Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Batman
note moyenne
3,9
26286 notes dont 963 critiques
30% (292 critiques)
39% (371 critiques)
19% (180 critiques)
9% (87 critiques)
3% (25 critiques)
1% (8 critiques)
Votre avis sur Batman ?

963 critiques spectateurs

Simon1310
Simon1310

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 194 critiques

3,0
Publiée le 26/08/2017
Premier adaptation de Batman au cinéma, par un réalisateur novice en la personne de Tim Burton. Le film doit beaucoup à sa direction artistique avec ses décors somptueux, et imposants ainsi que que son aspect sombre, assez dérangeant avec certaines de meurtres assez crues. Le joker y est pour beaucoup dans la réussite du film avec le cabotinage de Jack Nicholson qui laisse dans l'ombre Batman, ce qui n'est en aucun un défaut tant cela contribue à lui donner un aspect impénétrable, et mystérieux et renforce la menace qu'il représente pour la criminalité de Gotham. Si le réalisateur s'en tire avec les honneurs dans la direction artistique et l'ambiance de Gotham, il est moins à l'aise avec un scénario et des personnages assez convenus, et surtout des scènes d'actions un peu trop rigide et peu dynamique. Le Batman de Tim Burton est le premier film de super héros sombre qui offre une violence et une ambiance loin de l'univers coloré des comics book et surtout de la série kitch.
MaCultureGeek
MaCultureGeek

Suivre son activité 753 abonnés Lire ses 1 097 critiques

4,0
Publiée le 30/03/2008
Quand on pense à Batman, on pense au Joker, à la Batmobile, et à toutes ces choses qui ont fait de lui un véritable mythe moderne. Et quand on parle de sa filmographie, on pense à Christopher Nolan et à Tim Burton. Voila le premier vrai Batman. Bien qu'un film soit sorti en 1966 et que c'était réellement le premier, je le considère plus comme un rassemblement des meilleurs épisodes de la série plutôt que comme un épisode à part entière. Bref. Tim Burton donnait vie au Batman tel qu'on le connait aujourd'hui dans les films et multipliait les références au comics d'origine durant tout le long. Bien que certaines incohérences soient faites lorsqu'on le compare au comics original, il n'en reste pas moins un excellent divertissement, où la psychologie prône sur l'action. Michael Keaton est excellent dans le rôle et s'investit comme jamais alors que Jack Nicholson est délirant et fidèle au Joker comme on le connait. Le scénario s'en sort et la mise en scène est très efficace, offrant ainsi une aura particulière à ce volet ci.
Dplardo
Dplardo

Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 99 critiques

4,0
Publiée le 05/08/2013
Burton fait honneur à l'homme chauve-souris par une adaptation classieuse, habillée par la musique imparable de Dany Elfman. Coté casting il ne pouvait y en avoir qu'un pour sourire comme le Joker : Nicholson bien sur. Michael Keaton est royal, toutefois il lui manque un coté sombre pour vraiment être un Batman/Bruce Wayne optimal. En tout cas, l'univers du comics est respecté, Gotham, la Batmobile et tous les gadgets, il n'y a rien à jeter. Aujourd'hui le film doit subir la comparaison avec les perles de Chris Nolan, mais le temps lui donne du charme et un coté rétro qui n'est pas sans saveur !
TheWaaalkingDead
TheWaaalkingDead

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 979 critiques

4,5
Publiée le 29/01/2014
"N'as-tu jamais dansé avec le Diable au clair de lune ?" Quand Tim Burton et son esprit rencontrent l'univers froid et gothique de Batman, ça donne ça. Un film à la fois burtonien et extrêmement fidèle au comics (tout du moins, aux toutes premières histoires, celles où celui qui était encore The Bat-man n'hésitait pas à tuer et utiliser la force, avant de subir un reboot pour devenir le personnage "allergique" aux armes que l'on connaît). Si Michael Keaton peut paraître un peu fade en Bruce Wayne/Batman (et sa ressemblance avec Julien Lepers n'arrange rien de ce côté-là...), Jack Nicholson, lui, est carrément Joker, s'offrant les meilleures répliques du film, entre poésie et humour noir décapant, ainsi qu'une performance de clown déjanté comme on a connu et apprécié le Joker.
maxou599 .
maxou599 .

Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 261 critiques

5,0
Publiée le 17/05/2015
Batman est, avec Superman, le héros de comics le plus populaire et apprécié qui soit. Non seulement il est l’un des très rares super-héros sans super pouvoir, mais en plus il est parmi ceux qui ont un univers infiniment étendue et qui ont connu de nombreuses dérives et adaptation aussi bien en comics qu’au cinéma. La toute première a été un nanar et date des années 1960, donc autant ne pas en parler. La première adaptation à avoir connu un franc succès auprès du public fut celui de 1989 réalisé par le maître du gothique et de la mort comique, Tim Burton qui s’était déjà illustré avec "Bettlejuice" précédemment. Si pour certains raison le film a fait scandale auprès de quelques fanboys, de l’autre le succès était au rendez-vous avec la rentabilisation mondial de plus de 410 millions de $ et un Oscar pour les décors en 1990. La première fois que j’ai vu ce "Batman" je n’étais pas assez mûre pour l’apprécier pleinement comme je l’aurais voulu, je commençais juste à m’intéresser au justicier chauve-souris ainsi qu’à la filmographie de Burton et je suis passé à côté d’énormément de chose, d’ailleurs il en fut de même pour les Batman de Nolan et le second Batman de Burton. Preuve encore une fois que revoir un film une seconde fois quelques temps après permet toujours d’enrichir son opinion vis-à-vis d’un film. Et pour le coup je l’ai adoré de A à Z en le revoyant à nouveau, même si Burton n’avait pas le film totalement entre ses mains, c’est à 90% du Tim Burton et du grand Batman tout craché comme on l’aime et la manière de raconter l’histoire aussi m’a plu. En termes de mise en scène, de décors et d’univers, on retrouve tout ce qui caractérise à la fois l’univers de Burton mais également celui de Batman tel qu'on aime le voir aujourd'hui. La noirceur des rues et des bas-quartiers de Gotham, le costume de Batman qui est très classique mais réussi et colle au mieux à l’homme chauve-souris, les dimensions de grandeur d’échelle lors des plans à l’intérieur du manoir de Bruce Wayne, les plans et cadres penchés sur le côté qui arrivent à installer l’ambiance sombre et inquiétante que doit inspirer le justicier mais aussi la menace et la criminalité qui fait tout le charme de cette vile constamment en proie au mal et qui a besoin de Batman pour qu’un semblant de justice soit présent. En fait Burton va très loin pour symboliser ce justicier, spoiler: à commencer par l’introduction ou il filme, pendant toute sa durée et avec le main theme du justicier en fond, le logo de Batman sur les côtés avant de le filmer de face pour l’iconiser pleinement et lui donner une certaine majesté qui est la bienvenue pour un homme de sa trempe. On arrive aussi à retrouver ce que Burton aime installer dans plusieurs de ses films : à savoir les monstres à l’apparence humaine en les personnes de Batman et du Joker. Mais ça, je le garde pour la partie scénario et personnages. En tout cas, Burton s’est bien imposé à travers sa réalisation et ses décors, spoiler: notamment avec l’usine chimique qui devient symbolique car lieu de naissance du Joker ou l’immensité du manoir de Wayne et sa fameuse Bat Cave qui sont tellement gothique et sombre qu’ils en deviennent fascinant, de même pour la technologie à la portée du justicier masqué, que ça soit la Batmobile, son Bat-grappin que l’on retrouvera dans plusieurs jeux vidéos sur le super-héros par la suite ainsi que la série animée des années 1990 ou son savoir incommensurable qui est également mis en œuvre ici, bref, du pure Batman comme on l’aime. Mais bien sur, Batman ne serait peut être pas si Batman sans une bonne musique et un thème pour accompagner chacune de ses apparitions. Heureusement ça tombe bien, Danny Elfman s’en est chargé et son travail, ainsi que celui de Prince pour les chansons, est devenue culte auprès des fans grâce à l’aspect sombre et de grandeur que l’on retrouve dans l’instrumentation. Le main theme en lui-même est toujours aussi génial, on la retrouve même dans la série qui a vu le jour par la suite et pour ma part j’ai du mal à ne pas repenser à cette musique quand on parle du justicier. Donc ouais, le travail de Danny Elfman sur ce film reste un modèle d’orchestration pour un film de super-héros. Voyons ce que vaut le casting maintenant en commençant bien sur par l’interprète de Batman : Michael Keaton qu’on aimait et qu’on aime toujours confondre avec Julieu Lepers pour la grosse blague. En tant que Bruce Wayne, il a du charme et on aime avoir une conversation avec lui, il reste assez mystérieux pour qu’on ne s’ennuie pas et on apprend à le connaître petit à petit à travers le personnage de Vicki Vale. Quant il devient Batman, il fait forte impression spoiler: dés sa première apparition qui a du en plaire à plus d’un pour ceux qui ne lise pas les comics, on joue avec le mystère autour du personnage pour les néophytes et ceux qui connaissent déjà son identité devraient pas s’ennuyer, à part peut être ceux qui espéraient voir le film principalement tourné autour de Batman sans qu’on cache le mystère au public. Mais vous savez, Batman reste le centre de l’histoire sans pour autant être le personnage central spoiler: et contrairement à Mad Max : Fury Road, on apprend à connaître le personnage car il fascine donc on peut très bien accepter cette approche. Parlons-en d’ailleurs avec le personnage totalement inventé dans ce film, Vicki Vale, campée par Kim Basinger. Elle fait office de témoin et de représentation du spectateur dans ce film pour aider le public lambda à s’intéresser à Batman, ce qu’il représente, ses ennemis, son code moral et tout ce qui le compose. Et franchement, elle le fait parfaitement bien. Kim Basinger, en plus d’être somptueuse à voir, s’en sort très bien et elle n’oublie pas d’être un personnage, ici une journaliste qui se prend de passion pour Bruce Wayne et son histoire : comme nous, les fans, qui s’attachent petit à petit à Bruce Wayne et apprennent à le connaître. Et histoire d’ajouter un petit coup de marteau à cela, spoiler: elle n’a pas une liaison amoureuse avec Bruce pour rien la demoiselle. Sans oublier qu’elle permet de raconter l’histoire du film d’une autre manière que la plupart des blockbusters habituels sur les super-héros qui sortent dernièrement, j’en reparlerais plus bas mais en tout cas, je n’ai aucun reproche à faire en ce qui concerne le personnage témoin. Mais soyons honnête les gens, si il y a bien un point dont j’ai envie de parler dans tout ce film, c’est le cador en puissance des acteurs, celui qui en a terrifier plus d’un dans "Shining", celui qui a marqué tout un public, Jack Nicholson : en Joker ! Et je le clame, ce Joker est le meilleur de tous, et le premier qui viendra me dire que Heath Ledger est meilleur, on en reparle dés que j’ai revu les Batman de Nolan. Et de toute façon, ça ne changera rien au fait qu’ici le Joker est juste parfait en terme d’écriture : spoiler: il a une introduction et contrairement aux films de Nolan, Burton lui a donné un passé et une histoire pour montrer que sa folie ne venait pas de nulle part, il le symbolise même avec le jeu de carte de Jack Napier et la carte du Joker à un moment, et Nicholson est ultra fendard en tant que prince du crime. Il a même plusieurs répliques devenue culte et mémorable comme spoiler: « As-tu jamais dansé avec le diable au clair de lune ? » ou « J’ai la tête de quelqu’un qui plaisante ? », ou encore « On ne vous a jamais dit que le rire, pouvait tout guérir ? », je vais pas tous les faire, y’en a trop pour tous les citer. Il est drôle, il est terrifiant quand il le faut, il représente une vraie menace pour Gotham, son rire est superbe de même que son maquillage que j’adore personnellement, spoiler: et ses motivations sont crédibles, après c’est sur que sur ce point il y a à redire mais en tant que tel j’aurais juste une petite déception vis-à-vis de son personnage. Pour le reste, c’est top de chez top. Michael Gough, le regretté, joue le majordome en personne de Bruce Wayne, Alfred qui inspire ce qu’il doit inspirer : de la sympathie et de l’attachement à son égard comme Wayne en fait preuve avec celui qui constitue ce qui lui reste de famille. Donc pas grand-chose à dire ici mais le travail est bien fait. En ce qui concerne le commissaire Gordon et Harvey Dent, joués par Par Hingle et Billy Dee Williams sont au final très anecdotique. Les acteurs font le travail mais le film n’en fait rien au final, ce qui est dommage quand on sait qui ils sont à la base. Les patrons de la pègre de Gotham, pareil, ils sont plus anecdotiques qu’autre chose également et on les oublie rapidement. En revanche, le numéro 1 du Joker, Bob, on le garde en tête un moment quand même puisqu’il a quand même un temps d’apparition suffisant pour lui, spoiler: mais vu qu’il meurt de la même manière qu’un chien qu’on pique, il n’en est pas pour autant mémorable. Donc, ouais, les principaux personnages font la grande force du film, à savoir Batman, Vicki, le Joker et Alfred. Terminons par le dernier point de cette critique, le scénario dont on remarque rapidement une chose : Batman et le point central de l’histoire, spoiler: mais c’est Vicki Vale l’héroïne, alias le spectateur. Toute l’histoire et l’univers de Batman est vu par ses yeux pendant la majeur partie du film, elle vit les évènements dont elle est témoin et ses réactions sont en bonne logique avec celui qu’aurait tout spectateur normal sans jamais que ça soit exagéré ou saoulant. Il y a certains moments ou le film choisit à juste titre de s’intéresser à Batman ou au Joker, à savoir lors des scènes d’actions ou quand les personnages ont une évolution dans leur agissements ou leur mentalité. Tiens petite remarque rigolote spoiler: en parlant de Vicki et du Joker quand il tombe amoureux, est-ce que c’était censé être une réponse d’un personnage de comics avec un protagoniste fictif représentatif du spectateur dans un univers qu’il découvre ? J’veux dire, je ne pense pas qu’une femme serait heureuse de savoir qu’un psychopathe comme le Joker est amoureux d’elle, mais je suis sur que c’est un élément auquel Burton a réfléchit dans son film, ce qui est très drôle en soi je trouve. De plus, pour parler un peu plus du Joker et de Batman, tout ce qui fait qu’on adore ces deux personnages et leur face à face est présent mais Burton l’a renforcé spoiler: en utilisant le passé de Bruce Wayne dans lequel c’est justement Jack Napier qui tue ses parents et que Bruce retrouvera plus tard grâce à la réplique fétiche du bandit, et Batman a involontairement donné vie au Joker en le faisant tomber dans la cuve d’acide d’une usine de produit chimique. En d’autres termes, chacun a donné vie à un personnage diamétralement différent en s’autodétruisant chacun leur tour, ce qui rend leur liaison de Némésis plus passionnant encore. Ils sont liés, chacun justifie les actions de l’autre, et ça c’est juste la grande classe. Et ça fait marcher quasiment tout le film, le face à face entre ces deux personnages, l’un étant le héros préférés de beaucoup de fanatique de comics, et l’autre le super-méchant le plus apprécié de tout fan de comics qui se respecte. En fait, ma seule déception vraie au sujet de Joker, spoiler: c’est sa mort qui est juste à chier, j’suis désolé mais c’est vrai. Quand on a un méchant aussi bien fait dans un film en plus d’être joué par Nicholson, on ne le fait pas clapser en le faisant tomber d’une église, c’est nul, juste nul. Mais là je pense que c’est plus les producteurs qui avaient une légère main mise sur ce point là. Dommage quand on pense ce que ça aurait pu donner si Burton avait un contrôle totale. Donc, pour venir à bout de tout cela, je dirais tout simplement que ce film est proche de l’exemple parfait d’un film de super-héros. Personnages passionnant et univers gothique envoûtant dans lequel un réalisateur arrive à mettre sa patte, musique et décors qui aident à aimer cet univers, réalisation réussie que ça soit pour l’ambiance ou les scènes d’actions, et une histoire très solide qui exploite comme il faut cet univers. Subjectivement, je garde une préférence pour "Batman : Le défi" mais ça n’empêche pas que je suis un fan absolue du travail de Burton avec ce film. Si vous avez adoré la saga Nolan mais que vous n’avez pas encore eu l’occasion de voir ceux de Tim Burton, laisse vous tenter, vous serez très probablement surpris.
Chris46
Chris46

Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 946 critiques

3,5
Publiée le 03/04/2014
" Batman " premier volet de la saga " Batman " . L'histoire se déroule à Gotham City une ville gangréner par le crime . Un justicier mystérieux costumer en chauve souris connu sous le nom de Batman ( mickael keaton ) tente de nettoyer la ville des criminels . Il devra faire face au terrible joker ( jack Nicholson ) un criminel déjanter et excentrique ... " Batman " est un bon divertissement signé Tim Burton . Ce film est la première vrai adaptation sur grand écran de la célèbre b.d " Batman " . Ce film est le premier opus de la première saga " Batman " qui compte 4 films sortit dans les années 80 et 90 ( " Batman " , " Batman le défi " , Batman forever " , Batman et Robin " ) . Une seconde saga sous forme de reboot ( la trilogie The dark knight ) réaliser par christopher Nolan qui comprend 3 films ( " Batman Begins " "The dark Knight " et " The dark knight rises " ) verra le jour dans les années 2000/2010 mais sa c'est une autre histoire . Tim Burton signe avec " Batman " une bonne adaptation de la célèbre b.d sur grand écran. Ce premier opus de la saga " Batman " est un bon divertissement . L'histoire est prenante avec Batman ce superheros de l'ombre déguiser en chauve souris qui va lutter contre les criminels qui gangrène la ville de gotham city dont un criminel déjanter nommer le joker . Et cette affrontement avec le joker va donner lieu à son lot d'humour et d'action . Mickael keaton est plutôt pas mal dans son double rôle de Bruce Wayne / Batman malgré qu'il manque un peu de charisme et que physiquement il ne ressemble pas trop a Bruce Wayne mais plus a Julien leperse . Jack Nicholson est très bon dans le rôle du joker ce psychopathe déjanter , délirant et excentrique même si il est un peu irritant par moment . Sans oublier la charmante Kim basinger dans le rôle de la journaliste Vicky vale . l'univers sombre de Batman est superbement mis en scène par Tim Burton qui donne à son film un ton sombre , gothique et fantastique absolument géniale nottament grâce a de superbe décors . Les costumes sont également très réussit . La ville de gotham city a un côté rétro , gothique et fantastique absolument géniale . On s'évade avec plaisir dans l'univers de Batman superbement mis en scène par Tim Burton . Le film contient une dose d'humour agréable grâce nottament au joker assez hilarant . Les scènes d'actions sont bien mener . La musique de Danny elfman est excellente et colle à merveille a l'ambiance du film . On regrette juste quelques passages un peu plus longuet par moment . Malgré tout cette première adaptation de Batman est un bon divertissement .
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 391 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,5
Publiée le 22/10/2013
Un superbe film signé Tim Burton, qui propose ici une adaptation très fidèle du célèbre justicier. Les décors sombres de la ville, l'ambiance des années 1930, et les gadgets sont très bons. Les deux acteurs principaux, Michael Keaton et Jack Nicholson, alias Batman et Le Joker, sont charismatiques et incarnent leurs personnages respectifs à la perfection. Une oeuvre pleine de charme !
HawkMan
HawkMan

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 472 critiques

4,0
Publiée le 22/01/2019
Batman est le personnage des comics le plus célèbre et le plus transposé sur grand écran. Le 1er film a été réalisé par le grandissime Tim Burton. Et la maitrise du film est totale. Ce 1er opus montrera le combat entre Batman et le Joker, le plus emblématique des méchants. Et quand un des plus grands acteurs de l'histoire à savoir Jack Nicholson l'incarne, on ne peut qu'apprécier. Bref : à voir rien que pour la scène du "est-ce que j'ai une tête de quelqu'un qui plaisante" !
Ciné-o-Max
Ciné-o-Max

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 235 critiques

4,0
Publiée le 11/07/2018
"Donc, ce nouveau Batman est vraiment un très bon film. Au final, bien qu'assez simpliste, l'intrigue se révèle très intéressante grâce à sa façon de se construire et de développer ses personnages et son univers." Critique complète sur cineomax.over-blog.com
Cronenbergfansoff
Cronenbergfansoff

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 472 critiques

4,0
Publiée le 19/11/2017
Un des meilleurs films des années 80, tout simplement. Le premier film de la meilleure série de films jamais faits, (ex æquo avec Saw, selon moi). Cette série de film a su regrouper de très grands cinéastes : Nolan, Snyder, mais Burton fut le premier, et a lancé cette série de films. Des effets spéciaux hors normes, pour un film de cette époque. Des interprétations intéressantes, qu’ils soient de la part de Nicholson, dans le rôle d’un dégénéré, ou de Keaton, dans le rôle du super héros, ou encore de Kim Basinger. Une bonne histoire. Je le déconseille aux moins de 7 ans. 4/5
J.Dredd59
J.Dredd59

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 602 critiques

4,0
Publiée le 02/07/2017
Qui mieux qu’un maître du gothisme et de l’obscurité pour mettre le monde de Batman sur pellicule que Burton ? Non je ne vois pas, Fincher étant trop barré dans ses délires psychologiques et les autres ne sont pas aussi bons. Puis commencer avec le Némesis du héros c’était le top, ça paraît banal mais Nolan ne l’a pas fait. Alors quand en plus le Joker est joué par Nicholson, avec la version méchant fou qui va bien, on est au top. Bon ok pas complètement car Keaton est raide comme pas possible, puis les expressions c’est pas trop ça, Kim Basinger fait potiche ultime et ne sert à rien, ben oui mais avec le Alfred habituel et Billy Dee Williams ça complète bien. Les décors ont beau avoir vieilli (le carton se voit) on retrouve bien les rues sombres et les tours pointues de Gotham. Bizarrement les nouvelles séries susnommées reprennent cette esthétique. La musique est devenue culte, John Williams aussi du coup (et il revient de nombreuses fois chez Burton), l’histoire respecte les comics et les origines du meilleur héros de DC, la trame est claire… Trop rien à redire à part qu’on profite même encore maintenant.
Antony.M
Antony.M

Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 642 critiques

5,0
Publiée le 06/03/2016
Un Grand Classique. Le Cinéaste Tim Burton donne vie au plus fascinant et tourmenter des Supers Héros avec cette Adaptation Gothique et Incontournable de l'Homme Chauve Souris.Grace a une Réalisation Somptueuse qui dispose au passage d'une Photographie de qualité avec en prime une reconstitution méticuleuse de la ville de Gotham City dont la noirceur y est parfaitement retranscrit a l'univers des comics et qui est accompagnée d'une envoûtante BO de Danny Elfman dont le thème principal est devenue mythique en collant merveilleusement au long métrage. Ensuite le Scénario est rondement Ficeler tout en moderniser l'esprit des Comics en allant a un rythme effréné dont on voit pas les 2h00 passer,ajouter a cela une multitude de Séquences Cultes qui est servi par des Effets Spéciaux Spectaculaires ainsi que des Scènes D'Actions sont réjouissantes avec en prime une bonne dose D’Humour Noir parsemé de Répliques inoubliables. Enfin le Casting est Parfait avec en tète d'affiche l'excellent Michael Keaton qui est épatant dans la peau de Bruce Wayne un riche playboy milliardaire au passé traumatisant le jour et qui la nuit enfile le costume du Justicier Masqué Batman dont l'acteur tout en sobriété concernant la dualité de ce personnage emblématique dont le film parvient a faire l'impasse sur ses mystérieuses origines avec audace, face a lui notre héros masqué est confronté a son plus redoutable et machiavélique adversaire en la personne du dérangé et charismatique Joker camper avec brio par l'immense Jack Nicholson qui y excelle merveilleusement tout en tirant son épingle du jeu dans la peau de ce Némésis psychotique qui met la ville de Gotham a feu et a sang pour contrecarrer l'homme chauve-souris, fort heureusement notre héros est entouré de trés bons alliés comme le fidèle majordome Alfred Pennyworth jouer avec finesse par Michael Gough en passant par les personnages emblématiques du Commissaire James Gordon et du procureur fédéral Harvey Dent jouer avec efficacité et respectivement par Pat Hingle et Billy Dee Williams sans oublier l'arrivée remarqué de nouveaux protagonistes conçu spécialement pour le film comme la ravissante photographe Vicky Vale incarner par la charmante Kim Basinger qui ne laisse pas insensible notre Justicier Milliardaire et qui est rejoint par son collègue reporter Alexandre Knox jouer par Robert Wuhl qui viennent compléter cette distribution d'excellente fracture. En Conclusion, Batman est l'un des meilleurs films de Super Héros du Septième Art qui confirme tout le talent de Tim Burton qui parvient a rester trés fidèle a l'univers des Comics tout y apportant une modernité a l'univers Ténébreuse du plus grand anti-héros de l'histoire de la BD et qui s’avère a la fois Spectaculaire,Envoûtant,Drôle et Sombre dont les inconditionnels du genre seront combler tout comme les non initiés dont le Second Volet est encore plus Aboutissant et Meilleur que son aînée.
Alexis P
Alexis P

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 289 critiques

5,0
Publiée le 31/03/2013
Batman de Tim Burton ♥ Première version cinématographique de Batman ! Tout simplement une réussite cinématographique , un visuelle époustouflant , un casting magnifique ainsi qu'une sublime Bande-original composée par Danny Elfman , Un scénario écrit correctement , une réalisation belle de la part de Tim Burton ! Parlons du casting ! Michael Keaton est tout simplement magnifique et joue Son rôle de ( Batman et de Bruce Wayne ) a merveille , Jack Nicholson le meilleur acteur qu'est interprétée le Terrible " Joker " , Kim Basinger est très belle , magnifique , renversante ! Tim Burton est un génie de la réalisation , un des mes réalisateurs préférés avec ( Stanley Kubrick , Alfred Hitchcock et Quentin Tarantino ) Les décors sont superbes , les costumes sont super bien faits , parfait je dirais même ! Le montage du film est surprenant , épatant . Enfin breff , Un pur chef d’œuvre du septième art , un Bijou cinématographique , une Belle œuvre de Tim Burton ♥ , Un casting magnifique ! A VOIR ET A REVOIR !!!!!!!! FILM CULTE ♥
ConFucAmuS
ConFucAmuS

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 440 critiques

4,0
Publiée le 22/07/2012
L'adaptation du célèbre justicier par Burton est un vrai plaisir de cinéma. Au vu de son CV de l'époque, on aurait pu craindre que Burton ne se plie aux volontés du studio, mais ce n'est pas le cas. Dès la première image suivant le générique, on se retrouve dans une ville baigné dans une ambiance joliment rétro des années 50-60, tout en étant fidèle au comics. Gotham a tout de suite une incarnation presque palpable: elle suinte la pollution, la pourriture et le crime. C'est dans cette atmosphère que nous est présenté l'homme-chauve souris, un être craint par les petites frappes et traqué par la police. Un marginal qui va bientôt se retrouver face à deux problèmes: un vieux criminel nommé Jack Napier qu'il a balancé dans une cuve d'acide, revient en Joker et décide de régner sur la ville; et le deuxième est lui même et son incapacité à mêler ses deux vies (Bruce Wayne et Batman). Ce deuxième problème se pose avec l'arrivée de la journaliste Vicky Vale, qui enquête sur Batman, et tombe sous le charme de Wayne. Qui est aussi amoureux d'elle. Mais il n'est pas le seul, car le Joker a aussi le béguin pour elle. Burton arrive à traiter de tout sans minimiser le moindre aspect. On est fasciné par le thème des doubles(Qui est le créateur de qui?), qui parcourt le film entièrement. Le Joker et Batman apparaissent comme des doubles diamétralement opposés, mais étant lié l'un et l'autre. Burton est également épaulé par d'excellents acteurs. A commencer par Michaël Keaton, tout à fait crédible en héros déchiré entre soif de vengeance et amour pour Vale. Le terrible Joker est quand à lui interprété par un grand Jack Nicholson, qui a su capter le caractère ambivalent et tordu du personnage. Kim Basinger est croquante en amante sacrifiée. Le thème de Danny Elfman est absolument parfait et colle parfaitement au superhéros. Une excellente adaptation, purement Burtonnienne.
Movies97
Movies97

Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 471 critiques

2,5
Publiée le 27/03/2014
Bizarrement, cette adaptation du célèbre comic Batman ne m'a pas trop marquée, je la trouve même très surestimée. Vue toute les auditions qu'il y a eu (entre autre Mel Gibson, Kevin Costner, Charlie Sheen, Tom Cruise, Harrison Ford, Robert Downey Jr., Kevin Spacey, Patrick Swayze, Dennis Quaid, Kurt Russell, Arnold Schwarzenegger, Tom Hanks, Bruce Willis et Bill Murray pour le rôle titre ; Willem Dafoe, David Bowie et Robin Williams pour le Jocker et Jamie Lee Curtis,Glenn Close, Geena Davis, Mia Farrow, Carrie Fisher, Jodie Foster, Linda Hamilton, Daryl Hannah, Goldie Hawn, Jessica Lange, Sarah Jessica Parker, Michelle Pfeiffer, Meg Ryan, Susan Sarandon, Sissy Spacek, Sharon Stone, Meryl Streep et Sigourney Weaver pour Vicki Vale), le casting ne pouvait qu'être parfait ; et en effet, Michael Keaton, Jack Nicholson et Kim Basinger sont excellents ! De plus, leurs personnages sont très marquants ! Le long-métrage a 25 ans, il est donc normal qu'il ait un peu vieillit mais les effets spéciaux -enfin, surtout les décors- sont supers ! La bande originale est quant à elle assez bonne. La direction artistique n'est pas mal non plus mais on est bien loin de celle de Sleepy Hollow, la Légende du Cavalier sans Tête, d'Alice au Pays des Merveilles ou encore de Sweeney Todd, le Diabolique Barbier de Fleet Street mais bon... 1989, c'est les débuts du réalisateur (Batman est sa troisième réalisation). Malgré quelques longueurs, le scénario est plaisant. Critique donc très subjective puisque je ne vois pas ce qui cloche dans ce premier opus. Pourquoi seulement 2,5/5 ??? Disons que c'est une question de goût.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top