamment par Ryan Gosling dans "Crazy, Stupid, Love" pour séduire toutes les femmes qu'il veut (bien que je doute sérieusement qu'il ait vraiment besoin de cette botte secrète, mais ça ajoute au charme...!!!), enfin je l'ai vu... Bon alors le trop tôt disparu sexy Patrick Swayze est THE rebelle qui fait fondre les filles, d'apparence bad boy mais ayant bien sûr un cœur d'or. Jennifer Grey est THE femme canon qui est bien sûr la fille de bonne famille qui va fondre devant le sexy Patrick. Bien sûr le sexy Patrick va réussir à apprendre en quelques jours la danse, discipline qui demande juste des années d'intense et de difficile apprentissage bonjour la crédibilité, à la canon Jennifer et va en tomber amoureux, etc, etc... Bon alors on va avoir le droit autrement à un lot de rebondissements attendus et pas franchement intéressants pour combler les trous d'un scénario qui ne casse pas des briques. Tout ça pour dire qu'on attend juste impatiemment le numéro de danse final avec la cultissime chanson "Time of my life", qu'on se fatigue pas d'écouter, pour avoir enfin un bon moment de cinéma. Bon maintenant je peux parler de ce film tout en sachant de quoi je parle tout en faisant croire que je l'ai aimé et qu'il m'a hyper-intéressé...

Le Monde De Mel

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 378 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/12/2014

Super film avec des acteurs plus que connus.La thème se porte autour de la danse mais pas uniquement. Les deux protagonistes vont ramer avant de se rapprocher.Entre préjugés,jalousie,histoire familiale nous sommes entrainés dans ce film très rapidement. Le de ce film c'est sans surprise la magnifique BO qui l'accompagne.

Danny Wilde

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 503 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/05/2016

Beau succès pour cette comédie romantique dont la vedette est la danse, acrobatique, sensuelle, enfiévrée, provocante, en un mot la "dirty dancing" du surnom donné au début des sixties à ces slows rockés ou ces rocks rapprochés permettant aux partenaires de se coller lascivement l'un à l'autre. Pourtant, l'intrigue est simplette, et la bluette entre les 2 personnages principaux est conventionnelle et un peu caricaturale, mais le pire c'est surtout la prestation de Jennifer Grey qui ne correspond pas du tout au rôle, elle détone littéralement auprès de Swayze qui lui est le beau gosse un peu bad boy, en plus elle n'est pas vraiment jolie ; de ce fait, leur relation n'est pas assez fiévreuse, pas assez torride, pas assez suggérée sexuellement. Heureusement que Patrick Swayze utilise ses dons de danseur avec dextérité, et que la bande son crache des standards rétros réorchestrés avec un son contemporain, qu'est-ce qu'on a pu siffloter le "The Time of my life" et écouter en se pâmant (pour les filles) le "She's like the wind" fredonné par le beau Patrick... mais je continue de penser que le film aurait pu être 2 fois meilleur si la vedette féminine y était moins cruche...

Alix M.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 13 critiques

4,5Excellent
Publiée le 10/10/2013

Il y a peu de temps ce film passait à la télé un soir de semaine, occasion de voir un film culte, qui a priori ne m'inspirait pas tellement. Verdict : en tant que fille un peu sensible qui se respecte j'ai quand même laissé échapper une petite larme sur "She's like the wind" au moment où Bebe et Johnny doivent se dire au revoir ... ! Film un peu cliché, mais tellement touchant, avec des acteurs très attachants (et mignons ;) A voir et revoir !

Somchanh

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 601 critiques

2,5Moyen
Publiée le 29/05/2017

Flirtant légèrement avec la comédie musicale, « Dirty Dancing » se limite au simple divertissement musical qui a marqué la fin des années 80. Emile Ardolino dévoila alors ce bijou, rendu à la culture populaire, pour séduire la gente féminine dans un flot de romance très balisée. En soi, le film n’apporte pas de la fraîcheur scénaristique. Le rêve reste identique d’époque en époque, or l’incohérence retient toute notre attention. Frances 'Bébé' Houseman (Jennifer Grey) est la parfaite caricature de la crise d’adolescence. Seulement, l’intrigue l’invite à évolue de manière grossière, passant d’une personnalité fragile et inconsciente à une forme plus mature et aguerrie. Non pas que ce soit mal et que l’on souhaiterait le contraire. Il s’agit simplement d’un appel à constater une narration fébrile, dans le but de nous offrir davantage de danses spectaculaires qu’une histoire ayant une profondeur morale. Et c’est en comptant sur l’aide de Johnny Castle (Patrick Swayze), le catalyseur chorégraphique. On ne retiendra que mouvement sensuel et jeu peu convaincant. L’acteur, peu connu comme pour sa partenaire, s’est tout de même engager dans du sérieux et mérite néanmoins sa part du gâteau, quant à sa prestation sur « scène ». Par bonheur, la bande-son qui accompagne l’œuvre est l’une des surprises des plus étonnantes. Le cultisme qui résulte du film vient a posteriori. Et le son qui en découle, découvre les reprises et adaptations commerciales qui aura rendu goût au divertissement d’une série B romantique. Un plaisir coupable est compréhensible, dès lors que la nostalgie frappe une génération musicale qui tient encore dans nos cœurs. En résumé, là où le titre original nous sert de référence reste inappropriée face au titre québécois, plus significatif au goût cinématographique : « Dance Lascive » !

Alexarod

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 388 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 23/12/2011

On dit que chaque génération a son film de dance et son "La Boum", je ne vois pas trop les actuels (ah si des remakes et des suites) mais pour les anciens on les connait et leur réputation (méritée) les précède, si c'est pas un signe de valeur. Bon c’est sur qu’on est plus sur un film typiquement de filles : une histoire d’amour sur fond de danse avec comme attrait principal la plastique de Patrick Swayze, tout les ingrédients sont réunis, dire que personne ne croyait en ce long métrage… C’est efficace car en plus les chorégraphies sont bien menées, l’évolution de Bébé aussi puisqu’on voit ses améliorations petit à petit, le scénario et le montage sont simples, les musiques sont cultes et s’enchainent avec un bon rythme qui tient le film, en plus ça colle aux situations et à l’histoire, voir même elles font avancer l’intrigue. Par contre les sentiments rendent moyens, l'amour entre le couple star ou entre le dom juan de service et la femme enceinte c'est pas ça, seul le père s’en sort bien quant à sa relation de sa fille ou son changement. On en vient à l'histoire qui part un peu dans tous les sens mais montre l'évolution d'un danseur rejeté et la maturité qui arrive chez la jeune Bébé. Certains passages sont évitables au possible tels les passages avec la sœur de Bébé, le fils du proprio, la vieille voleuse, les boutades des danseurs envers J. Grey… mais disons que ça ajoute du folklore. La trame quand à elle n'était pas encore usée, connue, avec quelques spécificités, mais si on se doute de la fin elle n'est pas si emmerdante qu'on aurait pu le penser de prime abord. Enfin le texte est un peu niais, voir merdique, en VO comme en VF pour une fois. Au final, ça reste culte, Patrick Swayze est devenu un sex symbol alors qu’il ne le voulait pas (et qu’il n’avait pas la vie débridée qui permet de le rester), le film ne se démode pas, le final est génial, mais Jennifer Grey n'a pas fait grand chose depuis, de même que le réalisateur.

EricDebarnot

Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 260 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 10/05/2011

J'avais, snob que j'étais, refusé de voir "Dirty Dancing" à sa sortie, et je n'en avais jamais ressenti le moindre regret. La mort de Patrick Swayze après une carrière finalement très sympathique, très... "humaine", et l'enthousiasme un peu nostalgique autour de moi m'ont convaincu de combler cette lacune dans ma... culture. Alors, "Dirty Dancing", c'est quoi, vu de 2011 ? Un chouette film pour ados qui parle plutôt bien de la veulerie du monde, et ce, dans un contexte de fin d'une époque - on est en 63, dans l'Amérique de Kennedy, avant les grandes révolutions culturelles de la fin des années 60 -, avec un Patrick Swayze qui 1) est souvent torse nu 2) danse bien, et porte le film à lui seul. Le vrai drame de ce "Dirty Dancing", pas très bien photographié, ni dialogué, ni dirigé, c'est l'erreur de casting qu'est Jennifer Grey, une erreur qui prive le film de ce qui aurait pu être son plus beau sujet : l'alchimie sexuelle entre deux êtres, se matérialisant par la danse avant de contaminer tout le reste. Du coup, il nous reste surtout un classique roman d'apprentissage (de la discipline, de la vie) un tantinet saboté par un happy end lourdaud - mais réjouissant.

Caine78

Suivre son activité 674 abonnés Lire ses 6 705 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 15/12/2009

Dans la catégorie "film culte que je ne comprends pas et auquel j'adhère encore moins", ce "Dirty Dancing" risque de trouver une place particulièrement conséquente. En effet, lorsque l'on s'intéresse de près au cas du patient (ou du film en l'occurence), qu'y voit-on? Quasiment rien selon moi. Scénario d'une consternante banalité, mise en scène de téléfilm basique, interprétation pas franchement irréprochable et morale indigeste pas loin de prôner les valeurs familiales les plus clichés, on a vraiment droit à la totale! Si bien que ces 90 minutes finissent par être longues, très très longues, au point que l'on ne demande très rapidement plus qu'une seule chose : la fin! Cette dernière est d'ailleurs plutôt réussie, mièvre certes mais nous offrant tout de même un joli numéro dansé (la B.O. dans son ensemble est d'ailleurs heureusement plutôt sympa). Voila, c'est tout! Une arnaque me demanderez-vous alors? J'ai bien envie de vous répondre par la positive... A éviter.

J.Dredd59

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 469 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 29/07/2015

Bah, le film à l'eau de rose quoi. Bon pas complètement d'accord, et ia pire, mais c'est très orienté nanas hein ? Ia qu'à voir le nombre de fois qu'on voit Patrick Swayze habillé, c'est rare, et quand c'est le cas ça choque. En parlant de ça il parait que ça a pas plu à l'Amérique puritaine cette danse sale, quand je vois Rihanna ça a du évoluer... En attendant ici on n'a droit qu'à un peu de danse, des plans sur le corps de Patrick donc, pas trop sur Bébé, quelques intrigues annexes totalement inintéressantes, une belle bande son, et une petite morale bien naze, pour un ensemble bien cucul, je passe.

lostsoul

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 2 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/07/2014

Aaaah Dirty Dancing, tout simplement un classique. Au niveau scénario c'est vrai que c'est pas le plus recherché, mais les chorégraphies sont tout simplement géniales. Les musiques...elles sont parfaites. Par contre pour ceux qui n'ont pas la flemme de lire les sous titre je le conseille ou vost parce qu'il y a quelques répliques du films vraiment très très mal traduites.

ER9395

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 339 critiques

2,5Moyen
Publiée le 10/12/2012

Vu en salle au moment de sa sortie et ayant eu peu de succès à l'époque car comédie musicale très moyenne , ce film est devenu culte avec le temps et c'est pour moi un grand mystère .

Fan2contes

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 440 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 29/04/2012

Un très bon film de danse qui a mérité son succès.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top