Mon AlloCiné
    No Pain No Gain
    note moyenne
    3,4
    8233 notes dont 786 critiques
    7% (52 critiques)
    31% (247 critiques)
    35% (278 critiques)
    14% (110 critiques)
    6% (51 critiques)
    6% (48 critiques)
    Votre avis sur No Pain No Gain ?

    786 critiques spectateurs

    bou77
    bou77

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 581 critiques

    3,5
    Publiée le 26 avril 2014
    Honnêtement, je suis très surpris par ce "No Pain No Gain" parce que je n'attendais rien de bien de la part de Michael Bay. Mais force est de constater que ce dernier à fait un effort. Le film raconte l'histoire vraie de trois crétins accro à la musculation et qui décident d'avoir une meilleure vie en kidnappant une personne riche. Le film part très vite en cacahuète pour le plus grand plaisir du spectateur. On appréciera la performance de Mark Wahlberg et de Dwayne Johnson qui ont tous les deux beaucoup travaillé pour leurs rôles respectifs. La réalisation de Michael Bay apporte au tout un côté énergique appréciable. A voir, pour se faire son propre avis.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 611 critiques

    4,0
    Publiée le 6 septembre 2013
    Voilà une bonne surprise pour clôturer cet été 2013 ! No Pain No Gain, film délirant et survitaminé, marque un écart dans la filmographie de Michael Bay. Plus habitué à voir Michael Bay derrière un Transformers, le réalisateur revient sur l’histoire vraie de trois hommes qui voulait s’offrir le « rêve américain », ou plutôt une vie meilleure ! On sourit rapidement de l’aventure totalement barrée de ce trio insolite, trois bodybuilders qui perdent très vite le contrôle de la situation … L’histoire est tellement saisissante que l’on nous rappelle au cours du film qu’il s’agit toujours de faits réels. Mark Wahlberg et Anthony Mackie sont très bon, mais Dwayne Johnson est tout simplement énorme. Derrière cette belle prestation, on voit un scénario qui s’essouffle peu à peu, on commence à sentir les 2h10 au bout d’un certain temps. C'est pas une révolution, mais c'est plaisant à voir.
    ServalReturns
    ServalReturns

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 201 critiques

    3,5
    Publiée le 11 février 2014
    Michael Bay fait (enfin!) une pause entre deux TRANSFORMERS pour adapter ce sympathique fait divers, qui a vu trois culturistes de Miami kidnapper un de leurs riches clients pour lui extorquer son argent et vivre leur rêve américain (ouais, y’a qu’aux USA qu’on fait des trucs comme ça). Mais bien sûr, rien ne va se passer comme prévu… Parce que ces trois kidnappeurs sont en réalité trois crétins congénitaux (j'aimerais exagérer). Et, pour notre plus grand bonheur, les trois manches vont enchaîner durant deux heures les gaffes toutes plus folles les unes que les autres, nous offrant ainsi une succession de scènes hallucinantes (celles du barbecue, de la tronçonneuse, du marchand d'armes, entre autres). Sans rire, si la moitié de ce qui est raconté dans ce PAIN & GAIN est vrai, alors les types ont repoussé les conneries de la limite humaine (et c’est un exploit). Et dans les rôles de ces trois abrutis, Mark Wahlberg, Dwayne Johnson et Anthony Mackie s'en donnent à cœur joie ; la palme revenant toutefois à The Rock, génial en illuminé catho et non-violent. Bref, en un mot, c'est hilarant. Et vous savez le plus beau dans tout ça ? C’est qu’on ne se tape même pas de morale bien lourde à la fin. Bay se fout allègrement de la gueule de ses personnages, et nous avec. C’est déjanté, drôle de bout en bout, pas moralisateur, tout ce qu’il y a de plus con, et donc parfaitement jouissif. Alors, certes, c'est du Michael Bay, donc il faudra supporter l'esthétique clipesque et les ralentis à la pelle, mais pour une fois, le jeu en vaut la chandelle. Il va sans dire que s'il pouvait lâcher un plus souvent ses robots en CGI et nous faire plus de films comme celui-ci, ce serait un vrai bonheur ! Sauf que son prochain film sera... TRANSFORMERS 4. Hé oui, le destin est bien facétieux.
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 582 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2014
    J'ai vu No Pain No Gain en avant-premières et je vais vous donner mon avis sur cet étrange film. On a l'habitude de dénigrer Michael Bay pour son cinéma stupide, ultra-spectaculaire et sa mise en scène parfois illisible ( Transformers : La revanche FOR EVER ). Mais beaucoup oublient que cet homme a du talent, et c'est bien ce qu'il veut prouver avec son nouveau long-métrage. Parler de No Pain No Gain, c'est simple sans l'être. Il y a beaucoup de choses à dire sur ce film, et beaucoup de point positifs à énumérer. La mise en scène et l'humour sont les principales qualités de ce long-métrage, et Michael Bay s'amuse à le revendiquer. Il nous démontrera tout son savoir faire au travers de ralentis très esthétiques qui constituent de véritables palettes de couleurs. Le scénario ne soulève pas des montagnes mais quand on prend en compte le fait que No Pain No Gain est inspiré d'une histoire vraie, on ne peut lui en vouloir de par la simplicité de son intrigue. C'est simple, efficace et réaliste: on suit juste le destin et les déboires de trois bodybuilders qui ne sont pas spécialement intelligents. Je vous conseille fortement d'aller voir ce film au cinéma, notamment pour sa belle capture photographique et son esthétisme très travaillé. Surprenant et aisément comparable à un certains Fight Club, lui aussi un étrange film.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,5
    Publiée le 20 janvier 2014
    Un film de Michael Bay qui surprend en proposant un mélange de comédie et d'action au travers d'une histoire vraie. Un divertissement qui s'avère plutôt bien construit, sans temps mort ni baisse de rythme, et avec un humour bien dosé. Une réalisation qui doit beaucoup à l’agréable interprétation de son trio d’acteurs. Une comédie noire et acide qui se moque du rêve américain et de ses multiples dérives !
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 403 critiques

    4,0
    Publiée le 4 avril 2014
    Difficile d'interpréter ce film comme une histoire vraie, et pourtant ces personnages ont bel et bien existé. La morale soulève l'obsession d'en vouloir toujours d'avantage. Des hommes gagnant leur vie par le biais du culturisme choisissent de se ranger au sommet de la classe sociale. Pour se faire, ils entreprennent la destruction totale de la petite vie tranquille d'un milliardaire en lui extorquant tous ses biens. Malheureusement, par leur amateurisme de bas étage, ils ne touchent non pas les étoiles, mais plutôt le fond. L'esprit du film tourne à la dérision du second degré une histoire pourtant de souche dramatique, ce qui la rend peut être plus digeste. Mark Wahlberg en fonceur casse-cou et Dwayne Johnson en lourdeau chrétien pleurnichard, forment un binôme percutant et charismatique. Tous les talents de Michael Bay sont au pied d’œuvre dans ce métrage qui, une fois de plus, est une grande réussite en bien des domaines. De l’excellent divertissement. 4/5
    sparowtony
    sparowtony

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 99 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mai 2014
    Une pépite, ce film ! Franchement, je n'ai pas été déçu, j'avais hâte de le voir depuis longtemps, ce "No Pain No Gain" (initialement"Pain and Gain") . Le film est une comédie noire comme je n'en ai plus vu depuis longtemps ! Une histoire hallucinante et vraie qui tient en haleine pendant 2h10 .Le film a énormément de points forts, à commencer par les acteurs, absolument phénoménaux : Mark Wahlberg (qui était déjà génial dans "Les infiltrés") est vraiment celui qui porte le film, très convaincant et charismatique (alors que son personnage est un débile un poil psychopathe, comme quoi) . Dwayne Johnson est la surprise du film dans le rôle d'un gars influençable, pleurnichard, drogué et fou de Jésus. Il est vraiment déjanté dedans, absolument super. Anthony Mackie est très correct, Ed Harris a toujours une grande classe et présence comme dans tous ces films,e t Tony Shalhoub (alias Monk !!!) est très bon (il parle beaucoup grossièrement dans le film) .Michael Bay a repris une fois de plus Steve Jablonsky pour la musique, et comme pour les Transformers ou la bo était à chaque fois l'un des points forts, il nous sert vraiment une composition réussie. De plus, il y a certaines chansons originales qui sont reprises dans ce film comme l'inoubliable "Gangsta's paradise", elles sont utilisées judicieusement. La réalisation (d'habitude pas le point fort de Bay, qui filme parfois de façon illisible les scènes d'actions comme dans "The Island") , est franchement bonne, on a des plans très classes dans ce film. On se tape les inévitables ralentis, mais ce n'est pas gênant, ils sont même, comme pour les chansons, judicieusement utilisés. Bay opte aussi pour certains moments à une caméra placée tout près des personnages lorsqu'ils courent (quand Wahlberg fuit dans la première scène) ou se battent( quand The Rock frappe un gars, plan visible dans la bande-annonce) par exemple. J'ai trouvé ça vachement stylé et réussi. Enfin, pour finir, le scénario : une grande réussite. Très bien écrit (certaines répliques font mouches) , souvent marrant, car il y a beaucoup d'humour noir (comme lorsque Dwayne Johnson fait griller des mains au barbecue, j'étais mort de rire alors que pourtant, c'est ultra sordide) , peut-être l'un des meilleurs moyens de raconter une histoire vraie autant glauque et invraisemblable, le parti pris est très judicieux (oui, j'utilise beaucoup ce mot) . Et avec des personnages autant débiles, comment faire un film aussi sérieux de toute manière ? Bref, le scénar est bon, avec des parties d'humour ou d'enquêtes bien dosées, le tout pendant plus de 2 heures de film. Michael Bay n'aime manifestement pas faire moins que cette durée, ce qui ne me gêne pas du tout, j'aime quand c'est long et qu'il n'y a pas de longueurs, ce qui est le cas du film contrairement au dernier Transformers qui durait quand même près de 2h35 (!) pour un film au scénario...on va dire limité. Non, vraiment, ce No Pain No Gain est une très grande réussite, un bon moment de cinéma qui nous permet d'ailleurs de nous interroger sur le rêve américain (on est vraiment loin du patriotisme de autres films du même réal) , et qui fera rire et froid dans le dos en même temps, l'histoire est vraiment folle (et dire que c'est réel !) . Le seul défaut que je pourrai citer, c'est qu'on n'échappe pas à certains moments à l'humour gras que Bay aime tant (comme certains moments avec la stripteaseuse russe). Mais c'est assez minime par rapport au film entier donc ça gène peu. Je dirai que c'est le meilleur film de Michael Bay ex-aequo avec l'excellent "Rock". Je pense que vous l'aurez compris, si on résume bien cette critique, No Pain No Gain est un excellent film à voir absolument. Pour moi, malgré de petits défauts, ça vaut bien un 5/5, je me suis vraiment régalé tout le long du film.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 334 critiques

    3,5
    Publiée le 18 mai 2014
    Michael Bay est habitué aux grosses productions hollywoodiennes avec d'important budget. Il en profite le plus souvent pour réaliser des films bourrés d'action avec beaucoup d'explosions. Mais dans "No Pain No Gain", il semble s'être retenu dans l'action et les explosions. A la place, il a laissé libre court à son humour, d'ailleurs l'histoire s'y prêtait bien. Daniel Lugo (Mark Wahlberg) est un coach sportif qui ne jure que par son corps mais qui est tout simplement idiot. Mécontent de la vie qu'il mène, il va former avec Paul Doyle (Dwayne Johnson) et Adrian Doorbal (Anthony Mackie) une équipe afin de voler tout ce dont possède l'un de ses très riches clients, Victor Kershaw (Tony Shalhoub). Le problème avec cette équipe est qu'ils sont tous les trois aussi abrutis les uns que les autres. Pourtant, ils se croient supérieurs aux autres, ils vont alors monter plusieurs plans pour attendre leurs objectifs mais tout ne va pas se dérouler comme prévu. Le film joue sur l'exagération (comme souvent avec Michael Bay) de la débilité de ses personnages. Cependant, le fait de savoir que le film est inspirée d'une histoire vraie (Michael Bay a d'ailleurs la bonne idée de nous le rappeler pendant le film car certaines scènes paraissent assez surréalistes) rend le tout encore plus drôle. On ne peut que rire devant ce groupe de braqueurs amateurs qui empirent leur situation au fur et à mesure. Au final, "No Pain No Gain" est un blockbuster musclé qui permet de passer un agréable moment de détente mais devant lequel il ne faut surtout pas s'attendre à de grandes réflexions philosophiques (comme dans toutes les productions Michael Bay).
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    0,5
    Publiée le 25 novembre 2014
    Michael Bay n'était décidément pas l'homme de la situation. Il enchaîne les scènes ultra-violentes avec la même désinvolture que les explosions dans ses autres films. Mais ce genre d'histoires demande autre chose qu' être un excellent technicien. Il faut un point de vue et un style original, pour ne pas rendre ses scènes éprouvantes, choquantes ou encore pire banales. Ce réalisateur, passé maître dans l'art du blockbuster gonflé aux explosions et aux courses poursuites, ne paraît jamais à l'aise dans ce polar ultra-violent et le conclut de la pire des façons par une leçon de morale très "Hollywoodienne".
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 21 critiques

    4,0
    Publiée le 26 décembre 2015
    Michael Bay nous a habitué à des blockbusters stupides mais bien gérés avec les "Transformers" et à des comédies d'actions telles les "Bad Boys". Sa carrière dans l'industrie cinématographie est très souvent dénigrée mais avec ce film sorti en 2013, il prouve enfin qu'il pondre un film intelligent et satirique. "Pain & Gain" est un film d'action dopé à la testostérone, un regard acerbe sur le rêve Américain basé sur une histoire vraie vraiment captivante. On suit donc trois hommes littéralement idiots dans leurs péripéties après leur enlèvement d'un riche homme d'affaires. Incroyable mais pourtant vraie, l'histoire qui nous est présentée se révèle être une farce, une bonne blague violente et ambulante grâce aux pathétiques protagonistes. Les stupides Mark Wahlberg ("Ted") et Anthony Mackie ("Captain America 2") ainsi que le drogué Dwayne Johnson ("San Andreas") forment un trio des plus stupides et extravagants, et nous convainquent parfaitement. Les prestations de ces acteurs sont très bonnes, et leurs répliques souvent très funs. Bien que le sérieux est très présent, l'humour noir délirant de certaines situations vient détendre l'atmosphère. La mise en scène de Michael Bay est pour une fois passionnante et intéressante, il arrête les cuts rapides et prend son temps. Sa caméra est toujours là où elle doit être, et pose l'ambiance de ce film délirant avec des ralentis en slo-motion prenants et des cadrages forts en émotions. Furieux, drôles mais surtout pitoyables, les personnages principaux sont suivis par les sérieux Ed Harris ("Appaloosa"), Ken Jeong ("Dr Ken") et Tony Shaloub ("Hemingway & Gellhorn"). Chacun est crédible dans la peau de son personnage et offre de belles séquences entre eux. Michael Bay livre donc une mise en scène énergique et rythmée avec dimension artistique sublimement travaillée et recherchée. La photographie est magnifique il n'y a rien à redire, les décors sont très beaux et mis en valeur ; et le rendu final grâce à la réalisation incroyablement dantesque. Le metteur en scène sublimine son message anti-rêve américain durant tout le long du récit. Il dénonce le culte de l'apparence physique et aborde de nombreuses thématiques propres au patriotisme et à la foi des personnages. Même avec sa morale, le film ne nous ennui pas une seconde. De nombreuses séquences deviendront à coup sûr des références cultes, tant le burlesque et l'absurdité sérieuse est présente avec les costumes, les objets utilisés ou les clins d'œil faits. Que cela soit la scène de la voiture, celle du barbecue ou encore toute celle dans l'hôpital, chaque séquence est une perle à elle seule. Steve Jablonski, fidèle compositeur du réalisateur, offre quant à lui une bonne bande sonore qui accompagne parfaitement l'ensemble du récit. Bien que ses compositions ne sont pas très recherchées quand on les écoute une à une, les sonorités orchestrées sont bien utilisées dans le film. C'est drôle, c'est violent, c'est frais, c'est fun ; c'est du bon Michael Bay. "Pain & Gain" (dont la traduction Française est inutile) se distingue donc de sa filmographie et se situe dans ses meilleures œuvres, et est en plus de cela un blockbuster narré en voix off burné aux envergures et ambitions pour ma part plus qu'honorables.
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 203 critiques

    3,5
    Publiée le 20 avril 2017
    Ce film délirant et survitaminé marque un écart dans la filmographie de Michael Bay. Plus habitué à voir Michael Bay derrière un "Transformers", le réalisateur revient sur l’histoire vraie de trois hommes qui voulait s’offrir le "rêve américain", ou plutôt une vie meilleure ! On sourit rapidement de l’aventure totalement barrée de ce trio insolite, trois bodybuilders qui perdent très vite le contrôle de la situation... L’histoire est tellement saisissante que l’on nous rappelle au cours du film qu’il s’agit toujours de faits réels. Le scénario évoque une histoire beaucoup plus macabre que ce que l'on pourrait prévoir. Mais c’est en la traitant sur un ton comique et au second degré que Michael Bay apporte un bon coup d’originalité à ce film. Et le très bon casting a été choisi en conséquence, avec notamment un trio raccord pour trouver le ton juste du second degré sans tomber dans la ringardise, du moins lorsque c’est le cas c’est parfaitement assumé. La mise en scène est assez sophistiquée comme pour rappeler que malgré le ton très léger ce n’est pas n’importe qui derrière la caméra. Loin de sa filmographie habituelle, Michael Bay n’envoie pas tout exploser et je trouve ça assez remarquable pour être précisé. Mark Wahlberg et Anthony Mackie sont très bons, mais Dwayne Johnson est tout simplement énorme. Un bon film d'action en somme, vraiment agréable et divertissant
    Nicolas.BSN
    Nicolas.BSN

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 158 critiques

    5,0
    Publiée le 24 août 2013
    Un film de dingues!!! Et en plus c'est une histoire tirée de faits réels! On croirait un scénario hollywoodien mais non, ces culturistes se sont surpassé dans leur escroquerie de folie! Dwayne Johnson nous prouve encore qu'il est un grand acteur et qu'il a parfaitement réussi sa reconversion.
    Mr. Renton
    Mr. Renton

    Suivre son activité 82 abonnés

    5,0
    Publiée le 28 mai 2017
    Si il vous fallait la preuve que Michael Bay est un super réalisateur, la voilà! Mélangez Boogie Nights et The Wolf of Wall Street, le tout a la sauce Michael Bay et vous obtenez Pain and Gain. Je ne pense même pas le surestimer. On peut ne pas aimer évidemment mais pour moi c'est clairement un chef d'oeuvre le film est ultra réfléchit et intelligent, les acteurs sont au top, le scénario très dense ne se perd jamais d'autant que c'est une histoire vrai et j'en passe. Parfait? Non. Génial? Fou? Puissant? Brillant? Oui clairement. Un véritable poing en pleine figure. Un chef d'oeuvre.
    skynobi
    skynobi

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 126 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2013
    Un film complètement barré , des situation complètement loufoque, des gros baraqué avec rien dans la tronche , et Michael Bay au commande , que demander de plus ? C'est drôle , c'est fun, on se prend pas le tête et on se marre beaucoup de la connerie de ce casting de choc. En tout cas sa change des film épileptique de et sa fait du bien , en plus c'est réussi !
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 134 critiques

    2,5
    Publiée le 30 juillet 2014
    "Inégal", c'est le mot qui me vient immédiatement à l'esprit après le visionnage de ce film. Une bonne première moitié, quelques bons gags, une bonne dose de testostérone et d'auto dérision, mais l'histoire s'enlise, tourne en rond, et devient bordélique dans la seconde moitié. Michael Bay veut aller vite, trop vite, et pourtant, en 2 heures de temps il avait les moyens de construire un film plus temporisé. D'après ce que j'ai lu à droite à gauche, sa volonté était de faire un film un peu "disjoncté", très rythmé, et à petit budget (26 millions de dollars quand même) mais force est de constater que là où un film comme Snatch avait réussi le pari, No Pain No Gain a échoué sur la longueur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top