Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Terminator Renaissance
note moyenne
3,4
17716 notes dont 1885 critiques
21% (401 critiques)
29% (542 critiques)
14% (255 critiques)
20% (369 critiques)
10% (190 critiques)
7% (128 critiques)
Votre avis sur Terminator Renaissance ?

1885 critiques spectateurs

Chris46
Chris46

Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 935 critiques

3,0
Publiée le 15/02/2013
«  Terminator Renaissance  » quatrième volet de la saga culte « Terminator » . L'histoire se déroule quelques années après la guerre nucléaire vu a la fin de « Terminator 3  » . L'histoire se déroule en 2018 au début de la guerre entre les hommes et les machines . Jonh Connor n'est pas encore le leader de la résistance humaine mais un simple soldat . Les Terminator modèle T-800 ne sont qu'au stade de construction . Se ne sont pour le moment que de simple prototypes . Le film raconte le début de la guerre face aux machines . En parallèle Jonh Connor tente de sauver son père kyle Reese pourchasser par les machines de Skynet . Si Kyle Reese est éliminer par Skynet l'histoire est alors totalement modifier . Si il meurt Jonh Connor ne pourra pas l' envoyer dans le passé pour sauver sa mère Sarah Connor . Kyle Reese ne rencontrera pas Sarah Connor et donc Jonh Connor ne naîtra jamais . Jonh Connor ne pourra alors pas mener les hommes à la victoire finale contre les machines . Jonh Connor va alors tenter de retrouver Kyle Reese et de le sauver ... Bon que dire de ce quatrième opus de la saga « Terminator  » mis en scène ce coup ci par le réalisateur MCG ( « Charlie et ses droles de dames  » ) ? Il est plutôt pas mal dans l'ensemble avec ses qualités et ses défauts . Bon déjà l’un des points positifs c’est que le contexte du film change par rapport aux trois films précédents . L'intrigue ne se déroule plus dans le passé mais dans le futur après la guerre nucléaire . L’histoire se déroule donc dans le futur pendant la guerre entre les hommes et les machines . Fini les course poursuite et place à la guerre . Et sa fait du bien un peu de changement . L'histoire est plutôt prenante avec la guerre contre les machines qui fait rage dans ce futur apocalyptique avec Jonh Connor qui va tenter de sauver son père Kyle Reese traquer par les machines pour empêcher que toute l’histoire ne soit modifié si il meurt ce qui va donner lieu à son lot de suspense et d’action . Le film contient quelques belles scènes d'actions divertissante spoiler: ( la course poursuite entre le camion et les motos Terminator , la course poursuite entre les avions de chasses de la résistance humaine et les machines aériennes de skynet ... ) bien que certaines est un côté déjà vu et répétitif par rapport aux films précédents spoiler: ( la séquence final entre le T-800 et Jonh Connor rappelle un peu la scène entre Kyle Reese et le T-800 dans l'usine à la fin du premier « Terminator  ») . Les scènes d’actions sont divertissantes mais elle ne sont pas aussi palpitante et marquante que celle des trois opus précédents qui envoyaient vraiment du lourd . Le futur apocalyptique est plutôt bien retranscrit a l'écran grâce a de beaux décors et de bons effets spéciaux même si on voudrait en voir plus . On reste un peu sur notre faim c'est dommage . Beaucoup de lieux qu'on ne voyait pas dans les films précédents font leur apparition comme spoiler: la ville des machines ou est installer skynet . On peut voir l'endroit ou son entreposer les machines , l'usine ou elles sont fabriquer , le camp ou sont fait prisonnier les humains . On est à la fois ravis de voir enfin ça et frustrer car on n'en voit pas assez au final . Sa passe trop vite . Le futur est montrer la plupart du temps de jour . Ok c'est plus réaliste mais on ne retrouve pas l'ambiance futuriste sombre et oppressante du futur des deux premiers « Terminator  ». Et le futur a un côté «  Mad Max » assez dérangeant notamment quand ils nous montre de longue route abandonner et des lieux désertiques . On veut voir un « Terminator » pas un « Mad Max » . Le futur est assez différent de celui montrer par James Cameron dans les deux premiers « Terminator » . Une différence logique vu que dans ce film nous ne somme qu'au début de la guerre , que les T-800 ne sont pas encore en activité , que les pistolets lasers n'existe pas encore véritablement . C'est plutôt agréable de voir le début de ce futur qui n'est pas encore celui que nous connaissons . Par contre c'est décevant de voir une telle différence a cause d'un futur qui tire plus vers le côté « Mad Max » que vers « Terminator » . De nouveaux robots Terminator font leur apparition pour notre plus grand plaisir . C'est agréable de voir de nouveaux modèles qui viennent enrichir l'univers de « Terminator » . On peut voir spoiler: les T-600 l'ancêtre des T-800 beaucoup plus grand et plus lourd qui ont donc plus de mal à se déplacer avec une simple peau synthétique facile à repérer . Il y a également des motos Terminator qui pourchassent les humains tentant de prendre la fuite par la route . Un Terminator géant à la Transformers qui parcours le pays pour dénicher les humains de leur cachette . Des Terminator serpents de mer qui tuent les humains essayant de fuir par les lacs , mer etc ... . J'aime bien le fait que skynet est créer toute une gamme de Terminator positionner à différents lieux stratégique de la planète pour ne laisser aucune chance aux humains . Arnold Schwarzenegger n'est plus le héros du film spoiler: bien qu'il fasse une courte apparition sympathique numériquement . Logique dans un sens vu que les T-800 n'existe pas encore vraiment . Un Terminator sans Schwarzy c'est quelque chose d'assez bizarre mais le scénario est plutôt bien écrit pour que l'absence de Schwarzy ne se fasse pas trop ressentir nottament en mettant d'autre personnages charismatique en avant . C'est Jonh Connor qui est mis à l'honneur et c'est lui qui devient le héros . Christian Bâle est excellent dans le rôle de Jonh Connor qui va devoir sauver son père Kyle Reese traquer par les machines de skynet . Il est bien plus crédible et charismatique dans ce rôle que le fade Nick Stalt de l'opus précédent . Un nouveau personnage fait son apparition à savoir l'intrigant Marcus très bien interpréter par Sam Worthington ( l'acteur jouant le héros jake Sully dans le film « Avatar » ) qui va donner un coup de main à Jonh Connor pour sauver son père traquer par les machines . Les seconds rôles sont pas mal bien qu'un peu caricaturaux nottament le général de la résistance humaine interpréter par Michael Ironside . Le ton du film est beaucoup plus sérieux et sombre que l'opus précédent . Ouf car on frisait par moment un peu la parodie et le ridicule avec « Terminator 3 » . Mais l'ambiance est encore très loin d'atteindre le niveau des deux premiers « Terminator » . Le film contient quelques révélations intéressantes notamment sur spoiler: l'origine de la cicatrice de Jonh Connor ou sur comment Jonh Connor est devenu le leader de la résistance humaine . La musique est assez décevante . On est loin de la musique culte de Brad Fiedel qui collait superbement bien a l'ambiance des deux premiers « Terminator » . Le film contient aussi quelques longueurs par moment . Pour résumer le film est assez divertissant dans l'ensemble malgré ses défauts . La fin du film laisse la porte ouverte à de nouvelles suites spoiler: avec la guerre contre les machines qui continue avec la phrase finale de Jonh Connor qui dit que «  la guerre contre les machines continue de faire rage  » ce qui annonce donc un cinquième opus sur la suite de cette guerre . Hâte de voir ça au prochain épisode en espérant que se soit plus prenant et que le prochain opus aura corriger ses défauts .
Walter Mouse
Walter Mouse

Suivre son activité 392 abonnés Lire ses 417 critiques

4,0
Publiée le 09/04/2012
Terminator Renaissance met enfin en scène la fameuse guerre tant attendue entre les humains et les machines. Il était temps car après 3 films où les robots s'affrontent dans le passé, on avait hâte de voir toutes les machines s'affronter dans le futur, et c'est le cas dans ce 4ème épisode. Premièrement, il faut préciser que le film contient beaucoup plus d'action que dans les autres et ça pourra lasser quelques uns mais pour moi, ça allait. Christian Bale et Sam Worthington sont très bons dans leurs rôles et assez dynamiques. Les effets visuels très impressionnants renforcent l'intensité des scènes d'action déjà très bien faites. La musique, par contre, est vraiment ratée car Danny Elfman qui est pourtant un grand compositeur a recyclé le thème représentant Sara Connor et c'est bien pourri. Le scénario n'est pas vraiment grandiose mais reste appréciable. Divertissant.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 1029 abonnés Lire ses 3 059 critiques

2,0
Publiée le 14/06/2009
A le prendre comme une banale série Z, on pourrait presque lui trouvé un charme décérébrant à ce "T4"… Tout est tellement prévisible, basique, voire même niais, que l’on trouverait presque un certain plaisir régressif à le regarder. Seulement voilà, celui qui aime un minimum le cinéma ne verra dans ce long-métrage que la sécheresse d’une réalisation de technicien ; l’anémie du scénario au regard de ce que fut autrefois – dans un lointain passé – la saga "Terminator" et à laquelle ce quatrième épisode est une véritable insulte ; ou bien encore ces multiples tentatives désespérées d’aller chercher à droite et à gauche les idées qui incontestablement font défaut dans cet opus. "Planète Hurlante", "Mad Max", ou bien encore "Transformers" ; on veut prendre le meilleur qui existe ailleurs mais n’en ressort qu’un Frankenstein desséché de toute substance, où les références et les clins d’œil nous rappellent finalement plus l’ampleur du désastre qu’elle ne sauve cet épisode miteux. « Rest in peace » Terminator, car le seul avancement qu’apporte ce kyste ignoble à la saga des machines du futur, c’est bien celui de démontrer, preuve à l’appui, que la saga est bien morte…
Raptor Bonaparte
Raptor Bonaparte

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 253 critiques

3,5
Publiée le 12/05/2013
Une vision différente mais efficace ! Six ans après avoir ouvert la saga vers la voie d'une suite post-apocalyptique, Paramount décide ce relancer la franchise en confiant son nouveau bébé à McG, auteur des deux opus de la saga Charlie. Très attendu par le public avec le succès mitigé de Terminator 3, ce nouvel opus n'hésitait pas à arborer fièrement le nom de Renaissance. Alors est-ce vraiment une renaissance de la saga ? Rédigé en pleine crise des scénaristes à Hollywood, ce nouvel opus ne se prend pas la tête et préfère se placer dans la continuité de la franchise. Nous reprenons le court de notre histoire là où nous laissait T3, c'est-à-dire en pleine guerre entre les machines et les vestiges de l'humanité. Assez distant avec la vision apocalyptique de la trilogie, on retrouve un John Connor, non pas leader mais simple capitaine d'une division résistante. Toujours accompagné de Catherine Brewster, ils orchestrent des missions commando afin de déstabiliser Skynet qui ne semble pas toute puissante contrairement au passé. C'est ainsi que nous faisons la connaissance de Marcus Wright, un type un brin paumé qui arrive dans une époque qu'il ne comprend pas. L'histoire de ce nouvel opus se veut différente de la vision qu'on avait des personnages, permettant de créer un nouveau schéma narratif puisque les personnages ne fonctionnent plus en duo. En effet, tous gravitent autour de Marcus qui semblent être bel et bien le personnage principal de ce film. Dans l'ensemble assez cohérent, assez peu ennuyant, et comportant des scènes d'actions poussives et bien mises en scènes, ce quatrième opus veut en mettre plein la vue. Mission accomplie puisqu'on nous présente un monde à l'agonie avec plusieurs théâtres de guerres. Le film est l'occasion de mettre en scène des machines plus perfectionnées et diversifiées que par le passé (deux-roues, marins, aériens, super-terminator...), toujours confectionnées par l'équipe de Stan Winston. Bien entendu, le film ne manque pas de faire de nombreux clins d’œils à la trilogie, chose qui plaira ou non selon le degrés d'acceptation du public. Le casting qui compose cet opus est, à l'image du film, spectaculaire et composé des acteurs les plus "bankables" du moment. Christian Bale (saga The Dark Knight) obtient le rôle du charismatique John Connor, leader de la résistance dans un futur proche. Ici, il campe très bien le rôle de son personnage qui, à défaut de véritablement marquer la carrière de son interprète, aura le mérite de nous laisser une séquence colère contre un membre du staff absolument divin. Sam Worthington (Avatar) incarne Marcus Wright, héros malgré lui qui va devoir mener la jeune résistance en formation. Son personnage est intéressant et apporte un petit plus à l'histoire du film. De même, on retrouve tout une brochette d'acteurs en pleine ascension comme Anton Yelchin (saga Star Trek) en Kyle Reese ou encore Bryce Dallas Howard (Spider-Man 3, Jurassic World) en Catherine Browster. Le reste des personnages secondaires alternes entre le bon et le moins bon. La réalisation du film est tout à fait dans la norme de ce qui se faisait à l'époque. Les décors sont inspirés avec ces grandes villes abandonnées et ces vastes plaines désertiques. Quelques uns reflètent vraiment une impression de déjà-vu, à l'image de cette usine et fonderie qui fait un bel hommage à T2. Soignée et utilisant bien le budget alloué au film, on retrouve un mélange CGI/animatronique/combinaison /prothèses bien réparti. Il ne va de même pour la bande son de Danny Elfman, notamment le thème principal qui illustre bien cette impression de lourdeur et de combat faisant rage depuis des années. Enfin, on ne peut conclure en oubliant d'évoquer les bruitages de cet opus qui, disons-le sont assez particuliers. Oscillant entre les bruits mécaniques de la franchise et les robots futuristes de Transformers, les bruitages apportent un côté atypique au film. Les + : une histoire sympathique avec une vision différente du futur, des acteurs impliqués dans leurs personnages, de l'action et encore de l'action, de nombreux clins d’œils à la franchise, une bande son et des bruitages soignés Les - : une vision très différente du futur, les clins d’œils qui risquent de déranger certains, les bruitages des machines qui font penser à des Transformers, quelques facilités scénaristiques Terminator Renaissance est assurément la suite qui fait le plus polémique. D'un côté le camp des opposants qui avancent que le film ne respecte pas la vision post-apocalyptique de la trilogie et qui favorise l'action au détriment du scénario. De l'autre côté ses défenseurs qui ne jurent que par la beauté des décors et le côté dynamique de cet opus. Il faut savoir rendre à César, ce qui appartient à César et force est de constater que cet opus est tout à fait digne de figurer dans la saga. Certes très différent de la vision que nous avions du futur dans la trilogie, le film permet d'apporter sa propre ambiance tout à se référant au passé (personnages, lieux, machines, objets...). Une suite divertissante qui, malgré des défauts, n'en reste pas moins intéressante.
City_Of_Hoboken
City_Of_Hoboken

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

0,5
Publiée le 09/10/2009
Quelle deception. Etant de la génération T1, Kyle Reese nous avait dressé un portrait apocalyptique de 2018, sombre & sans espoir. Ici, Les "resistants" se balladent en hélico hi-tech trankillou en pleine journée, communiquent par radio à l'aise Blaise, John Connor qui fait de la moto futuriste en déprogrammant le méchant ordi-embarqué avec son couteau suisse, un final dans la meme ambiance "sidérurgique" que T2, exactement la meme, avec des séquences copier/coller T2/TS qui sautent au yeux, quelle honte.... Le scénario est épuré au maximum pour simplifier le déroulement de l'action, histoire d'éviter aux spectateurs de trop reflechir vu que ce sont tous des abrutis, Mais bien sur! Bref, ce film ultra-conventionnel & sans imagination est une daube juste bonne à ramassée du fric. Dommage, M.Bale & surtout M. Worthington méritaient mieux.
Sylvain. V
Sylvain. V

Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 371 critiques

4,0
Publiée le 03/05/2015
Enfin l'ultime combat opposant les humain aux machines est arrivés, une réussite totale ! Des séquences d'actions spectaculaire, des effets spéciaux époustouflants, un scénario digne d'un Terminator, une mise en scène impeccable et des décors très bien réaliser et détaillé. Christian Bale joue a merveille son rôle de John Connor. Des acteur au top dans leur rôles ! Ce troisième opus est encore plus divertissant, plus spectaculaire que ses prédécesseur. Une merveille ! 4/5 ****
elbandito
elbandito

Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 863 critiques

4,0
Publiée le 01/06/2012
Mené par un duo d’acteurs inspirés, Christian Bale et Sam Worthington, ce nouvel opus de la saga ouvre la voie vers un univers post-apocalyptique très bien rendu à l’écran. Les derniers hommes sur Terre doivent affronter des machines de plus en plus performantes, et d’aspect très varié : les effets spéciaux numériques sont impressionnants et le spectacle, en parfaite adéquation avec les fondations du mythe Terminator, se suit avec grand intérêt. Terminator Renaissance renoue avec l’aspect sombre du premier opus pour le plus grand plaisir du spectateur.
ZeBignou
ZeBignou

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 84 critiques

1,0
Publiée le 07/06/2009
Quelle grosse déception! La réalisation et le scénario sont d'une maladresse poisseuse! Le début du film est digne du début d'un spiderman, avec un générique qui n'en finit plus sur fond sonore reprenant lamentablement le thème de Terminator ; le tout suivi de l'histoire d'un des personnages en guise d'introduction, un peu de texte histoire de bien couper la narration, et c'est parti pour le spectacle! Tout au long du film, on trouve tout un lot de références aux 1ers Terminator, qui sont tout simplement déconcertantes tant elles sont bêtement intégrées au film. C'est simple, on dirait un film de fanboy omnibilé par les symboles de la saga, mais qui ne comprendrait pas le sens de ces symboles. Kyle Reese n'est pas du tout crédible, tout comme les réactions des différents personnages : cf Marcus qui, malgré son ignorance des événements survenus au cours des années passées, ne s'étonne pas le moins du monde de voir des robots gigantesques et un monde post-apocalyptique. Remarquez, personnellement, si un jour je sors d'un coma ou d'un profond sommeil, et qu'au réveil les extra-terrestres ont envahi ma chambre, peut-être penserai-je à leur servir du thé?! Sinon, les explosions n'en finissent plus, les mitraillettes non plus. La résistance est composée de mecs entretenus et de femmes bien maquillées et coiffées, et les gens ne meurent pas non plus de faim. Ils se font enlever par les terminators, mais après tout, on peut bien se demander pourquoi. Peut-être que Skynet s'ennuie, il stocke des humains pour avoir des adversaires au poker, voire au Scrabble. Parlons également de la fin, avec un personnage qui se fait longuement expliquer le plan du méchant par une représentation de Skynet. Une manière calamiteuse d'expliciter le scénario, qui donne vraiment l'impression d'être pris pour un imbécile! En plus, 3 phrases auraient suffi à saisir l'idée. Quand on pense à Terminator 1&2, et qu'on compare avec le 4, il y a de quoi se tirer une balle dans la tête
JokerDreizen
JokerDreizen

Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 309 critiques

2,5
Publiée le 12/02/2011
Dès le début du film, Terminator Renaissance nous fait comprendre que son élément majeur, c'est l'action : explosive et généralement assez prenante. Les acteurs ont pas de quoi frimer concernant leur prestation, même si Christian Bale remplit à peu près bien son cahier des charges pour incarner le leader de la résistance. Quelques aspects intéressants dans ce nouveau Terminator, le plus impressionnant étant l'ambiance et les décors apocalyptiques, splendide. Bref, pour le coup on passe vraiment de bons moments d'action pleins de pessimisme, et ça c'est vraiment au top. Mais alors y'a un moment où il faut cracher sur ce scénario ; en dépit des bonnes idées telles que le Terminator à l'intérieur d'un humain, le reste est tellement pas cohérent et stupide qu'on souffle un gros "MOUAIF" à la fin du film. Finalement c'est cet aspect qui est très décevant et qui soule surtout en fin de film, là où la logique ultime de Skynet est dévoilée (Laisser un humain entrer dans son QG pour le piéger avec UN terminator). Et c'est dommage compte tenu du spectacle qui était dévoilé, parce que le film s'élèvera pas plus haut que ça.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 873 abonnés Lire ses 3 695 critiques

2,5
Publiée le 10/06/2009
Un divertissement honnête qui me fait penser parfois à Fallout, Mad Max 2, Matrix ou encore transformers… (donc il y a du très bon comme du très mauvais). Bale est assez énervant au début du film, "Marcus" est beaucoup plus intéressant que Connor… ça reste agréable à regarder et quelques scènes d'actions valent le détour… ça me donne surtout envie de revoir T1 que j'avais pas aimé lors de mon premier visionnage…
x-worley
x-worley

Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 338 critiques

1,5
Publiée le 22/09/2013
Après un épisode 3 pathétique au possible, voici l'épisode "prequel reboot" de McG. Et bien malgré le titre, malgré le cameo vocal de Linda Hamilton et celui d’Arnold Schwarzenegger en numérique, et malgré des noms familiers comme “John Connor” ou “Skynet”, on n’a jamais l’impression de mater un épisode de terminator, c'est quand même hallucinent. Acteurs complètement a la ramasses, j'aime énormément Christian Bale, mais franchement la c'est pas bon du tout. Pourtant lui donner le rôle John Connor était une chouette idée. Après l'histoire qui partait pourtant elle aussi sur de bonnes intentions, et malheureusement beaucoup trop convenue, avec des incohérences a la pelle, car quand tu vois que McG a réussi a tuer le mythe en 5 sec, voir moins au début du film, c'est juste hallucinant! Putain le film s'appelle terminator quand même, je le rappel!. Reste les effets spéciaux plutôt pas mal(faut bien l'avouer), mais en même temps ça c'est le minimum.... Bref McG dégage une sorte d'ignorance fatale(je voie pas comment le dire autrement) de l’univers imaginé par James Cameron. Du coup on a une désagréable sensation de trahison pendant tout le film.
fyrosand
fyrosand

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 173 critiques

4,0
Publiée le 08/05/2012
Une très très bonne suite de Terminator que voici qui , sans dire qu'il est exceptionnel , m'a fait passer un très bon moment : acteurs au top , effets spéciaux très réalistes , histoire assez cohérente et puis ... on voit enfin pendant un film le jugement dernier ( qui n'est quand même pas aussi "Dark" que dans les courts extraits des autres Terminators ) .Bref un très bon film , mais qui ne va pas chercher assez loin même si il l'est suffisamment
Anthony Stark
Anthony Stark

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 122 critiques

1,5
Publiée le 19/02/2015
Voilà un titre bien malheureux, car ce n'est pas une renaissance, mais une agonie que connaît ici Terminator! Bon, on continue le massacre réalisé par mcg. Je vais essayer de rester courtois et poli. Casting mauvais, Christian Bale et Sam Worthington jouent comme des pieds, idem pour les autres! Le véritable exploit de ce film c'est quand même que le scénario est pire que le 3! Difficile de faire pire, mais ils ont réussi! Tout est mauvais dans ce film, l'histoire, le casting, les sfx (c'est quoi c'est nouveaux terminator tout moche et ces motos de playmobil ?) et alors la transplantation du cœur en plein désert ah ah à mourir de rire. La scène avec Schwarzi en synthèse est mauvaise aussi! Elle est où la guerre futuriste avec les lasers où les humains souffrent face aux machines? Où est l'horreur de la guerre contre les machines infernales? De plus dans le 1, Kyle Reese indique clairement que les humains ne peuvent se déplacer que la nuit en raison des patrouilles de la mort! Et là que voit-on? On voit marcus se balader tranquillement, faire un tour de voiture en pleine journée! Bref inutile de m'attarder sur ce film, j'ai été gentil de mettre une étoile car je ne sais même pas si ce film les vaut. Certes, l'action est assez bien filmée. Bon et après ? Certaines séquences sont invraisemblables : - rares sont les humains à rester insensibles à une charge nucléaire à moins de 10 km de distance (souffle) - comment skynet connait il Kyle Reese? Toutes les archives sont détruites ! Et le père de Connor est inconnu (cf T2). - en cas de transplantation, la compatibilité on s'en fiche... - le stockage de "coeurs nucléaires" sans précaution est une idée lumineuse... - Quand Wright sauve une résistante, le montage est fait à la hache - une gamine survivante face aux escouades de terminators. pfff... Les machines sont implacables, n'ont pas de sentiments, elles appliquent leurs programmes sans aucune faille ou interrogation. Ou est l'implacabilité légendaire des terminators (T800, T1000 ?) et leur efficacité au combat ? "le terminator ne connaît pas la pitié, ni les remords" MCG n'a pas respecté l'univers des précédents volets et il détruit la saga encore plus que Mostow. On est très loin de la maîtrise formelle et du questionnement philosophique des deux premiers volets! Par pitié, ne touchez plus à la saga! Mais non, voilà qu'un certain Terminator Genisys va faire aussi son arrivée! Bon, au moins il respecte le futur contrairement à celui-là. Bref, un quasi-navet!
Movies97
Movies97

Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 471 critiques

3,0
Publiée le 24/02/2014
Je vais être honnête, je ne trouve pas que cette troisième suite soit particulièrement nécessaire mais je dois avouer que j'ai trouvé que c'était un bon divertissement bien que ce soit le moins de la saga. Le célèbre Christian Bale est l'acteur le plus crédible de la saga dans le rôle de John Connor ! Sam Worthington est également super et Bryce Dallas Howard, Roland Kickinger, Common, Anton Yelchin ainsi que Moon Bloodgood sont bons eux aussi et puis on retiendra la présence de Helena Bonham Carter. La qualité photographique est très satisfaisante et les effets spéciaux sont énormes si bien qu'on remarque tout de suite qu'on s'approche des années 2010. Le scénario n’égale pas ceux des deux premiers opus -c'est même carrément incomparable- mais l'histoire reste assez captivante. Ouais, un bon casting, un excellent rendu visuel, une histoire intéressante ET pas mal de bonnes scènes d'action accompagnées d'une musique pas trop mal... je crois que ça m'a suffi pour aimé Terminator Renaissance. Par contre, si cinquième opus il y a, j’espère qu ce sera plus qu'un divertissement et que le script sera plus travaillé.
keepondreaming
keepondreaming

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 336 critiques

4,0
Publiée le 14/05/2013
Ce terminator est le meilleur, surtout grâce à Sam Worthington et à Moon Bloodgood que j'aime beaucoup. On est pris par l'histoire, on est triste pour ce personnage qui ne sait pas qu'il est un robot. Bref très bon, film que je conseille à tout le monde.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top