Notez des films
Mon AlloCiné
    The Party
    note moyenne
    3,8
    1982 notes dont 138 critiques
    répartition des 138 critiques par note
    49 critiques
    40 critiques
    23 critiques
    13 critiques
    8 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur The Party ?

    138 critiques spectateurs

    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 419 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    4,0
    Publiée le 13 avril 2014
    Une très bonne comédie américaine qui constitue l’unique collaboration de Blake Edwards et Peter Sellers, en dehors de la saga de La Panthère Rose. Un film culte, expérimental, surréaliste et psychédélique, empli de fraîcheur et de spontanéité, derrière lequel se cache une féroce satire des mondanités hollywoodiennes. Une réalisation, à la photographie et à la mise en scène brillantes, et aux couleurs chaudes, qui dégage une bonne humeur et une ambiance drôle et festive. Peter Sellers, ici à son apogée, interprète avec brio son rôle d’acteur indien gauche, aux faux airs de Monsieur Hulot, semeur d'une véritable zizanie. Une comédie burlesque et loufoque, aux gags absurdes et intemporels, qui s’avère très réjouissante ! Une énorme farce révélant une source intarissable de rires et de sourires !
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 674 abonnés Lire ses 4 876 critiques

    5,0
    Publiée le 19 novembre 2013
    Film culte par excellence, ce film est le 3ème des 7 collaborations entr Peter Sellers et Blake Edwards et le seul film qui ne fait pas partie de la saga "La Panthère Rose" ; bien leur en a pris car c'est aussi leur chef d'oeuvre. La scène d'ouverture impose de suite le style avec un Sellers acteur, qui joue un soldat trompette qui ne se décide pas à mourir, l'absurde poussé au plus haut point. Le scénario du film se limite à 65 pages seulement, c'est à la fois sa force et sa faiblesse. L'audace d'être si peu écrit permets à Peter Sellers d'user et d'abuser de ses talents d'improvisation, la majeure partie du récit reposant sur le talent de l'acteur. Cependant il y a aussi les limites d'une histoire qui manque juste un peu de densité. Parsemés de trouvailles et d'idées lumineuses les gags ne sont pas tous au même niveau et reste trop parcimonieux. Le vrai seul fou rire (pour votre serviteur) étant sans doute lors du diner. L'humour est subtil et savoureux, les détails sont un chef d'oeuvre de créativité. Un très grand film auquel il manque juste un peu plus de gags percutants. Néanmoins une comédie culte qu'on se doit de voir au moins une fois.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 279 abonnés Lire ses 3 417 critiques

    5,0
    Publiée le 29 décembre 2012
    Si le film démarre assez lourdement (volontairement), il n'en reste pas moins l'un des plus grands films comiques de toute l'histoire du cinéma. Peters Sellers dans le rôle d'un indien invité par erreur à une partie et jouant les Gaston Lagaffe accumule les gags de manière très efficace. Steven Franken dans le rôle d'un serveur alcoolique est désopilant. L'essentiel des situations comiques est burlesque, mais pas seulement et à ce propos la scène du perroquet (birdie num num) est tordante Le rythme est bien soutenu puisque l'action va crescendo avec l'arrivée de nouveaux protagonistes dont le sommet sera atteint par le nettoyage d'un éléphant dans la piscine. A noter la présence de la très mignonne Claudine Longet qui à cette époque n'avait pas encore tué son amant (par erreur). 90 minutes de bonne humeur et de franche rigolade !
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 702 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    5,0
    Publiée le 19 décembre 2010
    Pas besoin de drame pour montrer le vide existentiel et dénoncer les moeurs du monde hollywoodien, la comédie peut aussi s'en charger très brillamment. C'est en tous les cas ce que démontre ici le regretté Blake Edwards alors au sommet de son immense talent. Voilà pour le fond et pour la forme impossible tout d'abord de ne pas citer des seconds rôles hyper-talentueux : Steven Franken en serveur ivrogne, J. Edward McKinley en producteur et la charmante Claudine Longet. Au milieu de tout cela, Peter Sellers où son génie comique fait des étincelles dans chaque scène dans lequel il apparaît. Sa façon unique de dire "Birdie Num Num" est absolument hilarante et justifie à elle seule la vision de ce bijou absolu de comédie. Les décors et costumes colorés très fin sixties et la bande originale tonique et inoubliable d'Henri Mancini et de Don Black achèvent de rendre "The Party" comme une comédie culte et définitivement incontournable.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2012
    Rarement un film a atteint un tel délire comique. Une comédie jubilatoire et frappée avec Peter Sellers.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1047 abonnés Lire ses 6 874 critiques

    3,0
    Publiée le 1 octobre 2017
    Il y a des institutions avec lesquelles on a, parfois, un peu de mal : « The Party » en fait (légèrement) partie. Pourtant, les qualités ne manquent pas : superbe scène d'introduction, Blake Edwards au sommet de son art, décors exploités de façon exceptionnelle, régal visuel et, bien sûr, Peter Sellers ayant immortalisé le rôle... D'ailleurs, mon manque d'implication s'est fait par étapes : un gag ne m'ayant pas fait rire, puis deux, puis trois... C'est incontestablement ça qui a plombé mon plaisir : l'œuvre ne m'a que rarement fait rire, son humour répétitif et très physique, gestuel (très peu de dialogues) ayant sa cohérence, sans que j'y sois sensible. Et comme le film s'appuie presque intégralement sur cette logique, difficile de ne pas se lasser, voire de s'ennuyer au bout d'un moment, à l'image de scènes souvent trop longues... Heureusement, Edwards reste Edwards, et de temps en temps, il y a un éclair, une idée qui fuse, la superbe musique d'Henry Mancini et la douceur de certaines scènes nous plongeant parfois dans un bien-être inattendu... Et le dénouement, malgré quelques minutes en trop, permet d'instaurer une vraie folie, de faire réellement spoiler: exploser ce microcosme hollywoodien mondain et superficiel au possible . On termine ainsi sur une bonne note, d'un côté satisfait d'avoir vu s'exprimer autant de talents conjugués, tout en regrettant qu'ils n'aient pas su nous procurer (nettement) plus de plaisir : un classique dans lequel je ne me reconnais qu'à moitié.
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 803 critiques

    5,0
    Publiée le 8 octobre 2013
    Au fond c'est triste de dire un truc pareil mais je crois que Blake Edwards et Peter Sellers n'auront jamais été meilleurs ensemble que dans ce fabuleux film. Et ce pour une seule raison : tu peux le voir à jeun, éclaté, des milliers de fois, aux 4 coins du globe, en VO en VF ou en chinois, et rire à chaque fois pour des raisons différentes et sur des nouveaux détails... Voilà le truc avec The Party, ça fourmille tellement qu'à l'instar d'une embarcation qui prendrait l'eau de toute part, l'humour s'est infiltré partout. Mourir noyé dans le rire, je signe tout de suite.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 668 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juillet 2010
    Une comédie absolument délicieuse,qui marque le sommet de la collaboration fructueuse entre Blake Edwards et son humour raffiné,et Peter Sellers avec son sens de l'absurde.Dans "The party",tout est volontairement exagéré pour amplifier la portée des gags.En hommage aux slapsticks de Lubitsch ou Hawks,Edwards laisse le champs libre à un Peter Sellers fabuleux,qui improvise dès qu'il en a l'occasion.A la fois maladroit,silencieux,courtois,gaffeur et attentionné;Sellers incarne Hrundi,un acteur Indien blacklisté des producteurs hollywoodiens,après d'énormes gaffes,mais qui se retrouve invité par hasard à une réception d'un de ces producteurs.Le choc des cultures est hilarant,et met en lumière la vanité du monde du spectacle,la frénésie matérialiste de la fin des années 60 et le règne de l'apparence.Sellers dynamite toutes ces convenances dans un grand numéro de clown blanc,qui en fit le digne successeur de Buster Keaton à l'époque.Avec des compositions musicales agréables de Henry Mancini,cette comédie fêtarde célèbre la pop culture,et joue sur des comiques de situation,éculés,mais jouissifs,car sans limite aucune.Rire de bon coeur avec Peter Sellers,quoi de mieux?!
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 6 mars 2016
    Bon, je vous avoue que quand on me présente The Party comme l'une des comédies les plus drôles de tous les temps je me vois forcer de protester. Le film n'est pas hilarant, il est plutôt drôle, enchainant les situations cocasses, mais il est assez inégal. C'est un film qui le rappelle énormément Mon oncle (je pense qu'il s'en est inspiré) de Tati, tant pas son esthétique que par la façon d'utiliser tous les éléments de la maison pour les gags. Et au final c'est un film très sympa, qui se suit sans ennui, avec un Peter Sellers très bon. Une comédie inégale mais plaisante.
    Nagix Stumpy
    Nagix Stumpy

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 329 critiques

    4,0
    Publiée le 3 décembre 2014
    The Party est un film que l’on devine à la fois culte et primordial par son influence. Non content de trouver où Birdy Nam Nam avait déniché son nom, j’ai compris que Mr. Bean n’était que le descendant de Sellers, pilier de The Party, et que l’humour de Tati (si l’on peut dire que Tati est drôle), était visiblement en vogue à l’époque. The Party se résume à une soirée où un acteur maladroit, invité par erreur chez son producteur qui voulait le rayer des listes des studios, se balade. Un ensemble de gags absurdes, voire totalement lourdingues, fusent pendant 1h30. Bien que le film soit une réussite dans son genre, Blake Edwards n’est visiblement pas celui qui a le mieux utilisé Sellers, puisque Kubrick a su juguler l’inventivité de l’acteur afin de laisser place à un scénario. Indigent d’un point de vue scénaristique, The Party reste un film culte et le sommet de la collaboration Edwards/Sellers. J’imagine que certains pourraient trouver tout ces gags extrêmement lourds et prévisibles, mais finalement, pour ma part, j’ai bien rigolé.
    twingolot
    twingolot

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 188 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un chef-d'oeuvre qui partait du bon pied puisqu'il constituait le point culminant de la collaboration Edwards/Sellers. Force est de constater que leurs productions suivantes sont plutôt allées en déclinant, aussi délicieuses soient-elles. A contrario, « The party » marquait la mise en scène d'un comique abouti, introduisant avec finesse sa dose d'amertume. Un comique si magistralement orchestré qu'il en sortait comme la seule démonstration vraiment convaincante pour venir critiquer les dérives d'une société, à la façon de notre Beaumarchais national. Avec son sens de l'ironie tout particulier, Edwards venait mettre la lumière sur tout le ridicule de l'Hollywood de l'époque, passant sérieusement à tabac les producteurs véreux et les stars à la gueule de jeune premier. Le milieu est décrit comme incroyablement corrompu, matérialiste au point que seule compte l'apparence (par contre tout est permis dans la caravane...), inévitablement cruel (à briser les carrières de ses propres stars, telle Claudine Longet qui livre là une performance poignante dans un rôle pas si éloigné de sa propre situation finalement...). Un système vain surtout. Car tout ça le duo Edwards/Sellers va nous le mettre K.O. en 1h30, usant à merveille de la magie du cinéma comique. Ce par le biais d'un personnage venu d'ailleurs (du cinéma muet de Buster Keaton on serait tenté de dire) : un personnage silencieux, maladroit, courtois malgré tout, tendre... Le moindre gag va être est poussé à l'extrême, avant que la situation ne s’apaise doucement pour repartir de plus belle. D'autant plus jouissif que le duo ne se pose aucune limite, « la party » laissant place à un grand n'importe-quoi, mâtiné de dialogues décalés. Un bordel qui va aller crescendo dans son invraisemblance, accompagné tout en rythme par la musique entraînante de Mancini (à l'image de cette scène aussi absurde que délicieuse où un orchestre continue de jouer alors que la mousse-du-bain-de-l-éléphant est en train d'envahir la scène). Parmi la flopée de films relatant la glorieuse épopée des années 60, "The party" est peut-être celui qui dégage la plus grande nostalgie. Un film qui est tout logiquement entré au panthéon du cinéma comique, et ce fut par la grande porte.
    nokidoki
    nokidoki

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 366 critiques

    5,0
    Publiée le 16 mai 2018
    Bientôt 50 ans que le film est sorti et il n'a pris aucune ride. Blake Edwards nous offre un film d'un humour rare et subtil. Peter Sellers nous livre un personnage hors normes sorti tout droit d'un univers parallèle où la gaffe règne en maître. The Party est une oeuvre d'art familiale dont on ne se lasse jamais.
    DestroyGunner
    DestroyGunner

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 776 critiques

    5,0
    Publiée le 26 octobre 2008
    Le summum de la comédie britannique. Humour noir et surréaliste. Totalement délirant et intemporel. Le meilleur de Peter Sellers et Blake Edwards. Une facétie que Jacques Tati aurait (a probablement) admiré (voir Mon Oncle pour des résonnances particulières). Du grand art.
    Fabien A
    Fabien A

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 8 critiques

    4,5
    Publiée le 25 juillet 2014
    Ca démare lentement... le temps d'attacher sa ceinture... et ça accélère, accélère, accélère...
    Sudhir
    Sudhir

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 475 critiques

    5,0
    Publiée le 27 novembre 2017
    Remède contre le conformisme : crescendo de l'humour par excellence...Les gags s’enchaînent avec une telle fluidité que ça touche au génie...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top