Notez des films
Mon AlloCiné
    Raisons d'Etat
    note moyenne
    3,1
    4262 notes dont 530 critiques
    répartition des 530 critiques par note
    78 critiques
    161 critiques
    49 critiques
    124 critiques
    72 critiques
    46 critiques
    Votre avis sur Raisons d'Etat ?

    530 critiques spectateurs

    larac28
    larac28

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 122 critiques

    1,0
    Publiée le 10 avril 2018
    En refusant ce qui fait l'essence du cinéma américain , l'action, De Niro a tenté de créer de l'intensité à travers une mise en scène complexe et une rhétorique de l'énigme . L'ensemble est plaqué sur un arrière plan idéologique et historique très documenté mais le spectateur se lasse vite de ce dédale et ne cherche même plus à s'extraire du labyrinthe.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 883 critiques

    2,0
    Publiée le 27 septembre 2010
    Robert De Niro n'a malheureusement pas réalisé le chef d'oeuvre dont il était capable avec un tel sujet. Toutefois, les points forts de ce film sont le ton monolithique et impartial du récit, l'incursion de documentaires historiques, la réalisation très soignée et le jeu impressionnant de Matt Damon, homme de l'ombre obstiné et impassible face aux événements qui anéantissent sa vie privée. Gros point négatif à souligner, les flash-back, totalement inutiles, ne font que brouiller davantage les pistes d'une histoire déjà très complexe.
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 593 critiques

    2,5
    Publiée le 15 octobre 2012
    Produit par Francis Ford Coppola, couronné par un Ours d’Argent à Berlin, traitant d’un sujet passionnant et toujours d’actualité, le deuxième long métrage de Robert De Niro possède a priori toutes les qualités pour faire un grand film. Pourtant, au sortir de ces 2 h 47 labyrinthiques, on reste sur sa faim, avec l’impression d’avoir été cantonné dans l’antichambre du sujet. Les premiers plans du film nous montrent Edward Wilson chez lui, en train de rentrer précautionneusement la maquette d’un clipper dans une bouteille alors que la radio diffuse un communiqué du gouvernement Kennedy déclarant haut et fort qu’en aucun cas il n’interviendra à Cuba. Puis notre homme sort de sa maison typiquement américaine, prend démocratiquement le bus où un gamin lui demande la monnaie d’un dollar. Il arrive ensuite à son bureau, dans les sous-sols d’un bâtiment officiel, donne le billet à un de ses adjoints qui consulte un liste de codes dont un correspond au numéro du billet, et reçoit un appel de la Maison-Blanche qui lui donne le feu vert pour l’opération anticastriste de la Baie des Cochons. La présence des troupes cubaines à proximité du lieu du débarquement qui se transforme alors en fiasco prouve qu’une fuite a eu lieu au sein même de la CIA. L’enquête qui s’ouvre alors donne le départ d’un long flash-back qui démarre en 1939, avec l’intronisation d’Edward dans une sorte de loge maçonnique digne d’"Eyes Wide Shut". S’imbrique alors un autre flash back sur le suicide de son père, acte fondateur de toute la narration. Car si celui-ci a commis cet acte suite à des accusations de corruption, son fils dissimule la lettre qui explique son geste, et la conserve sans l’ouvrir. Cette relation père-fils marquée par le doute structure toute le récit, que ce soit dans la recherche de pères de substituts dans une activité où il est pourtant illusoire de chercher à nouer de vraies relations personnelles, ou dans le rapport d’Edward avec son propre fils. Le titre original, "The good Shepherd", illustre bien mieux cet angle de vue que le très banal "Raisons d’Etat" qui ne retient du film que la toile de fond politique. Idéaliste et convaincu des valeurs de l’Amérique – ou en tous cas de l’Amérique WASP, car les autres « ne sont que de passage », dit-il -, il n’hésite pas à dénoncer son professeur à Yale coupable d’amitiés pro-nazis, justifiant cette trahison par le fait qu’il se soit approprié un poème de Stikney. Cette conviction d’être du côté du bon droit l’éloigne six ans de sa femme et de son fils ; elle l’entraîne surtout à commettre les mêmes actes que ceux qu’il reprochait au camp d’en face, jusqu’à trahir tout ceux qui l’ont aimé. Visiblement, Robert De Niro a délibérément embrouillé le récit, pour placer les spectateurs dans le même état de doute et d’incompréhension que ses protagonistes, préférant se centrer sur les conflits intérieurs d’Edward. Et de fait, nous cherchons à progresser dans ce dédale de la même façon que lui déniche dans un chapeau un ticket de blanchisserie qui le conduit à récupérer sous une chemise un dossier dont nous n’entrevoyons que la couverture. Ces jeux de pistes à la John LeCarré, bien loin des scènes d’action hi-tech des films d’espionnages récents, finissent par nous égarer, d’autant qu’en multipliant les intrigues imbriquées et les faux semblants, Robert De Niro semble se désintéresser de la recherche d’une vérité de toute façon relative. Même si l’on comprend pourquoi De Niro a voulu un rythme aussi étiré, "Raisons d’Etat" souffre de cette austérité ; et il est paradoxal –et pour tout dire un peu frustrant- de voir un des comédiens les plus flamboyants d’Hollywood demander à ses acteurs un jeu aussi épuré. Le soin apporté à une photographie glacial renforce cette impression de distance et d’extériorité, comme si les dossiers présentés n’avaient pas été complètement déclassifiés. Dommage, car en évitant la dispersion vers le thème omniprésent dans le cinéma américain de la recherche du père, il y avait matière à faire un film passionnant. http://www.critiquesclunysiennes.com
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 492 critiques

    2,5
    Publiée le 27 octobre 2009
    Juste la moyenne car : bons acteurs mais sans , le rôle d'Angelina Jolie... après tout elle joue peut être au mieux de ses capacités mais ça me va toujours pas. Bonne histoire, ça change des espions habituels, on est dans le réel mais je sais pas si c'est du à l'époque, au sujet, ou quoi mais ça passe pas, on s'ennuie, trop de palabres à certains moments, trop de scènes inutiles alors qu'il en manque pour la compréhension et 2h47... trop long, 1h de moins, mieux traité ça passait mieux. Bref pas à renier, mais pas à voir absolument urgemment.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1010 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 20 novembre 2011
    Pour sa deuxième réalisation, Robert De Niro nous plonge dans les arcanes des services secrets américains des années 40 aux années 60. Il règne tout le long du film un climat de paranoïa où tout le monde a des choses à cacher, où personne ne peut faire confiance à personne et où les amis peuvent devenir ennemis et inversement. Le scénario d'Eric Roth rend brillamment compte de ce climat oppressant et la mise en scène sert bien son propos, elle est discrète mais soignée au niveau de la photographie. L'ensemble n'a quasiment aucune longueur et est franchement passionnant avec un très bon casting, Matt Damon en tête, parfait dans son rôle d'homme discret dévoué aux Etats-Unis.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 565 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mai 2016
    Raisons d'Etat : Une épopée prenant et captivant sur l’espionnage, le mensonge et les conséquences de tout ça. Vraiment, agréablement surprit par ce film qui est prenant et ça des le début. Grâce a une ambiance qui est immédiate, non vraiment, l’ambiance est excellente, très sombre et dramatique, avec une vraie tension et un coté mystérieux assez malsain qui met mal a l’aide des fois, avec par exemple cette intro ou on voit le personnage commencé sa journée comme une routine, un fantôme, et cette secte un peu bizarre… Il y a quelque chose de pas claire et d’inquiétant dans le film et on est bien plongé dans tout ça. Par une histoire qui s’intéresse au contexte mais surtout a ses personnages qui sont très bien travaillés. Surtout le principale qui est assez fantomatique et mystérieux, on dirait qu’il a pas d’émotion, qui cache tout, il est très froids et c’est assez intéressant a voir. Surtout quand c’est Matt Damon qui s’y colle dans un rôle pas commun pour lui car il est sans expression, tout est dans son coté inhumain presque je dirais et ça, c’est une belle performance pour lui. Je vais profiter pour finir sur ce super casting car il y a aussi la très belle Angelina Jolie Pitt qui est charismatique, ainsi que Robert De Niro qui est aussi a ma grande surprise derrière la caméra, je ne savais pas qui était réalisateur, il a fait deux film, celui la est son second. Et franchement, il est très précis que ça soit avec ses plans de caméra bien travaillés ou son montage qui rythme le film qui peut être assez lent des fois, car il dure quand même 2H30 mais grâce a ce rythme, on les voit pas passé. Pour revenir a l’histoire, elle est assez complexe et convenu des fois, il faut bien suivre car il se passe pas mal de chose, c’est rythmé sur des dates et des jours et des fois, ça passe du présent au futur, mais il y a pas mal de moment forts et intenses. Pour ce qui est du contexte, c’est tout aussi bien travaillé. Pour l’histoire, c’est un gars de la CIA qui voit sa vie se corrompre avec le pouvoir, les femmes, le secret et le mensonge, on voit voir comme il évolue dans tout ça, dans un monde très sombre. Donc voila, un film fort bien mené et intéressant, a voir pour les amoureux d’un super casting et du monde sombre de l’espionnage.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1360 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    2,0
    Publiée le 23 septembre 2013
    J'ai un immense respect pour Robert De Niro acteur. Quand bien même les dernières années de sa carrière sont loin d'être mémorables, le fait qu'il en ait mené une pendant un quart de siècle qui soit une des plus prestigieuses de tous les temps suffit très hautement à le faire oublier. Par contre Robert De Niro réalisateur, c'est loin d'être aussi brillant. "Raisons d'état" me confirme ce que j'avais déjà pensé à propos d'"Il était une fois dans le Bronx" à savoir qu'il a eu de grands très maîtres (Entre autres Leone, Coppola et bien sûr et surtout Scorsese !!!) mais l'élève a tendance à juste recopier de manière appliquée mais platement sans jamais réussir à ressortir la moindre étincelle de grand cinéma ; celles (au pluriel, obligé !!!) qui font la grandeur et l'exceptionnel des géants précédemment cités. De plus, autant Matt Damon en espion qui pète la gueule à 300 à l'heure façon Jason Bourne est crédible autant en fonctionnaire bureaucrate des services secrets froid et méticuleux qui prend garde à ne se jamais se salir directement les mains de sang il ne le fait pas du tout ; porter des lunettes et adopter une attitude réservée ne suffisent pas rendre crédible. Si vous voulez une grande interprétation dans ce registre, je vous conseille de vous rabattre plutôt sur celle excellente de Gary Oldman dans l'excellent "La Taupe". Autrement les trente ans d'espionnage américain aux saveurs Seconde Guerre Mondiale et Guerre Froide se laissent regarder sans ennui malgré la longue durée du film (on relèvera tout de même l'amateurisme des professionnels quand il drogue quelqu'un au LSD dans une pièce avec des ouvertures, mais vu que les agents de la CIA ne sont pas toujours des lumières ça reste crédible !!!) grâce à une mise en scène pas du tout éclatante mais soignée. Pas désagréable à regarder mais pas difficile à oublier non plus.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 815 critiques

    4,0
    Publiée le 27 octobre 2013
    Une vaste et passionnante saga sur la CIA, courant de la fin des années 1930 aux années 1960 qui mélange ambitieusement l’intime et la géopolitique, servie par un Matt Damon impressionnant de sobriété.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 2 218 critiques

    4,0
    Publiée le 1 février 2012
    un grand film montrant la "descente aux enfers" de Matt Damon, prit par sa mission et oubliant sa vie familiale, des longueurs tout de mêmes, dommage que De Niro ne soit trop peu visible à l'écran !!!
    Oriwa
    Oriwa

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 898 critiques

    3,0
    Publiée le 20 avril 2014
    Long et lourd mais pas moins captivant. Et quel casting !
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 593 abonnés Lire ses 3 145 critiques

    5,0
    Publiée le 5 juillet 2007
    Deuxième réalisation de Robert de Niro douze ans après Il était une fois le Bronx. Raisons d'état est un film fleuve (2h47 !) et s'il est plutôt lent dans le déroulement de l'action, on ne s'ennuie pas une minute. Pour cela il fallait que la mise en scène soit précise et sans faille. Tout comme le scénario. Les faits et lieux sont reconstitués de manière minutieuse dans un grand travail d'orfèvre. De Niro réalise là une oeuvre crédible et passionnante de bout en bout...la suite sur mon blog.
    gunbuster
    gunbuster

    Suivre son activité 234 abonnés Lire ses 1 414 critiques

    0,5
    Publiée le 30 août 2008
    Après Eastwood, Sean Penn, Robert Redford et Georges Clooney, voici que DeNiro se met à réaliser un film. Ils doivent être à court de personnel à Hollywood pour mettre n'importe qui derrière la caméra... Parce qu'à la base, c'est pas un bon acteur (malgré sa renommée), mais alors en tant que réalisateur c'est la catastrophe du 7ème art. Le film est d'une longueur tuante, me rappelant l'irrémédiable désastre cinématographique qu'était Il était une fois en Amérique. Un film profondément soporifique, chiant, avec des personnages inintéressants, aucune réflexion sur la nature humaine ou le rôle de la CIA, rien. Les acteurs sont très mal dirigés, ils sont tous sans saveurs, sans charme, Matt Damon étant tellement frigide et silencieux durant tout le film, qu'on a l'impression d'avoir filmé pendant près de 3 heures les murs d'une prison. Le film restera inintelligible et sans finalité artistique jusqu'au bout. Allez donc savoir ce qui est passé par la tête de DeNiro. Un effet secondaire du LSD, peut-être ? À bannir et jeter les copies des dvd au feu. Plus jamais ça!
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 414 critiques

    3,0
    Publiée le 1 décembre 2013
    C'est très structuré, très bien joué, très (trop?) bien éclairé...mais surtout très lent et très long (2h40). Je dirais que c'est un bon film mais qu'il faut du courage pour s'y mettre.
    diamant7
    diamant7

    Suivre son activité 810 abonnés Lire ses 392 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2008
    Un thriller d'espionnage intéressante et plus qu géniale à voir immédiatement !!
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    2,5
    Publiée le 12 septembre 2013
    Pour son deuxième film, Robert de Niro qui sait maîtriser sa caméra, nous propose avec "Raisons d'Etat", une histoire de complot bien ficelée, dotée d'une bonne reconstitution de l'époque.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top